Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Carburant
Installation et installation de compteurs de chaleur de haute qualité pour le chauffage
2 Les chaudières
Cheminée avec échangeur de chaleur: choisissez le bon
3 Radiateurs
Toute la vérité sur le chauffage par induction: le jeu en vaut-il la chandelle?
4 Carburant
Chaufferie d'eau. Double circuit (avec alimentation en eau chaude)
Principal / Radiateurs

Cheminée cheminée devant la maison


Cheminées et cheminées

Informations utiles pour ceux qui vont avoir une cheminée

et pour ceux qui l'ont déjà, mais avec lui "quelque chose ne va pas".

À notre époque, la cheminée a depuis longtemps perdu sa fonction principale dans la maison. Ce n'est pas un appareil de chauffage, mais... caprice, caprice, jouet.

Mais comme la soif de vivre le feu chez les gens est incroyablement forte, le foyer sera toujours une partie très désirable de l'intérieur.

Pour que la cheminée soit un objet de joie et de fierté pour ses propriétaires, et non la cause de jurons obscènes concernant le jour où l'idée de faire une cheminée dans la maison vous est venue à l'esprit - pour cela, les propriétaires actuels et futurs de cet objet doivent connaître quelques règles.

Il existe un certain nombre de ces règles et il n’a aucun sens de tout énumérer, mais si vous suivez au moins les principales, vous éviterez à l’avenir les moments désagréables liés au fonctionnement du foyer.

Le fait est que la cheminée ne peut pas simplement être (comme un réfrigérateur ou une télévision), ramener à la maison, la mettre dans un endroit préparé et l'utiliser. Pour le foyer, les conditions sont nécessaires. Peut-être même des conditions SPÉCIALES....

La cheminée elle-même est généralement bonne. Le fait est qu'un foyer est un ensemble de proportions et de tailles rigides qui sont interconnectées et interdépendantes. Par conséquent, si nous acceptons le paramètre par défaut, à savoir que, pour cette partie, le poêle a résisté à toutes les proportions, nous pouvons passer aux moments qui peuvent gêner le fonctionnement normal d'un foyer correctement plié ou monté.

Commençons par la cheminée:

1. NE FAITES PAS DE CHEMINÉE DANS LES MURS EXTÉRIEURS.

Vous pouvez l'écrire en texte brut. Mais un très gros problème attendra le propriétaire de la cheminée si son concepteur, après avoir visionné des images de magazines étrangers, décide de transférer leurs traditions à nos conditions climatiques. Il est strictement impossible de monter une cheminée dans le mur extérieur. Seulement à l'intérieur. Seulement chaud.

Nos ancêtres étaient des gens sages. C'est pourquoi vous ne trouverez en Russie AUCUNE cheminée dans le mur extérieur de la maison. Plus précisément, il est possible de trouver quelque chose, mais une condition importante pour ces cheminées sera nécessairement remplie: l’épaisseur de la maçonnerie en brique d’une telle cheminée à la rue sera d’au moins 64 cm (c.-à-d. Deux briques et demie). En Russie, on croyait qu'avec une telle épaisseur de paroi, la cheminée ne gélerait pas et ne donnerait pas de traction inverse.

Pourquoi maintenant, certains designers, architectes et designers pèchent en ayant une cheminée dans le mur extérieur?

Tout est très simple... Ces traditions de l'industrie du four qui existaient en Russie avant la révolution ont été perdues. Après 1917, cette industrie s'est progressivement éteinte. La cheminée était assimilée à des éléments de luxe qui n’étaient nullement liés à la nouvelle idéologie. En conséquence, environ soixante-dix ans d’oubli.

Après l'effondrement de l'Union, beaucoup de choses ont changé dans notre vie. Peu à peu, les gens ont commencé à s'intéresser à l'élément oublié du luxe, à savoir la cheminée. Étonnamment, il ne restait qu'une poignée d’enthousiastes qui, dans les conditions de la faim informationnelle, en l’absence de littérature, de l’impossibilité de partager l’expérience et des traditions presque complètement perdues, ont réussi à préserver au moins une partie de cet art.

Néanmoins, des décennies d’indisponibilité de l’industrie ont entraîné une perte partielle de la tradition. On pourrait combler cette lacune en étudiant la littérature occidentale, qui est maintenant en abondance. Comme vous le savez, la demande crée l’offre. S'il y a un client qui est prêt à payer pour avoir une cheminée dans sa maison, il y en aura toujours qui «aideront le rêve à devenir réalité». Un architecte ou un concepteur ayant une grande «expérience» dans la navigation dans les magazines occidentaux avec des images attirera une cheminée vers le mur extérieur du client et sera le propriétaire de cette cheminée pour lutter contre le reflux jusqu’à la fin du siècle...

Ne faites pas d'erreur - ne placez pas la cheminée du foyer dans le mur extérieur.

Mais il y a des situations où vous obtenez une maison prête à l'emploi et d'autres endroits pour se joindre au foyer n'est pas fourni. Bien sûr, personne ne peut casser quelque chose à cause de cela et transporter la cheminée à l'intérieur. Toutefois, afin d’éviter des problèmes futurs, vous pouvez au moins essayer de rectifier la situation ou de réduire le risque de refroidissement de la cheminée et la survenue d’une inversion de poussée.

Que peut-on faire? Il est peu probable que quelqu'un décide de faire un revêtement supplémentaire du tuyau à l'extérieur avec une brique afin d'atteindre l'épaisseur minimale requise de 64 cm et de le rendre absorbant thermique. Par conséquent, il est nécessaire de recouvrir au moins la cheminée d'un isolant en dehors de toute sa longueur. Il vaut mieux laisser la cheminée elle-même, pas gilzovat. Il arrive que le dynamitage soit une nécessité (par exemple, lorsque la cheminée est en brique fendue ou en cas de fuites, ou lorsque la section transversale de la cheminée est inégale - il y a des rétrécissements, des rallonges). Ensuite, ne pas utiliser le "sandwich" lorsque zapilzovke - uniquement des tuyaux à circuit unique. La cheminée devrait recevoir de la chaleur des murs et un "sandwich" le priverait de cette chaleur. Si vous avez besoin d’isoler le mur de la cheminée contre le feu depuis le côté de la pièce, n’enroulez pas l’ensemble de la cheminée - limitez-vous uniquement à ce mur.

Le problème est grave et répandu. À la saison froide, beaucoup de choses doivent aller à de tels objets. Croyez-moi, ces recommandations pour les cheminées de l'extérieur ne sont pas aspirées par le doigt. Bien sûr, il existe plusieurs façons de résoudre ce problème, mais il est préférable de tout prévoir à l'avance.

2. Il est préférable d’avoir le tuyau de cheminée le plus près possible de l’arête.

Moins elle dépasse du toit, plus la section de conduite à l'extérieur est courte, mieux c'est.

Avec le début du temps froid commencera une "bataille" d'air chaud et froid pour la cheminée. Plus la cheminée est petite dans la zone froide, moins il est probable que l’air extérieur froid «gagne» et qu’une traction inverse se produise.

3. La meilleure cheminée en matériau - BRICK.

Cheminée en tuyaux métalliques - problème. Vous voulez vous protéger de 90% des inversions de poussée de la cheminée? Fabriquez une cheminée en briques solides rouges. Même si le fabricant de l'insert de cheminée insiste sur des tuyaux d'un certain diamètre sur toute la longueur du canal, il est préférable de faire une cheminée en brique avec une section transversale aussi proche que possible. Il est déjà possible de joindre cette cheminée avec un tuyau en fer. L'essentiel est de ne pas gilzayte au sommet.

Toutes les déclarations des fabricants des "sandwiches" (tuyau à double circuit avec un chauffage au milieu) selon lesquelles leurs tuyaux sont "chauds" sont FAUX. Tout est exactement le contraire - ces tuyaux sont froids. Et la présence dans les tuyaux d'isolant ne suffit pas pour être considéré comme des tuyaux "chauds". Cette isolation est absolument inutile comme protection de cheminée contre le froid. Cela sert plutôt à la sécurité incendie.

Prenez le manteau de fourrure par exemple. Comme vous le savez, le manteau de fourrure n'est pas chaud. Elle ne fait que rester au chaud. C'est-à-dire que vous avez besoin d'une source de chaleur, mais sinon, rien ne sera retenu.

La même chose avec des sandwichs. Ils ne sont pas "chaud". Ils ne peuvent que contenir de la chaleur. C’est-à-dire qu’ils ne servent pas à retenir l’air froid extérieur qui cherche à pénétrer à l’intérieur. Ils sont un isolant thermique pour l'évacuation de l'air chaud domestique.

Le fait est que, lorsque le foyer est allumé, l'inverse de la charge ne pose aucun problème. Lorsque la température du conduit dans la cheminée est telle qu’aucun gel ne peut renverser la traction. Ainsi, au moment de la combustion, le tuyau que vous avez placé sur la cheminée importe peu - «chaud» ou pas. Conclusion numéro 1: il n'y a pas de problème avec la cheminée déjà allumée ni dans le soi-disant «chaud» «sandwich». Mais le fait est que l'état principal du foyer est l'inactivité. Il reste inactif la grande majorité de sa vie. Par conséquent, dans la mesure où la cheminée du «sandwich» est «chaude», il est nécessaire de l’évaluer au moment du foyer au ralenti.

C'est là que commence le plaisir.

Comme nous l'avons déjà constaté, le «sandwich» ne produit pas de chaleur. Il est seulement capable d'agir comme un "manteau de fourrure" en retenant la chaleur. Mais pour cela, vous avez besoin de quelque chose qui puisse être conservé, sur lequel vous pouvez montrer vos qualités et avantages déclarés. C'est-à-dire que l'air interne chaud doit être constamment évacué par la cheminée afin que le «sandwich» soit alimenté en chaleur, sinon il refroidira. Mais...

Le diamètre (section transversale) de la cheminée dépend de la taille du four. Généralement, les diamètres les plus courants des cheminées: 180 mm, 200 mm. Il y a 250 mm., 300 mm. Parfois, ils sont tout simplement énormes: 400 mm, 500 mm. Dans tous les cas, même les plus petites cheminées sont des canaux impressionnants par lesquels une bonne quantité d’air (c’est-à-dire de la chaleur) peut s’échapper. Vous devez admettre qu'il est très imprudent, par temps froid, de jeter une chaleur précieuse dans un petit tuyau. Et si oui, alors sur la cheminée, en cas de cheminée au repos, fournit la vanne. En d’autres termes, lorsque la vanne est fermée, la chaleur n’entre pas dans la cheminée. C'est-à-dire que le "sandwich" se refroidit instantanément. Conclusion numéro 2: lorsque le foyer n'est pas chauffé et que la vanne est fermée, le «sandwich» est à nouveau inutile.

Mais ce n'est pas tout. Dans les foyers prêts à l'emploi, il y a une vanne standard que le fabricant de cheminées desserre volontairement, avec des fentes. L'air togolais, qui pénètre dans la cheminée par ces fuites dans la vanne standard, manque cruellement pour réchauffer le sandwich. Ne pas avoir nos conditions climatiques. Le tuyau métallique se refroidit très vite et sa poussée se renverse. Eh bien, où est ce tuyau «chaud», dont parlent les fabricants de «sandwiches»? Pourquoi ne sauve-t-elle pas dans une telle situation? Oui, parce que le métal a une très faible inertie thermique et qu’il ne peut pas retenir la chaleur pendant longtemps sous l’influence de l’air extérieur froid.

Si vous souhaitez vous protéger autant que possible contre toute inversion de poussée pendant la période froide, oubliez le «sandwich» en tant que cheminée du foyer. Si vous l’utilisez comme élément de sécurité incendie lors du passage à l’intérieur de la maison, évitez au moins de retirer le «sandwich» situé au-dessus du toit. Laissez-le au chaud dans la maison et faites en sorte que la partie de la rue de la cheminée soit en brique (section aussi proche que possible du diamètre intérieur). ). Ou, s'il n'y a pas une telle opportunité, agissez comme nos ancêtres. Ils ont fait le tuyau de cheminée: premièrement, pas avec des tuyaux en métal, mais avec de la poterie (céramique), deuxièmement, ils ne l'ont pas enfermé avec un isolant, mais l'ont coulé (revêtu) le long du contour avec un matériau à forte intensité thermique. En particulier, le mortier de chaux.

Afin de minimiser le risque d'inclinaison de la cheminée, celle-ci (la cheminée) doit libérer très lentement la chaleur qu'elle a acquise. C'est-à-dire qu'il doit avoir une grande inertie thermique. Le "sandwich" ne possède pas cette qualité et ne peut donc pas être considéré comme un tuyau "chaud".

Tout ce qui précède n’est pas une tentative de «frapper» un «sandwich», comme un produit. Cette indignation élémentaire de l'analphabétisme, de l'incompréhension ou de la cupidité des vendeurs de ce produit. Il est temps qu'ils se rendent compte qu'il existe des conditions et des endroits dans lesquels il ne peut être exploité. En tant que cheminée pour les chaudières à gaz, ce produit est une bonne solution. Pour la cheminée - le meilleur.

4. Ne placez pas de déflecteurs et de parapluies à la sortie de la cheminée.

Cela nuit au fonctionnement du foyer. Si, en plus de la cheminée, il y a également des canaux de ventilation dans le tuyau (en haut), vous pouvez couvrir ce tuyau avec un parapluie commun. Mais alors la cheminée doit PASSER LE PARAPLUIE OUVERT. Si cela n’est pas fait, alors que le flux d’air entrant est insuffisant, la fumée sortant du parapluie commun sera inversement aspirée dans la pièce par les canaux de ventilation qui sortent sous le même parapluie et l’odeur du conduit d’incendie apparaît dans différentes pièces (dans la cuisine, dans / depuis). placards).

Les déflecteurs sont conçus pour améliorer la traction. Ils augmentent la traction, s'il y a du vent. Donc, quand il n'y a pas de vent, le déflecteur est un obstacle. Et sinon, si les éléments de la construction du déflecteur empêchent la sortie libre de fumée du tuyau.

5. Sans entrée, le foyer ne fonctionnera pas.

Plus la cheminée est grande, plus la cheminée est grande. Plus la cheminée est grande - plus il y a de chances que cela soit difficile. Une grande cheminée pendant le fonctionnement élimine une quantité d'air plutôt impressionnante. Cela signifie que la même quantité d'air doit être remplacée. Pendant la saison chaude, ce n'est pas un problème - vous pouvez simplement ouvrir la fenêtre. Mais en hiver, cette astuce ne fonctionnera pas - vous pouvez obtenir un fort tirant d'eau. Par conséquent, le flux entrant du foyer est l’élément le plus important de son fonctionnement normal.

L’afflux peut être général ou local, c’est-à-dire qu’il peut être amené dans les pièces ou directement dans la cheminée.

6. Mieux vaut ouvrir le foyer que fermé.

Un foyer avec une chambre de combustion fermée (un foyer qui a une porte en verre) est moins prévisible quant à l'inversion de poussée. Le fait est que si l'air chaud ne passe pas constamment par la cheminée, le canal se refroidit et une inversion de poussée en sort. Quand la cheminée est fondue - tout est en ordre, mais quand elle n'est pas exploitée, la présence d'une porte vitrée se traduit par une nuisance pour les propriétaires. Le foyer a une chambre de combustion fermée. À l’avant du portail, des fentes d’alimentation d’usine peuvent réguler le processus de combustion. Ces fentes sont petites, mais suffisantes pour de travail cheminée Mais lorsque le foyer n’est pas utilisé, la somme de ces fentes (par rapport à la taille de la cheminée) est trop petite pour assurer le chauffage de la cheminée. En conséquence, le conduit de cheminée se refroidit et passe par l’inverse. Eh bien, étant donné que presque tous ces foyers ont un registre (porte) desserré, avec des fentes, il est impossible d'empêcher la pénétration d'air froid dans la pièce avec celui-ci. Il faut, soit extra porte serrée, soit porte constamment ouverte cheminée avec un afflux constant.

C'est l'une des règles de base à écouter. Il existe encore de nombreuses nuances qui affectent le travail de la cheminée, mais si vous suivez au moins ces recommandations, vous éviterez de nombreux problèmes plus tard.

Cheminée de cheminée - Les 5 erreurs les plus courantes dans la détermination de la conception

La cheminée sur le toit de la maison, d'où provient bien sûr la fumée, est une histoire populaire de dessins d'enfants, même si l'enfant grandit dans des pâtés de maisons et qu'il n'est jamais allé dans un vrai village. Les petits ignorent encore, mais les adultes savent (ou doivent savoir) que le dispositif de cheminée pour le foyer doit être conforme aux codes du bâtiment et assurer un fonctionnement efficace et sûr du foyer. Hélas, les grands oncles, les «auto-constructeurs» et les constructeurs inexpérimentés dans la profession ont souvent des problèmes sans se préoccuper suffisamment de la question. Dans notre article, voici un bref aperçu des erreurs les plus courantes lors de l’installation d’une cheminée et des recommandations pour les éviter.

Configuration de cheminée mal sélectionnée

S'il est difficile de faire fondre le foyer, la flamme brûle malheureusement et une partie de la fumée pénètre dans la pièce - le tirage est faible, il faut en rechercher les raisons dans la mauvaise configuration de la cheminée. De plus, la force de traction n'est pas constante, elle peut considérablement changer en fonction de la direction et de la vitesse du vent, des autres conditions météorologiques. Il est nécessaire de mentionner qu’une condition préalable à la présence d’une bonne traction (et d’un microclimat sain dans la maison) est la présence d’air frais suffisant en provenance de la rue. La flamme brûle une grande quantité d'oxygène, la cheminée fonctionne comme un puissant échappement. Les systèmes de fenêtres modernes sont pratiquement hermétiques lorsqu'ils sont fermés. Il est recommandé d’apporter un conduit d’air séparé de la rue avec possibilité d’adaptation au foyer. Ou, pendant le fonctionnement de la chambre de combustion, installez le matériel de la fenêtre en mode microventilation, ouvrez l’évent de la fenêtre.

Hauteur de cheminée insuffisante

Pour une bonne traction, il est nécessaire d’assurer une hauteur suffisante du tuyau de cheminée de deux manières:

  • La hauteur totale de la grille au sommet de la cheminée sur le toit doit être d’au moins 5 mètres. Plus la hauteur est grande, plus la poussée est forte.
  • Le tuyau doit s’élever au-dessus de la crête d’au moins un demi-mètre, à condition qu’il soit situé à une distance de 1,5 m de celle-ci.

La cheminée ne peut pas être combinée sous une seule hotte avec des tuyaux de ventilation. S'ils sont situés dans un bloc, la sortie du foyer devrait être augmentée plus haut.

Écart significatif par rapport à la verticale

Le tube vertical droit fournit la meilleure traction. Les courbures, les pentes et même les sections horizontales l'aggravent. S'il n'est pas possible de redresser la cheminée, il est souhaitable de faire le déplacement en utilisant des éléments inclinés et de choisir un angle ne dépassant pas 45º. Les règles permettent toujours d’organiser une section horizontale au point de connexion, mais sa longueur est limitée à un mètre. La somme des projections horizontales des déplacements d'axe de tuyau de la sortie du foyer au sommet du toit, quelle que soit l'inclinaison des tuyaux, ne doit pas dépasser 2 m, tout en augmentant la hauteur minimale de la cheminée (5 m).

Section mal définie

La section transversale de la cheminée pour le foyer ne devrait pas être inférieure à celle fixée, mais plus - s'il vous plaît, mais avec modération. Il est facile de déterminer les paramètres optimaux:

  • Pour une cheminée d'usine, il vous suffit de consulter les instructions d'un modèle particulier. Ces foyers ont une sortie de profil rond de 150 à 260 mm de diamètre.
  • La taille de la cheminée pour le foyer peut être estimée en fonction de la taille de la fournaise. En gros: une section d'un tuyau à profil rond doit être égale à 10% de la surface du miroir de la cheminée (la largeur du portail multipliée par sa hauteur). Pour des calculs plus précis, la forme de la cheminée (carré, rectangle) et sa hauteur sont prises en compte. En plus des formules, vous pouvez utiliser les graphiques de l'interdépendance des indicateurs.

Si la cheminée est en brique, il est également nécessaire d’apporter une modification à la résistance au mouvement des gaz provoquée par une maçonnerie inégale. En fonction de la précision de fabrication, la section doit encore être augmentée de 5 à 20%.

Comment améliorer le tirage sans retoucher la cheminée

Est-il possible d'améliorer la traction sans retoucher la cheminée à l'intérieur de la maison? Oui, il y a trois façons:

  • Augmenter la hauteur de la cheminée au-dessus du toit. Cela peut avoir un effet positif dans une direction de vent particulière, si le tuyau est situé à une distance considérable (plus de 1,5 m) de la crête.
  • Installez une aube de cheminée spéciale sur la pointe. Dans le calme, il ne se manifeste pas, mais par temps venteux, il protège du vent, empêche l'apparition de l'inversion de poussée
  • Installez un aspirateur électrique. C'est un moyen modérément coûteux, mais garanti pour être efficace.

Matériau du tuyau mal choisi et mauvaise installation

Les propriétés matérielles des tuyaux doivent être conformes aux conditions d'utilisation. Les matériaux suivants peuvent être utilisés pour fabriquer un tuyau de cheminée:

Maçonnerie

Option traditionnelle et fiable. Il convient de noter que la qualité de la cuisson des briques cuites au four doit être élevée. Ceci est particulièrement important lors du raccordement à la fournaise de la cheminée à combustion longue. En mode économie, la température des gaz d'échappement est basse, de ce fait dans le tuyau, le condensat peut tomber. Une brique insuffisamment résistante et poreuse commencera à s’effondrer, très rapidement au-dessus du toit, où l’humidité gèlera en hiver.

La meilleure solution consiste à monter un insert en acier inoxydable à l'intérieur du canal en brique.

Tuyaux en acier inoxydable

Tuyaux en acier inoxydable, le unaire et double réchauffé - le type de conduit de cheminée, le plus populaire et disponible aujourd'hui, type de conduit. Ne nécessite pas la construction de la fondation, rapidement installé. Cependant, l’erreur de certains développeurs est le choix du produit uniquement pour le prix sans tenir compte des propriétés du métal. Tous les types d'acier ne conviennent pas parfaitement pour une utilisation avec des inserts de cheminée. Les marques AISI 304, AISI 309, AISI 316, AISI 321, qui résistent à la chaleur (températures de fonctionnement de 700 ºC et plus), ont une température de fonctionnement de 500 ºС. La température maximale à laquelle l'acier résiste pendant une courte période est 200 à 250 ° C plus élevée.

Les gaz d'échappement dans les foyers avec une chambre de combustion fermée sont chauffés à 200-500 ºС, ouverts - à 350-600 ºС. Cependant, ces données ne sont valables que jusqu'au moment où le foyer est noyé de manière régulière, le chargement de bois de chauffage ne dépassant pas celui prescrit et ne dépassant pas la durée de combustion intensive spécifiée dans les instructions. Les fans de "craquer" rapidement et de chauffer le foyer peuvent très bien amener la température des gaz de combustion à l'entrée de la cheminée à 1000 ºС. En se déplaçant le long de la cheminée verticale, ils refroidissent sensiblement, mais le premier demi-mètre-mètre peut devenir très, très chaud.

Quel tuyau choisir pour la cheminée? L’acier AISI 321 est la solution idéale: à un prix relativement modéré, il résiste suffisamment à la chaleur, résiste à l’inflammation de la suie, résiste aux acides. Les tuyaux de cette marque sont les mieux adaptés aux foyers à gaz. Pour le charbon (il en existe), il est souhaitable d'utiliser la marque AISI 309, sa résistance à la chaleur est supérieure, mais son prix est également supérieur. Si le budget est serré, la construction de la cheminée pour le foyer peut être un compromis: le premier segment du four d'environ un mètre de long est constitué d'un tuyau AISI 321 d'une épaisseur de 1 mm, l'acier le moins coûteux est utilisé ci-dessus, comme l'AISI 409, l'épaisseur pouvant être réduite à 0,8 mm attiser une cheminée modérément. Il faut se rappeler qu'une telle cheminée ne peut pas supporter l'allumage de suie et vous devez surveiller la propreté des surfaces internes des tuyaux, utilisez du combustible de haute qualité. La nuance d'acier inoxydable pour l'enveloppe extérieure du tuyau isolé importe peu et son épaisseur est suffisante pour 0,5 mm.

Il est recommandé de connecter la cheminée isolée à la chambre de combustion à travers une section non chauffée de 40 à 100 cm de long afin d'éviter toute surchauffe.

Cheminées en céramique

Respectez pleinement les exigences relatives aux exigences relatives aux foyers, mais ils sont assez coûteux et sont donc peu utilisés.

Conduits émaillés

Quelques mots sur les conduits d’air émaillés, que les vendeurs proposent souvent pour les foyers. La température de fonctionnement de ces tuyaux ne dépasse pas 500 ºC, le maximum - 650 ºC. Théoriquement, ils conviennent aux foyers fermés, dans lesquels les instructions permettent directement l'utilisation de cheminées avec une limite de température de 500 ºС. Pratiquement, en cas de violation des recommandations du fabricant et d'utilisation avec des chambres de combustion puissantes, le tuyau émaillé peut ne pas supporter la charge thermique accrue. Au mieux, le revêtement fondra, au pire, l'acier brûlera.

Violations de la réglementation incendie

Décrivez toutes les subtilités des mesures de prévention des incendies prises lors de l’installation de la cheminée, dans le cadre de la planche centrale courte ne fonctionnera pas. Des matériaux plus détaillés sont sur notre ressource, beaucoup peut être appris des instructions à la chambre de combustion de l'usine. Mentionnez les points les plus importants:

  • Entre la cheminée et les structures combustibles (planchers, sortie sur le toit), il convient de placer la protection anti-incendie, remplie d'un matériau ignifuge, à cette fin, une laine de basalte appropriée. La distance entre la surface extérieure de la cheminée et les structures en bois est déterminée par le type de cheminée ou de poêle et le type de tuyau.

Dans tous les cas, il devrait être d'au moins 13 cm pour les tuyaux en sandwich et de 25 cm pour les tuyaux simples. Si les plaques recouvrant le trou sont en acier, elles sont placées sur des structures en bois à travers une feuille de matériau isolant (carton d’amiante, magnésite de verre, GVL).

  • Une cheminée en brique au lieu de couper avec de la laine de coton peut avoir un épaississement allant jusqu'à une brique et demie (38 cm) avec un joint en panneau d'amiante ou en MPS aux points de passage à travers des structures combustibles.
  • Il est nécessaire de maintenir une certaine distance ou d'installer un écran de protection entre la cheminée et les murs en matériaux combustibles.
  • Il est important d'installer correctement la doublure de l'insert de cheminée d'usine, en excluant sa surchauffe. Entre le plafond et l'espace intérieur du revêtement, il devrait y avoir une chambre de convection, séparée par des écrans calorifuges. Des orifices de ventilation de section suffisante doivent être pratiqués dans le parement et la chambre.

En conclusion, nous notons que le calcul de la cheminée du foyer et de son installation relève de la responsabilité et que ces travaux devraient être confiés à des artisans qualifiés.

Vidéo: cheminée pour cheminées

Décrivez votre question avec le plus de détails possible et notre expert y répondra.

Comment faire une cheminée pour la cheminée: une comparaison des conceptions + règles générales pour l'installation du canal de fumée

Le bon fonctionnement du foyer dépend non seulement de l’installation de la fournaise, mais également de la conception et de l’installation compétente de la cheminée. Tout est important: des calculs de la section de conduite aux nuances de l'isolation thermique.

Nous essaierons de trouver quel modèle de tuyaux est le meilleur et comment fabriquer une cheminée pour le foyer, de manière à ce qu’elle soit la mieux adaptée à ses besoins.

Caractéristiques de conception de la cheminée

La cheminée, de même que la fonction principale des cheminées de fournaises ou de chaudières, a pour objet de produire à l'extérieur, dans l'atmosphère, les produits de la combustion du combustible. Les gaz ainsi que la suie proviennent du four et pénètrent dans le tuyau sous l'action de la poussée. La formation correcte de la cheminée réside dans le choix et la construction d'une telle structure, dans laquelle les parois du tuyau restent au moins suie, et la poussée empêche le flux de gaz dans la pièce.

Les cheminées de différents matériaux ont leurs propres caractéristiques et leur conception peut varier. Par exemple, une cheminée en brique traditionnelle comprend les pièces suivantes.

Lors du choix d'un matériau, il est nécessaire de prendre en compte la température des gaz: dans le four, elle est supérieure, à la sortie, elle est inférieure, mais même au point le plus élevé, elle peut atteindre +100 ºС. Sur la différence de températures et créant une poussée - l'air chaud est remplacé par le froid. Les indicateurs tels que la hauteur et le diamètre interne de la cheminée sont également importants. Ils sont calculés lors de la rédaction d'un projet.

Avec tout le désir, il est impossible de construire une cheminée qui n'aurait pas besoin d'être nettoyée. Même dans une cheminée en céramique correctement assemblée, la suie s'accumule au fil du temps, ce qui empêche les gaz de s'échapper. Le nettoyage est généralement effectué pendant la période d'inactivité du foyer. De plus, il est nécessaire de surveiller l’intégrité des connexions et de la surface interne: des fissures, des entailles ou des saillies qui peuvent apparaître avec le temps entravent la circulation normale de l’air chaud.

Les règles et les règlements de la cheminée de l'appareil

Considérons des extraits de SNiP 2.01.01-82, qui peuvent être utiles dans le dispositif indépendant de la cheminée pour le foyer.

La cheminée et le conduit de ventilation ont des objectifs différents, vous ne pouvez donc pas les combiner ni en utiliser un à la place de l’autre. Il est possible de ne raccorder qu'un seul appareil de chauffage à combustion ouverte à un conduit (il en va de même pour le four). Si deux cheminées sont situées au même étage, elles peuvent alors être raccordées au même canal d'évacuation de fumée, mais celui-ci doit comporter une entaille réalisée sous la forme d'un mur transversal à une hauteur de 75 cm ou plus.

Pour les cheminées en béton et en brique, les dimensions minimales de la section de canal sont indiquées. Par exemple, si la puissance ne dépasse pas 3,5 kW, la plus petite section mesure 14 cm x 14 cm (pour une section circulaire - diamètre de 16 cm), si la puissance est supérieure à 5,2 kW - à partir de 14 cm x 27 cm (pour une section circulaire - diamètre de 22 cm). De la hauteur de la cheminée dépendent des caractéristiques de traction. La taille minimale autorisée est de 5 m de la grille jusqu'à l'extrémité de la section de tuyau extérieure.

L'épaisseur du mur des structures en brique n'est pas inférieure à 12 cm, les conduits d'évacuation des fumées en béton sont à partir de 6 cm. Les bases de la cheminée doivent être équipées de fenêtres avec portes pour le nettoyage. Pour faciliter le nettoyage lors de la construction d'un tuyau en brique de l'intérieur, il ne devrait y avoir aucune concession ou entaille qui provoque une accumulation de suie.

Si nécessaire, le retrait du tuyau (par exemple, en contournant le faisceau) peut être effectué en sections inclinées (jusqu'à 30 degrés) et horizontales (jusqu'à 1 m de long) du même diamètre que le canal principal.

Le sol, les murs et le plafond des endroits adjacents au foyer doivent être protégés avec des matériaux ignifuges - tôles métalliques, carton d’amiante, plâtre.

Avec le passage d'une cheminée en brique ou en béton à travers le chevauchement, l'espace doit laisser au moins 13 cm (il en va de même pour les tuyaux isolés). Pour les structures en céramique, le taux augmente à 25 cm.

Les professionnels insistent pour que la cheminée ne soit pas installée dans le mur extérieur de la maison, mais dans le support intérieur, en expliquant cela dans les rudes hivers russes. Lors du montage dans le mur extérieur (en dernier recours), la structure doit être soigneusement protégée du gel en épaississant la maçonnerie ou par un dispositif d'isolation thermique en matériaux ignifugés.

Types de cheminée pour une cheminée

L'analyse de divers types de canaux d'évacuation de fumée vous permet de déterminer la meilleure cheminée pour un foyer domestique. Les structures peuvent différer à la fois de la construction et du matériau de fabrication, le deuxième facteur étant déterminant. Par conséquent, lorsque vous choisissez un projet, vous devez vous baser sur le matériau, mais le choix du matériau de construction dépend des exigences réglementaires et des souhaits des propriétaires.

L'option # 1 est en céramique

Si les fonds le permettent, c'est la première option à prendre en compte. Les fabricants, utilisant des schémas populaires pour la construction de cheminées, ont réfléchi à la fabrication de diverses pièces afin que vous puissiez acheter un ensemble complet pour la construction. Bien entendu, le nombre de pièces peut être différent - en fonction de la forme et de la taille de la structure.

Qu'est-ce qui distingue plus positivement les cheminées en céramique:

  • surface parfaitement lisse des murs intérieurs;
  • chauffage rapide et refroidissement lent;
  • résistance à la température jusqu'à + 900-1000ºС;
  • compacité par rapport à d'autres conceptions;
  • durée de vie jusqu'à 50 ans.

Parmi les inconvénients, il y a un poids considérable, ce qui explique la nécessité de disposer d'une plate-forme de montage ou d'une fondation spéciale.

En outre, beaucoup sont déroutés par le coût élevé des unités et des services d'installation. En effet, lors de l’installation des pièces, il faut être prudent, utiliser une colle spéciale et, au dernier stade, utiliser une finition faite de matériaux résistant à la chaleur. Lors du choix, il est préférable de se concentrer sur les marques réputées: Hart, Tona, Ecoosmose, Schiedel, Effe2.

Option n ° 2 - brique

Brique - un matériau traditionnel, pourrait-on même dire, ancien. Au fil des siècles, de nombreuses technologies ont été inventées pour la construction de différents types de poêles et de cheminées. Il existe aujourd'hui une opportunité d'utiliser le meilleur d'entre eux.

Le mortier est également important, son objectif principal étant de créer un joint serré entre les briques. Le mortier de ciment conventionnel ne convient pas. Il est nécessaire de malaxer la solution de sable, de ciment et de chaux (5: 2: 1), qui résiste aux températures élevées, ne se fissure pas et ne s'effrite pas à l'avance.

Lors de l'exécution de la maçonnerie, il faut veiller à ce que le mortier ne dépasse pas de l'intérieur. La régularité du tuyau est l’une des conditions principales d’un fonctionnement long et sans problème. En savoir plus sur les cheminées en brique ci-dessous.

Option # 3 - acier

Si la température des gaz dans le canal d'évacuation des fumées ne dépasse pas + 400 ºC, des cheminées en acier peuvent être utilisées. Les tuyaux modernes en acier résistant à la corrosion et à la chaleur sont plus légers que leurs homologues en céramique et conviennent à presque toutes les modifications de foyers et de poêles. Il n'est pas nécessaire de construire des plates-formes ou fondations supplémentaires pour les tuyaux métalliques.

Ils peuvent être insérés dans les anciennes cheminées en brique, produisant gilzovka.

Classiquement, les cheminées en acier sont divisées en 2 catégories:

  • type simple "chaud", sans isolation thermique;
  • tuyaux sandwich, composés de trois couches - une isolation thermique est insérée entre deux couches de métal.

Le matériau d'isolation thermique a des exigences spéciales. Il ne doit pas produire de produits dangereux pour la vie humaine lors du chauffage, avoir une conductivité thermique minimale et ne pas brûler. Sur les marchés de la construction, vous pouvez acheter des ensembles prêts à l'emploi de pièces en sandwich et commander un projet privé. Le coût de la cheminée ne peut pas être appelé budget, mais il se justifie.

Option n ° 4 - verre

La belle cheminée en verre n’est pas seulement esthétique. Il est fabriqué en verre trempé durable, possédant une inertie face aux influences chimiques caractéristiques des produits de combustion. De plus, les murs lisses idéaux empêchent le dépôt de suie en grande quantité, en conséquence, la cheminée doit être nettoyée beaucoup moins souvent.

Les inconvénients du verre sont des exigences supplémentaires en matière d'isolation et d'isolation, une technologie d'assemblage spéciale (difficulté à créer des connexions hermétiques), la possibilité de condensation. Si vous comparez des cheminées en verre et en céramique coûteuses, ces dernières bénéficieront à la fois de caractéristiques techniques et de performances en général.

Cheminée en brique faites-le vous-même

Quel que soit le matériau utilisé dans la construction de la cheminée, celui-ci doit être conforme aux règles et réglementations. S'il est faux de calculer le diamètre ou la hauteur du tuyau, choisissez une brique qui ne répond pas aux normes, oubliez l'isolation thermique dans la zone froide, le résultat peut être décevant.

Dessin: croquis et calculs

Il y a deux options pour construire une cheminée en brique:

  • à section rectangulaire - n'utilisant que des briques;
  • avec une section circulaire - avec un affichage externe de briques de cheminée et un tuyau interne en céramique (amiante-ciment, acier).

La première option est commune mais non souhaitable. La conception avec des angles internes est inférieure à la forme cylindrique en termes de qualité des fumées. Dans une cheminée de section rectangulaire, la suie s'accumule plus rapidement et son nettoyage est plus difficile. Par conséquent, si possible, il est préférable de choisir une structure combinée.

Le ciment d’amiante moderne n’est pas plus nocif que l’ardoise ou l’asphalte, vous ne devez donc pas avoir peur de l’utilisation de tuyaux. Cependant, il existe une nuance qui se manifeste par un réchauffement insuffisant: il s'agit de l'absorption rapide du condensat. Il est clair qu'un tuyau avec une structure cassée ne durera pas longtemps, c'est pourquoi la céramique devient de plus en plus populaire.

Afin de calculer avec précision le diamètre interne d'une cheminée en brique ou en céramique pour une cheminée, il est préférable de consulter des experts: en tenant compte de la hauteur du tuyau, de sa direction, du nombre de tours, de la matière, du volume et de la température des gaz sortant, du type de combustible, du taux de combustion, etc.

Cependant, il y a plusieurs règles générales à ne pas négliger. Supposons que, pour les cheminées de section cylindrique, la proportion standard par rapport à la chambre de combustion soit de 1:10.

On considère également que la section transversale de la cheminée doit dépasser le diamètre du ventilateur. Lors du calcul de la hauteur, il est nécessaire de se concentrer sur la hauteur du bâtiment (toit compris), le type de toit, l'emplacement des bâtiments adjacents.

Si une section horizontale est prévue dans la construction, sa longueur ne doit pas dépasser 1 m. Cette exigence est expliquée par le mouvement naturel des gaz chauffés verticalement, ce qui signifie que la suie se déposera principalement sur les parois de la section horizontale, qui est la plus difficile à nettoyer.

Nuances de construction de construction

L'un des côtés distinctifs de la maçonnerie est la superposition de couches. Dans le même temps, la composition de la colle est choisie pour les joints du tuyau en céramique et du mortier afin de créer une construction étanche à l'air. Il est important que lors du chauffage, les joints ne se déforment pas et ne changent pas la forme du tuyau. La surface intérieure doit être aussi lisse que possible, sans saillies ni éclats.

Outre la réduction des adaptateurs, d'autres pièces moulées sont utilisées - ouvertures de révision avec portes, tés, éléments de coin.

Pour se préparer au fonctionnement des vieilles cheminées non utilisées depuis longtemps, on nettoie un peu. Gilzovka est nécessaire pour un travail efficace - l'insertion d'un tuyau en métal de section ronde. Les murs de brique de la cheminée et de l'acier ne devraient pas être en contact, il devrait y avoir un espace entre eux.

Stage obligatoire - isolation thermique. Cela permet, d’une part, d’augmenter le taux de chauffage du tuyau et, d’autre part, de réduire ou d’éliminer la formation de condensat. En outre, le matériau isolant pour les cheminées constitue une barrière contre le chauffage des matériaux combustibles à proximité du tuyau (bien que cela ne devrait pas l'être selon les règles).

Le dispositif de passage à travers le plafond et le toit, dont la construction implique du bois, est particulièrement remarquable.

Il est également nécessaire de finir la partie extérieure du tuyau qui passe sur le toit. Pour vous protéger contre les débris et les précipitations, définissez des "maisons", des girouettes stylisées, des déflecteurs.

Guide d'exploitation pas à pas

Le projet préparé est un guide d’action: il comporte un schéma de pose, une estimation des coûts et une liste des activités de construction. La pose d'une cheminée en brique est la dernière étape de la construction de la cheminée.

Étape 1 - préparation du matériel et des outils. Sable, ciment, chaux (ou argile spéciale), capacité; pour la construction de maçonnerie - jointoiement, truelle, marteau, niveau.

Étape 2 - préparation de la solution. Les maîtres connaissent généralement des secrets particuliers sur la manière de rendre la solution plus élastique et non fissurante. Par exemple, ajoutez-y un peu de citron vert. La consistance de la masse doit ressembler à la crème sure, être épaisse, mais facile à séparer.

Étape 3 - pose. L’ordre prêt facilite le travail - chaque rangée doit être posée conformément aux schémas. Si un tuyau en céramique ou en acier passe à l'intérieur d'un casier en briques, vous devez également en tenir compte lors du choix du schéma et de la taille de la section.

Étape 4 - Raspuska. Cet élément - la dilatation du tuyau - est agencé lors du passage à travers le recouvrement. Dans ce cas, la brique est décalée de ¼ vers le bord extérieur.

Étape 5 - pose du segment dans le grenier. Pour les locaux non chauffés, une isolation est requise. La transition à travers le toit est dotée d’une autre extension: les loutres. Il protège le grenier des précipitations.

Étape 6 - Conception du tube externe et de la pointe. Si nécessaire, installez un pare-étincelles, un déflecteur (pour régler la poussée), au-dessus de celui-ci - auvent en faîtage ou chapeau (parapluie). Sur le marché, vous pouvez acheter une tête toute faite.

Quelques conseils des maîtres de la poêle et de la cheminée:

Comment installer une cheminée pour une cheminée moderne?

Un foyer dans une maison privée peut être utilisé comme source de chaleur principale ou supplémentaire pour le chauffage de locaux résidentiels. En tant que type d'équipement de chauffage à ciel ouvert, un foyer suppose la présence d'une flamme qui transfère la chaleur directement dans une pièce par l'air.

Pour la combustion de carburant, un apport constant en oxygène et le rejet de produits de combustion - fumée, dioxyde de carbone, suie et suie - sont nécessaires. La cheminée assume ces deux fonctions, ce qui est très important pour concevoir et installer correctement.

Caractéristiques de conception et principe de fonctionnement

La cheminée du foyer est une construction verticale reposant sur un tuyau rond relié à la sortie du foyer et traversant le toit vers l’extérieur.

Le fonctionnement de la cheminée est basé sur la force de poussée, qui résulte de la différence de pression en haut et en bas de la structure. Au sommet de la cheminée, située au-dessus de la surface du toit, l’air est plus raréfié, ce qui crée une zone de basse pression. De ce fait, les gaz d'échappement sortent naturellement de la cheminée vers l'extérieur.

Les caractéristiques de conception de la cheminée de cheminée dépendent du type d'équipement de la fournaise. Une cheminée moderne dans la pièce n'est pas nécessairement une niche dans le mur de la maison. Il peut s’agir d’un poêle autonome ou fermé fonctionnant au bois, au charbon, à la tourbe et même aux briquettes combustibles. La taille de la cheminée, son emplacement et sa conception dépendent de la structure de la cheminée.

C'est important! Une caractéristique commune de la cheminée de tous les foyers est le contact avec de l'air chaud et des produits de combustion de carburant, ce qui nécessite des propriétés réfractaires spéciales et une résistance aux effets agressifs du matériau de la cheminée.

Méthodes de placement de la cheminée

Le foyer à cheminée peut être placé de deux manières: interne et externe. La première consiste à installer des tuyaux pour l’élimination de la fumée et des produits de combustion du combustible dans la salle ou dans le mur de la salle (si cela est prévu dans la construction de la mine).

La deuxième méthode consiste à installer un tuyau à l'extérieur le long du mur de la maison, lorsque les gaz d'échappement et la fumée sont évacués du foyer par une cheminée standard. Il est relié par un coude transitoire à un tuyau horizontal traversant le mur. Le genou se raccorde au té sur lequel le tuyau de cheminée est installé, menant vers le haut.

Les deux manières de placer la cheminée ont leurs avantages et leurs inconvénients. La disposition interne protège la structure contre les chutes de température en hiver et réduit également les pertes de chaleur. Le manque d'emplacement du tuyau à l'intérieur est la perte de précieux mètres carrés.

Le placement externe est plus rationnel du point de vue de la réduction de la place et de la sécurité incendie, mais dans ce cas, de la condensation se forme souvent dans le tuyau en raison de la différence de température.

Quelles sont les causes des erreurs dans la conception de la cheminée

En l'absence de compétences dans la conception et la construction de cheminées, il est nécessaire de confier cette tâche à des spécialistes. Des erreurs dans la conception de la cheminée peuvent avoir des conséquences indésirables:

  • faible tirage de cheminée, faible dégagement de fumée, accumulation de suie dans la chambre de combustion;
  • manque de chaleur pendant la combustion en raison du manque d'oxygène;
  • l'entrée de fumée et de gaz d'échappement dans la pièce;
  • surchauffe de la structure, perte de chaleur;
  • consommation excessive de carburant;
  • panne de l'équipement de chauffage;
  • formation d'étincelles, risque accru d'incendie.

Pour éviter ces conséquences, il est important de respecter les exigences de base pour la disposition de la cheminée.

Exigences de la cheminée

La condition essentielle pour le dispositif de la cheminée est le choix correct de la section de tuyau et de sa hauteur. Une autre condition importante est la position strictement verticale du tuyau et son étanchéité fiable et, si nécessaire, une isolation thermique lorsqu’il est installé à proximité du mur de palier.

Les exigences relatives à la conception de la cheminée concernent à la fois la partie intérieure et la partie extérieure (celle où le tuyau est situé au-dessus de la surface du toit).

Les exigences suivantes sont imposées à l'intérieur de la structure:

  • le matériau du tuyau doit résister aux températures élevées et à la corrosion;
  • la conception doit être strictement hermétique en ce qui concerne les gaz d'échappement et les produits de combustion;
  • le tuyau ne peut être raccordé qu’à un seul appareil de cheminée ou de poêle (il est interdit de le couper, une ventilation, etc.);
  • la section interne de la cheminée doit être constante, sans restrictions ni rallonges;
  • le diamètre de la cheminée doit être égal à la section de la cheminée du foyer;
  • La hauteur minimale de la cheminée est de 3,5 à 5 mètres (en fonction de la hauteur du bâtiment).

Attention! La forme optimale de la section de la cheminée est ronde. Une cheminée rectangulaire ou carrée doit avoir des angles arrondis avec un rayon de 2 cm et un rapport d’aspect maximal de 1,5.

Pour la partie extérieure des exigences de construction sont les suivantes:

  • la sortie du tuyau de cheminée sur le toit doit être installée au niveau de la crête ou à côté de celle-ci;
  • la hauteur de la partie extérieure du tuyau ne doit pas être inférieure à 50 cm;
  • si la distance de la crête à la cheminée est supérieure à 1,5 m, la hauteur du tuyau doit être égale à la hauteur de la crête du toit.

L'aide La crête est une ligne horizontale du toit à pignon, le long de laquelle deux parties du toit sont connectées, à savoir le point le plus élevé de la structure.

Comment positionner correctement le canal de fumée

Il est conseillé de prendre soin de l’emplacement du canal de fumée au stade de la conception ou de la construction d’une maison. Cela minimisera les coûts en temps et en matériaux pour la construction de la cheminée, son étanchéité et son revêtement.

Si l'appareil est prévu pour être une cheminée en cours de fonctionnement, il est nécessaire de contacter un ingénieur pour élaborer un schéma de l'emplacement du foyer et de la cheminée, en tenant compte de la configuration particulière de la maison.

Si la cheminée est située à l'intérieur du bâtiment, il est conseillé de l'installer dans une pièce chaude. Lors de l'installation près d'un mur froid ou à l'extérieur de la maison, celui-ci doit être isolé.

C'est important! L'installation de la cheminée ne se produit qu'après l'installation du foyer. La chambre de combustion doit être à au moins 15 cm du mur. Le mur lui-même près de la cheminée doit également être isolé à l'aide d'une feuille de laine de basalte.

La cheminée doit être strictement verticale, c'est-à-dire être sur le même axe que la chambre de combustion. L'axe de la cheminée devrait également coïncider avec l'axe de la boîte à fumée. Pour vous assurer que la structure est correctement installée, vous devez utiliser un fil à plomb ou un niveau.

Choix du matériau pour la construction de la cheminée

Actuellement, la plupart des cheminées sont construites à partir d'un tuyau métallique en acier inoxydable ou galvanisé. Il existe parfois des structures en briques, principalement dans des maisons anciennes.

Dans les bâtiments résidentiels, les nouvelles cheminées en brique ne sont que des imitations de maçonnerie: elles sont basées sur le même tuyau en métal, juste garni de briques à l'extérieur.

Si les propriétaires veulent obtenir une cheminée en maçonnerie authentique, il est nécessaire de choisir un type de matériau spécial.

C'est important! Pour le contact avec l'air chaud, la fumée et les gaz d'échappement ont besoin d'une brique réfractaire spéciale pouvant supporter des températures allant jusqu'à 700 degrés.

En plus du métal, des cheminées en céramique et en verre sont également utilisées. La céramique a une longue durée de vie - à partir de 30 ans, mais le coût de cette conception est plusieurs fois supérieur. Les cheminées en verre sont également une option coûteuse, généralement utilisée dans les cheminées de designers.

Lors de l'installation du foyer, la plupart des propriétaires de maisons ou de chalets préfèrent les tuyaux métalliques en acier inoxydable. Ce matériau est plus abordable, très résistant à la corrosion et aux températures élevées, il est léger et facile à installer.

Instructions de montage et d'installation d'une cheminée pour une cheminée

La cheminée est assemblée de bas en haut après l'installation et la fixation de la chambre de combustion. Tous les joints de tuyauterie doivent être scellés de manière fiable, une attention particulière est accordée aux raccords de la tuyauterie avec des adaptateurs et d'autres éléments individuels.

Algorithme d'installation de la cheminée:

  1. Tous les éléments du tuyau sont d'abord connectés les uns aux autres.
  2. Le tuyau est placé sur le dessus du tuyau de la boîte à fumée, fixé avec un collier métallique et un produit d'étanchéité.
  3. Les joints des pièces du tuyau de cheminée sont en outre enveloppés avec du ruban d'aluminium.
  4. Un élément de fixation flexible spécial est installé dans la partie inférieure de la structure - il tiendra le tuyau en tenant compte de la dilatation thermique du métal.
  5. Dans la toiture, le tuyau de cheminée est serti avec un collier spécial et renforcé par des rivets.
  6. Un coin en métal est placé dans l'ouverture du plafond, dans lequel le tuyau de cheminée est placé. Le coin est fixé avec des attaches.

Attention! L'installation du tuyau de cheminée doit être réalisée de manière à ce que son poids ne repose pas sur la boîte à fumée de l'insert de cheminée, mais sur la pince et le coin fixé au plafond de la toiture.

Une fois l'installation du tuyau de cheminée terminée, vous pouvez fabriquer un revêtement en brique ou le dissimuler avec n'importe quel matériau de mur. Avant cela, il est important de prendre soin de l'isolation du tuyau s'il n'est pas à l'intérieur de la gaine dans le mur. Cela apportera une sécurité supplémentaire à la structure, qui est assez chauffée par la fumée.

Sur la partie supérieure de la cheminée, dominant le toit, il est souhaitable d'installer un élément de protection spécial - une visière ou un déflecteur. La deuxième option est préférable, car il crée une traction supplémentaire, ce qui augmente la productivité de l'équipement de la chaudière et protège également la cheminée de l'eau, de la neige, des feuilles et d'autres obstructions.

Faire votre propre cheminée extérieure

Le système de chauffage dans n'importe quel bâtiment comprend deux éléments. Il s’agit de l’installation de l’unité la plus génératrice de chaleur - une chaudière fonctionnant au gaz, à combustible liquide ou solide, et un système facilitant l’élimination des produits de combustion. L'installation de ces éléments nécessite une attention particulière. Le fonctionnement de l’ensemble du système dépend de l’apport de chaleur dans la maison et de la sécurité des personnes.

Vue générale de la cheminée extérieure

Dans cet article, nous verrons comment installer correctement la cheminée extérieure de vos propres mains. Nous présentons un certain nombre de conseils du maître concernant l’installation de la cheminée. Si la cheminée est mal montée à l'extérieur de la maison, cela peut avoir des conséquences désagréables: la poussée de retour du système d'échappement (l'entrée de produits de combustion dans la pièce) peut provoquer un incendie et causer des blessures. Il peut aussi y avoir un chauffage insuffisant. Si vous en êtes venu à la conclusion que vous êtes entièrement satisfait de la cheminée extérieure, il est possible de le faire vous-même, sans recourir à une aide extérieure et en réalisant des économies considérables.

De nos jours, les cheminées extérieures à isolation thermique sont populaires, elles sont communément appelées le «sandwich» (voir Installation d'un sandwich de cheminée).

Ils ont leurs avantages:

  1. Bonne traction (contribue à augmenter l'efficacité de l'installation thermique).
  2. Surmonter le seuil de condensat bientôt.
  3. Le dépôt minimum de suie sur les murs.
  4. Conception de la durabilité.
  5. La cheminée externe est facile à entretenir.
  6. Poids minimum
  7. L'installation dans des maisons en bois est autorisée.
  8. Conforme aux normes de sécurité incendie.

La cheminée à sandwich a trois composants:

  • tube externe;
  • tube intérieur;
  • couche d'isolation thermique.

Il existe trois types de connexion de tels systèmes:

  • bride;
  • connexion à baïonnette;
  • type de connexion "pont froid".

Attention: La principale exigence pour tous les types de connexions est une: haute étanchéité. Portez une attention particulière à cela.

Éléments de construction

Avant de commencer à installer vous-même vos mains, vous devez connaître le dispositif de cheminée externe. L'essentiel est de décider des éléments dont vous avez besoin et de leur nombre. Faites un dessin et faites toute la liste nécessaire.

Équipement de cheminée externe

  1. Toute unité pour la chaleur - chaudière.
  2. Coudes - régulent le mouvement des gaz d'échappement. Le nom du genou contient des informations sur l'angle d'inclinaison. Les coudes sont soudés en utilisant de l'argon ou une électrode de tungstène dans un environnement d'argon. Ils peuvent être équipés de différents types de volets et de fenêtres de visualisation.
  3. Les volets doivent être installés dans les branches, les tuyaux, les tés et les transitions.
  4. Le support sous un té est constitué d'un tube carré résistant à la corrosion. La fixation au mur se fait avec des chevilles. Pour installer correctement la cheminée, vous avez besoin du support adéquat pour un té. Assurez-vous de spécifier l'ordre entre la cheminée et le mur.
  5. Le Tee 45 est calorifugé, antirouille, nécessaire pour connecter la chaudière au bas de la cheminée, dans le sens vertical. Le tube de drainage des condensats et la fenêtre d'inspection peuvent être installés sur le côté de la structure ou dans la partie inférieure du té. Pour se conformer à toutes les exigences relatives à l'installation des cheminées après l'assemblage, la porte de la fenêtre de visualisation doit être installée sur du silicone. Il y a des points de contrôle, des tees pleins et composites, les connexions avec eux sont faites à des angles différents.
  6. Les supports sont fabriqués à partir de tube en acier inoxydable. Lors de la commande, veillez à spécifier la distance entre le mur et la cheminée (afin de respecter les règles de sécurité incendie).
  7. La cheminée externe doit être isolée. Une cheminée, associée à une isolation thermique, est placée dans une gaine protectrice et forme ainsi un sandwich. La taille standard du tuyau est d’un demi mètre ou mètre, non seulement en acier inoxydable et galvanisé, mais aussi le matériau du client est utilisé pour fabriquer le boîtier. La laine de céramique ou la fibre de basalte sont utilisées pour l'isolation thermique.
  8. Le support de la cheville est renforcé, il est utilisé lorsque le montage de l'appareil est renforcé. Cela aide avec les charges latérales, avec leur aide, ils montent des lunettes à décharge et à détente.
  9. En haut, tuyau calorifuge dans le boîtier protégé. Le diamètre du boîtier lui-même diminue progressivement et se rapproche du diamètre du tuyau, ce qui permet de protéger l'isolation des influences extérieures.
  10. Capuchon en acier inoxydable qui donne la forme souhaitée en soudant avec une électrode en tungstène.

Vous avez maintenant une idée des composants et pourrez sélectionner correctement tous les détails de la cheminée de la chaudière. Calculez correctement la longueur et la section transversale de la structure.

Attention: lors de la conception d'un système de cheminée, des paramètres tels que la taille et la hauteur de la section doivent être pris en compte. La poussée augmente avec une longueur plus grande que le tuyau est élevé, plus la poussée est forte. Cependant, une cheminée très haute créera une grande résistance aérodynamique au déplacement des produits de combustion. Le placement des conduits de fumée est clairement réglementé par SNiP 2.04.05-91. La section transversale de la cheminée est importante. En règle générale, il est déterminé que le rapport entre le diamètre intérieur de la cheminée et les dimensions maximales de l'ouverture de l'insert de cheminée (hauteur / largeur) sera de 10: 1.

Lorsque vous sélectionnez le diamètre du canal de fumée, il convient de noter que, selon GOST 9817-95, la surface du canal de fumée dans la section de tuyau doit être au moins de 8 cm 2 par kilowatt de puissance de l'unité de chauffage (foyer, chaudière ou poêle). Et la valeur calculée de la vitesse des gaz d'échappement dans la chaudière elle-même devrait avoir un intervalle de 0,15 à 0,6 m / s.

Montage de la construction

La cheminée externe (sa partie principale) est installée à l'extérieur du bâtiment et est reliée par un tuyau horizontal traversant le mur du bâtiment avec l'unité de chauffage. Après avoir installé la chaudière, il est nécessaire de la connecter au tuyau de cheminée, qui sera situé à l'extérieur du bâtiment. Ce n'est pas aussi difficile qu'il n'y parait à première vue. Cependant, vous devez suivre certaines règles pour le retrait de la cheminée à travers le mur.

Règles d'exécution

L'installation de la cheminée se fait dans tous les cas à partir de la chaudière ou plutôt de haut en bas. Le tuyau d'évacuation des gaz est toujours posé sur le précédent, cela permet d'éviter la pénétration d'humidité dans l'isolation.

  • Pour l’étanchéité de la construction, un mastic résistant à la chaleur est utilisé, pas moins de 1000 * С.
  • Les colliers de serrage doivent être utilisés dans les raccords, les tés et les tuyaux.
  • Dans l'intervalle de deux mètres, la cheminée externe doit être fixée de manière rigide au mur avec des supports spéciaux. Ils devraient également être utilisés pour la fixation des tees.
  • Les sections de tuyaux de cheminée horizontales ne sont pas autorisées au-dessus d'un mètre.
  • Évitez le contact des conduites de gaz avec les conduits et le câblage électrique.
  • Lorsque vous faites passer un tuyau à travers une structure combustible, utilisez des tuyaux spéciaux de prévention des incendies.
  • Installez une porte amovible pour le nettoyage (cela doit être fait deux fois par saison) de la structure, à la base de la cheminée.

L'installation

Lorsque tout est connu sur la conception et que le matériau est prêt, vous pouvez procéder au travail principal.

  • Nous raccordons la cheminée au tuyau de chauffage de la chaudière avec un genou, un tuyau ou un té (selon la conception).
  • Nous joignons le tuyau de cheminée avec l'unité de transition nécessaire.
  • Les joints sont traités avec du mastic et installer des colliers.
  • Le passage à travers le mur s'effectue à l'aide d'un tuyau de branchement d'entrée spécial (à la place du passage du mur, l'amarrage est interdit).

Attention: Toutes les parties du tuyau de cheminée doivent être étanches, sans espaces vides se chevauchant, la distance d’entrée ne doit pas être inférieure à 0,5 section du tuyau (profondeur d’atterrissage).

Cheminée dans le mur

  • Nous faisons la préparation de l'installation de la partie verticale de la structure. À la fin du tuyau horizontal, élevé dans le mur, fixez le té avec les fixations pour le tuyau vertical. Si vous utilisez un genou, vous devez créer les conditions pour nettoyer l’espacement horizontal de l’articulation. Lors de l'utilisation d'un té, la sortie inférieure est bloquée par un bouchon qui est retiré ou utilise un té avec une révision. Comment et quoi réparer la cheminée, dépend de son emplacement. Le tuyau est fixé au mur avec des supports muraux tous les 2 mètres. Si le tuyau principal est lourd, le genou doit être placé sur le support. Il arrive souvent qu'il soit impossible de fabriquer des attaches au mur sur toute la longueur de la structure; dans ce cas, l'étirement est utilisé.
  • Nous installons la pince avec les oreilles, fixons les pinces aux oreilles et y attachons les câbles de la longueur nécessaire. Pour le même câble, les vergetures doivent avoir un diamètre d'au moins 3 mm.
  • Aux endroits des attaches des vergetures, installez des oeillets ou une ancre (vous choisissez en fonction de la surface de fixation).

Assemblage du tube extérieur

La prochaine étape consiste à soulever et à fixer toute la structure du tuyau vertical. Il est possible d'installer des pièces, mais c'est un travail dangereux en hauteur et parfois même impossible. En règle générale, le tuyau est assemblé au sol, toutes les pièces sont fixées à l'aide de colliers de serrage et les fixations sont préparées pour les entretoises et les supports.

  • Pour faciliter ce processus, utilisez la charnière.
  • Nous sélectionnons le genou droit pour la connexion et fabriquons les fixations de la charnière au bord du tuyau extérieur, puis le soudons.
  • Soulevez l'extrémité du tuyau au niveau de la jonction et fixez la charnière à l'extrémité du genou.
  • Nous construisons l'ensemble de la structure à l'aide de cordes et de hochets attachés. Cela devrait être fait par beau temps, il est inacceptable de travailler avec des rafales de vent.
  • Nous effectuons la fixation dans des lieux accessibles.
  • Pour la stabilité, nous corrigeons légèrement les vergetures.
  • Désactivez les écrous pour fixer la charnière. Nous coupons les boulons eux-mêmes et coupons l'extrémité.
  • Nous cassons la charnière et fabriquons les fixations des boulons restants à la jonction.
  • Nous faisons une tension complète des extensions. Nous ajustons la tension avec des vis pour longes.

L'installation a pris fin. Nous fabriquons des attaches pour le joint et scellons le joint. Après avoir réalisé l'isolation du tuyau vertical, nous réalisons l'isolation (cela évitera la condensation). Maintenant, pour le chauffage de la maison, vous pouvez être calme.

Top