Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Les chaudières
Chaudière électrique à double circuit
2 Carburant
Utilisation de tuyaux métalliques dans la disposition des systèmes de chauffage
3 Radiateurs
Chauffage économique sans paiements en trop! Comment mettre des compteurs sur le chauffage dans l'appartement?
4 Cheminées
Accumulateurs
Principal / Carburant

Installer une chaudière à gaz dans une maison privée - quelles normes devez-vous connaître?


La chaudière à gaz est le meilleur moyen de créer un réseau fiable et chauffant pour la maison. Ces équipements se caractérisent par une efficacité élevée, des coûts d’utilisation peu élevés, et permettent également de réguler de manière flexible le chauffage des locaux internes. Nous aborderons les exigences relatives à la pièce dans laquelle il est prévu d’installer la chaudière, les caractéristiques de l’appareil de chauffage et les règles relatives à son installation dans cet article.

Pour une installation compétente d'une chaudière à gaz dans un chalet, une maison de campagne ou une maison privée, vous devez d'abord vous familiariser avec la documentation réglementaire en vigueur régissant les règles pour l'exécution de tels travaux. Les normes décrivent les caractéristiques d'installation d'équipements à gaz pour créer un système de chauffage autonome.

Tout d’abord, vous devriez étudier le SNiP 31-02-2001 sur l’approvisionnement en gaz des maisons de campagne. Voici toutes les exigences légales pour l'installation d'équipements à gaz. En outre, les documents contiennent également des informations sur les exigences relatives à un appareil d'un système de chauffage autonome:

  • SNiP 41-01-2003 sur la ventilation, le chauffage et la climatisation;
  • SNiP 2.04.01-85 sur la structure de l’alimentation en eau interne;
  • SNiP 21-01-97 sur la sécurité incendie;
  • SNiP 2.04.08-87 sur le dispositif de la chaufferie.

Selon ces exigences, pour installer une chaudière dans une maison, il est nécessaire d’obtenir d’abord des spécifications techniques, qui sont à la base de l’organisation des travaux sur le raccordement des équipements de la maison au système central d’alimentation en gaz. Pour obtenir une UT, vous devez contacter le service de gaz local et soumettre une demande en y indiquant la consommation de gaz estimée pour les besoins de chauffage. En Russie centrale, le chauffage au gaz consomme de 7 à 12 m 3 de gaz par jour.

La demande soumise sera examinée par les spécialistes de la société. S'il est possible d'organiser le raccordement, le propriétaire recevra les conditions techniques. Si, pour une raison quelconque, il est impossible de fournir le gaz à la maison, le propriétaire de l'objet se verra refuser par un motif. La procédure d'examen de la demande a lieu dans un délai d'un mois, mais le propriétaire peut recevoir une réponse beaucoup plus tôt.

Les conditions techniques sont l'autorisation officielle pour l'installation d'équipements à gaz. Travailler sans UT est considéré comme illégal et dangereux pour les utilisateurs à domicile.

Une fois les conditions techniques reçues, vous pouvez procéder à la création d'un projet pour connecter l'objet à l'alimentation en gaz. Le projet devrait inclure un schéma d'installation de communication de gaz - des conduites d'alimentation en gaz de l'autoroute centrale au terrain privé et du lieu de raccordement du terrain à l'intérieur de la maison.

La conception de l’approvisionnement en gaz n’est autorisée que par des spécialistes qualifiés possédant tous les permis et licences nécessaires à ces travaux. Il est impossible de préparer un projet pour une connexion au réseau par vous-même. Le projet terminé est soumis pour approbation au département de l'organisation qui contrôle l'approvisionnement en gaz dans le village. L'accord est exécuté dans les 90 jours à compter de la date de dépôt par le propriétaire de la demande.

Lors de la soumission d'une demande d'approbation de projet, les documents suivants doivent y être joints:

  • fiche technique et mode d'emploi de la chaudière installée;
  • certificats de conformité;
  • Confirmation de la conformité de l'unité de gaz aux exigences de sécurité.

Si, pour une raison quelconque, le service de gaz décide de refuser au propriétaire de se mettre d'accord sur le projet, un refus motivé ainsi qu'une liste des actions nécessaires à obtenir pour obtenir l'autorisation de raccorder la maison à la fourniture de gaz et d'installer un équipement de gaz sont fournis.

Chaufferie bien équipée

L'équipement à gaz est différent en puissance. Les appareils d'une capacité inférieure à 30 kW peuvent être installés dans des locaux non résidentiels. Pour les appareils plus puissants, un appareil de chaufferie est nécessaire. Une chaufferie est une pièce séparée conçue exclusivement pour l'installation d'équipements de chauffage et non utilisée pour d'autres besoins.

Le plus souvent, pour l’utilisation d’une chaufferie dans la maison, les pièces du sous-sol doivent être conformes à toutes les exigences et normes modernes. La chaufferie au sous-sol n’est autorisée que dans les maisons unifamiliales. Vous pouvez également placer la chaudière dans la pièce attenante à la maison.

La législation réglemente les exigences pour une chaufferie:

  1. 1. La surface de la pièce pour l'installation de l'équipement de chauffage doit être de 4 m 2 et plus. Seules 2 chaudières peuvent être installées dans une chaufferie.
  2. 2. La hauteur sous plafond de la chaufferie est d’au moins 2,2 m.
  3. 3. Dans la chaufferie, vous avez besoin d’une fenêtre pour l’éclairage; sa taille est calculée à l’aide de la formule suivante: pour 10 m 3 du volume de la chaufferie, la surface de la fenêtre doit diminuer de 0,3 m 2. La surface minimale de la fenêtre est de 50 cm2.
  4. 4. La largeur de la porte - de 80 cm.
  5. 5. La distance de la porte n’est pas inférieure à 1 m, mais il est préférable de placer l’équipement à gaz plus loin de l’entrée, au moins à une distance de 1,3 m.
  6. 6. Avant la chaudière, prévoyez un espace libre nécessaire à la réparation et à la maintenance de l'équipement - à partir de 1,3 m.

La chaudière dans la pièce doit être installée strictement horizontalement. Cette installation minimisera le bruit et les vibrations résultant de ses travaux. L'équipement est installé uniquement sur un sol plat, fait de matériaux durables et non combustibles. Les murs de la chaufferie doivent également être revêtus de matériaux appartenant à la classe de résistance au feu et à la chaleur.

Pour un fonctionnement normal et sûr de la chaufferie, il est nécessaire de faire entrer de l’eau froide dans la chaufferie et d’organiser un système de vidange de l’eau dans le système d’égout situé au sol. Toutes les prises électriques de la pièce doivent être mises à la terre. La pièce doit avoir accès à la cheminée, de sorte que lors de l'entretien de l'équipement, il soit possible de contrôler le passage des canaux et de procéder au nettoyage.

Selon les règles d'installation des équipements à gaz dans la pièce où est installée la chaudière, il est nécessaire d'organiser des systèmes de ventilation fonctionnelle et de désenfumage. Si ces systèmes ne se trouvent pas dans la pièce ou s'ils ne peuvent pas fonctionner normalement, cela peut provoquer la panne d'équipements coûteux et la survenue de situations d'urgence.

Le canal de ventilation et le conduit de cheminée dans la chaufferie doivent être séparés. Le système de ventilation doit fonctionner non seulement pour évacuer l'air de la pièce, mais également pour permettre l'apport d'oxygène pur; l'organisation d'un système fonctionnel d'alimentation et d'évacuation est donc nécessaire. La fenêtre d’entrée du canal de ventilation est située dans la partie inférieure de la porte d’entrée ou dans le mur extérieur. La taille de l'ouverture doit être au moins égale à 1/30 de la surface de la chaufferie et à au moins 8 cm 2 par 1 kW de puissance de la chaudière (si l'air s'écoule de la rue). Si de l'air pénètre dans la pièce depuis une autre pièce, la taille du trou est de 30 cm 2 pour 1 kW. Dans la chaufferie, le conduit de ventilation doit toujours être ouvert afin que l'air puisse circuler en permanence dans la pièce.

Il est préférable d’installer la chaudière à proximité de la cheminée. La cheminée installée dans le mur devrait avoir deux canaux:

  • principal - pour l'installation de tuyaux;
  • audit - pour la maintenance (situé sous la conduite principale à une distance de 25 cm ou plus).

La sortie de la cheminée doit nécessairement correspondre à la taille de la sortie de l'équipement à gaz installé. La cheminée elle-même ne devrait pas avoir plus de 3 tours et coudes. Le système de tuyauterie est en acier inoxydable ou en tôle d'acier au carbone. L'installation de tuyaux en amiante ou en autres matériaux stratifiés ne peut être effectuée qu'à une distance de 50 cm du conduit de fumée de la chaudière.

Avant d'installer la cheminée, il est nécessaire de calculer son emplacement et sa longueur optimaux. Un tel calcul augmentera la fonctionnalité du système et le rendra sûr à utiliser. Pour les tuyaux utilisés dans les cheminées, les exigences suivantes:

  • le tuyau doit s'élever au moins 50 cm au-dessus du toit sans faîtage;
  • le tuyau qui se rend à la pente à une distance inférieure à 150 cm de la crête est muni d'une pointe qui la domine de un demi-mètre;
  • un tuyau sortant par un toit en pente à une distance de plus de 150 cm de la crête, mais inférieure à 300 cm, devrait avoir une extrémité qui ne soit pas plus basse que le haut de la crête;

Lorsque la distance entre le tuyau situé sur le toit en pente et l'arête est supérieure à 300 cm, les extrémités sont positionnées de manière à atteindre une ligne conventionnelle à un angle de 10˚ entre le sommet de l'arête et l'horizon.

Le manque de systèmes de ventilation - la cause de la défaillance de l'équipement.

Sur le marché des équipements au gaz, les chaudières sont représentées dans un large éventail. Les propriétaires de maisons individuelles ne peuvent choisir que les appareils adaptés à leur site d'installation et aux exigences en matière d'intensité de chauffage. Il existe plusieurs options pour la classification des chaudières. Ces appareils sont divisés en fonction des critères suivants:

  • par méthode d'installation;
  • par conception;
  • au pouvoir;
  • par allumage;
  • selon la méthode d’élimination des produits de combustion.

Selon les caractéristiques de conception des chaudières sont divisés en circuit simple et double. Les appareils à un seul circuit sont conçus exclusivement pour le chauffage. S'il est nécessaire d'organiser dans la maison une alimentation en eau chaude, il est nécessaire d'utiliser un appareil supplémentaire - une chaudière. Les modèles à double circuit peuvent fournir simultanément de l’eau chaude et des systèmes de chauffage. Ils fonctionnent selon le principe du chauffage par flux ou possèdent une chaudière intégrée qui chauffe l'eau à la température requise. Pour cette raison, les dispositifs à double circuit sont considérés comme plus polyvalents, mais ils sont plus chers.

Selon la méthode d'installation, les appareils sont divisés en murs et en sols. Les appareils montés au sol diffèrent des appareils muraux par leur grande taille et leur puissance, car ils nécessitent parfois une installation dans une chaufferie spéciale. Les chaudières murales gagnent en popularité ces derniers temps, car leur utilisation est possible dans les maisons et les appartements privés. Les appareils muraux sont bons en ce qu'ils ne nécessitent pas l'installation d'une cheminée à part entière, le retrait des produits de combustion pouvant être effectué à travers un mur extérieur à travers une cheminée coaxiale.

Un paramètre très important lors du choix d'une chaudière est sa capacité. Afin de garantir un chauffage de haute qualité de tous les locaux internes d'une installation résidentielle, il est nécessaire d'effectuer un calcul de la puissance des équipements à gaz. Pour un chauffage efficace, tous les 10 m 2 de la maison nécessitent au minimum 1 kW de puissance de chaudière. Il est très souhaitable de choisir un appareil avec une réserve de marche de 20%, afin de ne pas avoir à fonctionner à la limite de ses capacités pendant son fonctionnement.

Il convient de noter que la puissance spécifique pour chauffer 10 m 2 de la superficie de la maison varie selon les régions de la Russie. Si dans la voie du milieu, 1 kW est suffisant, il est préférable de procéder au calcul pour le nord, en prenant pour puissance spécifique la valeur de 1,5 voire 2 kW. Dans les régions méridionales, une telle puissance n'est pas nécessaire, il suffit de procéder au calcul avec les indices de puissance spécifiques au niveau de 0,7-0,8 kW.

Les modèles de sol et de mur les plus courants.

Il est préférable de confier la tâche d’installer des équipements à gaz à des professionnels qualifiés, capables de s’acquitter correctement des tâches nécessaires, conformément aux lois en vigueur, pour créer un système sûr et fonctionnel pour votre maison. Il est parfois possible de réaliser soi-même les travaux d’installation, mais pour cela, vous devrez obtenir l’autorisation personnelle des représentants des organismes de réglementation. Toutefois, même dans ce cas, les professionnels doivent prendre en charge et tester la chaudière installée.

Avant l'installation, vous devez vous assurer que vous avez acheté tout le matériel et les composants nécessaires, pour ce faire, vous devez réexaminer le projet d'installation préparé et la documentation technique de la chaudière en cours d'installation. Après cela, l’appareil monté au sol est installé sur une surface solide. La base idéale pour l’installation est une chape en béton, recouverte d’une feuille de métal ou de carreaux de céramique. Un tel plancher est nécessaire non seulement sous la chaudière elle-même, mais également dans l’ensemble de l’espace de préchauffage - environ 40-50 cm devant la chaudière.

L'appareil est installé sur la base de sorte qu'il soit fermement soutenu sur la surface avec toutes les jambes. Une installation instable peut entraîner un dysfonctionnement de l'appareil.

Lors de l'installation, les conditions suivantes doivent être remplies:

  • distance de la surface de la chaudière au plafond - à partir de 1,2 m;
  • distance de la chaudière au mur non protégé - de 32 cm;
  • distance à un mur recouvert d'une feuille de métal - de 26 cm;
  • distance de la cheminée au mur non protégé - à partir de 50 cm;
  • la distance entre la cheminée et le mur protégé est de 25 cm;

Pour le montage des chaudières murales, des supports spéciaux ou des bandes de fixation sont inclus, qui sont inclus dans le kit de l'appareil. L'installation doit être effectuée à une hauteur allant de 1 à 1,6 m au sol. Les supports et les bandes doivent être installés en fonction du niveau de construction, de sorte que la chaudière soit suspendue verticalement et horizontalement. L'appareil est accroché aux fixations montées.

Ensuite, la chaudière est raccordée à la cheminée installée par un tuyau spécial (le tuyau de montage sur le tuyau doit être serré et sans jeu). Ensuite, par le biais du système d'alimentation en eau, le tuyau de chauffage est rempli d'eau (avant d'entrer dans la chaudière, un filtre grossier et des vannes d'arrêt sont installés sur le tuyau des deux côtés de celle-ci). Il est très difficile d'assurer vous-même l'étanchéité et le bon fonctionnement du système. C'est pourquoi nous vous recommandons de nouveau de contacter des professionnels pour installer l'appareil.

Comment installer une chaudière à gaz dans un appartement et une maison privée

Malgré la popularité croissante des combustibles solides, le gaz principal reste la principale source d'énergie consommée pour le chauffage des locaux. En conséquence, les propriétaires continuent d’acheter du matériel à essence. L'étape suivante consiste à installer une chaudière à gaz dans un appartement ou une maison privée conformément aux exigences réglementaires et techniques. Nous proposons de subir cette procédure virtuellement, en commençant par le choix de l’unité de chauffage.

Procédure du propriétaire

L'appareil ou le remplacement du chauffage au gaz dans les chalets ou les locaux d'un immeuble est réalisé avec l'autorisation du service compétent. De plus, vous pouvez installer la chaudière et fabriquer le harnais de vos propres mains, sous réserve du respect des codes du bâtiment en vigueur. Les employés de l'organisme fournisseur de gaz effectuent 3 types de travaux: développement du projet (avec coordination), raccordement au gaz et mise en service du générateur de chaleur.

L'aide La conception et l'installation sont généralement commandées par l'entreprise - le fournisseur de carburant, bien que la loi n'interdit pas la location de sociétés tierces. La question est le coût des services et la durée de la procédure d'approbation.

Comment agir correctement pour installer une chaudière à gaz dans un logement:

  1. Allouez de l'espace pour l'installation de la source de chaleur.
  2. Achetez un générateur de chaleur de la puissance désirée, compatible avec le système de chauffage.
  3. Appliquer à l'organisme fournisseur de gaz avec un paquet de documents. Obtenir les conditions techniques (UT) pour le raccordement d'une unité d'utilisation de gaz.
  4. Sur la base du TU, commandez la production de la documentation du projet et coordonnez-la avec le service compétent de l'entreprise fournissant le gaz.
  5. En suivant toutes les règles et exigences définies dans le projet, installez et connectez la chaudière au chauffage.
  6. Appelez les spécialistes de Gorgaz, qui se connectent à la conduite de carburant et au lancement initial de la source de chaleur.

En général, la procédure indiquée pour l'installation et le raccordement des chaudières est en vigueur dans tous les pays de l'ex-URSS. Dans tous les cas, le propriétaire reçoit les conditions techniques, qui énumère les exigences des normes en vigueur dans l'état. Considérez chaque étape séparément.

Salle d'installation

Selon les règlements du SNiP et d’autres règles, l’installation de radiateurs à gaz est autorisée dans les salles suivantes:

  • puissance jusqu’à 60 kW - dans les cuisines de bâtiments résidentiels;
  • dans une pièce séparée de n’importe quel étage, y compris le sous-sol, où les exigences réglementaires sont respectées;
  • dans la chaufferie attenante ou séparée.

Dans la plupart des cas, les chaudières à gaz sont placées dans une chaufferie séparée. Dans les appartements et les petites maisons de campagne, les unités de chauffage sont situées dans la cuisine, moins souvent - dans le couloir (pour les versions murales de générateurs de chaleur).

Placer un générateur de chaleur dans une pièce séparée

Quelles exigences sont mises en avant sur les lieux:

  1. La hauteur de la voûte de plafond est d'au moins 2,5 m, le volume minimum est de 15 cubes.
  2. Ventilation par les gaz d'échappement naturels. La quantité d'air évacué est égale à trois mètres cubes de fournaise pendant 1 heure. Le débit entrant est calculé comme suit: le volume des gaz d'échappement + mélange d'air pour la combustion (la quantité est indiquée dans le passeport technique de la chaudière).
  3. La chaufferie a besoin de fenêtres donnant sur la rue, dans la cuisine il y a une fenêtre. Le calcul de la surface des structures translucides se fait comme suit: la cubature est multipliée par 0,03 m². Le résultat est facile à déterminer la taille des fenêtres.
  4. Les murs d'un four séparé sont construits en matériaux incombustibles. Dans une maison en bois la construction devra protéger le placage ignifuge.
  5. Les chaufferies attenantes sont pourvues d'une entrée séparée avec une porte en fer.

Il est difficile pour un propriétaire ordinaire de calculer la ventilation en fonction de la consommation d'air en 1 heure. D'où le conseil: organiser l'évacuation par le canal avec une section minimale de 14 x 14 cm, la taille optimale étant de 28 x 14. La sortie du conduit d'échappement se fait dans la partie supérieure de la salle, l'influx est organisé via la porte d'entrée où est construite la grille avec une section utile de 0,025 m². Les détails de la chaufferie à gaz sont décrits dans la vidéo:

Sélection de l'unité de chauffage

Le premier critère de choix d'une chaudière à gaz est la puissance thermique requise pour le chauffage. En fonction des conditions de fonctionnement, les performances du générateur de chaleur sont calculées comme suit:

  1. Dans une zone tempérée, la puissance est calculée en multipliant la surface chauffée par 100 watts. Le résultat obtenu applique un facteur de sécurité de 1,2 (+ 20%).
  2. Avec une hauteur de plafond de 3 m ou plus, la capacité est calculée par le volume du bâtiment - la cylindrée est multipliée par la valeur moyenne de 40 watts.
  3. Dans les régions du sud, la superficie est multipliée par 80, dans le nord, par 200 watts. Le facteur de sécurité est maintenu.
  4. La capacité nominale des versions à double circuit et des chaudières classiques fonctionnant conjointement avec une chaudière à chauffage indirect est multipliée par un facteur de sécurité de 1,5 (+ 50%) au lieu de 1,2.
  5. Si le générateur de chaleur est lié selon le schéma avec une capacité tampon - un accumulateur de chaleur, la réserve de marche est doublée (+ 100%).

Le type d'appareil dépend du système de chauffage. Les modèles de chaudières à gaz non volatiles - sol et parapet - conviennent aux systèmes ouverts sans gravité. Les circuits fermés qui fonctionnent sous pression doivent être raccordés à des chauffages muraux équipés de leur propre pompe de circulation et vase d'expansion.

Dans les appartements et les maisons privées, où, pour diverses raisons, il est impossible de détourner les gaz de combustion de manière traditionnelle, l'installation d'une chaudière à gaz avec une chambre de combustion fermée et le gonflage à l'air forcé est recommandée. Ces générateurs de chaleur sont équipés d'une cheminée coaxiale, disposée à travers le mur. Le principe de fonctionnement est le suivant: l'air est aspiré par le canal externe du tuyau à double paroi par la turbine et les produits de combustion sont éjectés par le passage interne.

Enregistrement des permis

Laissez-nous clarifier un peu la séquence d'actions: vous devez d'abord contacter les fabricants de gaz pour obtenir l'autorisation d'installer la chaudière, puis acheter une unité de chauffage, puis demander les spécifications techniques et commander un projet. Pour obtenir les spécifications techniques et contacter les concepteurs, préparez un paquet de documents:

  • la propriété de la maison - un appartement ou une maison privée;
  • disposition actuelle du bâtiment;
  • passeport et instruction de maintenance du générateur de chaleur à gaz;
  • certificat de produit.

Note Le certificat et la documentation de l'appareil de chauffage sont fournis par le fabricant de l'équipement.

Exemple de projet de chaufferie

Une fois les conditions techniques reçues, transmettez-les aux ingénieurs de conception, en les accompagnant des dessins de construction et de vos propres souhaits concernant le site d'installation de la chaudière. En l'absence de dispositions, vous devrez payer un supplément pour l'inspection sur site - le technicien établira un dessin après coup.

Conseil Discutez soigneusement avec les concepteurs des points principaux - l’emplacement exact de l’unité de chauffage et la conception de la cheminée. Cela permettra de gagner du temps et de commencer les travaux d'installation, sans attendre la coordination du projet.

La documentation de projet Ready (minimum 3 copies) est signée par les personnes responsables de l’organisme fournisseur de gaz. A ce stade, vous devez commander la pose de gazoducs internes et externes. Contactez le même bureau ou une autre entreprise agréée.

Exigences pour la salle de la fournaise

Conditions d'installation

Lors de l'installation d'une chaudière au sol fonctionnant au gaz naturel, il est recommandé de respecter les distances minimales les séparant des murs et autres structures du bâtiment:

  • largeur de la zone libre devant la partie frontale de l'appareil de chauffage - 1250 mm;
  • allées latérales pour la maintenance et le dépannage - 700 mm;
  • le dégagement minimum derrière l'appareil est de 50 cm.

Pour les chaudières à gaz à charnières, les exigences sont plus douces: devant, vous devez laisser au moins 1 m d'espace libre, sur les côtés - 20 cm du bas - 300 mm. La conception suspendue au-dessus du générateur de chaleur ne doit pas être située à moins de 45 cm, comme indiqué sur le schéma.

Avant d’installer la chaudière fixe sur un plancher en bois, veillez à placer un tampon ignifuge en carton basalte et tôle d’acier pour toiture, dont les dimensions de la carrosserie dépassent 100 mm et 70 cm à l’avant. Sheathe matériaux non combustibles:

  • feuilles de carton basalte;
  • plaques de minérite;
  • acier galvanisé de 0,8-1 mm d'épaisseur;
  • feuilles d'amiante.

Recommandation. N'utilisez pas d'amiante lors de l'installation d'une chaudière à gaz dans la cuisine - elle émet des poussières nocives.

Des précautions similaires sont prises lors de l'installation du générateur de chaleur monté sur un mur en bois. La mesure de prévention des incendies la plus simple consiste à placer un métal galvanisé dépassant de 10 cm sous le boîtier (en dessous de 70 cm), comme indiqué sur la photo.

Raccordement à la cheminée et chauffage

Les unités de chauffage au gaz avec une chambre de combustion ouverte nécessitent un raccordement à un tuyau de cheminée avec un bon tirage naturel. Son extrémité ne doit pas tomber dans la zone de contrepression du vent, sinon la force de poussée tombera à zéro. La hauteur minimale de la cheminée est de 5 m (à compter du brûleur). L'optimum dépend de l'emplacement et de la distance de l'arête du toit en pente (indiqué ci-dessous dans le diagramme).

Un point important. Il est strictement interdit de raccorder la buse de la chaudière à gaz aux conduits de ventilation en brique aménagés dans le mur d'un appartement ou d'une maison de campagne.

Les exigences générales pour les cheminées et les chaudières à gaz de raccordement sont les suivantes:

  1. Le diamètre du tuyau n'est pas inférieur à la taille de la buse de l'unité conçue pour éliminer les produits de combustion.
  2. Matériau du conduit de cheminée - acier galvanisé, acier inoxydable, brique ou céramique. Aucune ondulation en aluminium.
  3. La longueur totale d’une section horizontale qui coupe un tuyau vertical n’est pas supérieure à 3 m; Une trappe de révision est aménagée au-dessous du tirant avec une empreinte minimale de 25 cm.
  4. La distance entre le conduit de métal et les structures en bois est de 0,5 m Si le matériau combustible est fermé avec de l'amiante ou du fer à toiture, le retrait peut être réduit à 100 mm.
  5. Le nombre maximum de tours de la cheminée à 90 ° ne doit pas dépasser 3. Cela n'inclut pas les sorties de 30 et 45 ° utilisées pour contourner le tuyau en surplomb du toit.

Les exigences d'installation pour les tuyaux coaxiaux des chaudières à turbocompresseur sont plus simples: le canal est légèrement incliné par rapport à la rue et les mesures de prévention des incendies sont respectées lors du franchissement de murs en bois. En détail, le dispositif des tuyaux de cheminée est décrit dans un matériau séparé.

  • le générateur de chaleur mural se connecte simplement au système de chauffage via des vannes d'arrêt avec des femmes américaines;
  • installer des crépines à l'entrée de gaz et de liquide de refroidissement;
  • pour le plancher chauffant, il est nécessaire de monter un circuit qui correspond au système de chauffage: mettre une pompe de circulation, un vase d'expansion et un groupe de sécurité;
  • raccorder le appoint du système d'alimentation en eau à la canalisation de retour avec le liquide de refroidissement;
  • lorsque vous travaillez avec une chaudière à bois ou électrique, envisagez d'installer des clapets anti-retour.

Sous le chauffage turbocompressé à haute efficacité, équipé d'un ventilateur et de l'automatisation, installez une prise avec une tension d'alimentation de 220 volts et un fil de terre. Veillez à ce que, en cas d'accident, il ne soit pas inondé d'eau. Lors de la connexion via un stabilisateur ou une unité d'alimentation sans coupure, organisez une étagère ou une armoire spéciale pour les périphériques spécifiés.

Conclusion

Une fois les travaux terminés, le personnel du service de gaz vérifiera la conformité de l’installation et du respect du projet. S'il y a des critiques, les lacunes devront être éliminées - sans cela, la société ne permettra pas la mise en service ni la fourniture de gaz à l'installation. S'il n'y a pas de plainte, les spécialistes connecteront la conduite de gaz, configureront et mettront en marche l'équipement. Il reste à faire le dernier pas - conclure un contrat pour la fourniture de carburant.

Chaudière à gaz dans une maison privée: exigences et installation

Dans une maison privée moderne, vous ne pouvez pas vous passer d’une chaudière à gaz. C'est simple et sûr à utiliser. Oui, son installation est très laborieuse et coûteuse, mais au final, la chaudière à gaz est la solution la plus rentable pour le chauffage domestique et le chauffage de l'eau. Comparé aux chauffages électriques, il peut être amorti en un hiver.

Les chaudières à gaz peuvent être à circuit unique ou double. Les circuits simples sont uniquement destinés au chauffage, les circuits doubles - au chauffage et à la production d'eau chaude. En outre, la puissance et le type d'installation des chaudières à gaz varient.

Il est très important de déterminer correctement la puissance requise de l'équipement. Les inconvénients d'une puissance insuffisante sont évidents. La capacité excédentaire, en plus de la composante économique, est également dangereuse. De la condensation acide se forme dans la chambre de combustion en raison de fréquentes variations de température, susceptibles de corroder les parties métalliques de la chaudière.

La puissance de la chaudière est directement proportionnelle à la taille de la pièce. Vous devez également modifier les conditions climatiques dans lesquelles vous vivez. Divisez la superficie des locaux chauffés par 10 et multipliez par un facteur de 1,2 à 1,5 pour la région de Moscou, 0,7 à 0,9 pour les régions du sud, 1,5 à 2 pour les régions du nord - et vous obtiendrez la puissance requise. Ainsi, pour une maison d’une superficie de 100 mètres carrés située dans la région centrale, un appareil d’au moins 12-15 kW est requis.

La puissance peut être ajustée. Les chaudières à basse puissance ont un réglage de puissance à un étage. Réglage à deux étages équipé d'appareils de chauffage de performance moyenne. Les chaudières hautes performances sont équipées d'un contrôle de puissance modulé.

Selon le type d'installation, les chaudières murales et au sol sont distinguées. Chaque type d'installation a ses propres caractéristiques. Mais, quelle que soit la chaudière que nous installons, avant de l’installer directement, vous devez remplir un certain nombre de conditions définies par certains SNiP.

Pour les appareils installés sur le territoire de la Fédération de Russie, les exigences sont définies dans les normes SNiP 41-01-2003 "Chauffage, ventilation et climatisation", SNiP 31-01-2003 "Bâtiments résidentiels et multi-résidentiels", SNIP 42-01-2002 "Systèmes de distribution de gaz", etc. documents d'établissement de règles.

Règles pour l'installation de chaudières à gaz dans une maison privée

La chambre

  1. Pour les équipements à gaz, une pièce séparée doit être réservée (fournaise ou chaufferie). La chaufferie peut être aménagée à n’importe quel étage, et même au sous-sol ou au grenier. Il est interdit d'installer la chaudière dans les locaux d'habitation, les salles de bain et les salles de bain.
  2. La chaufferie doit avoir une surface minimale de 4 mètres carrés et une puissance de la chaudière allant jusqu'à 30 kW. En règle générale, un tel pouvoir couvre tous les besoins d’une maison privée. Lors de l'installation de la chaudière plus de puissance, la surface de la pièce doit être plus grande: de 31 à 60 kW - 13,5 mètres cubes, de 61 à 200 kW - 15 mètres cubes. Il existe des chaudières avec une chambre de combustion fermée. Pour elles, le métrage n'est pas réglementé, mais le minimum doit être respecté.
  3. La hauteur du plafond de la chaufferie doit être d’au moins 2,5 mètres.
  4. La chaufferie devrait avoir une fenêtre qui s'ouvre. Pour 10 mètres carrés d'espace devrait représenter une fenêtre de 30 centimètres.
  5. La largeur de la porte de la chaufferie doit être d’au moins 80 centimètres.
  6. Il devrait y avoir un écart d'au moins 2,5 centimètres entre la porte et le bord supérieur de la porte.
  7. Ne terminez pas la pièce avec des matériaux combustibles.
  8. La présence d'un faux plafond ou d'un plancher surélevé est inacceptable.
  9. Un flux d'air naturel doit être fourni à la chaufferie. Pour chaque chaudière à gaz de 1 kW, il doit y avoir une entrée d’air de 8 centimètres carrés.
  10. L'eau doit être placée dans la pièce où le radiateur à gaz sera installé.
  11. La pièce dans laquelle se trouve la chaudière doit être sèche car une humidité élevée empêche les vapeurs de gaz de s'échapper.
  12. La ventilation est montée en haut de la pièce.

Exigences relatives aux pièces et pièces d'équipement

  1. La chaudière doit être librement accessible des deux côtés.
  2. Les conduites de gaz doivent être en métal uniquement.
  3. Un compteur de gaz est requis.
  4. La chaudière doit être mise à la terre. La mise à la terre ne nécessite pas uniquement des appareils qui ne consomment pas d'électricité, mais ceux-ci ne sont pratiquement plus disponibles.
  5. Un analyseur de gaz (il avertira en cas de fuite de gaz possible) et une vanne automatique (il coupera l'alimentation en gaz en cas de fuite) doivent être installés avec l'appareil.

Évent (ou, comme on les appelle souvent, les cheminées)

  1. Le parcours de dérivation des produits de combustion doit être séparé de la cheminée ordinaire.
  2. Horizontalement, sa longueur dans la chaufferie ne doit pas dépasser trois mètres.
  3. La sortie de gaz ne peut avoir plus de 3 coudes.
  4. Le diamètre de la sortie de gaz et la puissance de la chaudière doivent correspondre (pour une puissance maximale de 30 kW D = 130 mm., Pour une puissance de 40 kW D = 140 mm).
  5. Le diamètre de la cheminée ne doit pas être inférieur au diamètre du trou de raccordement de la cheminée.
  6. L'extrémité extérieure du conduit de fumée doit se situer à au moins un demi-mètre au-dessus du faîte du toit.

Dans les chaudières modernes à chambre de combustion fermée, on utilise maintenant des cheminées coaxiales vendues et installées avec le dispositif de chauffage. Lors de l’installation de telles chaudières, les dimensions de la pièce n’ont pas non plus d’importance, car l’air pour la combustion ne provient pas de celle-ci, mais de la rue.

Ces exigences générales peuvent varier légèrement selon les régions, elles sont constamment finalisées et améliorées. En outre, il existe des nuances sur le fait que l'alimentation en gaz de la maison n'est pas centrale, mais ballon. Dans le même temps, les règles et les exigences relatives à l'installation d'une chaudière à gaz diffèrent par certaines particularités. Il existe une différence entre le matériau de construction de la maison et le plafond. Afin d'éviter des problèmes au stade de l'approbation du projet, il est préférable d'inviter un spécialiste et d'inspecter la maison à l'avance afin de détecter d'éventuels défauts.

Quelles sont les actions à entreprendre pour obtenir les autorisations pour l'installation d'une chaudière à gaz:

  1. Vous devez rédiger une déclaration à l'intention de l'organisme fournissant du gaz dans votre localité afin d'obtenir les conditions techniques dites. En fait, il s’agit d’un document autorisant des travaux de construction préparatoires. La procédure d'obtention dure en règle générale d'une semaine à deux.
  2. Ensuite, vous devez commander et recevoir le projet. Le projet est réalisé par un ingénieur titulaire d'une licence pour ce type d'activité.
  3. Le projet doit être donné à l'organisme fournisseur de gaz pour approbation. Avec la documentation du projet et les documents d'application sont soumis à la chaudière (certificat technique, certificat de conformité et autres documents à la demande de l'industrie du gaz). La réconciliation dure d'une semaine à trois mois.

Le projet approuvé est un document facultatif pour l'installation d'une chaudière à gaz.

L'assemblée

Séquence d'installation d'une chaudière au sol

  • La chaudière est installée sur une base solide capable de supporter sa gravité. Pour cela, une chape en béton est coulée ou une tôle en acier galvanisé est posée sur le sol.
  • Lors de l’installation de l’appareil sur la base, vérifiez qu’il est parfaitement parallèle au sol.
  • Connectez-vous à la cheminée et vérifiez le tirage.
  • Connectez-vous aux tuyaux du système de chauffage tout en installant un filtre de purification d'eau dure (après la conduite de dérivation avant d'entrer dans la chaudière de la conduite de retour). Placez les mécanismes de verrouillage de chaque côté du filtre (par exemple, des vannes à bille). Installez des robinets à tournant sphérique sur toutes les connexions.
  • Connectez la double chaudière à l'alimentation en eau. Il est préférable d’insérer l’alimentation en eau le plus près possible de l’entrée du tuyau dans le bâtiment ou du lieu de branchement du tuyau. Il est préférable de connecter le tuyau d'alimentation en eau par le haut et le tuyau de retour d'eau par le bas.
  • Connectez-vous au gazoduc. Cela ne peut être fait que par un maître spécialiste du gaz, vous ne pouvez pas produire le cadre vous-même.
  • Connectez-vous à l'alimentation.

La séquence d'installation de la chaudière murale

  • Le mur ou la cloison sur lequel la chaudière sera placée doit être solide pour la supporter et protégé par un matériau réfractaire.
  • Fixez la chaudière à une distance de 4 à 5 centimètres du support mural, à un demi-mètre du reste des murs et du plafond et à 80 centimètres du sol. Pour fixer exactement, sans distorsions, strictement parallèle au sol.
  • Préparez l’appareil pour l’installation: sous la pression de l’eau, nettoyez les débris des parois des tuyaux d’entrée.
  • Installez un filtre sur le tuyau d'alimentation en eau, avant le filtre et après l'installation des vannes d'arrêt.
  • Si nécessaire, installez la cheminée et vérifiez le tirage.
  • Connectez-vous au gazoduc. Cela ne peut être fait que par un maître spécialiste du gaz, vous ne pouvez pas produire le cadre vous-même.
  • Connectez-vous à l'alimentation.

Dans les deux cas, l'installation avant le premier démarrage nécessite de remplir le système d'eau. Pour ce faire, l'appareil doit être éteint. L'eau doit être collectée très lentement - c'est la seule façon de vous débarrasser des «bulles» d'air présentes dans le système de chauffage.

Il convient également de rappeler que l’installation de tout équipement à gaz ne peut pas être effectuée à des températures inférieures à zéro, la température doit être comprise entre 5 et 35 degrés.

Maintenance des équipements à gaz

Régulièrement, au moins deux fois par an, les équipements à gaz doivent être entretenus. Assurez-vous de le faire avant la saison de chauffage. Le spécialiste doit vérifier l’étanchéité, l’état de la cheminée et du système de ventilation, nettoyer les filtres et le brûleur, remplacer les pièces usées.

Normes pour l'installation d'une chaudière à gaz dans une maison privée

Chaudière à gaz dans une maison privée: exigences et installation

Dans une maison privée moderne, vous ne pouvez pas vous passer d’une chaudière à gaz. C'est simple et sûr à utiliser. Oui, son installation est très laborieuse et coûteuse, mais au final, la chaudière à gaz est la solution la plus rentable pour le chauffage domestique et le chauffage de l'eau. Comparé aux chauffages électriques, il peut être amorti en un hiver.

Les chaudières à gaz peuvent être à circuit unique ou double. Les circuits simples sont uniquement destinés au chauffage, les circuits doubles - au chauffage et à la production d'eau chaude. En outre, la puissance et le type d'installation des chaudières à gaz varient.

Il est très important de déterminer correctement la puissance requise de l'équipement. Les inconvénients d'une puissance insuffisante sont évidents. La capacité excédentaire, en plus de la composante économique, est également dangereuse. De la condensation acide se forme dans la chambre de combustion en raison de fréquentes variations de température, susceptibles de corroder les parties métalliques de la chaudière.

La puissance de la chaudière est directement proportionnelle à la taille de la pièce. Vous devez également modifier les conditions climatiques dans lesquelles vous vivez. Divisez la superficie des locaux chauffés par 10 et multipliez par un facteur de 1,2 à 1,5 pour la région de Moscou, 0,7 à 0,9 pour les régions du sud, 1,5 à 2 pour les régions du nord - et vous obtiendrez la puissance requise. Ainsi, pour une maison d’une superficie de 100 mètres carrés située dans la région centrale, un appareil d’au moins 12-15 kW est requis.

La puissance peut être ajustée. Les chaudières à basse puissance ont un réglage de puissance à un étage. Réglage à deux étages équipé d'appareils de chauffage de performance moyenne. Les chaudières hautes performances sont équipées d'un contrôle de puissance modulé.

Selon le type d'installation, les chaudières murales et au sol sont distinguées. Chaque type d'installation a ses propres caractéristiques. Mais, quelle que soit la chaudière que nous installons, avant de l’installer directement, vous devez remplir un certain nombre de conditions définies par certains SNiP.

Pour les appareils installés sur le territoire de la Fédération de Russie, les exigences sont définies dans les normes SNiP 41-01-2003 "Chauffage, ventilation et climatisation", SNiP 31-01-2003 "Bâtiments résidentiels et multi-résidentiels", SNIP 42-01-2002 "Systèmes de distribution de gaz", etc. documents d'établissement de règles.

Règles pour l'installation de chaudières à gaz dans une maison privée

  1. Pour les équipements à gaz, une pièce séparée doit être réservée (fournaise ou chaufferie). La chaufferie peut être aménagée à n’importe quel étage, et même au sous-sol ou au grenier. Il est interdit d'installer la chaudière dans les locaux d'habitation, les salles de bain et les salles de bain.
  2. La chaufferie doit avoir une surface minimale de 4 mètres carrés et une puissance de la chaudière allant jusqu'à 30 kW. En règle générale, un tel pouvoir couvre tous les besoins d’une maison privée. Lors de l'installation de la chaudière plus de puissance, la surface de la pièce doit être plus grande: de 31 à 60 kW - 13,5 mètres cubes, de 61 à 200 kW - 15 mètres cubes. Il existe des chaudières avec une chambre de combustion fermée. Pour elles, le métrage n'est pas réglementé, mais le minimum doit être respecté.
  3. La hauteur du plafond de la chaufferie doit être d’au moins 2,5 mètres.
  4. La chaufferie devrait avoir une fenêtre qui s'ouvre. Pour 10 mètres carrés d'espace devrait représenter une fenêtre de 30 centimètres.
  5. La largeur de la porte de la chaufferie doit être d’au moins 80 centimètres.
  6. Il devrait y avoir un écart d'au moins 2,5 centimètres entre la porte et le bord supérieur de la porte.
  7. Ne terminez pas la pièce avec des matériaux combustibles.
  8. La présence d'un faux plafond ou d'un plancher surélevé est inacceptable.
  9. Un flux d'air naturel doit être fourni à la chaufferie. Pour chaque chaudière à gaz de 1 kW, il doit y avoir une entrée d’air de 8 centimètres carrés.
  10. L'eau doit être placée dans la pièce où le radiateur à gaz sera installé.
  11. La pièce dans laquelle se trouve la chaudière doit être sèche car une humidité élevée empêche les vapeurs de gaz de s'échapper.
  12. La ventilation est montée en haut de la pièce.

Exigences relatives aux pièces et pièces d'équipement

  1. La chaudière doit être librement accessible des deux côtés.
  2. Les conduites de gaz doivent être en métal uniquement.
  3. Un compteur de gaz est requis.
  4. La chaudière doit être mise à la terre. La mise à la terre ne nécessite pas uniquement des appareils qui ne consomment pas d'électricité, mais ceux-ci ne sont pratiquement plus disponibles.
  5. Un analyseur de gaz (il avertira en cas de fuite de gaz possible) et une vanne automatique (il coupera l'alimentation en gaz en cas de fuite) doivent être installés avec l'appareil.

Évent (ou, comme on les appelle souvent, les cheminées)

  1. Le parcours de dérivation des produits de combustion doit être séparé de la cheminée ordinaire.
  2. Horizontalement, sa longueur dans la chaufferie ne doit pas dépasser trois mètres.
  3. La sortie de gaz ne peut avoir plus de 3 coudes.
  4. Le diamètre de la sortie de gaz et la puissance de la chaudière doivent correspondre (pour une puissance maximale de 30 kW D = 130 mm. Pour une puissance de 40 kW D = 140 mm).
  5. Le diamètre de la cheminée ne doit pas être inférieur au diamètre du trou de raccordement de la cheminée.
  6. L'extrémité extérieure du conduit de fumée doit se situer à au moins un demi-mètre au-dessus du faîte du toit.

Dans les chaudières modernes à chambre de combustion fermée, des cheminées dites coaxiales sont maintenant utilisées. qui sont vendus et installés avec l'appareil de chauffage. Lors de l’installation de telles chaudières, les dimensions de la pièce n’ont pas non plus d’importance, car l’air pour la combustion ne provient pas de celle-ci, mais de la rue.

Ces exigences générales peuvent varier légèrement selon les régions, elles sont constamment finalisées et améliorées. En outre, il existe des nuances sur le fait que l'alimentation en gaz de la maison n'est pas centrale, mais ballon. Dans le même temps, les règles et les exigences relatives à l'installation d'une chaudière à gaz diffèrent par certaines particularités. Il existe une différence entre le matériau de construction de la maison et le plafond. Afin d'éviter des problèmes au stade de l'approbation du projet, il est préférable d'inviter un spécialiste et d'inspecter la maison à l'avance afin de détecter d'éventuels défauts.

Quelles sont les actions à entreprendre pour obtenir les autorisations pour l'installation d'une chaudière à gaz:

  1. Vous devez rédiger une déclaration à l'intention de l'organisme fournissant du gaz dans votre localité afin d'obtenir les conditions techniques dites. En fait, il s’agit d’un document autorisant des travaux de construction préparatoires. La procédure d'obtention dure en règle générale d'une semaine à deux.
  2. Ensuite, vous devez commander et recevoir le projet. Le projet est réalisé par un ingénieur titulaire d'une licence pour ce type d'activité.
  3. Le projet doit être donné à l'organisme fournisseur de gaz pour approbation. Avec la documentation du projet et les documents d'application sont soumis à la chaudière (certificat technique, certificat de conformité et autres documents à la demande de l'industrie du gaz). La réconciliation dure d'une semaine à trois mois.

Le projet approuvé est un document facultatif pour l'installation d'une chaudière à gaz.

Séquence d'installation d'une chaudière au sol

  • La chaudière est installée sur une base solide capable de supporter sa gravité. Pour cela, une chape en béton est coulée ou une tôle en acier galvanisé est posée sur le sol.
  • Lors de l’installation de l’appareil sur la base, vérifiez qu’il est parfaitement parallèle au sol.
  • Connectez-vous à la cheminée et vérifiez le tirage.
  • Connectez-vous aux tuyaux du système de chauffage tout en installant un filtre de purification d'eau dure (après la conduite de dérivation avant d'entrer dans la chaudière de la conduite de retour). Placez les mécanismes de verrouillage de chaque côté du filtre (par exemple, des vannes à bille). Installez des robinets à tournant sphérique sur toutes les connexions.
  • Connectez la double chaudière à l'alimentation en eau. Il est préférable d’insérer l’alimentation en eau le plus près possible de l’entrée du tuyau dans le bâtiment ou du lieu de branchement du tuyau. Il est préférable de connecter le tuyau d'alimentation en eau par le haut et le tuyau de retour d'eau par le bas.
  • Connectez-vous au gazoduc. Cela ne peut être fait que par un maître spécialiste du gaz, vous ne pouvez pas produire le cadre vous-même.
  • Connectez-vous à l'alimentation.

La séquence d'installation de la chaudière murale

  • Le mur ou la cloison sur lequel la chaudière sera placée doit être solide pour la supporter et protégé par un matériau réfractaire.
  • Fixez la chaudière à une distance de 4 à 5 centimètres du support mural, à un demi-mètre du reste des murs et du plafond et à 80 centimètres du sol. Pour fixer exactement, sans distorsions, strictement parallèle au sol.
  • Préparez l’appareil pour l’installation: sous la pression de l’eau, nettoyez les débris des parois des tuyaux d’entrée.
  • Installez un filtre sur le tuyau d'alimentation en eau, avant le filtre et après l'installation des vannes d'arrêt.
  • Si nécessaire, installez la cheminée et vérifiez le tirage.
  • Connectez-vous au gazoduc. Cela ne peut être fait que par un maître spécialiste du gaz, vous ne pouvez pas produire le cadre vous-même.
  • Connectez-vous à l'alimentation.

Dans les deux cas, l'installation avant le premier démarrage nécessite de remplir le système d'eau. Pour ce faire, l'appareil doit être éteint. L'eau doit être collectée très lentement - c'est la seule façon de vous débarrasser des «bulles» d'air présentes dans le système de chauffage.

Il convient également de rappeler que l’installation de tout équipement à gaz ne peut pas être réalisée à des températures inférieures à zéro, la température doit être comprise entre 5 et 35 degrés.

Maintenance des équipements à gaz

Régulièrement, au moins deux fois par an, les équipements à gaz doivent être entretenus. Assurez-vous de le faire avant la saison de chauffage. Le spécialiste doit vérifier l’étanchéité, l’état de la cheminée et du système de ventilation, nettoyer les filtres et le brûleur, remplacer les pièces usées.

Installation et installation de chaudières à gaz - exigences et règles, méthodes et normes d'installation

Le problème du manque d’eau chaude ou de chauffage central, ainsi que de la mauvaise qualité de ces services, est résolu avec succès par l’installation de chaudières à gaz. Pour ce faire, il existe deux types de chaudières: à circuit unique et à circuit double. Une chaudière à gaz à circuit unique ne peut fournir qu'un seul processus, par exemple le chauffage. Double circuit - les deux processus: le chauffage de la pièce et le chauffage de l'eau pour les besoins domestiques.

Le contenu

L'installation d'une chaudière à gaz est non seulement elle-même - elle prend beaucoup de temps et est fastidieuse, pour la produire, il est nécessaire de respecter certaines normes d'installation de chaudières à gaz. L'utilisation d'appareils à gaz comporte toujours des risques, raison pour laquelle il existe des règles de sécurité incendie.

Avant d'installer la chaudière dans une maison privée, il est nécessaire de préparer certains documents et d'effectuer certaines actions. Ce qui est requis:

  • Contrat pour la fourniture de gaz naturel à un développeur individuel;
  • Les conditions techniques et la conception de l'installation de l'équipement de gaz doivent être coordonnées avec le représentant local du service de gaz. La documentation de projet est le plus souvent élaborée par des instituts spécialisés disposant d'une licence correspondante pour ce type d'activité: gaz de ville, gaz de district, gaz régional, mingas, etc.
  • L'installation de l'équipement de gaz doit être faite par l'installateur;
  • L’ingénieur de l’organisation de gaz du district ou de la région doit se rendre à l’installation et vérifier si le raccordement du gaz dans le four et la cuisine est correct et s’assurer de sa conformité aux exigences. Si toutes les normes sont respectées, il doit émettre une conclusion sur la base de laquelle une «soupape» à gaz menant à la chaudière peut être ouverte;
  • Le système de chauffage doit être mis sous pression à P = 1,8 atm (voir sur le manomètre de la chaudière);
  • Airless le système de chauffage;
  • Vérifiez toutes les connexions pour les fuites;
  • Il est impératif d'installer un régulateur de tension pour la chaudière et de préférence une alimentation sans coupure;
  • Il est impossible d'ajouter de l'antigel à l'eau chauffée. Cela pourrait endommager les joints et entraîner des fuites dans le système de chauffage.

Les chaudières à gaz doivent être installées à l'aide d'une technologie spéciale garantissant la sécurité du fonctionnement des agrégats explosifs libérant des toxines en cas de fuite.

[include id = "1" title = "Annonce dans le texte"]

La pièce dans laquelle la chaudière sera située doit répondre à certaines exigences. Lors de l'installation d'une chaudière dans une maison unifamiliale privée, une chaudière ou, comme on l'appelle aussi, une chaufferie peut être équipée à tout étage, y compris le sous-sol, le sous-sol et même le grenier ou le toit. Des restrictions s'appliquent aux locaux d'habitation, à la salle de bain et à la salle de bain. Il est interdit d'y placer la chaudière.

Pour calculer le volume de la chaufferie, il est tenu compte de la puissance calorifique totale des appareils de chauffage, des chauffe-eau instantanés ou des chauffe-eau.

C'est important! Veuillez noter que dans le passeport technique pour les équipements au gaz, une pièce avec une chaudière doit être appelée ainsi une fournaise ou une chaufferie.

Le tableau du volume requis de la chaufferie est présenté ci-dessous:

Tableau du volume requis de la chaufferie en fonction de la puissance de la chaudière

Il existe des exceptions: si la chaudière de chauffage est équipée d’une chambre de combustion fermée, le volume de la chaufferie n’est pas normalisé et la présence d’une fenêtre donnant accès à l’extérieur n’est pas nécessaire.

Pour l'alimentation et l'évacuation de l'air est nécessaire pour assurer le débit du volume requis. Pour assurer la puissance de 23,3 kW de la chaudière doit brûler 2,5 m 3 / h de gaz. Pour une combustion complète de ce volume, 30 m 3 / h d’air sont nécessaires. Si une quantité insuffisante d'air pénètre dans l'air, le gaz ne brûle pas complètement, ce qui produit une substance extrêmement nocive dont l'inhalation nuit à la santé humaine. Si vous l'inhalez pendant 15 minutes, la mort survient. L'air doit circuler non seulement à l'extérieur, mais aussi à partir des autres pièces de la maison. Ceci est assuré par la présence d'un interstice entre la porte et le sol et d'un trou avec une grille dans les portes.

La chaudière de chauffage est installée sur le sol, à une distance de 10 cm du mur. Celui-ci doit être en matériau incombustible. Si les parois de matériaux non combustibles ne le sont pas, vous pouvez installer une protection en matériau réfractaire.

Si certaines conditions ne sont pas respectées, le service de gaz ne donnera pas l'autorisation de connecter la chaudière à la ligne. Mais le respect de ces exigences et normes est dicté non pas par la bureaucratie, mais par l'expérience amère et la sécurité incendie. Des restrictions sont imposées non seulement sur l'équipement au gaz et son installation, mais également sur la pièce dans laquelle la chaudière sera installée.

Exigences réglementaires pour le local d'installation d'une chaudière à gaz

  1. La surface de la pièce dans laquelle la chaudière sera située doit être au moins de 4 m 2. Les plafonds doivent être supérieurs à 2,5 m;
  2. La largeur de la porte menant à la pièce doit être d’au moins 80 cm;
  3. La chaudière doit être éclairée de manière naturelle à travers l'ouverture de la fenêtre. Pour chaque 10 m2 de locaux, il devrait y avoir au moins 0,3 m2 de fenêtre;
  4. Obligatoire bonne ventilation de la pièce, car la combustion des gaz dans la chaudière est fournie par l'afflux d'oxygène. La zone d’ouverture pour l’apport d’air frais doit être de 8 cm 2 pour chaque kW de puissance de la chaudière;
  5. Les tuyaux du gazoduc ne doivent être que métalliques. Les tuyaux flexibles ne peuvent être utilisés que pour connecter les consommateurs;
  6. La section de la cheminée doit correspondre à la puissance de la chaudière. Si la chaudière a une puissance de 30 kW, le diamètre de la cheminée devrait être de 130 mm. Si la puissance de la chaudière est de 40 kW, le diamètre de la cheminée est de 170 mm;
  7. Nous ne pouvons pas permettre que la section de la cheminée soit inférieure à la section du trou pour le raccordement de la cheminée;
  8. L’extrémité supérieure de la cheminée doit être placée au-dessus de la crête du toit à 0,5 m minimum;
  9. Dans le système d'alimentation de la chaudière, il doit obligatoirement y avoir une machine spéciale avec protection de courant et protection thermique configurée;
  10. Dans la pièce où il y aura une chaudière, il doit y avoir un analyseur de gaz, qui avertira en cas de fuite de gaz, et une vanne électrique qui bloque le flux de gaz;
  11. L'équipement de gaz peut être situé dans le sous-sol d'une maison unifamiliale seulement. Dans les immeubles à plusieurs étages, l'installation de chaudières au gaz au sous-sol est interdite.
  12. Chaque appareil doit être équipé d'un compteur de gaz;
  13. La ventilation doit être installée en haut de la pièce.

Vous trouverez plus de détails sur toutes les exigences et normes dans les documents suivants: Snipe II-35-76 "Installations de chaudières", Code de pratique pour la conception de systèmes de chauffage autonomes SP-41-104-2000.

L'installation d'une chaudière murale à gaz est réalisée dans le cas où les besoins en puissance ne sont pas trop importants et qu'il n'y a pas beaucoup d'espace libre. Le plus souvent, ces chaudières sont utilisées pour le chauffage et le chauffage de l'eau dans les immeubles de grande hauteur. Le prédécesseur de la chaudière murale à gaz est une colonne de gaz, qui fournissait de l’eau de chauffage pour les besoins domestiques du "Khrouchtchev".

Installation d'une chaudière murale à gaz

L'installation de chaudières murales au gaz permet d'équiper même une maison du chauffage central avec un système autonome de chauffage supplémentaire. Le gaz doit être fourni et la salle doit être conforme aux exigences et aux normes.

[include id = "2" title = "Annonce dans le texte"]

Les unités à gaz sont installées dans des pièces spéciales - une chaudière, munies d’orifices de ventilation permettant l’écoulement de la masse d’air et le retrait des produits de combustion. Les chaudières n'exigent pas d'espace libre et peuvent être installées au-dessus d'un autre appareil, debout sur le sol. Il est possible d'installer des chaudières murales en cascade. Ceci est très pratique si vous avez besoin de plus de puissance, allume plusieurs chaudières à la fois.

Plusieurs chaudières dans un four - option pratique

L'installation de la chaudière à gaz est effectuée à une distance de 20 cm des autres appareils à gaz et des matériaux inflammables. En fonction de la capacité et du modèle de la chaudière, la distance entre celle-ci et le mur peut aller de 30 à 50 cm Il n'est pas souhaitable de placer la chaudière dans l'ouverture entre les murs ou à proximité immédiate de la fenêtre. L'alimentation doit être suffisamment proche.

Une fois l'emplacement sous la chaudière sélectionné et approuvé, il est nécessaire de vérifier la chaudière achetée pour l'équipement. La boîte doit contenir les instructions, les supports muraux, le gabarit de montage et le matériel de montage. Il est conseillé de comparer les caractéristiques techniques indiquées sur l'emballage avec celles indiquées sur la plaque d'identification située à l'intérieur du capot avant.

Avant d'installer la chaudière en place, il est nécessaire de rincer tous les tuyaux de la chaudière et l'ensemble du système avec de l'eau. Cela est nécessaire pour éliminer toutes les particules étrangères qui pourraient pénétrer dans l'unité lors du montage en usine.

Les lattes sur lesquelles la chaudière sera montée sont clouées à une distance de 0,8 à 1,6 m du sol.

C'est important! Le mur doit être verticalement plat et suffisamment fort pour supporter le poids non seulement de la chaudière, mais également des appareils associés. Si le mur est en matériau combustible, vous pouvez y fixer un joint en matériau non combustible, dont l’épaisseur doit être d’au moins 3 mm. Dans ce cas, la chaudière doit être fixée à une distance de 4,5 cm du mur.

La chaudière est fixée sur les lattes. Avant de raccorder la chaudière aux conduites d’eau, il est nécessaire de retirer les bouchons installés sur les raccords correspondants.

Pour éviter que l'échangeur de chaleur de la chaudière ne s'encrasse sur l'entrée d'eau, il est conseillé d'installer un filtre à maille. Les robinets à tournant sphérique sont installés des deux côtés du filtre, ce qui facilitera la maintenance et les réparations.

Ensuite, vous devez vérifier si la chaudière est de niveau. Une distorsion dans n'importe quelle direction peut avoir des conséquences désagréables.

Le raccordement des tuyaux de gaz à la chaudière doit être effectué uniquement par un tuyau en métal, un raccordement rigide, à travers un barreau «américain» ou spécial. Utilisez le joint paronitovoy requis.

À ce stade, l'installation de la chaudière est terminée. Le raccordement direct de la chaudière à gaz n’est effectué que par des personnes autorisées, après vérification du respect de toutes les exigences et normes.

Le matériau de la cheminée est choisi en fonction du combustible et du type de chaudière. Pour une chaudière à gaz, les tuyaux doivent être cylindriques et en métal, de préférence en acier inoxydable. Ces cheminées sont les plus sûres, durables et fiables.

La cheminée est affichée au-dessus de la crête de la maison. Doit être monté trappe pour le nettoyage de la cheminée. Afin de faciliter la collecte de la suie pendant le nettoyage, la collecte et le drainage du condensat, vous avez besoin d’un espace vide sous l’entrée de la cheminée.

Disposition de la cheminée de la chaudière à gaz

Lors de l'installation de la cheminée ne doit pas comporter plus de trois genoux et tours. Le tuyau de raccordement de la chaudière à la cheminée doit être aussi court que possible, ne dépassant pas 25 cm.

La section verticale à la sortie de la chaudière doit avoir au moins deux diamètres. Derrière cette section verticale, le tuyau de la section de raccordement doit nécessairement monter vers le haut avec un biais vers la chaudière.

Le dégagement de fumée dans ce cas est dû au tirage naturel à travers la cheminée.

Le respect de toutes les exigences et règles relatives à l’installation des chaudières à gaz garantira leur fonctionnement efficace, leur durabilité et leur sécurité incendie.

Nous recommandons des articles connexes

Chalets de gazéification autonomes ou enterrement du réservoir de gaz dans la cour

Ils ont fait l'installation du système de chauffage de manière à installer l'AGV (plancher Vulcan) dans la salle de bain et la salle de bain... l'endroit est pratique, dans le coin opposé de la salle de bain et de la cuvette des toilettes. Et l'article dit qu'il est impossible... pourquoi. Il est donc possible d'installer la chaudière même sur le toit ou le grenier (il s'agit exactement d'une bombe à retardement, sans surveillance ni aérateurs), mais c'est impossible dans la salle de bain. Vu le paragraphe 7 ci-dessus du SNIP........ il n’ya rien de tel... Expliquez-moi, sinon je ne suis pas en train de "rattraper quelque chose".

dis moi. Est-il possible d’alimenter directement le brûleur en air brûlant sans ouvrir la porte avant? la porte est métallique et les trous sont froids.

La ventilation d'alimentation ne peut pas être connectée directement à l'appareil, il est installé dans le mur ou la porte ci-dessous. Le flux d'air ne doit pas nécessairement provenir de la rue. Il peut être arrangé par l’entrée d’une autre pièce (pièce).

Pouvez-vous s'il vous plaît nous dire dans quelle réglementation russe il est fait référence au volume d'une chaufferie, en fonction de la capacité des chaudières?

bonjour J'ai un tel dilemme, j'ai acheté un gaz mural. la chaudière. était précédemment étage et dans une autre pièce. Maintenant, je voulais en lancer un nouveau, mais des gens sont venus. de la société de service et indique que la chaudière ne peut pas être suspendue au mur adjacent à l’habitation mais uniquement à l’extérieur. J'ai lu toutes les règles concernant l'installation de chaudières, mais j'ai décrit la distance par rapport à la chaudière à laquelle la chaudière devrait être suspendue exactement, etc. mais rien de ma situation. S'il vous plaît dites-moi d'où il vient.

Bonjour J'avais une petite question, qui sait s'il est possible d'accrocher une chaudière à gaz fermée à côté du poêle, mais le poêle ne sera pas utilisé ou devra-t-il être démoli?

Dans votre article, vous avez lu des informations sur les exigences relatives à l'installation d'équipements de chaudière. «Il existe des exceptions: si la chaudière de chauffage a une chambre de combustion fermée, le volume de la chaufferie n'est pas normalisé et la présence d'une fenêtre donnant sur l'extérieur n'est pas nécessaire. Chaudière Vaillant 24kW, salle S chaufferie 5.2m2, IZhS superficie totale de 180m2, la question - "couper" la fenêtre ou non. Merci d'avance

Seigneur, à qui demandez-vous ici, ils n'ont même pas les coordonnées, seulement des courriels. Ce site est faux ou des charlatans. Même en runet...

S'il vous plaît dites-moi cette question:
J'ai mis les installateurs de chaudières, mais il y avait beaucoup de hauts-fonds, maintenant ils refusent et expliquent cela par le fait que je ne les ai pas familiarisés avec la documentation du projet pour le raccordement de la chaudière à gaz. Y a-t-il vraiment une chose telle qu'ils ne sont pas responsables maintenant?

Andrew, les règles stipulent que l'installation doit être effectuée par une organisation spécialisée, disposant d'une licence et que, pour vous, la chaudière a été installée par des fraudeurs, car les spécialistes des exigences et sans le projet savent qu'il n'y a pas de conne... faites-le en suivant le dessin, l'installateur qui se respecte se regarde avant tout sur les dessins (projet)

Règles d'installation d'une chaudière à gaz dans une maison privée

L'installation d'une chaudière à gaz est choisie par de nombreux propriétaires de maisons et de chalets privés. Un tel choix est justifié compte tenu du niveau d'efficacité de l'équipement, de la taille du coût du carburant, de l'absence de chargement manuel, de la possibilité d'ajuster la température dans la structure. Cependant, pour l'installation, vous devez vous conformer aux exigences d'installation d'une chaudière à gaz et connaître les règles (pour plus d'informations à ce sujet plus tard).

La classification principale des chaudières à gaz

La popularité de tels équipements a obligé les fabricants à développer des modèles dotés de différentes fonctionnalités qui attireraient l'attention du consommateur. C’est pourquoi le classement peut être effectué en prenant en compte:

  • Caractéristiques de conception;
  • Puissance nominale;
  • Méthode d'installation;
  • Type d'allumage.

Les chaudières à gaz, si vous effectuez une analyse des caractéristiques de conception, sont à circuit simple ou double. Les premiers fournissent dans une maison privée soit un chauffage continu, soit un moyen de chauffer de l’eau (fournie aux éviers, aux robinets pour assurer la marche de l’eau) et sont désignés par le terme AOGV. Ces derniers sont considérés comme universels et effectuent les deux tâches simultanément. De plus, la particularité de leur conception peut consister en la présence d'une chaudière spéciale ou en un chauffage instantané de l'eau courante aux paramètres de température désirés. L'abréviation AKGV est utilisée pour désigner un tel équipement.

En ce qui concerne la méthode d'installation, la chaudière peut être au sol ou au mur. Ces derniers sont plus populaires - ils ne nécessitent pas de cheminée séparée avec une bonne charge, ils prennent beaucoup plus de place et lors de leur installation, il est possible d’équiper la sortie des produits de combustion résiduels directement dans la rue. Mais pour le chauffage dans une maison privée de grande surface, il est plus efficace d’utiliser un équipement à gaz au sol.

Règles réglementaires d'installation de gaz

Circuit de chaudière à gaz

Circuit de chaudière à gaz

Un tel équipement est considéré comme une source potentielle d’incendie ou d’explosion et est donc considéré comme une source de danger accru. Pour cette raison, l'installation des chaudières doit être effectuée en totale conformité avec les réglementations approuvées et enregistrées de manière légale.

Avant l'installation, vous devez vous familiariser avec la documentation, car le processus de connexion directe aux conduites d'eau et de gazoducs n'est effectué que s'il existe une documentation permettant et par des personnes ayant reçu des autorisations spéciales pour ce type d'activité. Pour bien connaître les caractéristiques de la connexion et l’importance de sa mise en œuvre conformément aux normes établies, il est utile de lire attentivement les exigences qui sont imposées par les organismes agréés par l’État aux installations de type gaz.

Schéma d'installation de la chaudière à gaz

Pour des informations complètes, examinez le SNiP:

  • 42-01-2002,
  • II-35-76,
  • 2.04.08-87 (un peu obsolète, mais contient beaucoup de données utiles),
  • 21-01-97,
  • 41-01-2003,
  • 2.04.01-85.

Seule une connaissance détaillée des documents énumérés peut donner une image complète et réaliste des conditions requises pour les unités quasianes.

Conditions de base pour l'installation d'équipements de chauffage au gaz

Exigences relatives au local d'installation des équipements de chauffage au gaz

La première chose à laquelle vous devriez prêter attention est qu’il est recommandé de ne pas installer un tel équipement dans une maison privée. Idéalement, un bâtiment séparé a été construit à cet effet. Mais ce n'est pas possible dans tous les cas, vous pouvez donc limiter la pièce non résidentielle. Un excellent moyen de sortir de la situation est la disposition de la chaufferie au sous-sol. Mais cela n’est possible que si vous avez une maison privée, qui n’est composée que d’un étage.

Les règles de base pour choisir une pièce sous la chaufferie:

  • Les plafonds devraient avoir une hauteur supérieure à 2,1 m;
  • Porte supérieure à 0,7 m;
  • Pour installer 1 pièce d'équipement, la surface de la pièce doit être d'au moins 4 m2;
  • La surface des murs de la pièce est plate et recouverte de plâtre (la finition doit être faite de matériaux ignifugés);
  • Revêtement de sol lisse en matériaux non combustibles;
  • L'ouverture de la fenêtre doit être proportionnelle à la taille de la pièce: 30 cm2 de surface de la fenêtre par 1000 cm3 de volume de la pièce.

La chaufferie doit avoir accès à une cheminée de diamètre suffisant, à une boucle souterraine et à une alimentation en eau.

Schéma d'installation de la chaudière

Dans la maison à usage privé, les règles n'interdisent pas l'installation de certains types de chaudières - vous pouvez choisir en toute sécurité le bon. Il n'y a pas non plus de restrictions sur l'emplacement de la pièce pour organiser la chaufferie. Dès la conception de la maison, vous pouvez planifier en toute sécurité l'installation d'un grand appareil de chauffage au gaz dans l'extension prévue à cet effet, à partir de laquelle il est possible de chauffer non seulement le logement, mais également le garage, la buanderie, etc.

Exigences de base pour les conduits de cheminée et de ventilation

Même si un équipement surveillant le niveau de tirage dans la cheminée et la présence de fuites de gaz est détecté, il est nécessaire de s'assurer du bon fonctionnement du système de ventilation et de la sortie du gaz dès la détection de la coupure du gaz. La réglementation en vigueur l'exige. Il faut également garder à l'esprit qu'en cas d'attention insuffisante portée à la disposition de ces systèmes, des conséquences graves sont possibles.

Les exigences suivantes sont imposées aux conduits de sortie de gaz et de ventilation:

  • Pour ces systèmes, il est nécessaire de construire des canaux séparés.
  • Les produits de combustion issus de la combustion ne doivent pas avoir plus de trois coudes ou virages.
  • L'air frais doit être alimenté en permanence dans la chaufferie par une ouverture spéciale dans le mur extérieur ou la porte (située au bas).
  • Le tuyau de cheminée doit être composé de certains matériaux: les 5 premiers mètres de l'échappement de l'équipement sont en acier inoxydable ou en acier au carbone, l'utilisation de matériaux multicouches est autorisée.
  • Le conduit de fumée doit comporter deux canaux: principal et révision (nécessaire pour le nettoyage et situé à partir du principal par au moins 0,25 m).
  • La partie de la sortie de gaz située dans la rue doit être au-dessus du faîte du toit.

Schéma d'installation de la cheminée

Il est également intéressant de calculer correctement l’entrée du système de ventilation. Si l'air est fourni à l'extérieur de la structure, l'unité d'alimentation de l'unité de chauffage doit être de 8 cm2 et, dans le cas d'une alimentation intérieure, de 30 cm2.

Est-il possible d'installer soi-même des équipements à gaz?

La possibilité d’auto-assemblage de la chaudière est tout à fait possible, mais pour mener à bien cette procédure, vous devez vous familiariser avec un certain nombre de documents spéciaux, SNIP, conclure un accord sur l’approvisionnement en gaz, développer un projet, l’approuver et obtenir l’autorisation de le réaliser. Passer par toutes les étapes nécessaires est un processus plutôt laborieux, ce qui implique de passer beaucoup de temps, et ce qui peut être stressant. Dans des cas spéciaux, ils désignent spécifiquement les personnes qui souhaitent effectuer l'installation de leurs propres mains.

Il convient de garder à l'esprit que même un léger écart par rapport aux documents réglementaires peut non seulement entraîner une amende lors de la vérification du service de gaz, mais également un préjudice irréparable à la maison ainsi qu'à la santé de ses résidents. Par conséquent, dans le cas d'une chaudière à gaz, il est préférable de confier le travail à des spécialistes.

Règles pour l'installation d'une chaudière à gaz dans une maison privée mise à jour: 30 juin 2017 par: franky

Top