Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Des pompes
La technologie de l'isolation des murs en sciure de bois avec des cendres, de la chaux, du ciment, de la paille et de l'argile
2 Les chaudières
Schémas typiques
3 Radiateurs
Chute de pression lors d'essais hydrauliques
4 Cheminées
Poêle avec un bouclier
Principal / Carburant

Chaufferie à gaz dans une maison privée: configuration requise et installation


Chauffer une maison privée peut se faire de plusieurs manières, mais la plus moderne et la plus pratique consiste à chauffer la maison avec une chaudière à gaz. Les équipements modernes supposent un fonctionnement sûr, mais à condition que des chaudières à gaz de haute qualité soient utilisées et correctement montées.

La chaufferie peut être organisée dans l'une des pièces de la maison ou être une pièce séparée. À propos de cela et de l’autre plus en détail ci-dessous.

Exigences de la zone

Avant d'installer une chaudière à gaz, il est nécessaire de choisir dans la pièce une pièce appropriée qui réponde pleinement aux exigences de sécurité.

Les chaudières à gaz peuvent être classiquement divisées en trois groupes:

  • Des appareils allant jusqu'à 60 kW peuvent être installés dans la cuisine.
  • Une puissance de 60 à 150 kW implique l’utilisation d’une pièce séparée.
  • L'équipement de la chaudière avec une capacité de plus de 150 kW est également installé dans une pièce séparée, mais à l'étage inférieur, si cette maison a plusieurs étages.

C'est important, car c'est un gaz qui a tendance à s'accumuler. Dans une petite pièce, sa concentration sera plus grande que dans une pièce plus grande.

Ainsi, en volume, les pièces sont divisées en:

  • Environ 8 m3 pour les chaudières jusqu’à 30 kW.
  • 14 m3 pour une puissance supérieure à 30 kW et inférieure à 60 kW.
  • 15 m3 et plus pour une puissance de 60 kW.

En plus de tout cela, les locaux devraient avoir des plafonds de hauteur moyenne, à partir de 2,5 mètres.

Four dans une pièce séparée

Les chaudières à gaz puissantes doivent être cachées derrière des murs non incendiés. Ils doivent être montés au sous-sol ou même au sous-sol.

De plus, les murs ne devraient pas permettre la formation de vapeurs de gaz nocifs et une sortie de secours de la fournaise devrait conduire à la rue.

Normes SNIP

Certaines conditions doivent être respectées lors de l'installation d'une chaufferie dans une pièce séparée (pièce spéciale, rallonge, chauffage séparé):

  • Le volume minimum de la salle de chauffage est de 15 m3. Ceci est pour une chaudière légèrement inférieure à la moyenne. Si la puissance est supérieure, ajoutez 0,2 m2 par kW de puissance. Cela garantira un volume optimal.
  • La hauteur du plafond doit être d’au moins 2 mètres, voire plus. Dépend de la puissance des équipements à gaz.
  • La pièce doit être ventilée. Pour cela adapter une fenêtre qui fonctionne.
  • L'équipement de la chaudière doit être situé à au moins 1 mètre des fenêtres et des portes.
  • Si le bâtiment doit être construit séparément, il doit alors être fabriqué avec des matériaux de construction réfractaires.

Convenable:

  • Des briques;
  • Pierres de scories;
  • Monolithes en béton et autres.

L'extension de la chaufferie à gaz implique la construction d'une pièce séparée avec ses propres fondations et ses quatre murs. C'est la sécurité d'abord.

Ventilation

La ventilation dans la chaufferie peut être réalisée de trois manières:

  1. à travers les portes;
  2. à travers la fenêtre;
  3. à travers le tuyau.

Exigences générales pour l'organisation de la ventilation d'une pièce:

  • L'air vient de la rue.
  • La sortie de ventilation est montée près de la chaudière, au plafond.
  • Les ouvertures pour le flux d'air doivent avoir un diamètre suffisant pour que la circulation se déroule efficacement. Les trous pour la sortie d'air ont un diamètre plus grand que pour l'entrée environ 4 fois.
  • Pour la ventilation, deux canaux sont créés: l’un élimine la fumée et le second est nécessaire pour nettoyer la cheminée.

En règle générale, conformément aux normes d'installation des équipements de la chaudière, l'air de la chaufferie doit être mis à jour toutes les 20 minutes.

Caractère naturel

Le moyen le plus simple de ventiler une pièce consiste à utiliser un tuyau.

Les exigences pour cela sont les suivantes:

  1. Le diamètre du tuyau n’est pas inférieur à 15 cm.
  2. Le trou de Vetkanal devrait être fermé par la grille. Grâce à elle, le tuyau sera protégé de manière fiable contre les débris divers.
  3. Un «parapluie» spécial est également porté sur le dessus. Sa fonction est de protéger le tuyau contre la pénétration de neige, de pluie, de grêle, etc.

Artificielle

Le four, qui comporte des unités de chauffage d’une capacité supérieure à 60 kW, nécessite l’équipement d’un système de ventilation artificielle. En effet, il est impossible de contrôler la qualité des échanges d’air naturels.

La ventilation artificielle présente certaines caractéristiques liées aux installations elles-mêmes et à leur travail. Les voici:

  • Il est important de calculer correctement la puissance requise du ventilateur.

Cela dépend de:

  • canaux de ventilation existants;
  • de la complexité de l’installation de tuyaux ventilés, qui peuvent par exemple être ventilés.

Les systèmes de ventilation artificielle ont des prix élevés. Nécessite également une installation coûteuse. Enregistrer ici ne devrait pas être. Certains parviennent à créer une seule branche, un flux sortant ou un flux d'air, mais cela ne répond pas aux exigences de sécurité.

Comment équiper la cheminée?

Les équipements à gaz produisent des produits de combustion nocifs pendant le fonctionnement. Pour qu’ils soient retirés de l’air rapidement, une cheminée est retirée de l’installation de gaz. Sa disposition doit être réfléchie très soigneusement.

Il existe plusieurs types de cheminées:

Tuyaux d’amiante. Parmi les avantages peuvent être identifiés:

Il y a aussi des inconvénients, qui ne peuvent pas être dit:

  • Les cheminées en amiante ne peuvent pas supporter des températures supérieures à 250 degrés, car un tel oxyde de carbone chaud peut simplement casser le tuyau.
  • Les cheminées en amiante ne sont pas complètement mobiles, elles sont lourdes et longues.
  • L'installation est supposée être monosyllabique avec placement de tuyau vertical.

Cheminées Furanfleksovy. Ce matériau est une synthèse de métal et de plastique. Ces tuyaux présentent un avantage indéniable - c’est ce que le furanflex n’a pas peur des condensats acides. Il y a aussi un inconvénient tout aussi important: plus de 250 degrés le tuyau commencera à fondre.

Acier inoxydable. Un autre matériau à partir duquel faire des cheminées.

Avantages:

  • Étanchéité;
  • Opération de sécurité.

Galvanisé. Les tuyaux galvanisés ne durent pas longtemps, mais ils sont complètement accessibles. Leur durée de vie peut être prolongée à l'aide d'une couche protectrice. Le temps de service est doublé.

Le principal indicateur de la qualité de la cheminée - est le niveau de traction. S'il est bon, les gaz de monoxyde de carbone sont éliminés à 100% de l'air ambiant. Le système de cheminée comporte de nombreux éléments.

Documents réglementant l'installation de chaudières à gaz

Pour obtenir l'autorisation d'installer une chaudière à gaz, vous devez collecter un certain ensemble de documents:

  • Conditions techniques d'installation;
  • Projet d'installation de chaudière à gaz;
  • Coordination avec l'organisme fournisseur de gaz.

Ainsi, la disposition de la chaudière à gaz est justifiée. Le gaz est la matière première la moins chère par rapport aux autres types de matériaux de chauffage. Un équipement moderne vous permet d'utiliser le gaz comme carburant de la manière la plus sûre possible.

De plus, la présence d'une chaudière à gaz implique:

  • facilité d'entretien;
  • longue durée de vie;
  • taille minimale du système.

Exigences réglementaires pour la chaudière à gaz dans la maison

Construit une maison - construis une chaufferie dans le cadre et selon les instructions. C’est un peu ce qu’est l’idée principale des exigences de l’État dans le SNiP, appelées codes de bonne pratique du bâtiment, relatives à l’organisation du fonctionnement des chaufferies d’une maison privée. Ils sont définis dans le code de règles relatif au nombre de SP 60.13330.2012, approuvé par le décret gouvernemental 1521 de 2014.

La plupart des dispositions du SNiP relatives à la chaudière à gaz dans une maison privée visent à organiser le travail en toute sécurité avec du gaz et des équipements à gaz.

Exigences de base pour la chaudière à gaz

Classiquement, les exigences pour une chaudière à gaz dans une maison privée peuvent être regroupées en positions de base:

  • Prescriptions relatives à l'installation et à l'installation de l'équipement de la chaudière;
  • Les règles de base pour diriger et assurer le fonctionnement des communications de gaz, d’électricité et d’eau;
  • Codes du bâtiment pour la construction de la chaufferie, exigences en matière de ventilation et de sécurité.

La chaufferie à gaz d'une maison privée nécessite des dépenses considérables et il sera plus onéreux de la retravailler si des erreurs sont commises ou si les exigences de la loi sont devenues plus sévères. Lors de la construction d’une maison privée, vous devez prévoir à l’avance la pièce où se trouvent la chaudière et les équipements auxiliaires. Il existe de nombreuses exigences et les pompiers et les services de distribution de gaz vérifieront que les normes sont bien respectées. La plupart des problèmes doivent donc être envisagés à l'avance.

Une fois que les grandes lignes de l’aménagement et des dimensions ont été définies, le projet de chaufferie à gaz pour une maison privée est réalisé. Le travail requis est effectué par des organisations de conception et des entreprises agréées et autorisées à travailler. Souvent, la version standard sert de base à une solution de conception. À ce stade, les artistes interprètes peuvent admettre des inexactitudes et des erreurs dans les détails de la chaufferie. Par conséquent, jusqu'à l'approbation finale du projet de la chaudière à gaz dans tous les cas, il sera utile de comparer indépendamment les détails du dessin aux exigences du règlement. Refaire sera plus cher et plus difficile.

Pour remplir la documentation de conception et d’estimation, il est nécessaire d’établir au préalable une liste des exigences pour les équipements de la future chaufferie à gaz et de collecter les données du passeport pour instruments et les certificats de conformité des appareils.

Placement de chaudière à gaz

Les documents réglementaires permettent de placer la chaudière dans la cuisine avec une puissance calorifique allant jusqu'à 30 kW (ceci nécessite une conduite de gaz séparée), à ​​condition que la hauteur du plafond et le volume de la pièce soient supérieurs à 220 cm et à 7,5 mètres cubes.

La première exigence est que la pièce soit revêtue d’un matériau résistant au feu ou de plâtre. Lors de l’utilisation d’une chaudière à chambre de combustion ouverte, une fenêtre d’au moins 250 dm 2 est fournie. Pour une maison de campagne, cette option est tout à fait acceptable, mais pour une maison privée de résidence permanente, les exigences du chauffage intégral fourniront une option plus puissante.

Par conséquent, les équipements de chauffage sont principalement installés dans une pièce séparée, et de préférence dans un bâtiment séparé - une chaufferie à gaz.

Les exigences les plus strictes en matière de sécurité incendie s'appliquent aux chaudières à gaz et aux systèmes à combustible liquide.

Unités de chaudière à gaz

La chaufferie à gaz elle-même, en tant que structure technique, est un complexe d'équipements de production de gaz, de production de chaleur, de distribution et d'électricité situés dans une salle spéciale.

L'unité principale d'une chaufferie à gaz est une chaudière à gaz avec des conduites qui lui sont raccordées pour fournir et évacuer le réfrigérant, le gaz et l'air. En même temps que la chaudière, une chaudière est en fonctionnement, qui est un ballon calorifugé de grande capacité, dans lequel une réserve d'eau chaude sanitaire est conservée. Les exigences relatives à la chaudière sont réduites pour assurer une résistance élevée à la corrosion et une bonne isolation thermique du réservoir. La chaudière est équipée d'un manomètre et d'un thermomètre permettant de juger du fonctionnement normal de l'installation.

Pièce pour appareils de contrôle

La chaufferie doit être équipée d'un compartiment fermé et protégé pour l'installation d'instruments de surveillance et de comptage de la consommation de gaz. Si une chaudière à gaz ouverte est utilisée dans la construction de la chaudière, un dispositif de contrôle de la teneur en produits de combustion dans l'air est installé dans la chaufferie.

À l’intérieur, selon les besoins, une fenêtre avec un tableau pour le flux d’air et la lumière naturelle est réalisée.

Conditions requises pour le vase d'expansion

Le liquide de refroidissement chaud sort de la chaudière dans le collecteur de distribution et est pompé dans le système de chauffage par une pompe de circulation. À la demande des normes de sécurité, un vase d'expansion doit être installé dans le système pour compenser l'admission d'eau et une soupape de surpression de secours. Le système est également intégré dans un dispositif de préparation d'eau du circuit de chauffage principal.

Récemment, pour effectuer le circuit de chauffage en utilisant des tuyaux en polypropylène à deux couches avec un amplificateur en aluminium. SNiP autorisait l'utilisation de tuyaux en plastique certifiés pour les systèmes de chauffage, sous réserve des exigences relatives au liquide de refroidissement: pression ne dépassant pas 3 bar et température ne dépassant pas 105 ° C.

Le fonctionnement de la chaudière à gaz est assuré par un système d'alimentation en gaz, des brûleurs et une automatisation, contrôlant le processus de combustion du gaz naturel. Un ou deux ventilateurs électriques alimentent la chambre de combustion en air.

Souvent, deux chaudières à gaz sont installées dans des chaudières à gaz - la principale, conçue pour la puissance calorifique nominale, et la chaudière auxiliaire. La demande en eau chaude est plus faible en l'absence de chauffage.

Prescriptions concernant la taille et la conception de la chaudière à gaz

La liste des exigences de base de SNiP concernant la taille et la conception d'une chaudière à gaz dans une maison privée:

  1. La chaufferie doit être réalisée conformément au schéma de base en pierre ou en matériaux non combustibles, sur une fondation en béton. Les exigences relatives au volume total de la chaudière à gaz dans une maison privée sont définies dans 15 mètres cubes d'espace intérieur, avec des plafonds d'au moins 250 cm;
  2. L'entrée de la chaufferie, ainsi que le socle en béton - le coussin sur lequel la chaudière sera montée - s'élève au-dessus du sol jusqu'à 20 cm. Une résistance au feu élevée est requise - l'indicateur de divergence de feu sur la conception doit être nul. La porte d'entrée du salon est faite de matériaux incombustibles et résistants à la chaleur, avec une fermeture hermétique du contour. De plus, dans la chaufferie à gaz, il doit y avoir une entrée extérieure séparée avec une porte qui ferme de manière sécurisée l’entrée des précipitations;
  3. La chaufferie est équipée d'un système d'alimentation et d'échappement. La ventilation dans la chaufferie à gaz d'une maison privée devrait permettre de remplacer l'air trois fois par heure, avec la possibilité de couper le front de la combustion avec des cloisons spéciales orientées vers l'habitation.
  4. L'entrée d'air de la chaudière à gaz est réalisée à l'extérieur, l'entrée de la canalisation étant obligatoirement fermée par un filet et un bouchon empêchant les insectes et les oiseaux d'y pénétrer, ainsi que la neige et la pluie dans le conduit.
  5. Les produits de combustion sont émis par un tuyau calorifugé situé sur le toit du côté sous le vent, à environ un mètre de la sortie des conduits de ventilation;
  6. Le système d'élimination des produits de combustion de gaz doit comporter une isolation thermique et un capteur permettant d'arrêter le fonctionnement d'un ventilateur d'extraction;
  7. Dans le système de chauffage, à l'exception de la chaudière et des réservoirs d'expansion, une vanne de vidange d'urgence du liquide de refroidissement doit être installée dans le système d'égout;
  8. Les câbles électriques doivent être posés dans des tuyaux en métal, les commandes pour le fonctionnement automatique des brûleurs et des moteurs électriques, les interrupteurs d'éclairage sont déplacés à l'extérieur de la chaufferie vers un boîtier étanche, la lampe d'éclairage est montée dans un auvent étanche;
  9. La chaudière à gaz doit être mise à la terre conformément aux exigences relatives à l'installation d'équipements électriques de puissance.

Les normes de construction d'une chaufferie à gaz dans une maison privée exigent également de prendre en compte un certain nombre de conditions auxiliaires pour assurer la sécurité du fonctionnement de l'équipement.

Tout d'abord, tout le câblage électrique sur la section transversale et le type d'isolant doit correspondre à la puissance de crête totale des moteurs de ventilation et d'air du brûleur.

Exigences relatives à la fondation d'une chaudière à gaz

Pour le sous-sol d'une chaudière à gaz utilisant un mélange de béton à haute teneur en sable de quartz ou une tôle supplémentaire d'une épaisseur maximale de 5 mm.

Les raccords à bride des tuyaux d'eau chaude et de chauffage doivent être peints avec une peinture légère et isolés. Dans les endroits où les tuyaux entrent avec de l'eau et du liquide de refroidissement dans le béton ou le sol, une imperméabilisation de la surface est obligatoire.

L'une des exigences de la sécurité incendie: dans la chaufferie, il ne faut pas ranger d'objets étrangers qui encombrent la pièce, et en particulier de matériaux combustibles ou inflammables.

SNiP est autorisé à installer dans le même circuit qu'une chaudière à gaz une chaudière supplémentaire fonctionnant avec des combustibles alternatifs, solides ou liquides, à condition de respecter les exigences en matière de stockage et d'alimentation en combustible, d'échappement séparé des produits de combustion et d'alimentation en air de la chambre de combustion. Mais en même temps, la résistance des échangeurs de chaleur des deux chaudières devrait être la même.

L'appareil d'une chaufferie à gaz dans une maison privée - exigences, réglementations

Pour organiser un système de chauffage autonome, il est nécessaire d’attribuer un espace individuel à l’installation d’équipements de chauffage. Une chaufferie à gaz dans une maison privée doit respecter certaines normes de sécurité dont le non-respect entraîne de graves conséquences.

Sur quoi se concentrer

Les exigences relatives aux chaudières privées sont énoncées dans un document spécial daté du 01 juillet 2003 (nous parlons du SNIP 42-01-2002). Ce document doit servir de guide lors de la mise en place du four. La connaissance des normes offre certains avantages, bien que la procédure de développement de projet soit généralement mise en œuvre par des spécialistes. Cela vous permet de calculer à l'avance la probabilité d'utilisation de différents types d'équipement, ainsi que la quantité approximative de travail d'installation.

Ainsi, même au stade de la construction du logement, l’objectif de la chaufferie peut être ajusté aux exigences du SNiP. S'il y a des difficultés ou des problèmes controversés, il est conseillé de les résoudre avec le service de conception de l'organisme fournisseur de gaz. Chaque bâtiment est caractérisé par ses propres nuances: elles ne sont résolues que par rapport au plan de la maison.

Liste des exigences

Lorsque vous décidez de l’emplacement de l’équipement de chauffage, vous devez vous concentrer sur son alimentation:

  • Jusqu'à 60 kW. Un tel appareil peut être installé dans la cuisine en respectant des conditions particulières.
  • 60-150 kW. La chaufferie est autorisée à équiper une pièce autonome à n’importe quel étage. Si le gaz naturel est utilisé comme combustible, le sous-sol ou le rez-de-chaussée peut être le lieu d'installation.
  • 150-350 kW. La chaufferie devrait se trouver dans une pièce séparée au premier ou au sous-sol. Une autre option possible est une annexe et un bâtiment séparé.

Une chaufferie séparée peut également abriter des unités d’une capacité inférieure à 60 kW. Cela présente même des avantages, car dans ce cas tout l'équipement nécessaire sera réuni au même endroit.

Le volume de la chaufferie pour une chaudière à gaz est également réglé:

  • Pour les unités d'une puissance maximale de 30 kW, la fournaise doit avoir un volume minimal de 7,5 m 3 (à ne pas confondre avec la région).
  • 30-60 kW - 13,5 m 3.
  • 60-200 kW - 15 m 3.

Si la chaudière à gaz est supposée être placée dans la cuisine, d'autres normes sont prescrites: le volume de la pièce est de 15 m 3, la hauteur des murs de 2,5 m.

Chaque cas d’agencement du four nécessite une approche distincte, même s’il existe des conditions générales:

  • A l'intérieur de la pièce, la chaufferie du chalet devrait tomber de la rue. Des exigences distinctes s'appliquent également à la surface des fenêtres: chaque volume de 1 m 3 doit correspondre à au moins 0,03 m 2 de l'ouverture de la fenêtre. Dans ce cas, nous parlons de la taille du verre. Le système de fenêtre doit être articulé, dont les volets s'ouvrent vers l'extérieur.
  • La fenêtre devrait avoir une fenêtre en cas de ventilation d'urgence en cas d'urgence avec une passe de gaz.
  • L'absence de ventilation ou de cheminée, qui affiche les produits de combustion dans la rue. Pour le retrait des gaz d'échappement d'une chaudière de faible puissance jusqu'à 30 kW, il est permis d'utiliser un trou dans le mur.
  • La présence d'un pipeline froid pour alimenter le système. La même chose s'applique à la présence de drainage pour drainer le liquide de refroidissement.

Une autre condition courante (apparue dans la dernière version des règles) est l’assemblage d’équipements à gaz à double circuit d’une capacité de 60 kW et plus avec des dispositifs de surveillance du contenu en gaz. Lorsqu'il est déclenché, le système bloque immédiatement le flux de gaz.

Si la chaufferie est dans une pièce séparée

Lors de la conception d'une pièce individuelle pour une chaudière à gaz d'une puissance ne dépassant pas 200 kW, il est impératif d'utiliser des murs non-combustibles avec un niveau de résistance au feu d'au moins 0,75 heure. Des caractéristiques similaires sont disponibles pour les briques, les parpaings et le béton.

Une chaufferie autonome de type encastrable ou encastrable doit répondre aux exigences suivantes:

  • Le volume de la chaufferie pour une chaudière à gaz est de 15 m 3.
  • La hauteur des murs. Pour les équipements d'une capacité de 30 kW à 2,5 m; jusqu'à 30 kW - à partir de 2,2 m.
  • Vous devez avoir une fenêtre avec un tableau ou une fenêtre. Le rapport entre la surface de vitrage et le volume de la pièce est de 0,03 m 2/1 m 3.
  • La puissance du système de ventilation devrait permettre un échange d’air triple en une heure.

Lors de l'installation de la chaufferie au sous-sol ou au sous-sol, il convient d'ajouter 0,2 m 3 aux 15 m 3 standard par kilowatt de puissance lors de la détermination de la taille minimale de la pièce. Les exigences relatives aux murs et aux plafonds protégeant le four des autres pièces deviennent également plus strictes: le gaz ou la vapeur ne devrait en aucun cas leur traverser.

Si la chaufferie du sous-sol ou du sous-sol sert de site d'installation pour des appareils d'une puissance de 150 à 350 kW, elle doit être équipée d'une sortie séparée sur la rue. En option, il peut s'agir d'une sortie sur le couloir menant à la rue. Lorsqu'ils décident de la configuration et de la capacité de la chaufferie, ils examinent également la commodité de la maintenance: cette pièce est donc généralement plus grande que la taille minimale.

Chaufferies attenantes dans une maison privée

Si l'équipement est installé dans une extension spéciale, dans ce cas, en plus de ceux mentionnés, il est nécessaire de remplir certaines conditions supplémentaires:

  1. Il est permis de le fixer à un mur solide: les ouvertures les plus proches doivent être enlevées à 100 cm au moins.
  2. Le matériau de construction doit avoir une résistance au feu de 0,75 heure. Les propriétés appropriées sont disponibles dans les murs en béton, en briques et en parpaings.
  3. Afin d'éviter le raccordement de l'annexe au bâtiment principal, il sera nécessaire de disposer d'une fondation individuelle séparée de la base commune. Il est destiné non pas pour trois, mais pour les quatre murs.

Vous devriez également connaître les nuances suivantes. Il se trouve qu'il n'y a pas de pièce appropriée pour une chaufferie dans la maison. Parfois, le service de gaz va à une réunion, exigeant de compenser ces lacunes par une surface vitrée accrue. Si nous parlons de la construction de la maison, alors toutes les normes pour le four doivent être remplies. Sinon, l'approbation du projet n'aura pas lieu. Des principes similaires sont montrés pour les chaufferies attenantes, où un écart par rapport aux dimensions prescrites n'est autorisé pour aucune raison.

Si la chaudière à gaz est montée dans la cuisine

Comme mentionné ci-dessus, les petites chaudières à gaz (jusqu'à 30 kW) peuvent être installées dans le compartiment de cuisine de la maison. Dans ce cas, le type de chambre de combustion peut être à la fois ouvert et fermé Pour l’évacuation des produits de combustion, l’utilisation de conduits de ventilation, de cheminées et de trous dans le mur est autorisée. Il est permis d'installer des équipements muraux et de sol.

Lors du montage de la chaudière à gaz dans la cuisine, tenez compte des points suivants:

  • La hauteur du plafond doit être d'au moins 2,5 m.
  • La salle devrait avoir un volume de 15 m 3.
  • La ventilation doit garantir un changement d'air triple en moins d'une heure.
  • Il ne devrait y avoir aucune interruption de l'alimentation en oxygène: il est important qu'il suffise de maintenir le fonctionnement du brûleur à gaz.

Le point d’installation des chaudières murales doit être uniquement une base non combustible. Lors du positionnement de l'équipement, il est nécessaire de prendre en compte les exigences relatives à la distance aux parois latérales (au moins 10 cm). Dans les cottages de bois d’œuvre, l’installation sur des supports incombustibles ou résistants au feu, préalablement enduits de plâtre ou munis d’un écran pare-feu pour une chaudière à gaz, est autorisée. Le plâtre est appliqué avec une couche d'au moins 50 mm.

Pour la fabrication de l'écran en tôle d'acier. Avant sa fixation, le mur est isolé avec de l'amiante ou une dalle de laine de roche. L'épaisseur de cette finition est d'au moins 3 mm. L'écran avec ses dimensions doit dépasser la forme de la chaudière dans le boîtier de 70 cm au-dessus et de 10 cm en dessous et sur le côté.

Bâtiment séparé pour la chaufferie

Les équipements d’une puissance de 200 kW doivent être installés dans un bâtiment séparé de la maison.

Outre les exigences générales, dans ce cas, certaines conditions supplémentaires sont imposées:

  • La résistance à la chaleur du matériau de construction à partir duquel les murs et le toit sont construits (y compris la finition intérieure).
  • Une chaufferie autonome doit avoir un volume de pièce d'au moins 15 m 3. Au résultat, plus 0,2 m 3 pour chaque kW de puissance utilisée pour chauffer le logement.
  • Plafonds Hauteur - à partir de 250 cm.
  • Zone de vitrage. Il est déterminé par la formule 0,03 m 2/1 m 3 le volume de construction.
  • Fenêtre Possède nécessairement une feuille de fenêtre ou un tableau.
  • La présence d'une fondation séparée pour la chaudière. Il ne doit pas dépasser 15 cm par rapport au niveau général. Si la masse de l'équipement de chauffage ne dépasse pas 200 kg, il peut être monté sur un sol en béton.
  • La présence d'un système d'arrêt d'urgence de gaz. Il est installé sur le tuyau.
  • Les portes. Seules les structures non renforcées sur charnières faibles sont autorisées.
  • Ventilation Sa puissance devrait être suffisante pour garantir le remplacement de l'air de la pièce au moins trois fois en une heure.

L'acceptation et le placement de la chaudière dans la chaufferie sont distingués par leur gravité: les représentants du service de gaz n'acceptent généralement pas les faveurs.

Exigences de la porte

Dans une pièce séparée d'une maison d'habitation qui a été convertie en un appareil de chauffage, il est nécessaire d'utiliser des portes qui ne craignent pas les flammes nues et les températures élevées. Ces produits doivent avoir la capacité de résister au feu pendant 15 minutes. Seules les structures métalliques présentent des caractéristiques similaires. Vous pouvez installer à la fois des modèles d'usine et des modèles maison: l'essentiel est d'observer tous les paramètres nécessaires.

Dans les cas où la chaufferie a une entrée de la rue, elle est équipée de portes non renforcées. De ce fait, en cas d’explosion, le caisson est simplement transporté par l’onde de choc à l’extérieur. Cela permet à l'énergie de souffle d'être dirigée vers la rue, ce qui préservera les murs de l'habitation. Egalement facilement «réalisées», les portes permettent au gaz de sortir librement en cas de passage. Les projets contiennent souvent une condition supplémentaire: il doit y avoir une grille ouverte au bas de la porte. Grâce à lui, le flux d'air nécessaire dans la chaufferie est assuré.

Exigences pour le système de ventilation

Lors du calcul des performances de la ventilation, il est nécessaire de se concentrer sur le volume de la pièce. Si nécessaire, multipliez par 3, ajoutez environ 30% du stock. Cela détermine la quantité d'air qui doit être remplacée dans l'heure. Par exemple, vous pouvez prendre le calcul de la pièce 3x3 m avec une hauteur de paroi de 2,5 m, le volume étant ainsi calculé: 3x3x2,5 = 22,5 m 3. Puisqu'un triple échange est nécessaire, alors 22,5 m 3 x 3 = 67,5 m 3. Au résultat obtenu, ajoutez un stock de 30%: hors 87,75 m 3. Pour obtenir une ventilation naturelle, la partie inférieure du mur est équipée d’une entrée d’air avec grille. Le tuyau d'échappement est enlevé par le toit ou le mur dans sa partie supérieure. Le tuyau de ventilation doit être à la même hauteur que la cheminée.

Combustible solide et agrégats de combustible liquide

Les règles générales d'organisation d'une chaufferie sont identiques.

Les différences concernent les nuances dans la disposition du système d'évacuation des produits de combustion:

  • La section de la cheminée doit dépasser celle de la sortie.
  • La conception de la cheminée devrait contenir un nombre minimum de genoux. Si possible, il est préférable de le faire directement.
  • Le bas du mur doit être équipé d'une hotte aspirante ou d'une fenêtre pour l'entrée d'air. La surface du tableau dépend de la puissance de la chaudière.
  • La cheminée est évacuée par le toit ou le mur.
  • Dans le voisinage immédiat de la cheminée installe le trou d'inspection.
  • La cheminée doit avoir des connexions étanches aux gaz.
  • L'installation de la chaudière nécessite une base ininflammable. Les planchers en bois sont faits de feuilles d'amiante ou de carton en laine minérale. Au-dessus d'eux, placez un morceau de plaque d'acier. Il y a une option avec une construction de briques, décorée avec du plâtre ou des tuiles.
  • Les chaudières volatiles sont alimentées par des câbles cachés dans des ondulations spéciales. Une sous-tension (42 V) est appliquée à la prise.

La spécificité des chaudières à combustible liquide est un bruit important et une odeur caractéristique pendant le fonctionnement. Pour cette raison, ils sont généralement installés dans une pièce séparée avec une bonne isolation phonique.

Aménagement d'une chaufferie dans une maison privée: exigences SNiP

Le chauffage autonome de la maison à l'aide d'un système de radiateur ou d'un plancher chauffant nécessite l'installation d'une chaudière et des équipements qui y sont connectés. Habituellement, une salle spéciale à l'intérieur du bâtiment est réservée à cet effet, une extension supplémentaire ou un bâtiment séparé est en cours de construction. Pour des raisons de sécurité, une chaufferie située dans une maison privée doit être conforme aux exigences applicables de SNiP. De plus, elle facilite le fonctionnement de l'équipement de chauffage. Si une chaudière à gaz est choisie comme source de chaleur, le projet de chaufferie pour une maison privée nécessite une coordination.

Quelles sont les exigences pour la disposition de la chaudière

Exigences de base

L'unité de chaudière (selon la taille et le type) peut être installée dans une pièce séparée au premier étage, au sous-sol de la maison ou dans le grenier (mais cela devrait inclure la configuration de la maison, déterminée au stade de la conception).

Il est également autorisé d'utiliser un module autonome (un conteneur avec une mini-chaufferie), la construction d'une extension spéciale ou d'un bâtiment séparé. En tant que structure séparée, une chaufferie mobile prête à l'emploi, montée à partir de panneaux sandwich et finie avec des matériaux non combustibles, peut être utilisée.

L'unité de chauffage peut être un combustible solide, un combustible liquide ou un gaz. Selon le type d'appareil de chauffage, les exigences relatives à une chaufferie privée sont différentes.

Les normes de conception d'une chaufferie dans une maison privée incluent:

  • respect des exigences relatives à la taille de la pièce;
  • installation de deux chaudières maximum dans une pièce;
  • l'absence de matériaux combustibles dans les finitions de surface et la toiture;
  • disponibilité des portes de la rue et de la maison (pour une extension);
  • choix compétent et installation des portes: elles doivent être incluses dans la catégorie de prévention des incendies et ouvertes sur l'extérieur, ainsi que la porte de la pièce adjacente de la maison;
  • accès sans entrave à tous les équipements de chauffage;
  • installation d'une fenêtre avec une fenêtre de ventilation pour l'éclairage naturel et la ventilation d'urgence, le châssis de la fenêtre doit s'ouvrir vers l'extérieur et la surface vitrée doit correspondre au volume de la pièce (0,03 m 2 par 1 mètre cube);
  • la présence d'une ventilation naturelle ou forcée, calculée comme suit: (largeur de la pièce x hauteur du plafond x longueur de la pièce) x 3. Il en résulte que nous obtenons le volume d'air à remplacer en une heure;
  • la présence d'une cheminée, si le type de chaudière l'exige (pour les unités d'une puissance inférieure à 30 kW, une sortie de cheminée à travers le mur est autorisée);
  • raccordement à l'alimentation en eau (pour le remplissage et l'alimentation du circuit de chauffage) et aux eaux usées (pour l'évacuation de l'eau du système);
  • installation d'une fondation séparée pour les chaudières pesant plus de 200 kg (il est permis d'installer des modèles de moindre poids sur le sol en béton armé).

Pour les murs en bois des chaufferies encastrées et attenantes (qui sont communes au reste de la maison), un fini non combustible est nécessaire pour augmenter la résistance au feu des structures jusqu'à 0,75 heure. Pour la construction de l'extension est recommandé d'utiliser des briques, des blocs et d'autres matériaux non combustibles.

Le plan de la chaufferie dans une maison privée

Les principales normes concernant les dimensions de la pièce:

  • hauteur sous plafond: doit être de 2,5 m avec une puissance de chauffage supérieure à 30 kW; pour les chaudières moins puissantes, la valeur est d'au moins 2,2 m;
  • volume de la chaufferie: à partir de 15 m 3 (si l’unité de chauffage doit être installée au sous-sol, il faut ajouter 0,2 m 2 pour chaque kW de puissance de la chaudière lors du calcul du volume de la pièce);
  • la surface de la chaufferie doit être d’au moins 6 m 2.

La superficie minimale vous permet d’assurer la sécurité de l’équipement, mais il est toujours recommandé, pour faciliter l’installation et l’entretien du système de chauffage, d’équiper des chaufferies plus spacieuses.

Dans la chaufferie d'une maison individuelle, dont le schéma est en cours d'élaboration en tenant compte des caractéristiques de l'unité sélectionnée, il est nécessaire de fournir un accès libre aux éléments du cerclage de la chaudière, des vannes de régulation et du matériel électrique.

Normes pour différents types de chaudières

Depuis 2003, les paramètres des chaudières domestiques sont réglementés par le SNIP 42-01-2002. Ce document doit obligatoirement être utilisé lorsque la fournaise est conçue de manière indépendante.

Le bon projet de chaufferie Remarque! Il est recommandé de confier le développement d'un projet de chaufferie à gaz à un organisme spécialisé, car les autorités de régulation ne seront pas d'accord sur un projet s'il contient des erreurs.

  • Le sol de la chaufferie doit être en béton ou en carrelage avec des carreaux incombustibles.
  • Si les murs sont faits de matériaux combustibles (dans le cas de maisons en bois ou à ossature), ils sont enduits de plâtre ou recouverts de carreaux, de panneaux de métal, etc.
  • L'installation d'un isolant thermique non combustible (généralement du carton basaltique) est prévue pour faire face au sol, aux murs et au plafond.
  • Pour une chaufferie située au sous-sol ou au sous-sol, les exigences sont beaucoup plus strictes: la finition doit être étanche à la vapeur et au gaz.

Arrangement de la chaudière à gaz

Les normes SNiP vous permettent d'installer une chaudière à gaz de petite capacité (pas plus de 30 kW) directement dans la maison: dans la cuisine ou dans une autre pièce qui respecte toutes les exigences de sécurité (y compris les exigences de dimensions, de ventilation et de vitrage).

Chaufferie à gaz dans la maison

Cette option convient principalement aux unités avec une chambre de combustion fermée, qui sont équipées d'une cheminée coaxiale, sortie à travers le mur. Cela permet de monter le radiateur dans n'importe quel endroit pratique.

Il devrait prendre en compte:

  • dimensions minimales de la pièce: surface - 6 m 2, volume - 15 m 3, hauteur de plafond - 2,5 m;
  • surface minimale de la vitre - 0,5 m 2;
  • largeur de porte - à partir de 0,8 m;
  • pour la ventilation, des ouvertures doivent être ménagées au bas de la porte ou des structures murales afin de permettre la libre circulation des flux d'air.

Si des chaudières à gaz d'une puissance supérieure à 30 kW sont installées dans des habitations privées, une pièce séparée à l'intérieur de l'habitation est nécessairement réservée à cet équipement ou une installation de chaufferie est prévue à l'extérieur (dans un bâtiment annexe ou séparé).

Le projet de chaufferie à gaz doit être coordonné avec les autorités de surveillance.

Les dimensions de la chaufferie pour une chaudière à gaz dans une maison privée sont définies par le SNiP. Pour une unité de chauffage puissante, il est recommandé de construire une structure séparée en matériaux résistant au feu.

Chaudière de dérivation de gaz

Les exigences pour une chaufferie à gaz dans une maison privée incluent:

  • la fondation d'une extension ou d'une structure séparée ne doit pas être commune à la fondation d'une maison;
  • sous la chaudière au sol, il est nécessaire de monter une fondation séparée de celle de la chaufferie (dalle en béton armé);
  • Le podium sur lequel il est prévu d'installer l'unité peut s'élever de 10 à 15 cm au-dessus du sol (en tenant compte de la pose du revêtement).
C'est important! Dans la dernière version du SNiPa, une nouvelle règle a été introduite: si l'installation d'un appareil de chauffage au gaz d'une puissance supérieure à 60 kW est en cours, les chaudières doivent être équipées d'un système de contrôle de la pollution par le gaz. Lorsque le système est activé, l’alimentation en gaz s’arrête automatiquement.

Aménagement de l'espace pour une chaudière à combustible solide

Les chaudières conçues pour fonctionner sur des équipements à combustible solide imposent des exigences moins strictes, dans la mesure où l'unité dans ce cas ne s'applique pas aux explosifs. Par conséquent, les travaux de conception et de construction peuvent être réalisés indépendamment.

Chauffage d'une maison de campagne avec une chaudière à combustible solide

Il est possible d'équiper une chaufferie au sous-sol ou au sous-sol.

Lorsque vous organisez, vous devez prendre en compte les exigences suivantes:

  • La taille de la chaufferie dépend de la capacité de l'unité et est régie par les exigences générales du SNiP - la surface minimale est de 8 m 2.
  • Une tôle d'acier est posée sur le sol devant une chaudière à combustible solide sur un substrat isolant non combustible. La surface restante du sol doit également être incombustible. Par conséquent, un revêtement en béton ou résistant au feu est utilisé.
  • L'installation d'une chaufferie domestique pour une chaudière à combustible solide nécessite nécessairement une cheminée verticale fixe dont le diamètre doit correspondre aux dimensions de la sortie de la chaudière. Il est nécessaire de prévoir un trou d'inspection dans la cheminée pour contrôler et nettoyer le canal d'évacuation des gaz de combustion.
C'est important! Afin de respecter les règles de sécurité incendie, une cheminée en brique est enduite ou un tuyau sandwich en métal est utilisé, sur les doubles parois desquelles un isolant thermique est posé. Ces mesures permettent d'éviter le risque d'incendie des structures de bâtiment lorsque la suie accumulée clignote lorsque la température des gaz de combustion atteint 800-1000 degrés.
  • Une attention particulière est portée au système d'échappement, car la combustion de combustible solide nécessite l'entrée d'air dans la chambre de combustion de type ouvert. Dans le même temps, le monoxyde de carbone peut pénétrer dans l'air de la pièce. Le plan devrait prévoir la disposition du canal d'échappement. Sa section est calculée comme suit: 8 cm 2 par 1 kW de puissance de la chaudière pour la fournaise au niveau du premier étage et 24 cm 2 par 1 kW pour la pièce située au sous-sol.
  • Les exigences pour la fournaise incluent également la présence de matériel de lutte contre l'incendie - la salle est équipée d'un écran avec un extincteur, etc. La liste des moyens d'extinction d'incendie obligatoires est spécifiée dans le SNiP.

Construction de chaufferie électrique

Si une chaudière électrique est utilisée comme unité de chauffage, il n'est pas nécessaire d'installer une chaufferie dans une maison privée.

Lorsque les équipements électriques n'émettent pas de produits de combustion, c'est pourquoi la pièce ne nécessite pas de ventilation supplémentaire ni d'installation de cheminée. La chaudière électrique peut être installée à n’importe quel endroit de la maison.

L'installation nécessite des travaux électriques, dans lesquels il est important de suivre les recommandations du fabricant de l'équipement en ce qui concerne les produits de câble pour connecter la chaudière au réseau électrique.

C'est important! Dans le panneau électrique, vous devez installer une machine distincte et si la tension sur le réseau électrique est soumise à des surtensions, un stabilisateur est également installé. Ces mesures entraîneront le fonctionnement ininterrompu de l'unité de chauffage et prolongeront sa durée de vie.

Four autoportant

Une chaufferie autonome est conçue pour les unités de grande puissance - plus de 200 kW. Mais si vous devez préserver l'aspect architectural de la maison, il est logique de construire une telle structure pour une chaudière de moindre capacité.

Les matériaux polymères modernes et les technologies permettent d'établir des communications souterraines pour l'alimentation en liquide de refroidissement chauffé et en eau chaude provenant de la chaufferie - un degré élevé de protection thermique minimisera la perte d'énergie thermique pendant le transport du liquide chauffé.

Une chaufferie séparée est en construction à partir de:

  • matériaux résistant au feu (blocs de construction de différents types, brique);
  • les panneaux sandwich en métal avec un isolant thermique ininflammable à l'intérieur sont autorisés;
  • un matériau de toiture ignifuge est utilisé;
  • pour le sol est utilisé revêtement en béton armé.

Espace requis:

  • la hauteur des plafonds dans un bâtiment séparé devrait être de 2,5 m;
  • lors du calcul du volume de la pièce, 0,2 m 2 est ajouté à la valeur minimale (15 m 3) pour chaque kilowatt de puissance du générateur de chaleur;
  • une fondation séparée de la base du bâtiment est montée sous une chaudière de plus de 200 kg, la hauteur du podium au-dessus du sol pouvant atteindre 15 cm.

Les exigences standard sont définies pour les portes, la ventilation et la disposition de la cheminée.

Chaufferie indépendante dans une maison de campagne

Caractéristiques du choix et de l'installation des portes

Si la chaudière est installée dans une extension ou l'une des pièces de la maison (y compris le sous-sol), la porte de la maison donnant sur la chaufferie doit être à l'épreuve du feu. Autrement dit, la conception doit résister à au moins 15 minutes d'exposition à un feu à ciel ouvert - ceci permettra aux personnes de s'évacuer en cas d'incendie. Les portes coupe-feu doivent être en métal et s'ouvrir sur le côté du salon.

Les portes extérieures de la chaufferie d'une maison privée (isolées ou dans un prolongement) doivent être non fortifiées (faiblement fortifiées). Cela permettra à l'onde de choc de faire sortir la porte - l'énergie de l'explosion ira dans la rue et non aux murs intérieurs de la maison. En outre, le gaz s'échappe par des portes déchirées.

La porte de la chaufferie fait également partie des éléments de ventilation: une toile avec une grille dans la partie inférieure assure un flux d’air dans la pièce. L'utilisation d'une telle conception peut être une exigence obligatoire du projet d'installation de la chaufferie.

Ventilation

Lors de l'organisation d'une chaufferie dans une maison privée, les exigences relatives à la disposition de la ventilation doivent être pleinement appliquées, car la sécurité et l'efficacité de l'unité de chauffage en dépendent.

Système de ventilation de la chaufferie

La ventilation naturelle peut ne pas suffire, aussi pensez-vous à installer le système pour forcer l’air à entrer dans la fournaise.

Une mauvaise ventilation contribue à:

  • le dépôt de suie sur les murs et le plafond de la chaufferie,
  • réduction de la poussée dans le four de type ouvert (ceci est associé au dépassement du porteur d'énergie et à l'accumulation de suie dans la cheminée d'un appareil à combustible solide),
  • accumulation de monoxyde de carbone dans la pièce.

Créer une ventilation naturelle

Si la maison est chauffée par une chaudière d'une puissance maximale de 30 kW, dans les chaudières domestiques, il suffit d'assurer la circulation de l'air en créant un canal dans la partie inférieure du mur ou de la porte. Ils sont le trou dans le mur avec un diamètre de 10-15 cm.

Comment créer un canal au bas d'un mur ou d'une porte:

  • un morceau de tuyau en plastique ou en ciment d'amiante est inséré dans le trou;
  • un filet de protection y est fixé à l'extérieur, le protégeant des insectes et de la poussière;
  • à l'intérieur du canal, il est souhaitable d'installer un clapet anti-retour;
  • le flux d'air est fourni à travers la partie inférieure de la porte de la rue bloquée par un gril;
  • le conduit d'échappement est évacué par le toit. C'est un tuyau de même diamètre, qui dans la partie supérieure est équipé d'un filet de protection et d'un parapluie empêchant les précipitations d'entrer;
  • Il est recommandé de placer la prise d'air près de la chambre de combustion, dans la partie inférieure du mur. Dans ce cas, l'air entrera directement dans la chambre de combustion sans soulever de poussière dans la pièce;
  • l'emplacement de la hotte est également «lié» à l'unité de chauffage. Au fur et à mesure que les produits de combustion augmentent, le conduit d'évacuation est monté près de la cheminée.
Dispositif de ventilation dans la chaufferie

Création de ventilation forcée

La ventilation naturelle dans la chaufferie avec un appareil de chauffage puissant peut être insuffisante. Son fonctionnement est instable, car il dépend des conditions météorologiques et le contrôle de l’entrée d’air dans le four devient impossible.

L'installation du ventilateur sur le tuyau d'échappement fournira l'intensité nécessaire du flux d'air et protégera la chaudière contre l'accumulation de produits de combustion volatils. La puissance du ventilateur est sélectionnée en fonction des besoins maximaux de la chaudière - 30% sont ajoutés au paramètre spécifié dans le passeport.

Approbation du projet

Si nous comparons les coûts d’équipement des chaufferies du même type, alors l’organisation d’une chaufferie au gaz coûtera le plus cher pour des unités de chauffage fonctionnant avec différentes sources d’énergie. Cela est dû au fait que le projet doit être coordonné dans les instances de contrôle et qu'il est souhaitable de confier son développement à des professionnels.

En plus de la documentation de projet elle-même, le locateur doit fournir l'ensemble de documents suivant:

  • passeport technique de la chaudière;
  • conclusion sanitaire et hygiénique;
  • certificat de conformité aux exigences de la chaudière;
  • instructions de fonctionnement pour la chaudière à gaz sélectionnée.

Exigences pour les chaudières dans une maison privée

Pour installer des équipements de chauffage, il faut souvent une pièce séparée, appelée fournaise, chaufferie, mais le plus souvent - la chaufferie. Étant donné que tout combustible est potentiellement dangereux, les locaux dans lesquels les chaudières sont installées sont soumis à des exigences plutôt strictes conçues pour assurer une sécurité maximale. Koka devrait être une chaufferie dans une maison privée, les exigences pour les locaux et les normes - tout dans l'article.

La chaufferie dans une maison privée doit répondre aux exigences de masse

Documents réglementaires

Immédiatement, il est nécessaire de déterminer le cadre réglementaire. Jusqu'au milieu de 2003, les normes du SNiP 2.04.08-87 étaient en vigueur. Depuis le 1 er juillet 2003, la SNiP 42-01-2002 est entrée en vigueur. Toutes les exigences et normes pour la construction de chaufferies dans une maison privée doivent être extraites de ce document.

Il est souhaitable de connaître les normes, bien que le projet de chaufferie dans une maison privée devrait être élaboré par une organisation spécialisée. Ainsi, vous serez en mesure de déterminer la possibilité et l'impossibilité d'installer l'un ou l'autre équipement de chauffage, ainsi que les travaux à effectuer pour adapter les locaux existants ou en construction aux normes. En cas de difficulté ou de question controversée, parlez-en au service de conception de l’organisme fournisseur de gaz. Il y a beaucoup de nuances associées aux caractéristiques de chaque maison, qui ne peuvent être résolues qu'en se rattachant au plan de la maison ou à son projet.

Règles et règlements pour l'installation d'une chaudière à gaz dans une maison privée

Le choix du lieu d'installation d'une chaudière à gaz dépend de sa capacité:

  • avec une puissance maximale de 60 kW, l'installation est possible dans la cuisine (sous réserve de certaines exigences);
  • de 60 kW à 150 kW - dans une pièce séparée, quel que soit le sol (sous réserve de l’utilisation du gaz naturel, ils peuvent être installés au sous-sol et au sous-sol compris);
  • de 150 kW à 350 kW - dans une pièce séparée au premier ou au rez-de-chaussée, dans une annexe et dans un bâtiment séparé.

Cela ne signifie pas qu'une chaudière de 20 kW ne peut pas être installée dans une chaufferie séparée. Vous pouvez, si vous souhaitez que tous les systèmes de survie soient regroupés au même endroit. Voici les exigences pour le volume de locaux. La taille minimale d'une chaufferie dans une maison privée devrait être:

  • pour les chaudières jusqu'à 30 kW, le volume minimal de la pièce (non pas la surface mais le volume) doit être de 7,5 m3;
  • de 30 à 60 kW - 13,5 m3;
  • de 60 à 200 kW - 15 m3.

D'autres normes s'appliquent uniquement lors de l'installation d'une chaudière à gaz dans la cuisine. Le volume minimum est de 15 mètres cubes et la hauteur des plafonds est d'au moins 2,5 m.

Option d'installation chaudière murale à gaz - mur au moins 10 cm

Chaque option pour une chaufferie à gaz a certaines exigences. Certains d'entre eux sont communs:

  • Toute pièce de la chaudière dans une maison privée devrait avoir un éclairage naturel. De plus, la surface de la fenêtre est normalisée - au moins 0,03 m2 de vitrage doit être utilisé pour 1 m3 de volume. S'il vous plaît noter - ceci est la taille du verre. De plus, la fenêtre doit être articulée, ouverte sur l'extérieur.
  • Il devrait y avoir une fenêtre ou un tableau dans la fenêtre - pour la ventilation d'urgence avec une fuite de gaz.
  • Une ventilation est requise et le retrait des produits de la combustion par la cheminée. L'échappement d'une chaudière de faible puissance (jusqu'à 30 kW) peut être évacué par le mur.
  • Tout type de chaufferie doit être alimenté en eau (pour alimenter le système si nécessaire) et en eaux usées (débit de liquide de refroidissement).

Une autre exigence générale apparue dans la dernière version du SNiP. Lors de l'installation d'équipements de gaz pour l'alimentation en eau chaude et le chauffage d'une puissance supérieure à 60 kW, un système de contrôle du gaz est nécessaire. En cas de réduction de la consommation, l'alimentation en gaz sera automatiquement coupée.

En présence d’une chaudière et d’une chaudière, lors de la détermination de la taille d’une chaufferie, leur puissance est additionnée

Les exigences supplémentaires varient en fonction du type de chaufferie.

Chaufferie dans une maison privée dans une pièce séparée (encastrée ou attenante)

Les chaufferies séparées pour l'installation de chaudières à gaz d'une puissance maximale de 200 kW doivent être séparées des autres pièces par un mur incombustible résistant au feu d'au moins 0,75 heure. La brique, le parpaing et le béton (léger et lourd) satisfont à ces exigences. Les exigences relatives aux fours individuels dans les locaux incorporés ou attachés sont les suivantes:

  • Le volume minimum est de 15 mètres cubes.
  • Hauteur du plafond:
    • avec une puissance de 30 kW - 2,5 m;
    • jusqu'à 30 kW - à partir de 2,2 m.
  • Il doit y avoir une fenêtre avec un tableau ou une feuille de fenêtre, la surface vitrée n’est pas inférieure à 0,03 mètre carré par mètre cube de volume.
  • La ventilation doit assurer au moins trois fois l’échange d’air pendant une heure.

Si la chaufferie est organisée au sous-sol ou au sous-sol, la taille minimale de la chaufferie sera supérieure: 0,2 m2 par kilowatt de puissance utilisée pour le chauffage est ajouté aux 15 mètres cubes requis. Il faut également ajouter les exigences relatives aux murs et aux plafonds adjacents à d’autres pièces: ils doivent être étanches aux gaz. Et une autre caractéristique: la fournaise dans le sous-sol ou le sous-sol lors de l'installation d'équipements d'une capacité de 150 kW à 350 kW doit avoir une sortie séparée sur la rue. Autorisé l'accès au couloir menant à la rue.

La surface de la chaufferie n'est pas normalisée, mais son volume et la hauteur minimale des plafonds sont également définis.

En général, il est conseillé de choisir la taille d'une chaufferie dans une maison privée en fonction de la facilité de maintenance, qui dépasse généralement de loin les normes.

Exigences spéciales pour la chaudière attachée

Ils ne sont pas très nombreux. Trois nouvelles exigences sont ajoutées aux points décrits ci-dessus:

  1. La rallonge doit être située sur une section pleine du mur, la distance par rapport aux fenêtres ou portes les plus proches doit être d’au moins 1 mètre.
  2. Il doit être composé d'un matériau incombustible et d'une résistance au feu d'au moins 0,75 heure (béton, brique, parpaing).
  3. Les murs d'extension ne doivent pas être connectés aux murs du bâtiment principal. Cela signifie que les fondations doivent être séparées, incohérentes et que trois murs ne doivent pas être construits, mais tous les quatre.

L'extension est faite d'un matériau de construction non combustible.

Ce qu'il faut garder à l'esprit Si vous prévoyez d'installer une chaufferie dans une maison privée et qu'il n'y a pas de pièce appropriée ou que la hauteur du plafond est légèrement inférieure aux exigences, vous pouvez vous rendre à la réunion et demander en échange de la surface du vitrage. Si vous envisagez de construire une maison, vous devez alors satisfaire à toutes les exigences, sinon vous ne serez jamais d'accord sur un projet. Ils abordent également de manière rigide la construction de chaufferies attenantes: tout doit être conforme aux normes et rien d’autre.

Installation d'une chaudière à gaz dans la cuisine: exigences de la pièce

Comme déjà mentionné, des chaudières à gaz jusqu’à 30 kW peuvent être installées dans la cuisine. Le type de chambre de combustion est quelconque (ouvert, fermé), l’élimination des produits de combustion est possible dans les canaux de ventilation (dans les appartements), la cheminée, à travers les murs jusqu’à la rue. Vous pouvez mettre le type de mur ou de sol de la chaudière.

Autres exigences de la cuisine pour l'installation d'une chaudière à gaz:

  • hauteur sous plafond d'au moins 2,5 m;
  • le volume de la pièce est d'au moins 15 cubes;
  • le système de ventilation devrait fournir un changement d'air triple par heure;
  • il devrait y avoir une entrée d'air frais dans un volume suffisant pour la combustion du gaz;

Les chaudières murales doivent être montées sur des murs incombustibles. Dans le même temps, la chaudière doit être placée de manière à ne pas être distante de moins de 10 cm des murs latéraux.S'il n'y a pas de murs incombustibles, l'installation sur des matériaux à combustion lente ou combustibles est autorisée, mais dans une condition: ils doivent être recouverts de plâtre ou d'un écran résistant au feu. L'épaisseur minimale de la couche de plâtre est de 5 cm.

Les exigences pour l'installation d'une chaudière à gaz dans la cuisine sont principalement liées au volume et à la ventilation

L'écran sous la chaudière à gaz est en tôle d'acier. Le métal est fixé sur une feuille de matériau isolant d’une épaisseur minimale de 3 mm (amiante ou carton en laine minérale). Les dimensions de l'écran doivent être supérieures à celles de la chaudière dans le boîtier 70 cm au-dessus et 10 cm sur les autres côtés.

Exigences relatives aux fours autoportants

Ces chaudières sont construites avec des chaudières de grande puissance - supérieures à 200 kW. En plus de celles déjà exprimées, il existe plusieurs exigences spécifiques. Les voici:

  • Le matériau des murs, des finitions et de la toiture doit être résistant au feu.
  • Le volume d'une chaufferie séparée est d'au moins 15 mètres cubes, plus 0,2 mètre carré pour chaque kW de puissance utilisée pour le chauffage.
  • Hauteur sous plafond d'au moins 2,5 m.
  • La surface de vitrage est calculée sur la base de 0,03 mètre carré pour chaque cube de volume.
  • La fenêtre doit avoir une fenêtre ou un tableau.
  • La chaudière nécessite une fondation séparée, dont la hauteur ne doit pas dépasser 15 cm au-dessus du sol.
  • Avec une masse relativement petite (jusqu'à 200 kg), il peut être installé sur un sol en béton.
  • Il doit y avoir un système d'arrêt du gaz d'urgence (monté sur le tuyau).
  • Les portes ne sont pas renforcées, faiblement fixées.
  • La ventilation dans la pièce doit permettre un triple échange d'air pendant 1 heure.

Lors de l'acceptation et de l'installation d'équipements à gaz dans une chaufferie séparée, l'acceptation sera stricte: toutes les normes doivent être respectées. Seulement dans ce cas, vous recevrez l'autorisation.

Chaufferie séparée peut être telle

Quelle devrait être la porte dans la chaufferie

S'il s'agit d'une pièce séparée dans un bâtiment résidentiel, les portes de la fournaise doivent être à l'épreuve du feu. Cela signifie qu'ils doivent retenir le feu pendant 15 minutes. En vertu de ces exigences ne conviennent que de métal. Usine ou fait maison - pas si important, si seulement les paramètres conviennent.

Si, toutefois, il y a une sortie dans la rue dans la fournaise, il devrait y avoir des portes non attachées. Et dans le SNiP écrit "faiblement fortifié". Cela est nécessaire pour qu'une explosion puisse simplement extraire la boîte avec une onde explosive. Ensuite, l'énergie d'explosion sera dirigée vers la rue et non vers les murs de la maison. Le deuxième avantage des portes faciles à réaliser est que le gaz sera libre de sortir.

Les portes de la chaufferie sont vendues immédiatement avec une grille en bas

Le projet a souvent mis une exigence supplémentaire - la présence dans la partie inférieure de la porte des trous capturés. Il est nécessaire d’assurer la circulation de l’air dans la pièce.

Ventilation d'une chaufferie dans une maison privée

Comme déjà mentionné, le calcul des performances de ventilation est calculé à partir du volume de la pièce. Il devrait être multiplié par 3, ajouter environ 30% au stock. Nous obtenons le volume nécessaire pour "pomper" pendant une heure.

Par exemple, une pièce de 3 * 3 m avec une hauteur de plafond de 2,5 m et un volume de 3 * 3 * 2,5 = 22,5 m3. Un triple échange est nécessaire: 22,5 m3 * 3 = 67,5 m3. Ajouter un stock de 30%, nous obtenons 87,75 m3.

Pour assurer une ventilation naturelle dans la partie inférieure du mur, une prise d’alimentation prise par une grille doit être installée. Le tuyau d'échappement doit traverser le toit, il est possible de sortir par le mur dans sa partie supérieure. Il est nécessaire de placer le tuyau de ventilation à une hauteur du conduit de fumée.

Prescriptions applicables aux chaudières pour l'installation de chaudières à combustibles solides et liquides

Les exigences relatives au volume, à la taille et aux matériaux de la chaufferie sont les mêmes. Cependant, plusieurs caractéristiques spécifiques sont associées à la nécessité d’organiser une cheminée et un lieu de stockage du combustible. Voici les exigences de base (la plupart d'entre elles sont enregistrées dans le passeport de la chaudière):

  • La section de la cheminée ne doit pas être inférieure au diamètre du tuyau de sortie de la chaudière. Aucune réduction de diamètre dans la cheminée.
  • Il est nécessaire de concevoir la cheminée avec le plus petit nombre de genoux. Idéalement, il devrait être droit.
  • Dans la partie inférieure du mur, il devrait y avoir une entrée (fenêtre) pour l’entrée d’air. Sa surface est calculée à partir de la puissance de la chaudière: 8 mètres carrés. voir pour chaque kilowatt.
  • La sortie de la cheminée est possible à travers le toit ou dans le mur.
  • Sous l'entrée de la cheminée devrait se trouver un trou propre - pour l'audit et la maintenance.
  • Le matériau de la cheminée et ses raccords doivent être étanches aux gaz.
  • La chaudière est installée sur une base incombustible. Si les sols de la chaufferie sont en bois, posez une feuille d’amiante ou de carton en laine minérale sur une feuille de métal. La deuxième option - un podium de briques, en plâtre ou recouvert de tuiles.
  • Lors de l'utilisation d'une chaudière à charbon, le câblage est seulement masqué, il peut être installé dans des tuyaux en métal. Les prises doivent être alimentées par une sous-tension de 42 V et les commutateurs doivent être hermétiques. Toutes ces exigences sont une conséquence de l'explosivité de la poussière de charbon.

Veuillez noter que le passage de la cheminée à travers le toit ou le mur doit être effectué à travers une unité spéciale de passage non combustible.

Les chaudières à l'huile fonctionnent généralement bruyamment.

Quelques mots à dire sur les chaudières à combustible liquide. Leur travail est généralement accompagné d'un niveau de bruit assez élevé, ainsi que d'une odeur caractéristique. Donc, l'idée de mettre un appareil similaire dans la cuisine n'est pas la meilleure idée. Lors de l'attribution d'une pièce séparée, il convient de s'assurer que les murs offrent une bonne isolation phonique et que les odeurs ne pénètrent pas par les portes. Étant donné que les portes intérieures seront toujours en métal, veillez à ce que des joints d'étanchéité de haute qualité soient disponibles autour du périmètre. Probablement, le bruit et les odeurs ne vont pas interférer. Les mêmes recommandations pour les chaufferies attenantes, bien qu'elles soient moins critiques.

Top