Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Des pompes
t o s o l
2 Carburant
Comment faire du chauffage dans le chalet: les types de systèmes et le choix de la disposition optimale du câblage
3 Radiateurs
Comment plier le poêle indépendamment - Néerlandais
4 Les chaudières
Comment poser des fours à briques pour une maison avec une table de cuisson faites-le vous-même à l'aide de dessins
Principal / Des pompes

Fournaise dans une maison privée


L'élément principal du système de chauffage - une chaudière ou tout autre appareil de chauffage - peut être installé dans l'une des pièces d'une maison privée, par exemple dans une cuisine. Ceci est pratique dans un sens opérationnel, mais un tel agencement n’est pas le meilleur du point de vue de la sécurité, surtout si le cœur du circuit de chauffage est un appareil fonctionnant au combustible. La chaudière électrique peut être installée en toute sécurité, n’importe où, à l’exception des pièces trop humides telles que les salles de bain.

Pour l'emplacement de la chaudière, il est préférable de construire une pièce séparée. Un tel four d'ambiance spécialisé est spécialement équipé pour garantir les conditions les plus sûres pour le fonctionnement du système de chauffage, ainsi que la facilité d'entretien et de réparation des équipements de chauffage et des pièces associées. Il est nécessaire de respecter toutes les exigences pour que le fonctionnement de la chaufferie ne gêne pas les résidents.

Définition d'une chaufferie

La chaufferie, ou plutôt la chaufferie, est une petite pièce intégrée à l'aménagement de l'habitation. Il peut être aménagé à la fois dans une maison privée et dans des bâtiments publics, industriels, administratifs ou autres nécessitant un système de chauffage autonome. La chaufferie est soumise à de nombreuses exigences, dont le respect assurera le fonctionnement efficace et sûr de la partie centrale du système de chauffage à eau pour la santé et la vie des personnes. L'une de ces exigences est que pas plus de deux copies de l'équipement de chauffage peuvent être placées dans une pièce si les chaudières sont au gaz. La puissance de chacun ne doit pas dépasser 100 kilowatts, ce qui est suffisant pour le chauffage optimal de tout type de bâtiment. Pour chauffer le liquide de refroidissement dans les circuits d'une maison privée, un total de deux cents kilowatts suffit pour les yeux. Lorsque vous utilisez d'autres types de chaudières, par exemple, fonctionnant au bois ou au combustible liquide, vous pouvez déjà utiliser le même total de 200 kilowatts à l'aide de quatre chaudières, si elles sont équipées de chambres de combustion de type étanche.

Outre les pièces spéciales comprises dans la surface totale d'un bâtiment résidentiel, les chaufferies peuvent être des bâtiments techniques situés à distance si toutes les conditions requises pour les chaudières ont été satisfaites lors de leur construction. Ainsi, dans le cas général, un four est une pièce d’une certaine taille et d’une certaine conception dans laquelle la chaudière et les éléments associés du système de chauffage sont installés.

Volume standard de la chaufferie

Quel que soit le type d'équipement de chauffage installé dans la maison, la chaufferie doit être mesurée conformément à toutes les exigences de sécurité lors de l'utilisation de matériaux inflammables et explosifs. Il est important de noter ici que les exigences en matière de volume ne sont imposées que si la chaudière à installer n’est pas équipée d’une chambre de combustion fermée.

Pourquoi Généralement, quelle est la différence, quel sera le volume de la fournaise? Le fait est que lors de la combustion du carburant, beaucoup de produits sont libérés et, même en présence d'une cheminée de qualité, se retrouvent inévitablement dans l'air ambiant. Si l'unité de chauffage n'a pas de porte étanche à l'air qui ferme la chambre de combustion, ces produits rempliront la chaufferie et il sera tout simplement impossible d'y pénétrer. Même les pièces adjacentes peuvent être remplies de fumée. Un volume suffisant permet une ventilation optimale de la chaufferie. Les chaudières fermées ne rencontrent pas ce problème. Dans ce cas, le volume de la pièce peut être aussi pratique que le propriétaire. Si seulement tout le matériel arrivait et qu'il était commode de servir tout cela à l'avenir. Il convient de noter que la plupart des chaudières modernes destinées à être utilisées dans des bâtiments résidentiels sont étanches.

Alors, quelles sont les exigences pour la chaufferie avec une chaudière ouverte? Tout d'abord, il faut tenir compte du fait que ce volume dépend de la somme des capacités de toutes les unités à gaz installées dans le four (moins, bien sûr, les unités de type fermé). Les volumes en fonction de la capacité correspondent aux valeurs suivantes:

  • chaudières jusqu'à 30 kW - 7,5 m 3;
  • 30 à 60 kilowatts - 13,5 m 3;
  • 60-200 kilowatts - 15 m 3.

Un tel volume doit être observé à la fois lors du placement de la chaufferie à l'intérieur du bâtiment et lors de la conception d'une pièce séparée. Bien sûr, il s’agit du cadre inférieur, personne n’interdit de faire une chaufferie de plus grande taille.

Exigences linéaires

Les dimensions linéaires sont la largeur, la hauteur et la longueur de la pièce. Ils jouent également un certain rôle tant dans la facilité d'utilisation de la chaufferie que dans le respect des consignes de sécurité lors de l'utilisation de l'équipement.

La hauteur des plafonds doit être strictement supérieure à deux mètres - il ne fait aucun doute, et il est peu probable que quelqu'un ait besoin de faire une pièce plus basse. Avec le périmètre, certaines ambiguïtés peuvent survenir. Plusieurs facteurs affectent la détermination de la largeur et de la longueur d'une pièce. En général, vous pouvez en faire ce que vous voulez, l'essentiel est de respecter les exigences de hauteur et de volume. Cependant, il existe un autre point important, à savoir la largeur des allées. Il est intéressant d’imaginer une vue générale d’une chaufferie typique: c’est une pièce carrée (ou rectangulaire) au centre de laquelle se trouve un appareil de chauffage et de laquelle divers tuyaux s’échappent. Donc, de part et d'autre de cette chaudière et de ses murs, il devrait y avoir des trous de taille suffisante. En particulier, entre l’entrée et la façade de l’unité, le passage devrait avoir une largeur d’au moins un mètre. Cela est nécessaire non seulement pour faciliter la maintenance, mais également pour assurer une circulation d'air normale.

Il est assez simple de calculer la surface requise, pour cela vous pouvez appliquer la formule géométrique la plus simple: S = V / h = a * b, où S est la surface requise, V est le volume de la pièce indiqué ci-dessus, h est aussi la hauteur connue (prenons-la égale à 250 voir, pour plus de commodité), les côtés a et b - du sol (ou du plafond, comme vous le souhaitez). En substituant les nombres disponibles, il est facile de déterminer la taille souhaitée. Il convient de noter que la superficie recommandée est de 4 mètres carrés pour chaque chaudière utilisée. Vous pouvez vous concentrer sur cette figure lors de la conception de votre propre salle de chauffage. Ainsi, les problèmes de formation du «boîtier» principal dans lequel la chaudière sera installée ne devraient pas survenir. Si vous faites tout pour qu'il soit, où vous tourner, les bons numéros seront automatiquement observés.

Conditions générales supplémentaires

Ventilation

Lors de l'installation d'un appareil de traitement de combustible dans une pièce habitable, une mesure de sécurité telle qu'une bonne ventilation est très importante. La réglementation indique clairement la nécessité d'installer tous les types de ventilation: par aspiration, naturelle et forcée. Il est nécessaire d'installer une fenêtre sous le plafond, un conduit d'échappement et un treillis s'ouvrant dans la porte d'entrée. Le dernier élément peut être remplacé par un espace séparant le bord inférieur de la porte de la surface du sol, ce qui assurera une circulation naturelle de l’air. La fenêtre de ventilation doit être plus proche du plafond, car l'air chaud monte, ce qui permet une meilleure convection. La superficie du réseau doit être d’au moins 0,02 m 2 et les fenêtres d’un volume de la pièce allant de 0,25 m 2 à 10 m 3. La fenêtre doit sortir pour laisser entrer l'air frais. Comme pour le volume, les SNiP spécifient les exigences exclusivement pour les unités avec une chambre de combustion ouverte. Si la chaudière est fermée, la fenêtre ne peut pas être coupée, même si cela ne sera pas superflu.

Règles pour le placement du four

Lors de la détermination de l’endroit dans lequel la chaufferie sera équipée, il est nécessaire de prendre en compte certaines subtilités. Si la chaudière est fournie dans une maison privée avec du carbone liquéfié (au lieu de gaz méthane), il est interdit d'installer une chaufferie dans le sous-sol ou dans le sous-sol en raison du risque d'explosion. Mais ce type d’approvisionnement en gaz est rare. Les normes modernes ne vous permettent pas d'installer plus de 4 appareils de chauffage au méthane (puissance totale, comme toujours, 200 kilowatts). L'emplacement peut être fait presque n'importe où, même sur le toit ou dans le grenier de la maison. Les derniers articles ne sont possibles que dans un immeuble résidentiel privé.

Autres moments

La cheminée de la chaudière doit être correctement conçue. Ceci est important à la fois pour maintenir l'efficacité de l'ensemble du système de chauffage et pour la sécurité de la santé des occupants. La principale exigence pour une cheminée est son imperméabilité, de sorte que les gaz chauds et les produits de combustion ne pénètrent pas à travers les parois du canal et ne pénètrent pas à l'intérieur de la pièce. Il est souhaitable de recouvrir l'intérieur de la cheminée d'une couche de plâtre ou d'utiliser un tuyau en amiante et en ciment comme cheminée. Le diamètre du tuyau dépend directement de la puissance de la chaudière: plus la puissance est élevée, plus le diamètre est grand. La hauteur de la cheminée doit être supérieure à la hauteur du toit de la maison à son point le plus élevé, afin d'éviter toute traction en sens inverse.

Le sol de la chaufferie doit être réalisé dans le matériau le plus durable et résistant possible: brique, béton ou pierre naturelle. Sa principale caractéristique, ainsi que toutes les surfaces et tous les matériaux utilisés dans la construction de la salle de chauffage, est l'impossibilité de s'enflammer. En outre, la chaudière doit avoir une fondation distincte, dont la hauteur, le matériau d'exécution et les exigences d'installation sont spécifiés dans la documentation et les instructions pour chaque modèle de chaudière. Les murs sont également fabriqués en matériaux ininflammables ou, du moins, comme il se doit, protégés du feu à l'aide d'imprégnations spéciales résistant au feu et de revêtements en polymère.

Si la chaufferie est située à distance du bâtiment, toutes les communications nécessaires doivent lui être apportées - plomberie pour chauffer le système de refroidissement, système d'égouts, utilisée pour évacuer l'eau drainée en cas d'accident.

Il convient de noter un tel moment: une pièce séparée n’est requise que dans le cas où des unités fonctionnant au gaz ou aux combustibles solides sont installées sur les fondations du sol. Les chauffe-eau électriques et autres appareils de chauffage peuvent parfaitement être installés dans une pièce, pour n'importe quel usage, par exemple dans une salle de cuisine. Il est déconseillé d'installer uniquement dans des pièces trop humides - une salle de bain ou une salle de bain. Bien, et bien sûr, il n’est pas nécessaire d’installer des chambres de combustion dans les chambres et les chambres des enfants, et à qui de telles choses peuvent venir à l’esprit.

Tout ce qui précède fait référence à l'installation de la chaudière dans une maison privée, alimentée en gaz de manière centrale. Si vous utilisez un système autonome alimenté par un réservoir de gaz ou des bouteilles de gaz liquéfiés, certaines caractéristiques sont indiquées. Ainsi, en raison du risque accru d'explosion, la chaudière ne peut pas être installée dans les sous-sols et dans le sous-sol. Assurez-vous de prendre en compte des moments tels que le matériau d'exécution des principaux éléments structurels du bâtiment et le chevauchement dans une maison privée. Pour assurer une sécurité maximale du fonctionnement du système de chauffage et l'efficacité de son fonctionnement, il est nécessaire de faire appel à des professionnels qui évalueront la situation de ce bâtiment et tireront une conclusion sur le schéma d'installation recommandé de la chaudière et des autres éléments du système de chauffage.

Comment équiper une chaudière à gaz au sous-sol d'une maison privée?

On sait depuis longtemps que les locaux d'habitation ne sont pas le meilleur endroit pour installer une chaudière à gaz. Dans ce cas, la solution optimale consiste à placer cette chaudière à gaz dans le sous-sol de la maison. Mais quelles sont les exigences pour la chaufferie? Comment s'assurer que tous les SNIP et normes de l'Etat sont respectés?

Est-il possible de mettre la chaudière au sous-sol?

La chaudière à gaz au sous-sol est actuellement installée par de nombreux propriétaires de banlieue. Mais il y a des exceptions. Donc, la chaudière ne doit pas être installée si le système est basé sur du gaz de pétrole liquéfié extrait du pétrole. Pendant de nombreuses années, les normes de l’État interdisaient les chaufferies au sous-sol d’une maison privée, car les systèmes fonctionnant au GPL étaient utilisés partout.

Vous pouvez placer le système de chauffage dans le sous-sol. si vous vous conformez aux exigences nécessaires.

Après le passage général au gaz naturel et aux chaudières spéciales, les exigences d'interdiction ont été supprimées. Désormais, au sous-sol et au sous-sol, pas plus de 4 chaudières à gaz (à eau ou à chaleur) sont autorisées, dont la puissance totale n'excède pas 200 kW. Si nécessaire, il est permis d'installer une chaudière à gaz même dans les greniers.

N'oubliez pas qu'avant d'installer une chaudière à gaz dans votre maison, vous devez approuver la conception de la chaufferie. Cela doit être fait avant de mettre la chaudière et le système en marche, car l'inspection incendie risque de poser de graves problèmes, ce qui peut nécessiter la reconstruction ou le démantèlement de la chaufferie. De plus, cette approche vous permettra de vous protéger du fait que des inspecteurs négligents auront besoin d'un pot-de-vin. Si le projet est présenté à l'avance, les fonctionnaires y apportent sans difficulté certains ajustements, qui doivent être pris en compte et corrigés dans la pratique.

Quelle devrait être la chambre?

Après avoir décidé de faire une chaufferie au sous-sol de la maison, il est nécessaire de prendre en compte certaines des exigences qui sont habituellement placées dans de tels locaux. Quel que soit l’emplacement de la future chaufferie, les normes et exigences suivantes s’appliquent:

  • La hauteur de la pièce doit être supérieure à 200 cm.Idéal - 250 cm.
  • La pièce doit être séparée des pièces à vivre. L'installation d'équipements à gaz dans la pièce adjacente au salon est interdite.
  • Pour 1 chaudière (de tout type) dans la chaufferie, il doit y avoir au moins 4 m2 d'espace. De plus, le système doit être situé à plus de 1 m du mur.
  • Il est nécessaire de fournir un accès complet à toute partie de la chaudière à gaz, de n’importe quel côté, afin que, si nécessaire, elle puisse être rapidement déconnectée ou réparée.
  • La chaufferie doit avoir une fenêtre donnant sur la rue. La taille de la fenêtre ne peut pas être inférieure à ¼ m2. La meilleure option est de 0,03 m2 par m3 de pièce.
  • L'entrée dans la chaufferie doit être confortable et sûre (largeur d'au moins 80 cm).
  • Le sol doit être fait de chape de ciment pour rendre le sol durable. Il n'est pas recommandé de poser du linoléum, du stratifié ou d'autres matériaux combustibles. L'option idéale est de faire face au sol avec des carreaux et un revêtement avec des matériaux réfractaires spéciaux.
  • Les surfaces des murs et des plafonds doivent également être faites de matériaux réfractaires, carrelées ou en plâtre. Si des matériaux susceptibles de brûler ou de se détériorer du fait de la température se trouvent à proximité de la fournaise, ils doivent être fermés avec des écrans avec un matériau isolant.
  • Au niveau de la porte d’entrée de la chaufferie, il est nécessaire de prévoir la présence d’un orifice de ventilation, généralement situé tout en bas du vantail de la porte.
  • Exigence obligatoire - le dispositif dans la chaufferie ventilation du type d'alimentation et d'échappement.
  • De plus, les exigences de la chaufferie au sous-sol prévoient de limiter l’accès aux locaux pour les personnes ne participant ni aux travaux de réparation ni à la maintenance des équipements qui y sont installés. Ne laissez pas les enfants et les animaux domestiques se rendre dans la chaufferie.

Toutes les exigences décrites ci-dessus visent principalement à assurer un niveau élevé de sécurité de la vie dans une maison privée. De plus, ils vous permettent de faire fonctionner l’appareil de chauffage dans le mode optimal. Si ces exigences sont négligées, les risques d'accident, d'incendie et d'autres urgences sont sérieusement augmentés. La chaufferie, dans la plupart des cas, est une petite pièce. Par conséquent, dans des conditions favorables à la survenue d'un incendie, elle y apparaît assez rapidement.

Les revêtements de murs et de sols doivent être ininflammables.

Les exigences relatives au volume d'espace pour une chaufferie ne sont valables que si la chaudière a une chambre de combustion ouverte. Si la chaudière est fermée, le volume de la chaufferie peut être quelconque. Plus de 90% des chaudières modernes disposent d'une chambre de combustion hermétique. Toutefois, si vous utilisez l'ancienne unité, le volume de la pièce doit être comme suit: 7,5 m3, 13,5 m3, 15 m3 avec une puissance thermique des chaudières allant jusqu'à 30, 30-60 et 60-200 kW, respectivement.

Pour déterminer le volume de la pièce, multipliez la superficie de la chaufferie au sous-sol par la distance entre le sol et le plafond. Dans les instructions pour les équipements à gaz, il y a toujours une indication de la puissance calorifique de la chaudière. Une chaudière à gaz moderne au sous-sol de la maison peut être placée à n’importe quel volume de la pièce.
Si la chaufferie est située au sous-sol, au sous-sol ou au premier étage de l'immeuble, il est nécessaire de prévoir une entrée de rue. Dans le cas où il est supposé faire une autre entrée de la maison, la porte devrait être garnie de matériel de lutte contre l'incendie.

Lorsque le bâtiment a déjà été construit et qu'il n'a pas été possible de trouver une pièce appropriée pour la disposition de la chaufferie, il n'est pas recommandé d'allouer des salons pour ces besoins. La meilleure option dans ce cas est la construction d'un bâtiment séparé. Dans le même temps, il est nécessaire de prendre en compte certaines des normes et restrictions décrites ci-dessus.

Les communications

La salle équipée pour la chaufferie doit disposer de toutes les communications requises pour un fonctionnement optimal du système. La chaufferie d’une maison privée doit satisfaire pleinement aux exigences plutôt strictes: il faut y apporter non seulement du gaz et de la plomberie, mais également des eaux usées avec électricité. De plus, lors des communications, les conditions suivantes doivent être respectées:

  • Il est nécessaire d'installer un réseau électrique monophasé avec une tension nominale standard et un courant maximal de 20 A. La mise à la terre doit également être effectuée et un automate doit être installé. De plus, n'oubliez pas une isolation de haute qualité sur les fils.
  • Si une chaudière est installée, l'installation d'une unité d'arrêt, placée sur le gazoduc, suffit. Lorsqu'il y a 2 chaudières ou plus, chacune doit installer son propre nœud d'arrêt.
  • Le système d'alimentation en eau de la chaufferie doit fonctionner dans le même système que celui utilisé pour l'alimentation en eau chaude du bâtiment et le système de chauffage. Dans ce cas, la chaufferie devient une pièce dans laquelle vous pouvez installer non seulement la chaudière, mais également effectuer tous les travaux.
  • Dans les systèmes d'alimentation en eau, de ventilation, ainsi que dans les cheminées et les chaudières, il est nécessaire de fournir un dispositif permettant d'éliminer le condensat et toute autre humidité. C'est un point très important pour un système de drainage instantané de l'eau.
  • Les normes nationales régissent clairement les indicateurs de communication pour les chaufferies situées au rez-de-chaussée. Il est donc conseillé de les connaître avant même de commencer les travaux.

Installation d'une chaudière murale

Si vous souhaitez installer vous-même une chaudière à gaz pour une maison privée, vous devez d’abord choisir le type d’équipement: une chaudière murale ou au sol. Chacun d'eux a ses avantages et ses inconvénients.

Le montage de la chaudière au mur doit être aussi fiable que possible.

Nous discuterons ensuite de l’installation de la chaudière murale:

  1. Choisir un endroit pour l'installation. Il est nécessaire de prévoir que pour les autres équipements, la distance par rapport à la paroi de la chaudière doit être supérieure à 20 cm. De plus, un petit retrait de 30 à 50 mm devra être ménagé dans la paroi (en fonction de la puissance de la chaudière). Il est permis de monter la chaudière sur le mur au-dessus d’autres équipements situés au sous-sol de la maison, s’il existe plusieurs unités dans la chaufferie.
  2. Avant l'installation, il est impératif de vérifier si tous les éléments nécessaires sont nécessaires au travail sur site: projet d'installation, instructions, supports de fixation, vis, etc.
  3. Sur le couvercle de la chaudière doit toujours être placé une plaque avec toutes les caractéristiques techniques de l'appareil. Avant l'installation, il est nécessaire de vérifier les valeurs indiquées avec celles indiquées dans les instructions et sur l'emballage. Si tout est pareil, vous pouvez commencer l'installation.
  4. Si les murs du rez-de-chaussée de la maison sont en bois ou en tout autre matériau exposé au feu, il est nécessaire d’installer entre le mur et l’appareil un écran de protection en matériau isolant d’une épaisseur de 3 mm. De plus, une distance de 50 mm entre la chaudière et le mur est requise.
  5. En outre, les supports de montage. Fixer les meilleurs supports de chevilles. Les instructions indiquent toujours le schéma selon lequel il est préférable de le faire. Il convient de noter que la chaudière murale est recommandée par les règles pour être montée à une hauteur de 80 à 150 cm au-dessus du sol.
  6. Ensuite, les rails de montage sont fixés à la chaudière. La fixation peut être réalisée de différentes manières (tout dépendra des spécificités de l’unité et du fabricant). En règle générale, on utilise des boulons ou des vis ordinaires. Il n'y aura pas de détails obscurs dans ce cas.
  7. Avant de monter la chaudière sur les supports, il est nécessaire de rincer tous les tuyaux de l'unité à l'eau froide afin d'en éliminer les particules qui sont entrées dans le système lors de la phase de production et de transport de l'équipement.
  8. La chaudière doit être suspendue à des supports préinstallés avec un support de montage. Ceci est fait comme spécifié dans les instructions du fabricant. La chaudière doit être placée horizontalement, sinon il pourrait y avoir des problèmes pendant le fonctionnement.
  9. Nous trouvons un tuyau qui alimente l'échangeur de chaleur en eau, après quoi nous montons un filtre spécial sur celui-ci, conçu pour empêcher l'encrassement de la chaudière pendant le fonctionnement. Le filtre des deux côtés doit être équipé de vannes à boisseau sphérique, à l'aide desquelles vous pouvez, si nécessaire, réparer et entretenir rapidement l'équipement.
  10. Les chaudières à gaz ne sont connectées et mises en service que par des employés licenciés des entreprises respectives; ils ne peuvent donc pas le faire eux-mêmes.

Une chaufferie d'une maison de campagne peut avoir plusieurs chaudières à la fois, par exemple, si une maison est à plusieurs étages ou de grande taille, ou si le chauffage des dépendances voisines est requis (garage, remise, etc.). Les exigences dans ce cas varient légèrement.

Installation de chaudière au sol

Avant de commencer l'installation de l'appareil, il est nécessaire de disposer d'un coussin de fondation ou d'un cadre de support. La chaufferie au sous-sol peut être ajustée à votre guise. En outre, un site est en cours de préparation pour le raccordement du pipeline et de la cheminée.

Si votre expérience en matière d'installation ne vous suffit pas, faites confiance aux experts.

  1. Installation de la chaudière sur un endroit pré-préparé. De nombreuses unités sont équipées de pieds à vis confortables, avec lesquels vous devez régler la chaudière de manière strictement horizontale.
  2. Après une installation simple de la chaudière, il est nécessaire de la connecter au tuyau de retour et d’alimentation, ce qui conduira au système de circulation de l’unité. Si la chaudière à gaz est à double circuit, l'échangeur de chaleur doit être connecté au tuyau d'alimentation en eau et au système de tuyauterie flexible. De plus, un filtre de retour est nécessaire sur le tuyau de retour pour empêcher la rouille de pénétrer dans l'équipement.
  3. Ensuite, la chaudière est connectée au système d'alimentation en gaz et à la cheminée. Dans la plupart des cas, ces travaux sont effectués par des professionnels, et non par leurs propres mains, car de nombreuses caractéristiques technologiques de l'équipement doivent être prévues lors de l'installation.
  4. Dès que tous les travaux d'installation sont terminés, il est recommandé de vérifier l'étanchéité de tous les raccords et connexions de la chaudière. Habituellement, une solution de savon est utilisée à cet effet et appliquée sur les articulations.

Comme dans le cas de la chaudière murale, tous les travaux de raccordement et de mise en service ne doivent être effectués que par des professionnels. Ceci est une garantie que toutes les conditions nécessaires seront remplies.

Editeur de site, ingénieur civil. Diplômé de SibSTRIN en 1994, il travaille depuis plus de 14 ans dans des entreprises de construction, après quoi il a créé sa propre entreprise. Le propriétaire de l'entreprise s'est engagé dans la construction suburbaine.

Logement chaufferie au sous-sol et sous-sol d'une maison privée

La question de savoir où et quelle chaufferie peut être aménagée dans une maison privée est simple. L'essentiel est que beaucoup de gens ne connaissent pas la différence entre le sous-sol et le sous-sol.

Alors, quel est le sous-sol et le sous-sol de la maison?

Sous-sol - un plancher avec une marque au-dessous du niveau de nivellement du terrain (trottoir, zone aveugle) est plus de la moitié de la hauteur des pièces qui y sont situées.

Le sous-sol est un ruban, une fondation construite en brique, en béton ou en pierre. La hauteur du plafond du sous-sol est en moyenne de 2 mètres. Cependant, il y a des caves avec de hauts plafonds et 3 mètres.

Les sous-sols sont bons, car en l’absence d’ouverture de fenêtre, la température dans le sous-sol est constante et idéale pour la conservation des aliments. Certes, il y a des caves et de petites fenêtres. Un grand inconvénient des sous-sols profonds est de les inonder d’eaux souterraines.

Le rez-de-chaussée est un étage avec une marque de plancher sous la marque de niveau du sol (trottoir ou zone aveugle), mais pas plus de la moitié de la hauteur des pièces qui y sont situées.

Le sous-sol de la maison peut être érigé sur une base de points. Et puis construire un grillage en béton. La hauteur des lieux entre le sol et la surface de la terre est beaucoup moins grande qu’au sous-sol. Fluctue généralement dans un mètre. Du niveau du sol au plafond 1,5m.

L'avantage du sous-sol par rapport au sous-sol est qu'il est moins susceptible d'être inondé par les eaux souterraines. Un autre avantage positif est que vous pouvez utiliser un tel plancher, sous la salle de billard, une salle de repos et d’autres besoins.

Un grand nombre de propriétaires du secteur privé sont placés dans ces chaudières pour chauffer la maison.

Quelques exigences pour de telles chaudières

Les services de gaz et d'incendie ont des limites pour l'aménagement de chaufferies.

Construire une chaufferie au sous-sol d'un immeuble résidentiel est autorisé par tous les services. Seules quelques exigences doivent être remplies.

  • Hauteur sous plafond d'au moins deux mètres.
  • La pièce doit avoir au moins 7,5 m3 pour une chaudière.
  • Il est permis d'installer deux chaudières au maximum dans une pièce. Pour la deuxième chaudière augmente.
  • La distance entre la chaudière et le mur de la chaufferie est d'un mètre.
  • L’installation d’une ventilation assurant un échange d’air à trois reprises, correspondant à 3 m3 par 1m2 de chaufferie, est requise.
  • L'entrée d'un gazoduc dans un immeuble résidentiel est interdite par les fondations.

Lorsque le pipeline traverse le plafond, un boîtier en acier est toujours installé. À l'entrée du pipeline dans le chalet doit être un dispositif de déconnexion, à 0,5 m de l'ouverture de la fenêtre. Des vannes d'arrêt sont également installées devant la chaudière à gaz dans la chaufferie.

Il est préférable de faire les sols avec du béton et d'y poser des carreaux. Les murs de la chaufferie sont construits en briques ou en matériaux offrant une protection contre le feu.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez également vous renseigner sur les exigences relatives aux chaufferies dans cet article.

Chaufferie avec chaudière à gaz

L'installation d'une chaudière à gaz fonctionnant au gaz au sous-sol est interdite s'il n'y a pas de fenêtres conformes aux normes du SNiP.

Les ouvertures de fenêtre sont calculées à partir du volume de la pièce dans la chaufferie. Pour un m3 de volume de pièce, la surface de la fenêtre doit être de 0,03 m2. Les fenêtres de la chaufferie sont faites avec des évents. Si nécessaire, vous pouvez ventiler la pièce. Les fenêtres de la chaufferie jouent le rôle d’une vanne d’explosion.

Il est interdit d'installer une chaudière à gaz au sous-sol fonctionnant au gaz liquide.

Chaufferie à combustible solide ou liquide

L'installation d'une chaudière à combustible solide et diesel est autorisée dans le sous-sol.

La surface de la chaufferie avec des chaudières à combustibles solides est d'au moins 8 m2.

Les exigences de sécurité incendie sont mieux respectées, comme dans le cas d'une chaudière à gaz.

Tant pour le gaz que pour les chaudières travaillant sur d’autres types de combustibles, le tuyau pour l’élimination des produits de combustion est construit. La section du tuyau est de 24 cm2 par kW d’énergie dans les chaudières du sous-sol et du sous-sol.

Il est nécessaire de prévoir une fosse dans la chaufferie pour drainer le fluide du système de chauffage. Le liquide non congelant peut être recueilli dans des conteneurs et l'eau peut être rejetée dans le système d'égout à l'aide d'une pompe.

Le respect des règles et règlements de construction des chaufferies garantit la sécurité de fonctionnement des équipements de chaudières et du bâtiment dans son ensemble.

Comment faire une chaufferie dans une maison privée?

Lors de la construction d'une maison de campagne, l'aménagement de chaque pièce, y compris l'emplacement de la cuvette des toilettes et la taille de la fenêtre de la chaufferie, sont soigneusement étudiés. Pas un seul chalet ne peut se passer d'une chaufferie. La chaudière ou la chaufferie doit être équipée, selon certaines exigences, non seulement de SNiP, mais également des règles de sécurité, sinon vous risquez une amende ou un incendie, en particulier si la chaufferie d'une maison en bois est située.

Pourquoi avons-nous besoin d'un projet de chaufferie?

Une chaufferie dans une maison privée répond à certaines normes de conception des bâtiments. Il est impossible de réaliser soi-même un projet - des spécialistes autorisés à participer à ce type d’activités doivent participer à son développement.

Les concepteurs réalisent des calculs thermiques de la pièce, sélectionnent des équipements pour les besoins domestiques, réalisent des dessins d'exécution. Toutes les solutions techniques et les normes sont décrites dans la note explicative. Le résultat du travail des spécialistes est approuvé par les organisations concernées.

Au stade de la conception, les critères suivants sont pris en compte:

  1. Type de vecteur énergétique: sélectionné en fonction des conditions du site. Dans un endroit, vous pouvez utiliser du gaz et quelque part, du bois de chauffage. Il est préférable de choisir une chaudière combinée.
  2. Mode chauffage: le mode résidence est pris en compte - permanent ou périodique. Dans ce dernier cas, il est souhaitable d'installer une commande programmée du système de chauffage à la discrétion de l'hôte.
  3. Emplacement de la chaufferie ou de la chaufferie, en tenant compte du volume de la chaudière et de la taille de la pièce.

Le projet de la fournaise devrait être transféré pour approbation au service de gaz, en y joignant un paquet de documents supplémentaires:

  • passeport technique de l'équipement de la chaudière;
  • conclusion sanitaire et hygiénique;
  • manuel d'instructions de la chaudière et certificat de conformité aux exigences techniques.

Le processus d'approbation ne peut prendre plus de trois mois. Si l'organisme de réglementation n'a pas à se plaindre de la documentation du projet, celle-ci est scellée et transférée au client. Ce n'est que maintenant que vous pouvez passer à la chaudière de l'appareil dans une maison privée. S'il y a des commentaires sur le brouillon, il est renvoyé pour révision avec la procédure d'approbation répétée suivante.

Où puis-je localiser la chaufferie?

À de nombreux égards, les exigences dépendent des caractéristiques techniques de l'équipement. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’équiper une salle séparée pour les chaudières électriques, un tel équipement peut être construit n’importe où, tant que la conception de la salle ne se détériore pas. Quant aux autres types de chaudières, ils doivent alors équiper une pièce séparée ou adapter une pièce de la maison:

  • chaufferie indépendante;
  • dans le grenier;
  • dans le module autonome de petite taille;
  • la chaufferie au sous-sol d'une maison privée est très courante;
  • dans la maison même, si vous pré-équipez la pièce;
  • dans l'annexe.

Ainsi, avec un manque d'espace pour les nouveaux bâtiments, le four peut être équipé directement dans la maison, sans oublier les règles d'installation de la chaudière dans le salon. Cependant, il est préférable de placer l'équipement au sous-sol ou au grenier, même au stade de la construction. L'option idéale serait une extension ou un bâtiment séparé.

Le chauffage au gaz étant le moyen le plus économique, prenez donc en compte les exigences relatives à une chaudière à gaz dans une maison privée.

Quelle est la taille de la pièce pour la chaufferie de la maison?

Le gaz est un type de combustible plutôt explosif, par conséquent, l'équipement d'une pièce pour une chaudière à gaz doit être conforme à un certain nombre d'exigences et de règles de la SNIP. Avec une puissance de chaudière ne dépassant pas 30 kilowatts, il n’est pas nécessaire d’équiper une pièce séparée, elle peut être installée dans la cuisine. Cependant, la surface minimale de la chaufferie, c'est-à-dire la cuisine, ne doit pas être inférieure à 15 mètres carrés. m

Les équipements de chauffage ne peuvent être installés dans la cuisine que si les conditions suivantes sont remplies:

  • les murs doivent être finis avec des matériaux réfractaires;
  • l'espace au sol doit être d'au moins 15 mètres carrés;
  • plafonds d'au moins 2,5 mètres de haut;
  • plus près du sol, une entrée d'air doit être équipée pour assurer sa circulation constante;
  • nécessité d'installer un système de ventilation;
  • la présence de fenêtres avec une fenêtre est requise;
  • la surface de la fenêtre est également régie par les exigences: pour chaque mètre cube de cuisine, il doit y avoir 30 cm de vitrage carré, c'est-à-dire que la fenêtre de la chaufferie de 15 mètres carrés doit être d'au moins 1,5 mètre carré. m

Ainsi, plus le volume de la chaudière est grand, plus la surface du four doit être grande.

Exigences pour la fournaise dans une pièce séparée

Si vous souhaitez équiper une chaufferie séparément dans une annexe ou un sous-sol, vous devez vous conformer non seulement aux exigences de base, mais également à un certain nombre d'exigences supplémentaires:

  • résistance au feu des murs séparant les locaux;
  • lumière naturelle;
  • système de ventilation avec fréquence de renouvellement d'air 3 fois / heure;
  • sortie séparée vers l'extérieur;
  • fournir un accès pratique à la maintenance de la chaudière;
  • le volume de la pièce est d'au moins 15 mètres cubes.

Il est également nécessaire de respecter les normes de base de SNiP si vous installez l’équipement dans une chaufferie séparée:

  1. La fondation d'un bâtiment séparé ne doit pas être en contact avec la fondation d'un bâtiment résidentiel.
  2. Les murs et les toits doivent être finis avec des matériaux réfractaires uniquement.
  3. Un mortier de sable doit être utilisé lors de la construction d'un bâtiment.
  4. Pour la chaudière, vous devez construire une fondation séparée à 15-20 cm du sol.
  5. Il est nécessaire de procéder à une évacuation des eaux usées afin de pouvoir éventuellement drainer le liquide de refroidissement du système.

Un bon avantage de ce placement est que vous n'entendrez pas le bruit du poêle à gaz pendant son fonctionnement.

Comment équiper la ventilation?

Pour que la chaudière fonctionne avec une efficacité maximale, il est nécessaire de garantir un accès constant à la salle d'air frais, ce qui favorise l'élimination des produits de combustion. En règle générale, la ventilation naturelle est suffisante pour cela, mais si la pièce est fortement scellée, il est nécessaire de créer une ventilation artificielle, sinon les produits de combustion se déposeront dans les pièces et peuvent provoquer un incendie.

  • Ventilation naturelle. Si la puissance de l'unité de chauffage ne dépasse pas 30 kilowatts, il suffit alors de percer un trou de 10-15 cm de diamètre dans le mur et d'installer un tuyau en plastique de la taille appropriée avec une grille ou un treillis. Un clapet anti-retour doit être installé à l'intérieur du tuyau pour permettre à l'air de s'échapper de la pièce.

La hotte de ventilation est équipée de la même manière, protégeant le débit des précipitations. Et l'entrée d'air doit être située au bas, à côté de l'appareil de chauffage - pour que le flux d'air frais pénètre directement dans la chambre de combustion. Et comme les produits de la combustion montent au sommet, la hotte doit être placée au-dessus de l'appareil.

  • Ventilation forcée. Lorsqu'il n'y a pas de possibilité de ventilation naturelle ou qu'elle ne suffit pas, en fonction de la puissance de la chaudière, vous pouvez recourir à la circulation d'air artificielle. Les éléments principaux - les ventilateurs doivent être sélectionnés en tenant compte de la puissance du chauffage, en ajoutant 30% supplémentaires.

Ne négligez pas la ventilation de haute qualité, sinon l'équipement pourrait exploser s'il n'y a pas d'air frais!

Conditions pour la disposition de la cheminée

La cheminée est un autre élément important dans l’organisation d’une chaufferie pour une maison privée. Et à cet équipement, certaines exigences sont également avancées, et si elles ne sont pas respectées, le travail de la chaudière sera sérieusement perturbé et les conséquences peuvent être très déplorables.

Nous donnons donc les principales exigences pour l’installation de la cheminée pour SNiP:

  1. Le tuyau de cheminée doit avoir exactement le diamètre recommandé dans le certificat technique de la chaudière.
  2. Le nombre de tours et de courbures du tuyau est strictement limité - pas plus de trois.
  3. La hauteur de la cheminée est également limitée - au-dessus du toit, mais ne dépasse pas 5 m.
  4. Dans ce cas, la coupe de la cheminée ne doit pas être située en dessous du niveau du toit lui-même, sinon l'air y sera aspiré, ce qui peut provoquer de la fumée.
  5. Le tuyau doit être exclusivement en métal, cylindrique avec des trous spéciaux pour un nettoyage périodique commode.
  6. Il est strictement interdit d'installer un parapluie de protection ou toute autre structure similaire en haut de la cheminée.
  7. La section transversale de la conduite doit également être totalement conforme aux exigences d’un modèle particulier de chaudière.
  8. Le pipeline doit être étanche aux gaz, sinon les produits de la combustion du combustible ne seront pas rejetés à l'extérieur mais renvoyés dans la chaufferie.
  9. Deux trous doivent être percés dans le mur de la chaufferie: l’un pour la cheminée et l’autre pour être placé un peu plus bas afin de faciliter l’entretien de l’unité.

Ces règles sont indiquées dans la documentation réglementaire du SNiP, en tenant compte des innovations de 2008.

Caractéristiques de l'installation de l'équipement

Les chaudières à gaz peuvent être de deux types: mur et sol.

L'installation de l'appareil mural est effectuée à une température de l'air dans la pièce inférieure à +5 ° C et supérieure à +35 degrés Celsius, tandis que l'humidité de la pièce ne doit pas dépasser 80%.

  1. Tout d'abord, il est nécessaire de finir les murs de la pièce avec des matériaux de construction résistants à la chaleur avec une couche d'au moins 2 mm d'épaisseur.
  2. La ventilation dans la chaufferie d'une maison privée étant l'un des éléments les plus importants, l'étape suivante consiste à percer un trou de ventilation dans le mur à une hauteur de 30 cm, où un tuyau de 15 cm de diamètre est inséré et un trou d'évacuation au-dessus de l'équipement, avec un tuyau orienté vers la rue.
  3. Ensuite, vous pouvez procéder directement à l'installation de l'équipement. À cette fin, des trous sont pratiqués dans le mur à une hauteur d’au moins 80 cm du sol et parallèlement à celui-ci. Vous pouvez vérifier si les supports sont installés au même niveau en utilisant le niveau du bâtiment.
  4. Après cela, vous devez accrocher la chaudière murale sur les supports et la fixer.
  5. Ensuite, au point le plus élevé du système, une vanne d’air et un vase d’expansion sont montés.
  6. Pour éviter le colmatage de l'échangeur thermique, il est nécessaire d'installer un filtre à tamis angulaire sur le tuyau qui alimente le caloporteur, sur lequel sont placées des vannes à bille comme pour les buses. Cette mesure permettra à l'avenir de changer les filtres sans vider l'eau du système.
  7. Ensuite, l'équipement de chauffage est connecté à la cheminée.
  8. Après cela, vous pouvez commencer à connecter les tuyaux aux tuyaux sortant de la chaudière, en retirant les bouchons installés par le fabricant. Le tuyau d’alimentation en eau est raccordé à la buse supérieure et le tuyau d’évacuation à la buse inférieure. Ceci est mieux fait par soudage au gaz. Dans ce cas, le clone des tuyaux doit avoir au moins 5 mm par mètre de pipeline.
  9. La dernière étape est la tuyauterie, c'est-à-dire le raccordement de la chaudière au gaz, à l'électricité et au système hydraulique.

Avant d'installer un équipement de chauffage, il est nécessaire d'installer les éléments suivants dans le système:

  • soupape / soupape à gaz;
  • comptoir;
  • alarme de gaz;
  • vanne d'arrêt thermique.

Dans ce cas, le compteur électrique doit être équipé d'un interrupteur automatique (RCD), qui empêche toute surchauffe ou tout court-circuit du câblage.

Avant la première mise en service, la chaudière doit être remplie d'eau et vérifiée afin de détecter les fuites éventuelles en la déconnectant du réseau et en ouvrant la vanne intégrée, située au bas du produit.

Les chaudières au sol sont beaucoup plus puissantes et donc plus volumineuses que les centrales montées; elles sont donc généralement placées à l’étage dans une pièce séparée. Le processus d'installation de l'équipement au sol est le même que celui monté, mais il y a plusieurs nuances importantes:

  1. Pour ce type de chaudière, la surface du sol doit être plane et durable pour que la charge sur les pieds du produit soit répartie aussi uniformément que possible. Il est préférable d’installer l’équipement sur un petit socle en chape ciment-sable.
  2. Après avoir réparé la chaudière, elle doit être amenée à la cheminée, ainsi qu’au système de chauffage de la maison, en installant un filtre de protection contre les obstructions.
  3. Raccorder l'équipement au système d'alimentation en eau, insérer une alimentation en eau doit être placé aussi près que possible de l'entrée du tuyau dans la maison. Cette mesure assurera une pression élevée de l'eau dans le système et son écoulement ininterrompu.
  4. En conclusion, l'équipement de chauffage est attaché et vérifié.

Ainsi, il est possible d'installer l'équipement de chauffage dans la chaufferie, conçu conformément aux normes et aux exigences du SNiP et d'autres organismes de réglementation, grâce auquel le système de chauffage fonctionnera efficacement et en toute sécurité. N'oubliez pas que l'échec d'au moins une exigence peut avoir des conséquences très désagréables.

Chaufferie au sous-sol d'une maison privée: exigences, normes, caractéristiques

L'installation d'une chaudière à gaz au sous-sol est une solution évidente, car il est impossible de localiser un tel équipement dans des locaux résidentiels et la construction d'une structure séparée est trop coûteuse.

Nous discuterons des exigences de la chaufferie au sous-sol d'une maison privée, en mettant en avant les normes et les codes du bâtiment de l'État, et répondrons aux questions fréquemment posées.

Sur la photo - une chaufferie dans une maison privée au sous-sol.

Appareil chaufferie au sous-sol

Donc vous pouvez ou ne pouvez pas

La chaufferie à gaz peut être installée au sous-sol ou au sous-sol d'une maison privée.

La question qui se pose souvent est la suivante: "Est-il possible d'installer une chaudière à gaz au sous-sol?". La réponse est sans équivoque et catégorique: vous le pouvez. Les exceptions sont les systèmes alimentés avec du gaz de pétrole liquéfié (GPL) extrait du pétrole.

L’histoire de ce problème remonte au moment où l’emplacement des chaufferies dans les sous-sols et les sous-sols était vraiment interdit en raison de l’utilisation généralisée du GPL.

Cependant, avec le passage au gaz naturel et aux chaudières avec une chambre de combustion fermée, cette interdiction a été levée. Jusqu'à maintenant, quatre chaudières au gaz de chauffage ou de chauffage d'eau chaude pouvant atteindre 200 kW peuvent être installées dans les sous-sols et les sous-sols, ainsi que sur les toits et les toits des maisons individuelles.

Chaudière de chauffage peut être situé même dans le grenier.

C'est important!
Cette autorisation ne concerne que les chaudières construites et équipées conformément aux exigences de GOST, SNiP et des autres documents et normes réglementaires.

En général, compte tenu des spécificités de l'appareil bureaucratique russe, il est préférable de créer une future chaufferie et de l'approuver à l'avance. Cela est préférable pour les raisons suivantes: si vous vous présentez à l’autorité de contrôle des incendies ou à une autre autorité de surveillance pour obtenir l’autorisation d’une chaufferie déjà construite et équipée, vous pouvez être soumis à un chantage si vous devez la refaire ou la fermer complètement.

L'interaction avec les officiels est un art.

Cela permettra de réclamer des pots-de-vin vraiment exorbitants, car il sera plus facile de donner même un montant décent que de reconstruire une chaufferie ou de la reconstruire. D'autre part, si vous apportez un projet pour une construction future, il n'y aura rien pour vous faire du chantage, le fonctionnaire ne peut que faire des modifications et des commentaires motivés, après avoir pris en compte ce qui ne lui reste plus rien, comment approuver votre projet.

Conditions pour la salle

Chaudière à gaz dans le sous-sol d'une maison privée - un phénomène courant.

Pour installer une chaufferie dans une pièce particulière, il faut l’aligner sur certaines exigences.

Peu importe l’emplacement de la pièce, elle doit respecter les paramètres suivants:

  1. La distance entre le sol et le plafond du sous-sol (hauteur de la pièce) doit être au minimum de 2 mètres, la hauteur optimale - à partir de 2,5 mètres;
  2. La pièce doit être séparée, il est strictement interdit de placer du matériel dans des pièces adjacentes et combinées à des pièces à vivre;
  3. La surface de la chaufferie est prise à raison de 4 mètres carrés par chaudière, tandis que la distance minimale entre l'avant de l'appareil et le mur opposé ne doit pas être inférieure à un mètre;
  4. L’équipement doit être librement accessible de tous les côtés pour permettre un entretien et des réparations normaux et pratiques de toutes les parties du système;
  5. La chaufferie devrait fournir des fenêtres sur la rue, dont la superficie est occupée à un taux de 0,03 mètre carré. mètres par mètre cube de volume de la pièce, mais pas moins de 0,25 mètre carré. mètre;
  6. La largeur de la porte ne doit pas être inférieure à 80 cm;
  7. Le sol doit être plat et durable, fait de matériaux non combustibles. Il est préférable de fabriquer une chape en ciment et sable, qui peut ensuite être recouverte de carreaux ou d'un autre matériau imperméable et réfractaire.
  8. Les murs et les plafonds doivent être fabriqués avec des matériaux non combustibles, une finition en plâtre ou en carrelage. Près de la chambre de combustion, les revêtements muraux susceptibles de s'enflammer ou de se détériorer sous des températures élevées doivent être recouverts d'un écran spécial en matériaux non combustibles muni d'un joint isolant;
  9. La porte d’entrée doit avoir un trou d’aération dans le sous-sol au fond ou un espace entre la toile et le sol d’au moins 0,02 mètre carré. mètre;
  10. La salle doit être équipée d'une ventilation d'échappement;
  11. Il est préférable de limiter l'accès à la chaufferie au cercle des personnes directement impliquées dans l'entretien ou la réparation des équipements. Les enfants et les personnes non autorisées ne sont pas autorisés à entrer dans la chaufferie.

Besoins de la chaufferie

C'est important!
Toutes ces exigences sont dictées par des raisons objectives et visent à maintenir votre sécurité et vos conditions de fonctionnement normales pour les équipements de chauffage.
Le prix à payer pour négliger ces règles peut être trop élevé, jusqu’à l’apparition de situations d’urgence, d’accidents et d’incendies.

Si nous parlons du volume de la pièce pour le four, alors ce n'est important que pour les chaudières avec un four ouvert. Pour les unités avec foyer fermé, le volume fermé de la pièce n’est pas normalisé. À propos, la plupart des chaudières modernes ont des foyers fermés, mais si votre appareil est équipé d'un système ouvert, le tableau vous aidera:

Chaufferie du sous-sol: 8 thèmes d'actualité

Le rez-de-chaussée est un endroit idéal pour une chaufferie

La chaudière au sous-sol est au cœur de nos préoccupations actuelles: exigences de la pièce, choix de l'équipement de chauffage et méthode de chauffage. Nous allons nous familiariser avec la documentation réglementaire, comparer différents types de chaudières en termes d'efficacité et de facilité de fonctionnement, ainsi que choisir les meilleures solutions pour le système de chauffage. Alors allez.

Peut ou ne peut pas

  1. Est-il possible d'installer une chaufferie au sous-sol?

Oui Le SNIP 2-35-76, toujours en vigueur à ce jour, indique directement que la conception de chaufferies encastrées est autorisée dans les bâtiments résidentiels, à condition que l’eau chauffée à une température ne dépassant pas 115 ° C.

  1. Est-il possible d'installer des chaudières à gaz au sous-sol?

Dans le cas d'une maison unifamiliale, oui. Cela ne contredit pas l'extrait ci-dessus de SNiP: la température du liquide de refroidissement à la sortie de la chaudière est généralement maintenue entre 70 et 80 degrés.

Nuance: selon le même texte, le sous-sol ne peut pas utiliser d’appareil de chauffage à gaz ou à combustible liquide avec un point d’éclair (température minimale à laquelle les vapeurs de la substance peuvent se dégager dans l’air au contact de la source d’allumage) en dessous de 45 degrés. Le gaz naturel a un point d'éclair de -187,8 ° C. Cependant, les rez-de-chaussée n'appliquent pas cette restriction.

Définition du point d'éclair

Veuillez noter que nous ne parlons que et exclusivement des maisons privées. Un autre SNiP - n ° 42-01-2002 - interdit explicitement l'installation d'équipements utilisant du gaz dans les sous-sols et les sous-sols d'immeubles, à l'exception des maisons bloquées (adjacentes à des immeubles de faible hauteur) et des maisons unifamiliales.

Besoins de la chaufferie

  1. Quelles sont les exigences pour une chaufferie si vous envisagez d'installer une chaudière à combustible solide ou une fournaise équipée d'un échangeur de chaleur au sous-sol?

Sur la photo - un poêle équipé d'un échangeur de chaleur au sous-sol du chalet

La directive relative à l’installation d’équipements thermiques introduite en 1996 dans la clause 4.2 indique que la capacité d’une chaudière ou de toute autre source de chaleur installée dans une salle du sous-sol ne doit pas dépasser 350 kW.

  • Hauteur de plafond - 2,5 mètres ou plus;
  • La résistance au feu des murs - au moins 0,75 heure;
  • La chaufferie doit avoir une lumière naturelle. La superficie de la fenêtre (voir les fenêtres du sous-sol: dimensions, configuration et installation) doit être d'au moins 0,03 mètre carré par mètre cube de pièce;
  • Le système de ventilation doit fournir des gaz d'échappement dans un volume permettant un renouvellement complet de l'air trois fois par heure et un flux entrant du même volume, ajusté en fonction de la consommation d'air lors de la combustion du carburant.

Remarque: la taille et le volume de la chaufferie ne sont soumis à aucune restriction lorsqu'ils sont placés au sous-sol. Le document indique uniquement que la salle doit permettre un accès facile à l’équipement qui s’y trouve.

Les dimensions de la chaufferie au sous-sol ne sont pas réglementées.

  1. Les exigences relatives à la chaufferie sont-elles plus strictes s’il est prévu d’installer une chaudière à gaz au sous-sol?

La réponse se trouve dans la clause 6.18 SP 42-101-2003:

  • Lorsque la puissance des équipements au gaz est inférieure à 60 kilowatts, la hauteur du plafond peut être réduite à 2 mètres, avec une puissance supérieure, sa valeur minimale est de 2,5 mètres;
  • Les exigences en matière de ventilation et de surface des fenêtres coïncident complètement avec celles décrites ci-dessus;

Fenêtre lumineuse dans la chaudière à gaz du sous-sol

  • La limite de résistance au feu des murs d'enceinte ne doit pas être inférieure à 45 minutes;

Référence: une telle résistance au feu est fournie, par exemple, à une maçonnerie d'une épaisseur de 25 centimètres (en brique).

  • Avec une puissance de 150 kilowatts et plus, la chaufferie au sous-sol devrait avoir une sortie séparée.

Si vous envisagez d'installer une chaudière à gaz au sous-sol, vous devez également prendre en compte les exigences du SNIP 42-01-2002: quelle que soit la capacité de l'équipement, un système de surveillance du gaz doit être présent dans la chaufferie et couper automatiquement l'alimentation en gaz.

Dispositif de contrôle de gaz

Choisir une source de chaleur

Voyons maintenant comment organiser le chauffage du sous-sol résidentiel. Comparez le matériel de chauffage dont nous disposons de deux manières: coût et autonomie.

L'efficacité

  1. Quelle chaudière fournit le chauffage le moins cher (voir Chaudière au sous-sol: faites-le vous-même)?

Voici l'évaluation des équipements de chauffage pour ce paramètre en 2017:

Les conclusions sont évidentes: les chaufferies à gaz au sous-sol sont les plus rentables; Les équipements de chauffage électrique, au contraire, vous fourniront la chaleur la plus chère.

Cependant, il existe plusieurs solutions permettant de réduire considérablement les coûts lors de l'utilisation d'électricité coûteuse pour le chauffage.

La pompe à chaleur utilise l'électricité non pas pour le chauffage direct, mais pour le fonctionnement d'un compresseur qui fait circuler le fluide caloporteur entre deux échangeurs de chaleur: un système de chauffage interne apportant de la chaleur et un système externe situé dans le sol, sous l'eau ou dans l'air. Le point fort de la conception de la pompe à chaleur est qu’elle est capable d’extraire de l’énergie thermique d’un environnement relativement froid pour un chauffage plus chaud.

Pompe à chaleur monobloc

De plus, la quantité de chaleur transportée dans la maison par une source de chaleur de qualité inférieure est 3 à 6 fois plus élevée que la quantité d’énergie électrique consommée pour faire fonctionner le compresseur. Cette fonctionnalité permet au chauffage électrique utilisant des pompes à chaleur de rivaliser avec les chaudières à combustibles solides.

La plupart de la chaleur que vous obtenez gratuitement

Une autre solution pour réduire les coûts de chauffage d'une pièce du sous-sol avec de l'électricité est l'utilisation d'un accumulateur de chaleur (réservoir calorifugé pour une eau à grande capacité). Inclus avec le compteur à deux zones, il peut réduire le coût d'un kilowatt-heure de chaleur à 1,5-2 roubles.

Accumulateur de chaleur au sous-sol

Comment fonctionne ce schéma:

  • La nuit, la chaudière électrique fonctionne à sa capacité nominale, facilitant le travail de chauffage et de chauffage de l’alimentation en eau dans l’accumulateur;
  • La consommation d’énergie de nuit est facturée à un tarif nocturne plus bas;

Le comptoir avec comptabilisation séparée de la consommation électrique de jour et de nuit

  • Pendant la journée, la chaudière est éteinte et de l'eau continue de circuler entre l'accumulateur de chaleur et les appareils de chauffage en leur fournissant progressivement de la chaleur.

Système de chauffage avec accumulateur de chaleur

Autonomie

  1. Quel est le sous-sol de chauffage nécessite moins d'attention de la part du propriétaire?
  • Tous types de systèmes de chauffage électrique (chaudières, radiateurs électriques, pompes à chaleur, etc.) et chaudières à gaz. Ils fonctionnent de manière autonome et indéfiniment, ne nécessitent pas de maintenance périodique et sont capables de maintenir automatiquement la température souhaitée dans la pièce.

Chaudière électrique: allumé et oublié

  • L'honorable deuxième place - dans les chaudières diesel. Leur autonomie n'est limitée que par la taille du réservoir de carburant.
  • Troisième place - aux chaudières à granulés et à charbon avec alimentation automatique en combustible. Le bunker suffit pour 7 à 10 jours de travail autonome.

Chaudière à charbon automatique avec réservoir de carburant

Dans la queue, les chaudières et les fours à combustible solide tournent tristement - classique, pyrolyse et combustion supérieure. Le record de travail autonome dans cette classe appartient à la chaudière à combustion supérieure Stropuva et n’est que de 31 heures. Un réchaud peu coûteux typique au sous-sol nécessite un entretien (nettoyage du petit bois et du cendrier) toutes les 6 à 12 heures.

Conclusion: une chaudière à gaz murale ou au sol au sous-sol est la solution parfaite à tous les égards. Il ne nécessite pas l'attention du propriétaire et donne la chaleur la moins chère.

Chaudière à gaz murale

Le choix des appareils de chauffage

  1. Quels appareils mieux organiser le chauffage au sous-sol?

Pensons un peu. La particularité du sous-sol est une grande surface de surfaces en contact avec le sol. Cela signifie qu'en hiver, le sol et la partie inférieure des murs deviendront une source de froid.

Si c'est le cas, ils ont besoin d'isolation. La solution évidente pour le sol est une chape.

Préparation à la pose de chape isolée

Mais si nous devons encore poser la chape, pourquoi ne pas y placer un tuyau de chauffage par le sol?

Installation d'un sol calorifugé à l'eau

Voici les avantages de cette solution:

  • Chauffage uniforme de l'air dans tout le volume de la pièce;

Référence: lorsque les radiateurs de chauffage à convection, la différence de température entre les niveaux du sol et du plafond peut atteindre 6 à 8 degrés.

Répartition de la température pour le radiateur et le chauffage par le sol

  • Confort subjectif. Marcher sur une surface chaude est simplement agréable;
  • Perte de chaleur réduite due à une diminution de la température moyenne dans la pièce. Dans le cas de l'installation d'un plancher chauffant, il n'est pas nécessaire de chauffer l'air sous le plafond à une température excessive pour obtenir une température confortable de +20 - + 22 ° С au-dessus du sol.

Si, pour une raison quelconque, l’idée d’un plancher chauffant ne vous intéresse pas, des radiateurs sectionnels en aluminium sont à votre service. Ces appareils combinent des coûts raisonnables (à partir de 2500 roubles pour un radiateur à 10 sections) avec une excellente dissipation de chaleur (jusqu'à 210 watts par section).

Le seul inconvénient des batteries en aluminium - leur résistance relativement faible par rapport à la pression interne - est compensé par la stabilité des paramètres de chauffage dans le système autonome.

Radiateur en aluminium BiLUX AL M

  1. Quels tuyaux utiliser pour distribuer le chauffage de leurs propres mains?

La stabilité de la pression et la température modérée du liquide de refroidissement permettent l’utilisation de tuyaux peu coûteux en polymère et en polymère métallique.

Pour la pose du chauffage par le sol en eau sont utilisés:

Raccordement des tuyaux PEX

Tuyau PERT 16mm pour chauffage par le sol

La structure du tuyau métallique PEX / AL / PEX

Remarque: les trois types de tuyaux sont fournis en bobines de 50 à 200 mètres de longueur, ce qui évite la pose de joints dans la chape.

Les tuyaux en polypropylène avec renforcement en feuille ou en fibre minérale sont le plus souvent utilisés pour distribuer le chauffage autonome de radiateur. Le renforcement augmente la résistance du pipeline à la rupture et, plus important encore, réduit son allongement lorsque la température du liquide de refroidissement augmente.

Chauffage de radiateur dilué avec du polypropylène renforcé

Conclusion

Nous espérons avoir pu répondre à toutes les questions du lecteur. En savoir plus sur la mise en œuvre du chauffage dans le sous-sol, la vidéo de cet article vous aidera. Des succès!

Articles connexes

À quelle profondeur les conduites d'alimentation en eau et d'égout doivent-elles être posées? Vous pouvez.

Malheureusement, tout le monde n’a pas toujours la possibilité d’inviter et, surtout, d.

Fiabilité - un des critères principaux lors du choix de la plomberie. Nous voulons tous.

La maison de l'auteur de l'article est entièrement chauffée et climatisée. Cette solution est suffisante.

Top