Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Des pompes
Comment choisir une pompe de circulation pour le chauffage?
2 Carburant
Quels tuyaux choisir pour le chauffage?
3 Des pompes
Consommation projetée de charbon pour le chauffage domestique
4 Des pompes
Nous réalisons un sol isolé à l'eau
Principal / Les chaudières

Planchers chauffés à l'eau - technologie d'installation


Le plancher d'eau chaude peut être une source idéale de chauffage d'une maison privée. Mais il a prévu qu'il soit conçu et posé avec compétence. Si la technologie de la pose d'un sol d'eau chaude est observée.

Au premier stade, les murs et les plafonds sont isolés. Ensuite, calculez la puissance requise du sol et achetez le modèle souhaité. Après cela, vous pouvez procéder à l'installation d'un plancher chauffé à l'eau dans une maison privée.

Cartographie

Il existe deux systèmes de base pour l’installation d’un plancher d’eau chaude: "serpent" et "escargot" (spirale). «Snake» est plus facile à poser, mais dans la construction d'un plancher en eau, il n'est pas très efficace: le liquide de refroidissement refroidit lorsqu'il se déplace vers le mur opposé.

Dans une petite pièce, ce n'est pas criminel, mais pour une grande pièce, un «serpent» n'est pas une option.

Spirale de pose adaptée à toutes les pièces. La première partie du tuyau (la plus chaude) longe les murs extérieurs. Plus loin "évier" tourne au milieu. À partir du milieu commence le mouvement de retour avec la répétition de la même trajectoire.

Avec un tel schéma, le chauffage de la face extérieure du circuit sera plus puissant, le milieu - plus faible, et en général, la pièce sera chauffée de manière uniforme.

L'installation d'un plancher d'eau chaude sur des tapis est plus simple: des canaux sont prévus dans la conception des tapis eux-mêmes. Ou des patrons, entre lesquels gisaient des pipes.

L'empileur peut uniquement calculer le pas entre les tours (au moins cinq centimètres, il s'agit de la distance entre les canaux adjacents).

Recommandations générales

Quelle que soit la méthode d'installation, il existe des règles générales pour l'installation de chauffage par le sol:

La zone de chauffage maximale par circuit est de 40 carrés. La longueur du tuyau est d'environ 100 mètres. Si la surface de la pièce est plus grande, vous devez installer deux contours.

Il n'est pas recommandé de chauffer des pièces adjacentes avec un circuit, même si elles sont petites. Surtout quand il s’agit de pièces dont la température est différente: une pièce et une loggia (véranda), une pièce et une salle de bain.

L'installation d'un système de plancher chauffant à l'eau implique l'installation d'un collecteur de distribution, avec lequel vous pouvez ajuster les paramètres du liquide de refroidissement pour différentes pièces.

Pour les sols chauds, on utilise des tuyaux en plastique, en polyéthylène et en métal plastique. La section optimale est de 1,6 à 2 cm Si l'installation est réalisée sous la chape, il est préférable de choisir du métal-plastique. Il est plus fort, il n’y aura aucun risque d’endommager le tuyau lors de l’installation de la chape.

Le tuyau pour un sol calorifugé est libéré dans les baies. Ne pas dérouler la baie à l’avance et ne pas étirer les tuyaux, cela pourrait entraîner la formation de plis. Détendez le tuyau comme empilé progressivement.

Les plaques de polystyrène d'une densité de 35 kg par mètre cube de 3 à 15 cm d'épaisseur sont appropriées pour l'isolation. Lors de la pose du sol sur le sol (ou s'il y a un sous-sol non chauffé en dessous), il est préférable d'utiliser du PPP extrudé d'au moins 5 centimètres d'épaisseur.

Paramètres recommandés du treillis d'armature pour la chape: la taille de la cellule est de 10 x 10 ou 15 x 15 cm, l'épaisseur du barreau est de 0,5 cm Si la charge sur le sol est importante, le treillis d'armature est placé en deux couches: sous les tuyaux et dans la chape au-dessus.

Les instructions d'installation pour un système de chauffage par le sol chauffé interdisent de démarrer le fonctionnement d'un sol chauffé jusqu'à ce que le béton soit complètement pris (environ un mois).

Augmenter la température du liquide de refroidissement devrait être progressivement. Le chauffage au sol nécessaire est réalisé en trois jours environ.

Variantes et ordre d'installation

Lorsque le chauffage de l'eau dans la maison est déjà disponible, la tâche consiste à intégrer un plancher chaud dans un système existant. Si le système repart à zéro, il est nécessaire d'installer un sous-plancher chauffant sur un plancher chauffant.

Le terme "unité thermique" comprend une chaudière avec un échangeur de chaleur et les éléments principaux de sa fixation:

  • pompe de circulation. Le dispositif d'un sol calorifugé oblige à choisir la circulation forcée du caloporteur dans un contour;
  • le filtre. Il est installé avec la pompe, il est nécessaire pour nettoyer le caloporteur;
  • vase d'expansion - un dispositif pour soulager l'excès de pression;
  • groupe de sécurité: manomètre, purgeur automatique, soupape de sécurité et autres éléments permettant de contrôler le système et d'éviter les situations d'urgence.

Lors de l'utilisation d'une chaudière à gaz, il est également nécessaire de garantir l'alimentation en gaz de la canalisation principale ou de la bouteille et de la cheminée. Lors de l'utilisation d'une chaudière électrique, le câble d'alimentation doit être connecté à l'élément chauffant.

L'installation de la pompe se fait le plus souvent sur la conduite de retour (la conduite le long de laquelle le liquide de refroidissement refroidi retourne dans la chaudière) directement devant la chaudière. Le vase d'expansion est généralement placé au point le plus élevé du système, mais pour les systèmes fermés avec des vases à membrane, il s'agit d'une condition facultative.

C'est important! Pour connecter la chaudière au gazoduc, vous devez obtenir l’autorisation de l’administration locale. L'insertion dans le coffre et la connexion ont le droit d'exécuter uniquement le personnel disposant de la licence appropriée.

L'installation du sol lui-même peut être réalisée de différentes manières - avec ou sans chape ciment-sable, à l'aide de tapis isolants spéciaux, avec pose de tuyaux entre des bûches de bois ou au-dessus d'un sous-plancher.

Le choix de la méthode dépend du type de fondation: si la maison est en bois, la chape n’est pas utilisée, car les structures en bois ne supporteront pas la charge. Et lors de la pose sur le sol, la chape est nécessaire, car sans cela, l'efficacité thermique du sol sera faible.

Le choix dépend aussi en partie du revêtement de sol: la pose d’un stratifié sous le stratifié n’est pas souhaitable, une couche intermédiaire trop épaisse entre les tuyaux et la pièce empêchera le chauffage. Et la technologie d'installation d'un sol calorifugé à l'eau sous une dalle désigne le dispositif d'un coupleur.

Un autre critère de sélection est la hauteur du plafond. La chape enlève inévitablement une partie de l'espace utile dans la pièce.

Procédure d'installation d'un sol d'eau chaude avec un coupleur:

  1. Niveler la base avec du mortier de ciment-sable ou un composé de nivellement.
  2. Poser un film d'étanchéité.
  3. Mettez l'isolation.
  4. Les joints du sol avec le mur pave du ruban d’amortissement.
  5. Poser une couche de polyéthylène laminé: surface imperméable et réfléchissante.
  6. Poser le treillis d'armature.
  7. Poser les tuyaux conformément au schéma. Fixez aux cellules de la grille avec des clips en plastique.
  8. Pomper de l'eau dans le système et rechercher les fuites pendant la journée.
  9. Remplir le coupleur avec une hauteur de 4 à 7 cm La nuance de béton recommandée est M300. Il est possible d'utiliser du prêt à l'emploi pour un sol isolé thermiquement.
  10. Sécher la chape et déposer la couche de finition.

L'installation d'un sol d'eau chaude sans chape se fait de deux manières: en posant des tuyaux entre les lattes ou sur le dessus du sous-plancher. Les modifications de ces méthodes peuvent être différentes.

Par exemple, un système modulaire implique la présence de modules en bois préfabriqués avec des rainures fraisées pour les tuyaux. Les lattes en bois sont placées sur une plaque de contreplaqué dont les fentes sont des canaux pour la pose de tuyaux.

La structure en couches du sol entre les lags ressemble à ceci: étanchéité + isolation + plaques réfléchissantes avec canaux de tuyauterie + tubes + feuille de contreplaqué + couche de finition.

Lors de la pose sur le revêtement de sol, l’isolation est également placée entre les retards de l’étanchéité. Ci-dessus - contreplaqué ou tableaux noirs. Il est recommandé de meuler les panneaux de manière à ce que les canaux de canalisation restent entre eux.

La feuille est utilisée comme couche réfléchissante, elle est attachée aux planches avec des agrafes. D'autres tuyaux sont posés dans les canaux et fixés sur le dessus avec des plaques métalliques étroites. Plaques attachées aux planches.

Au lieu de planches, vous pouvez utiliser des tapis de polystyrène avec des canaux pour les tuyaux. La taille standard des tapis est de 0,5 mètre et ils sont interconnectés par des serrures prêtes à l'emploi. Entre les nattes et les murs, laissez un écart de dilatation thermique de 10 cm.

La dernière étape consistait à recouvrir le revêtement d'imperméabilisation et la finition du sol.

Conclusions

  1. L'installation appropriée d'un plancher d'eau chaude sera réalisée seule.
  2. La méthode d'installation dépend des caractéristiques de la base et du type de sol.
  3. Si nécessaire, chauffer une grande surface ou plusieurs pièces installe plusieurs circuits.
  4. Quelle que soit la méthode d'installation requise, la pose d'éléments d'étanchéité, d'isolation et de réflexion de la chaleur.

Vidéo sur la technologie d'installation d'un sol chauffé à l'eau.

Plancher chaud avec leurs propres mains - instructions et vidéo

Planchers chauffés à l'eau - la solution la plus économique pour le chauffage total ou partiel de maisons privées, chauffée avec une chaudière. Lorsque le sol est chauffé, la répartition de la température se fait verticalement de bas en haut, ce qui crée les conditions les plus confortables dans différentes zones: l'air au sol est plus chaud en moyenne de 5 degrés et plus froid dans la zone de respiration. Cela améliore le bien-être général et économise de l'énergie.

Dispositif de sol calorifuge à l'eau

Pour réaliser un plancher d'eau chaude, qui servira pendant de nombreuses années sans fuites, il est nécessaire de respecter strictement la technologie et toutes les étapes de l'installation. Le chauffage au sol à l'eau se compose de plusieurs couches:

  • Imperméabilisation pour éviter le mouillage de l'isolation et de la chape en béton. Habituellement utilisé à ces fins film plastique;
  • Tous les joints avec des murs sont nécessairement isolés de la chape avec un ruban amortisseur - il est nécessaire d'absorber la dilatation du béton pendant le chauffage. Si la pièce est trop grande ou de forme complexe et que le plancher chauffant est constitué de plusieurs circuits, il est également nécessaire de créer des joints de dilatation à l'aide d'un ruban amortisseur.
  • Isolation thermique - sa tâche est d’empêcher les fuites de chaleur par le plafond. Comme l'isolation des sols en eau peut servir de tapis isolants minéraux et de plaques de polystyrène;
  • Une autre couche de film de polyéthylène imperméabilisant empêchant l'extraction de l'humidité d'une chape en béton. Dans le cas d'une isolation en polystyrène, il suffit de coller les joints des plaques avec du ruban de montage;
  • Treillis d'armature ou modules spéciaux pour la pose de tuyaux;
  • Tuyaux posés dans le contour d’une certaine forme;
  • Épaisseur de chape en béton d'au moins 5 cm;
  • Finition du revêtement décoratif.

La technologie du sol chaud

  1. La préparation de la base sous un plancher chauffé à l’eau est une étape très importante. Le sol doit être plat, sans différence de hauteur, fissures, pente. Sinon, des chutes de pression dans le système risquent de l'endommager. Avant de commencer à poser le sol, la base doit être nivelée: les grandes fissures doivent être colmatées avec du mortier de ciment;
  2. Un film de polyéthylène imperméabilisant est posé sur la base. Les bandes du film doivent être espacées de 15 à 20 cm. Après la pose, elles doivent être collées avec du ruban adhésif.
  3. Un ruban amortisseur est posé sur le périmètre du sol, ainsi qu'aux points de jonction de différents circuits. Il est fabriqué en polystyrène expansé. Sur une face du ruban se trouve une bande auto-adhésive. Sur les parois lisses du ruban amortisseur collé, et au gros fixez avec des vis. La hauteur du ruban doit être de 2 à 3 cm plus élevée que le sol fini. Le surplus est coupé après le coulage du béton.
  4. Chauffage pour le sol peut être n'importe lequel. Mais il est plus pratique d’utiliser du polystyrène, découpé en plaques. L'épaisseur des plaques d'isolation est choisie après le calcul thermique. Les plaques sont posées bout à bout en évitant la formation de fissures. Si de grandes fentes se sont formées entre elles, elles sont scellées avec du ruban adhésif afin que le béton ne pénètre pas entre les dalles.
  1. Sur un appareil de chauffage, empilez le treillis d'armature. La taille du maillage de la grille est choisie de sorte que lors de la fixation des tuyaux, il était commode de résister à l’étape de pose. Le treillis d'armature est placé sur toute la surface du sol.
  2. Commencez à poser les tuyaux à partir de l’assemblage du collecteur, en laissant une marge pour la fixation du tuyau au collecteur. Il est souhaitable de réaliser l'ensemble du circuit à partir d'un seul tuyau, sans raccords - ils augmentent les risques de fuite.
  3. Le tuyau est fixé sur la grille avec des colliers en plastique. Les colliers ne sont pas serrés pour fixer le tuyau, mais ne créent pas de tension du matériau.
  4. Poser le contour du sol en stricte conformité avec le projet. La forme du contour et la méthode d'installation dépendent de la taille de la pièce. Pour un contour de plus de 20 mètres de long, il est préférable d'utiliser un contour en forme "d'escargot" - il comporte moins de virages et de coins, vous pouvez donc choisir une pompe de circulation de faible puissance pour remplir le système. Lors de la pose des tuyaux, ils ne doivent pas se croiser ni se rapprocher des murs et des cloisons - cela violerait les conditions de transfert de chaleur.
  1. Après avoir tracé le contour, vous pouvez commencer à le connecter au système. Les extrémités des tuyaux sont soigneusement posées sur l’alimentation du collecteur et coupées à la longueur désirée à l’aide d’un coupe-tube. Le coupe-tuyau fournit des bords lisses strictement perpendiculaires à l'axe du tuyau.
  2. Les raccords à compression sont placés aux extrémités des tuyaux: écrou borgne, bague fendue et mamelon. Compressez la bague fendue avec un outil spécial - presse à pinces.
  3. Connectez les tuyaux et les raccords au collecteur. Vous pouvez utiliser des tuyaux de différents diamètres et la connexion avec le collecteur pour effectuer l’utilisation de différents raccords.
  4. Les écrous borgnes se serrent avec un peu d’effort à l’aide d’une clé.
  1. Dans les endroits où les tuyaux sortent du sol pour se protéger des dommages mécaniques, installez des coins métalliques spéciaux.
  2. Le système fini d'un sol d'eau chaude doit être vérifié pour son étanchéité. Cela peut être fait à la fois avec de l'eau et avec de l'air comprimé injecté par le compresseur. La pression lors du test de pression est sélectionnée conformément au projet.
  3. Si le sol chaud est constitué de plusieurs circuits, il est nécessaire d’équilibrer le système. Pour ce faire, retirez les capuchons de protection des vannes d'équilibrage du collecteur et serrez-les jusqu'à la butée avec une clé spéciale.
  4. Le projet devrait avoir un tableau où les résultats du calcul de l’ingénierie thermique sont résumés. Le tableau indique combien de tours doivent ouvrir la vanne d’équilibrage pour chaque boucle d’un sol chaud. Ouvrez-les conformément à la table.
  1. Commencez la mise en œuvre de la chape en béton. La marque de béton 400 est pétrie ou commandée, les balises sont placées hors de la solution.
  2. Avant le remplissage, le système est rempli d'eau ou d'air afin que les tuyaux aient une pression interne et qu'ils ne soient pas déformés. Étalez le béton en sections séparées, en les nivelant avec la règle et en les vérifiant par niveau. Lorsque vous versez, assurez-vous que le niveau de toutes les zones est le même.
  3. Le béton gagne en maturité dans les 28 jours. Dans le même temps, il est nécessaire de veiller à ce que sa couche supérieure ne sèche pas et ne se fissure pas; pour cela, la surface de la chape est périodiquement aspergée d'eau et recouverte d'un film ou d'un matériau de revêtement.
  4. La couche de finition est posée sur le béton: les carreaux sur de la colle à carrelage, du stratifié ou du parquet - toujours avec la pose du support et du linoléum - directement sur la chape en béton.

Planchers chauffés à l'eau, remplis de béton - il s'agit d'une technologie efficace qui n'a pas besoin de soins particuliers. Il est nécessaire de respecter les exigences du projet et de maintenir la température de consigne du liquide de refroidissement. Si les sols chauffants sont installés dans une maison de campagne située dans une maison de campagne et que le système peut être gelé, il est préférable d'utiliser de l'antigel plutôt que du liquide de refroidissement.

Technologie pose eau chauffage par le sol

Le chauffage au sol par eau (VTP) est un moyen très populaire de chauffer des locaux résidentiels dans des constructions privées. Il est choisi en raison de sa grande efficacité économique. L'utilisation de ce type de chauffage par le sol permet d'économiser jusqu'à 30% d'énergie. De plus, ce type de chauffage est très fiable, avec une installation correcte du VTP pouvant durer jusqu’à 50 ans.

Technologie pose eau chauffage par le sol

Portée de VTP

L'inconvénient majeur de ce type de sol chaud est qu'il ne peut pas être utilisé dans des immeubles d'habitation chauffés de manière centralisée. En théorie, vous pouvez soumettre une application au réseau de chauffage, ainsi qu’à la société de gestion, procéder à de nombreux contrôles et approbations tout en installant le VTP en le connectant au système de chauffage central. Mais en fait, dans la plupart des cas, convenez que le projet ne fonctionnera pas.

Projet d'installation d'un plancher d'eau chaude

Un raccordement illégal au circuit de chauffage général a des conséquences désagréables pour vous et vos voisins. La température et la pression dans le système de chauffage sont trop élevées pour un système de chauffage par le sol. La moindre erreur lors de l'installation peut entraîner une fuite de liquide de refroidissement, vous pouvez inonder les voisins du bas et laisser ceux-ci sans chaleur d'en haut. Par conséquent, dans les immeubles d’appartements, il est préférable d’utiliser un plancher chauffant électrique.

Sol d'eau chaude

Mais dans les maisons privées, le VTP permet des économies de chauffage significatives, dues au chauffage uniforme de l'air dans la pièce et à la température la plus élevée au sol et non au plafond, comme dans un système de chauffage par radiateur.

Grâce à sa grande fiabilité, le VTP est excellent pour chauffer un garage ou un atelier.

Arrangement d'un plancher chauffant dans le garage

Le meilleur chauffage est obtenu en utilisant des carreaux de carrelage ou de marbre, ainsi que du stratifié comme couche de finition. La situation en ce qui concerne les tapis est un peu pire, car ils ne conduisent pas bien la chaleur.

Le principe de fonctionnement du VTP

Système de chauffage par le sol avec module préfabriqué

Des tuyaux en plastique ou en métal sont posés dans la chape en ciment, à travers lesquels un fluide caloporteur chauffé dans une chaudière de chauffage circule en continu à travers une pompe de circulation. Il dégage de la chaleur dans la chape, après quoi il retourne dans la chaudière. La chape transfère la chaleur au revêtement final par convection et réchauffe l'air de la pièce. Si le VTP est la seule source de chauffage, la température est régulée sur la chaudière. Si le plancher chaud complète le chauffage par radiateur, la température est contrôlée à l'aide d'une unité de mélange dans laquelle le réfrigérant chauffé et refroidi est mélangé dans les proportions prescrites.

Connexion d'un plancher chaud au système

Ainsi, l’ensemble du système consiste en une chaudière de chauffage, une tour de chauffage commune, une unité de distribution et des tuyaux dans lesquels circule le liquide de refroidissement. Le caloporteur peut être de l’eau ordinaire ou un liquide spécial, par exemple de l’antigel.

Collecteur et le schéma du sol chauffé à l'eau

Le nœud de distribution, à son tour, comprend une pompe de circulation, un nœud de mélange et un groupe de collecteurs, qui «distribue» divers circuits de chauffage.

Quelles sont les conséquences d'erreurs dans l'installation de l'ECP?

Lors de la pose des tuyaux, il est important de s’assurer qu’ils sont situés strictement parallèlement au sol. Si la différence de hauteur entre le début et la fin du tuyau est supérieure à la moitié de son diamètre, cela entraînera la formation de fermetures à l'air qui gêneront la circulation du liquide de refroidissement et réduiront considérablement l'efficacité du chauffage.

Les tuyaux doivent être strictement horizontaux.

Chaque boucle de circulation doit être constituée d'un seul tuyau, les connexions dans la boucle ne doivent concerner que le groupe de capteurs. La connexion de deux tuyaux dans un circuit et le versement de ce composé dans la chape sont extrêmement indésirables. Cela augmente considérablement le risque de fuite de liquide de refroidissement et réduit à plusieurs reprises la fiabilité de l'ensemble du système.

Le contour doit être solide

Avant de couler la chape, il est important de procéder à des tests hydrauliques de tout le système avec une pression accrue à la température de fonctionnement du liquide de refroidissement. La pression doit rester inchangée pendant la journée, il est important de s'assurer qu'il n'y a pas de fuites. Après avoir versé la chape, il sera extrêmement difficile de trouver une fuite.

Tous les tests effectués avant de couler la chape

La chape est remplie avec un circuit rempli avec une température de liquide de refroidissement ne dépassant pas 25 degrés. Le non-respect de cette règle peut entraîner une déformation des tuyaux, la formation de bouchons d'air et un durcissement inégal de la chape, ce qui entraînera une détérioration de l'échauffement.

Il est permis de démarrer le système avec la température de fonctionnement au plus tôt 28 jours après le coulage de la chape. Le chauffage dans les périodes antérieures entraînera la formation de vides à l'intérieur de la chape, ce qui réduira à plusieurs reprises l'efficacité du chauffage par le sol.

Après avoir versé la chape, les sols chauds peuvent être utilisés après 28 jours.

Avantages et inconvénients de la PCU

Les avantages d'un sol chauffé à l'eau sont:

  • haute efficacité énergétique. Un système de chauffage plus efficace permet d'économiser jusqu'à 30% d'énergie. C'est le moyen le moins coûteux de chauffer les sols dans les chambres;
  • haute fiabilité du système avec des conditions d'installation appropriées. La durée de vie moyenne du VTP est de 50 ans;
  • VTP peut être la seule source de chauffage dans la pièce. Ceci élimine l'utilisation de radiateurs et utilise plus efficacement l'espace de la pièce.

Les inconvénients du plancher chauffé à l'eau comprennent:

  • complexité relativement élevée de la conception et de l'installation. Il est important d’envisager soigneusement l’emplacement de tous les éléments du système de chauffage par le sol et le câblage des tuyaux entre les pièces. Le contour de la circulation ne doit pas contenir de joint, vous devez donc dessiner au préalable la disposition des tuyaux et calculer la longueur requise;
  • impossibilité d'utiliser dans la plupart des immeubles d'habitation en raison de l'incompatibilité avec les systèmes de chauffage centralisés.

Instructions d'installation étape par étape pour VTP

Stade de la conception

À ce stade, il est nécessaire de décider si le PCE est la principale source de chauffage ou s'il ne fera qu'ajouter au chauffage par radiateur. Dans le premier cas, vous pouvez vous passer de l'unité de mélange et ajuster la température directement sur la chaudière. Dans ce cas, en règle générale, la chaudière chauffe le liquide de refroidissement à 45 degrés, après quoi il entre directement dans le système de chauffage par le sol.

Si le VTP complète le système de chauffage par radiateur, l'installation de l'unité de mélange est strictement nécessaire. Pour que les radiateurs fonctionnent efficacement, le liquide de refroidissement doit avoir une température de 70 ° C, une température trop élevée pour un système de chauffage par le sol, de sorte que le liquide de refroidissement doit être refroidi dans l'unité de mélange.

Vous devez concevoir l'emplacement de nœuds de collecteur et de mélangeurs distincts pour chaque étage du bâtiment. Ils doivent être connectés à une colonne montante de chauffage commune. Il est recommandé de placer le noeud collecteur au centre du sol de manière à ce que la longueur des tuyaux menant à toutes les pièces chauffées soit approximativement la même. Cela facilitera grandement la configuration de l’ensemble du système.

La meilleure option consiste à utiliser des armoires de capteurs préfabriquées, assemblées et testées en usine. Il vous suffit de sélectionner le nombre requis de groupes de capteurs, la puissance de la pompe de circulation et de l'unité de mélange, si nécessaire. Le coffret est monté dans le mur et le circuit de chauffage de la colonne montante commune et les contours de circulation du plancher chauffant y sont connectés. Le seul inconvénient de l'utilisation d'une armoire de collecte terminée est son prix relativement élevé, mais lorsqu'il s'agit d'accroître la fiabilité et la sécurité, il n'y a aucun sens à économiser.

Pour une estimation approximative du nombre de tuyaux requis, on peut procéder à partir du calcul de 5 mètres de tuyau par 1 m2 de plancher. Les conduites en polymère en polyéthylène réticulé sont optimales en termes de rapport qualité / prix. Ils pèsent peu, sont faciles à installer et ont une durée de vie de 50 ans. Les tuyaux métalliques ont une durée de vie plus longue, mais ils sont beaucoup plus coûteux et plus difficiles à installer. Aujourd'hui, la majorité des systèmes de plancher thermo-isolé à l'eau fonctionnent sur des tuyaux en polymère.

Plancher d'eau chaude. Le projet est compilé après mesures et calculs

Il est nécessaire de penser à l’avance au modèle de pose de la conduite. Pour les petites pièces, il convient de poser des tuyaux parallèles avec un "serpent" espacé de 20 à 30 cm. Cette méthode est la méthode la plus rapide, mais elle ne convient pas pour les grandes pièces et lorsque l'écartement des tuyaux doit être inférieur à 20 cm. le sol dans les coins opposés de la pièce sera sensiblement différent, et lors de la pose avec un «serpent» avec un petit pas, le tuyau peut facilement se casser à cause d'une trop grande flexion.

La méthode «en spirale» vient à la rescousse, elle demande plus de travail, mais donne de meilleurs résultats. Le chauffage par le sol sera aussi uniforme que possible et le tuyau ne subira pas de charges de flexion supplémentaires.

Options de pose de tuyaux

Dans le cas général, pour les pièces de moins de 10 m2, on utilise une pose en «serpent», les deux méthodes peuvent être utilisées pour une surface de 10-15 m2 et, en règle générale, plusieurs spirales parallèles sont utilisées pour les grandes pièces.

Si le sol chaud est la seule source de chauffage, l'espacement des tuyaux doit être compris entre 15 et 20 cm. S'il existe d'autres sources de chauffage dans la pièce, le pas est porté à 25-30 cm.

Calcul du système de chauffage par le sol

Préparation de la fondation

La base pour la pose des tuyaux doit être aussi lisse que possible. Il est interdit de descendre plus de 6 mm de hauteur dans un circuit de circulation. Si nécessaire, remplissez le sol avec une chape en béton brut.

Vidéo - Préparer le sol pour l'installation du chauffage par le sol

Une couche isolante suffisante doit être placée entre la chape d'ébauche et les tuyaux. S'il y a une pièce chauffée sous un sol chaud, il suffira de mettre une couche de polystyrène ou de penofol d'une épaisseur de 3 à 5 mm. S'il y a une chambre froide au-dessous, la couche doit être augmentée d'au moins 20 mm. S'il s'agit du premier étage et que le sol est situé sous le plancher, la couche d'isolation doit être de 60 à 80 mm.

Sur le ruban amortisseur photo et multifoil

Une fois l'isolation thermique posée, ne soyez pas paresseux pour dessiner un modèle de pose de tuyau à l'aide d'un marqueur. Cela facilitera grandement l'installation et aidera à identifier les erreurs possibles avant même le début des travaux de pose de tuyaux.

Pose et fixation des tuyaux

La méthode de fixation des tuyaux la plus répandue consiste à utiliser une grille de montage spéciale. Il s’agit d’un maillage en métal ou en plastique avec un maillage de 100 mm, qui est réparti sur l’isolant. Les tuyaux sont disposés sur la grille conformément au schéma et sont fixés avec des colliers en fil ou en plastique. Les avantages de cette méthode sont le renforcement supplémentaire de la chape de finition par un renforcement avec un treillis. Les inconvénients peuvent être attribués à des coûts de main-d'œuvre élevés lors de l'installation.

Pose de treillis d'armature

La deuxième méthode de pose la plus répandue consiste à utiliser des tapis en polystyrène, créés spécifiquement pour l’installation d’un plancher chauffé à l’eau. Ils jouent simultanément le rôle d'isolation thermique et fixent les tuyaux dans la position souhaitée. Ceci est dû au fait que sur la face du tapis se trouvent des protubérances spéciales, disposées en damier. Le tuyau est posé entre ces saillies, qui le fixent fermement dans la position souhaitée. C’est un moyen plus coûteux, mais aussi plus pratique et plus rapide d’installer un plancher chauffé à l’eau.

Quel que soit le type d’installation et la méthode d’installation que vous choisissez, évitez de trop plier les tuyaux, évitez de marcher dessus et de ne pas laisser tomber des objets lourds. Même un léger dommage au tuyau nécessitera le remplacement de tout le circuit.

Pose de conduites d'eau. Exemple de connexion d'un radiateur au système

Coupez le tuyau uniquement sur place, c'est-à-dire commencez la pose à partir du collecteur d'alimentation et coupez le tuyau restant uniquement après l'avoir amené au collecteur de retour. Ne pas économiser sur les tuyaux, ne pas les placer dans la tension et ne pas essayer de faire la connexion de deux segments. Les économies possibles ne valent pas les problèmes potentiels liés aux fuites de liquide de refroidissement.

Tuyaux posés à l'eau

Lorsque vous posez des tuyaux avec un "serpent", essayez de placer un tuyau sur le mur "froid" de la pièce ou à la fenêtre pour compenser les inégalités de chauffage du sol. Lors de la pose "en spirale", le sol ne se réchauffera pas de manière uniforme.

Pompe dans le système de chauffage par le sol

Raccordement des tuyaux à la pompe

Une fois tous les circuits configurés et connectés au groupe de capteurs, vous pouvez procéder à un test hydraulique du système.

TEST TEST

Avant de couler la chape, l'ensemble du système doit être testé à pression et température élevées. Remplissez le système avec du liquide de refroidissement. Assurez-vous que tous les circuits reliés au groupe de collecteurs sont remplis. Amenez ensuite la pression dans le système à 5 bars. La pression va progressivement diminuer, c'est normal. Lorsque la pression atteint 2-3 bars, la réduction doit cesser. Amenez à nouveau la pression jusqu'à 5 bars, répétez ce cycle plusieurs fois. Inspectez soigneusement tous les circuits de circulation, assurez-vous qu'il n'y a même pas de fuite mineure.

Vidéo - Noeud de mélange pour le chauffage par le sol

Amenez la pression dans le système au niveau de 1,5-2 bar, ce qui correspond à la pression de travail et laissez-la pendant un jour. La pression ne devrait pas tomber. Si tout est en ordre, alors vous pouvez passer au test final.

Réglez la température de fonctionnement maximale sur la chaudière et réglez les pompes de circulation pour atteindre la pression de travail. Si le plancher chaud complète le chauffage par radiateur, réglez les commandes des unités de mélange sur les repères de travail. Attendez que tout le système soit complètement chauffé. Assurez-vous que tous les circuits de circulation sont chauffés et chauffés à peu près également. Vérifiez à nouveau dans une journée. Si tout est en ordre, vous pouvez éteindre le chauffage et vous préparer à remplir la chape de finition.

Remplir finition chape

Il est possible de remplir la chape uniquement sur des conduites entièrement refroidies; il est interdit de remplir la chape si la température des conduites est supérieure à 25 degrés.

La meilleure option consiste à utiliser une chape spéciale pour un sol chaud, qui présente la meilleure conductivité thermique et se réchauffe de manière aussi uniforme que possible.

L'épaisseur de la chape au-dessus des tuyaux pour les locaux d'habitation doit être de 20 mm. Si vous faites un sol chaud dans le garage ou l'atelier, il est conseillé de porter l'épaisseur de la chape à 40 mm.

Chape béton

Avantages et inconvénients des mélanges pour le chauffage par le sol

Recommandation pour une meilleure cure du béton

Il n’est pas permis d’allumer le chauffage du plancher chauffant tant que la chape n’est pas complètement sèche; il faut généralement au moins 28 jours.

Vous pouvez mettre n'importe quelle couche de finition sur la chape, mais le meilleur effet est obtenu lorsque vous utilisez des carreaux et du stratifié.

Vidéo - Technologie pose de plancher chauffant à l'eau

Nikolai Strelkovsky rédacteur en chef

Publié par 26/07/2015

Vous aimez cet article?
Enregistrer pour ne pas perdre!

Installation de chauffage électrique au sol - technologie de pose

Le chauffage par le sol est aujourd'hui utilisé presque partout. Le plus souvent, il est équipé dans les salles de bains et les pépinières, sur les balcons. Un sol chaud à base de câble électrique ou de film infrarouge est très populaire. L'installation du chauffage au sol électrique peut être réalisée indépendamment. Cependant, cela doit être fait correctement. Sinon, le système ne sera pas efficace.

Revêtements de sol électriques

Il existe ces types de systèmes:

Types de systèmes et recommandations pour le choix d'un revêtement de sol

  1. Plancher de câble L'élément principal de ce système est le câble qui transforme l'électricité en chaleur. Il est constitué de deux films polyester recouverts de fibre de verre, de courant conducteur et conducteur. En outre, le câble contient un conducteur en cuivre, un écran de protection en aluminium et une couche de PVC. L'installation d'un tel système est la plus difficile et la plus longue. Le fait est que lors de l'installation, il est nécessaire de prendre en compte le pas entre les spires du fil, ainsi que le fait que le câble sera ensuite coulé avec une attache. Un sol aussi chaud peut réduire considérablement la hauteur de la pièce. De plus, lors de l'installation, vous devez suivre l'isolation de toutes les connexions. Le système présenté est principalement utilisé dans les salles dont le périmètre est complexe. Bien que le câble ne puisse pas être posé sous les meubles ou les appareils sanitaires.
  2. Tapis chauffants. Ce plancher a une faible épaisseur. Le dispositif du produit comprend un tapis en treillis sur lequel le câble est fixé. La section de l'élément chauffant est d'environ 2,8 mm. L'installation d'un tel système est plus facile et plus rapide. C'est-à-dire que le maître doit juste étendre les toiles sur la base et les réparer. Cette option est la meilleure pour l’installation ultérieure de carreaux, de stratifiés ou de tapis. Dans le processus de tapis de sol, la nécessité d'une chape est éliminée, car le système peut être posé dans une couche de colle à carrelage.
  3. Film infrarouge. Il contient 2 couches de film PVC, entre lesquelles sont fixés des éléments chauffants carboniques. L'épaisseur d'un tel système n'est que d'un demi-centimètre. L'avantage du produit est qu'il peut être monté à sec sous le revêtement de sol sans verser la chape. De plus, ce système est considéré comme le plus économique. Et son style est le plus simple.

Qu'est-ce qui est nécessaire pour l'installation?

Pour poser un sol chaud sur un câble électrique, un tapis ou un film infrarouge, il est nécessaire de bien se préparer au travail. Vous devez d’abord choisir les bons composants du système. Par exemple, vous devez faire attention au type de câble. Il peut être autorégulateur ou résistif. Ces deux types sont utilisés avec succès dans l'installation de systèmes de chauffage. Mais la deuxième option devrait avoir un bon contact avec la chape et aucun meuble ne devrait être posé dessus. Quant au câble autorégulant, son seul inconvénient est son coût élevé.

Le thermostat est un élément important du fonctionnement économique et fiable d’un plancher chauffant.

Un autre élément important du système est le thermostat. C'est un appareil spécial avec lequel le système maintient la température réglée. Pour le choisir correctement, vous devez prendre en compte les paramètres suivants:

  • Type d'élément. Le thermostat peut être mécanique ou électronique. Les nouveaux modèles sont équipés d'un écran LCD. Il est préférable d'utiliser un appareil avec la possibilité de programmer.
  • Caractéristiques de l'installation.
  • Caractéristiques supplémentaires. Certains modèles ont des capteurs de température d'air intégrés, une fonction d'autodiagnostic.
  • Limite de puissance
  • Fabricant et coût de l'appareil. Naturellement, sur le marché, vous pouvez acheter des produits et des fabricants nationaux et étrangers. L’avantage ne devrait être accordé qu’aux marques populaires jouissant d’une bonne réputation. Le coût du produit varie de 50 à 200 dollars.

Caractéristiques de l'installation de plancher de câble

L'installation du chauffage au sol électrique, basé sur un câble conventionnel, permet une telle technologie de travail:

  1. Définition du plan de pose des câbles. Pour installer le système correctement, vous avez besoin d’un circuit. Il est nécessaire de dessiner en tenant compte de l'emplacement des éléments chauffants et des caractéristiques de conception de la pièce.
  2. Détermination du lieu de fixation du thermostat. A ce stade, il est nécessaire de percer un trou dans le mur et de construire un canal pour le fil. Le thermostat peut être installé dans une boîte en plastique spéciale. Notez qu'il doit être à une hauteur de 0,5 à 1 m.
  3. Installation de tubes en plastique pour les fils d’alimentation de l’élément chauffant et du capteur de température.
  4. Préparation de la surface rugueuse. Il devrait être lisse et propre. De plus, l'installation optionnelle d'un ruban amortisseur autour de la pièce est la bienvenue. Il est conseillé de disposer d'un isolant thermique équipé d'une couche réfléchissante. L'épaisseur maximale de l'isolation - 2 cm.
  5. Fixation du ruban de montage. Le câble y sera attaché. Notez que vous devez le monter strictement selon le schéma dessiné précédemment. Dans ce cas, n’oubliez pas qu’il est plus pratique de fixer le câble sous la forme d’un serpent. L’étape de montage du ruban est de 50 cm.
  6. Installation de câble. Avant cela, les fils d'alimentation sont tirés vers le thermostat. Les pièces de câble ne doivent pas se croiser.
  7. Remplir la chape. Il se compose de sable et de ciment. L'épaisseur de la chape varie de 3 à 5 cm.
  8. Connexion par câble Cela devrait être fait après que le béton ait durci. A ce stade, le système est connecté au secteur. Il est possible d'effectuer des essais de démarrage d'un sol calorifugé. Cette action doit également être faite avant de verser.

Technologie pose de chape chaude

Poser un plancher chauffant dans une chape est un processus responsable qui nécessite une démarche qualité. C'est l'exactitude de toutes les actions qui détermine le résultat final qui se traduit par l'uniformité de la distribution thermique, la fiabilité et la sécurité de la structure, ainsi que par l'économie des ressources consommées. Malgré les difficultés, tout le travail peut être effectué à la main, sans l'intervention de spécialistes.

Fonctions et caractéristiques de la chape sur un sol chaud

La chape pour chauffage par le sol remplit de nombreuses fonctions, parmi lesquelles on distingue particulièrement:

  1. Protection totale du système de chauffage contre les influences diverses pouvant endommager la structure.
  2. Une répartition appropriée de la chaleur générée sur la surface, ainsi qu'une amélioration de l'efficacité du chauffage de la pièce entière.
  3. Obtenir le niveau de fondation souhaité pour la pose de matériaux de revêtement décoratifs.
  4. Pas besoin d'utiliser des éléments chauffants encombrants qui réduisent considérablement la surface de l'objet ou gâchent son apparence.
Efficacité d'un sol calorifugé par rapport au système de radiateur traditionnel 10 fois supérieur

Ainsi, un sol chaud, situé dans la chape, est une solution rationnelle qui aide à créer des conditions de vie confortables. Mais il faut prendre en compte un certain nombre de conditions:

  • L'épaisseur de la couche de fonte. L'emplacement du système de chauffage à la mauvaise profondeur nivelle l'effet recherché et crée de nombreux problèmes. C'est pourquoi toutes les œuvres sont divisées en deux étapes successives: la formation du brut et la surface de finition, entre lesquelles l'élément électrique sera situé. Mais avec des déviations minimales de la base, une seule couche est coulée.
  • Type et type de chape utilisée. La technologie utilisée en dépend.
  • Respect exact de toutes les nuances dans la préparation du mélange et les étapes de son remplissage. La conception peut comporter plusieurs couches différentes: isolation, étanchéité, renforcement.
  • La sécurité Les sols électriques et les systèmes d'eau nécessitent beaucoup de soin et de prudence. L'important est l'installation correcte des éléments.

La combinaison de toutes les conditions est la garantie de résultats de grande qualité, fiables et durables.

Avec une connaissance de base de la sécurité électrique au niveau secondaire, tout maître d’habitation peut installer un système électrique moderne pour le chauffage par le sol.

Variété de compositions pour le style du système

Pour l'installation d'un plancher calorifugé dans un coupleur, différents types de compositions sont utilisés, lesquels sont utilisés dans différentes situations, en fonction de leurs caractéristiques.

Les options les plus populaires sont:

  • Béton avec ajout de fines de remplissage. Cette solution convient à l’installation d’un sous-plancher ou au remplissage des systèmes de chauffage lors du chauffage de l’eau.
  • Compositions ciment-sable. Ils permettent de poser un sol isolé thermiquement. Pour donner à la solution des propriétés supplémentaires, des plastifiants spéciaux sont ajoutés.
  • Mélange avec effet auto-nivelant. Utilisé pour obtenir un revêtement mince, nécessaire avec une petite hauteur de la pièce, ainsi que la chape de l'appareil sur une base relativement plane.
  • Pour simplifier le processus, des produits spéciaux ont été développés pour le chauffage par le sol. De tels mélanges possèdent toutes les caractéristiques et qualités nécessaires.
Les mélanges spéciaux autonivelants sont considérés comme les plus qualitatifs, mais un mortier ciment-sable convient parfaitement à l'option économique.

Actuellement, la chape humide la plus courante permet d'obtenir un résultat optimal. Mais il présente un certain nombre d'inconvénients importants, notamment l'impossibilité de procéder à un démontage rapide sans endommager la structure. En outre, avec la mauvaise technologie, il existe une forte probabilité de nombreuses fissures et déformations, de sorte que l'option à sec gagne de plus en plus en popularité.

Caractéristiques de l'installation d'un plancher électrique

La pose du chauffage au sol électrique dépend directement des caractéristiques des éléments sélectionnés.

Technologie de câble

Cette option est un système dans lequel un câble posé selon un certain schéma est utilisé comme élément chauffant.

Le principe de l'exécution du travail:

  1. Le lieu d'installation du thermostat est déterminé à l'avance. Pour son installation, 30–40 cm s'éloignent du niveau du futur revêtement de sol. La pose peut se faire de différentes manières, mais l’option privilégiée est une option cachée, elle vous permet de noyer tous les fils et le capteur dans le mur. Le panneau de commande est monté dans le mur à une distance d'environ 40 cm du sol

Note! Lorsque vous travaillez dans des pièces à humidité instable ou élevée, le thermostat est placé dans la pièce voisine.

  • Du fait que l'installation est souvent effectuée sur la couche de renforcement, celle-ci est fixée sur la bande de montage. La fixation est effectuée par incréments de 50 à 90-100 cm. Une distance de 10 cm par rapport au mur est obligatoire et de 30 à 50 cm à l'emplacement du meuble. Si des radiateurs et des tuyaux de chauffage sont installés dans la pièce, il faut en mesurer au moins 15. voir

    Lors de l'installation d'éléments chauffants, il est nécessaire de respecter un écart de sécurité entre les murs, les communications et les fils eux-mêmes.

  • Le câble qui effectue le chauffage, est attaché à l’élément de puissance, la connexion est cachée dans un couplage spécial. Après cela, le câble d'alimentation est fourni au thermostat.
  • Des fragments de chauffage sont répartis sur la surface. Pour ce faire, utilisez un schéma pré-compilé avec les recommandations du fabricant. Il est important d’observer la justesse des courbes, elles doivent être lisses, sans plis. Le câble est fixé sur le ruban de montage, en outre, vous pouvez fixer à la vanne.

    Le schéma de pose est choisi en fonction des conditions de la pièce.

  • Il faut garder à l'esprit qu'il doit y avoir une distance de plus de 80 mm entre les spires des éléments.
  • Les capteurs de température sont fixés à des emplacements sélectionnés.
  • Vérifie l'exactitude et les performances de toutes les connexions. L'ordre de fonctionnement des capteurs de température et du thermostat est évalué en fonction des certificats fournis par le fabricant, qui reflètent les paramètres et les erreurs.
  • L'installation d'un tel système implique l'observation exacte du schéma et de l'ordre de connexion.

    L’installation de plancher chauffant électrique peut changer avec l’augmentation du nombre de circuits, ainsi qu’en fonction du type de raccordement (triphasé et triphasé)

    Pose de tapis chauffants

    La technologie consistant à poser un plancher chauffant sur des tapis chauffants est une procédure plus simple qui n'exige pas de respect de l'emplacement exact du câble. Cela est dû au fait qu'ils sont déjà fixés dans une seule structure, qui doit être correctement étalée sur la surface.

    Caractéristiques d'installation: les rouleaux d'une grille sont déroulés sur une base préparée; pour la rotation des cellules, ils sont soigneusement découpés afin de ne pas endommager le câble. S'il est nécessaire de contourner l'obstacle, la grille est coupée et les éléments chauffants sont placés à la distance requise les uns des autres. Le thermostat est connecté et le système est vérifié.

    Les tapis, comparés à d'autres systèmes électriques, sont considérés comme l'une des options d'agencement les plus pratiques.

    Ce sont des nattes qui permettent de remplir la chape avec une épaisseur minimale, ce qui réduit considérablement la hauteur du sol.

    Note! Actuellement, il existe des systèmes électriques infrarouges qui ne sont pas situés profondément dans la chape, mais directement à sa surface, sous le revêtement décoratif.

    Les radiateurs infrarouges sont de bonne qualité et montés rapidement, mais ne conviennent pas à toutes les pièces et tous les étages.

    Procédure générale pour le chauffage par le sol

    Il existe un schéma traditionnel consistant à poser un plancher chauffant électrique et à couler la chape. Lorsque vous travaillez sur une base non préparée, le processus est divisé en trois étapes:

    1. Le premier est l'alignement de la base avec toutes les procédures nécessaires, ce qui vous permet de créer une surface plane pour la pose d'une couche d'isolant. Cette étape est conseillé d'effectuer même avec l'appareil chape sèche.

    Quel que soit le système de chauffage que vous choisissiez, il est nécessaire de l’équiper d’une base absolument plate.

  • Après une couche d'isolation thermique, un revêtement est coulé, ce qui servira de base à l'installation du système «plancher chaud». Cela vous permet de créer une barrière optimale entre l'isolant et les éléments chauffants qui ne doivent pas être en contact.
  • La dernière couche cache les parties électriques et les renforts, c’est lui qui est responsable de la bonne conductivité thermique. Souvent, il est fabriqué à partir de mélanges de construction spéciaux.
  • La couche intermédiaire n’est pas toujours la solution appropriée, elle est donc parfois passée et l’isolation est recouverte d’imperméabilisation. Mais assurez-vous d'avoir un système de chauffage à distance, fixé sur la vanne.

    L'isolation thermique n'est pas une option obligatoire dans le gâteau d'isolation, mais elle augmente considérablement l'efficacité du système.

    Remplissage de la chape et installation du système

    Une gamme complète de travaux d'installation consiste en une séquence d'actions en fonction de la situation spécifique.

    La technologie consistant à couler la chape et à y poser un plancher chaud:

    1. Préparation minutieuse de la base: il est nécessaire de broder toutes les fissures, de les traiter avec un apprêt pénétrant en profondeur et de les recouvrir d'un mastic. Un tel mélange peut être remplacé par de la mousse, humidifier et pré-nettoyer l’espace. La poussière et la saleté sont retirées de la surface.
    2. Si nécessaire, l'imperméabilisation est effectuée. Si vous avez l'intention de poser de l'isolant, cette procédure est effectuée de manière sélective, en ne couvrant que les joints et les zones instables.

    L'étanchéité est requise dans les locaux où il est prévu de remplir tout type de chape humide

  • Avec des différences significatives, on coule la première couche de la chape, qui est un mélange de ciment avec des additifs de plastifiant et de fibre de verre.
  • L'isolation est posée sur une base sèche, car elle est utilisée en mousse ou en penoplex. Le matériau est réparti de manière décalée sur la surface et fixé sur une colle spéciale, qui recouvre également les bords.

    Note! Assurez-vous que tout autour du périmètre de la pièce est collé avec du ruban adhésif.

  • Une couche supérieure d'imperméabilisation est étirée ou une chape est coulée.
  • L'installation de matériel de renforcement. Il peut s’agir d’un certain type de maillage situé à une certaine distance de la surface du sol.
  • Le raccord est monté sur le système choisi de chauffage au sol électrique. Chaque élément posé doit être placé exactement selon le schéma. Mais si le renforcement est réalisé avec de la fibre de verre et que la base est en ciment monolithique ou en béton, le chauffage est situé directement à la surface.
  • Après avoir vérifié l'exactitude des connexions et testé le système, une couche de finition est appliquée sur les balises installées. Les solutions spéciales sont excellentes pour cela.
  • Après un certain temps, la doublure décorative est effectuée.
  • Peut être remplacé par de la colle à carrelage, mais cette option ne convient que pour faire face aux carreaux

    Ainsi, la technologie générale de la pose de la structure n’est pas très difficile si les marches sont correctement conçues.

    Quelques nuances

    Pour obtenir un résultat de qualité, il est conseillé de respecter certaines règles:

    • le renforcement est une procédure obligatoire pour éviter les fissures ultérieures;
    • sol chaud nécessite une préparation minutieuse de la base, il est situé exclusivement sur une surface plane;
    • sur l'épaisseur de l'attache affecte le diamètre du câble, qui est utilisé pour le système électrique, le paramètre optimal est une couche de 30 à 50 mm;
    • les grandes pièces sont séparées par des coutures spéciales;
    • Lors du coulage du mélange de ciment, il est nécessaire d'attendre qu'il soit complètement sec, après quoi d'autres travaux pourront être effectués et un sol chauffé pourra être utilisé.

    Dans le respect de toutes les règles et recommandations, la couverture avec le système de chauffage rempli avec un coupleur servira pendant de nombreuses années, offrant le confort voulu.

    Technologie pose eau chauffage par le sol

    Il est assez difficile de trouver un propriétaire qui ne cherche pas à créer un confort adéquat dans la maison. Et ce n’est pas seulement le style intérieur, mais aussi le microclimat environnant, c’est-à-dire le maintien de la température et de l’humidité dans certaines limites. Cependant, les conditions météorologiques à l'extérieur de la fenêtre ne vous permettent pas toujours de profiter du confort à l'intérieur et les résidents sont hantés soit par une chaleur intense, soit par un froid insupportable. Pour éviter de tels problèmes, des spécialistes de diverses industries développent de nouveaux équipements climatiques, parmi lesquels les climatiseurs et les chauffages sont considérés comme les plus populaires.

    Le système de chauffage est extrêmement important, particulièrement pour les salles de bain. Il convient de noter que le sol chaud pour un bain a longtemps été pour beaucoup non pas un luxe, mais une nécessité. Mais souvent, les locataires ne pensent pas à l'installer, considérant que l'installation est assez gênante. Toutefois, si vous suivez scrupuleusement les instructions des experts et suivez les règles d'installation, alors tout le processus vous semblera assez simple et facile à faire vous-même.

    Aujourd'hui, les chauffe-eau et les radiateurs électriques sont devenus populaires. Nous allons parler ici du fonctionnement du système de plancher d’eau, dans lequel, grâce à la circulation du fluide à travers les tuyaux, la pièce est chauffée (température jusqu’à +45 degrés). Et avant de réfléchir à la manière de monter un sol chaud, il convient de noter ses principaux avantages.

    Les avantages des sols chauds

    La principale caractéristique positive des systèmes de chauffage d’eau en plein air est qu’ils permettent de répartir l’air chauffé de manière uniforme dans toute la pièce. Cela s'explique par le fait que la source de chaleur est placée dans la partie la plus basse de la pièce et monte plus uniformément au plafond, ce qui entraîne un réchauffement progressif de l'espace environnant. Les avantages comprennent également:

    • contrôle de la température avec des régulateurs;
    • pas besoin d'installer des radiateurs supplémentaires;
    • longue durée de vie (jusqu'à 50 ans);
    • niveau égal de chauffage de toute la surface du sol.

    Bien entendu, la technologie d'installation d'un plancher d'eau chaude nécessite de prendre en compte non seulement les avantages, mais également certains inconvénients de tels systèmes. Ainsi, lors de la planification d’une installation, vous devez savoir que:

    • lors de l'installation de chauffage de l'eau devra augmenter le plancher principal d'environ 10 cm;
    • à l'intérieur, il est recommandé d'installer des meubles uniquement à partir de matériaux naturels, car les produits en plastique ou en panneaux de particules et MDF peuvent dégager des substances nocives lorsqu'ils sont chauffés;
    • dans les anciennes maisons exploitées, il est nécessaire d'obtenir l'autorisation de services spéciaux pour connecter le système au chauffage centralisé;
    • dans les maisons privées, il est nécessaire d’assurer une température positive constante dans la pièce afin que l’eau du système ne gèle pas;
    • tous les matériaux ne conviennent pas à la finition (les produits doivent porter des marques spéciales);
    • le coût relativement élevé de l'installation, ainsi que des frais plus élevés pour la consommation d'eau.

    Compte tenu de tous les avantages et inconvénients énumérés ci-dessus, on peut dire qu’il est rentable d’installer un plancher chauffant avec système d’alimentation en eau dans les chambres peu encombrantes, les salles de bains étant considérées comme une bonne option. Il convient également de noter que presque tous les matériaux de sol courants conviennent à l'installation de tels systèmes de chauffage. En outre, des produits tels que les carreaux de céramique sont également un excellent conducteur de chaleur, ce qui signifie que le chauffage de la pièce sera mis en œuvre aussi efficacement que possible. Il est important de comprendre comment poser correctement le chauffage au sol par eau.

    Étapes de l'installation du système

    Tout d’abord, vous devez choisir un matériau spécifique pour les tuyaux. Les experts conseillent d’utiliser des produits en métal et plastique d’un diamètre de 20 mm pour l’auto-assemblage du système. Bien sûr, il peut s’agir de tuyaux en polypropylène, mais lorsqu’ils accostent, un fer à souder est nécessaire, ce qui n’est pas une méthode de soudage très pratique. Il vaut également la peine de pré-acheter tout le matériel nécessaire à la réparation. En particulier, une tuile lisse est recommandée pour la finition. Cependant, dans les salles de bain, de tels carreaux peuvent être dangereux, car leur coefficient antidérapant est plutôt faible.

    Ainsi, la technologie de pose de plancher chauffant à l’eau implique les étapes suivantes:

    1. installation d'une armoire de collecte;
    2. installation du système de chauffage;
    3. remplissage de chape;
    4. pose d'un revêtement de sol de finition.

    Chaque processus requiert une approche responsable ainsi que certaines compétences. Vous devez donc les examiner plus en détail.

    Installation d'une armoire de collecte

    L'armoire de collecte est une structure métallique conçue pour loger une canalisation et un appareil de connexion de plancher d'eau. Dans certains cas, il est tout à fait possible de s'en passer, mais il est toujours recommandé de l'installer pour des raisons esthétiques et pour un fonctionnement confortable du système. L'installation ne prend pas beaucoup de temps et la conception elle-même est assez simple: le système de fixation, le boîtier et les portes.

    La première chose à faire est de préparer une niche dans le mur presque à proximité du sol, étant donné la possibilité de fournir des tuyaux. Une armoire est installée à l'intérieur et soigneusement fixée aux boulons d'ancrage par des trous spéciaux. Ensuite, les tuyaux eux-mêmes démarrent:

    • tuyau d'alimentation (à partir de l'alimentation en eau chaude);
    • tuyau de retour (évacuation des eaux usées).

    Il est important d'installer une vanne sur chaque tuyau pour couper l'alimentation en eau. L'installation de la pompe de circulation est également requise. La prochaine étape consiste à connecter les supports de capteurs, ainsi qu’à les raccorder au sol à l’aide de raccords (éléments de raccordement des tuyaux). Lorsque la réparation du système est terminée, vous pouvez commencer à sceller le cabinet lui-même, puis passer à la prochaine étape des travaux.

    Installation de plancher chauffant

    Tout d'abord, la pose correcte d'un sol chauffé à l'eau sous le carrelage avec vos propres mains suggère que la base sera nivelée et nettoyée de la saleté. En même temps, si le sol présente des différences de hauteur minimes, il est impossible de les éliminer, mais si les différences sont plus graves, il sera nécessaire de niveler la surface. Ensuite, vous devez poser une couche d'imperméabilisation. Le matériau est posé avec un chevauchement d’étoffes d’au moins 10 cm et les joints doivent être fixés avec du ruban adhésif.

    Étant donné que dans la plupart des cas, un dispositif de chape de sol est requis, un ruban amortisseur doit être appliqué autour du périmètre de la pièce pour compenser la dilatation du mortier lors du durcissement. Pour réduire les pertes de chaleur, il est important de poser une couche d’isolant. Avec cette tâche, des matériaux tels que le béton cellulaire, le liège technique ou la mousse de polystyrène résistent parfaitement. Sur la base préparée de telle manière, les tuyaux sont en cours d'installation.

    Les tuyaux dans lesquels circule l’eau sont fixés au sol à l’aide de lattes spéciales munies de mèches. La première étape consistera à fixer le début du tuyau au collecteur d’alimentation, puis à le boucler le long du sol selon le schéma choisi à l’avance. La dernière étape consiste à attacher l'extrémité libre au collecteur de retour. Après l'installation, il est important de vérifier l'absence de fuite du système. Pour ce faire, les tuyaux sont remplis d'eau à haute pression (environ 2 fois plus élevée que le travailleur). Si aucun problème n'est détecté, vous pouvez passer à l'étape suivante.

    Chape de sol

    La solution pour la chape est choisie en fonction des capacités du budget, ainsi que de l'urgence du travail. Par exemple, le mélange sable-ciment est considéré comme l'option la moins chère, mais pour un séchage complet, vous devez attendre environ un mois. Les mélanges auto-nivelants à cet égard sont plus pratiques, puisqu'ils durcissent pendant 7 à 10 jours, mais sont plus coûteux. Avant de commencer à remplir le sol, il est recommandé de poser le treillis de renfort sur des revêtements spéciaux. En d'autres termes, la distance entre le tuyau et la grille doit être de 5 mm. La solution de finition est coulée avec une couche d'au moins 5 cm.Avant de poursuivre le travail, assurez-vous de sécher la chape.

    Pose de tuiles

    Il convient de noter que les méthodes de pose de carreaux sur un système de chauffage par le sol ne diffèrent pas de leur installation habituelle. La séquence d'actions sera la suivante:

    • dessin sur la base de la structure de la colle destinée aux sols calorifugés (la colle est appliquée sur de petits sites);
    • avec une truelle crantée, la composition est appliquée sur le mauvais côté de la tuile;
    • à partir du mur du fond, appliquez le carreau sur le sol et appuyez dessus en le tapotant avec un maillet en caoutchouc;
    • des croix en plastique sont insérées dans le joint entre les carreaux, ce qui est nécessaire pour obtenir des espaces vides;
    • toutes les quelques tuiles sont vérifiées par niveau, il est important qu'elles se trouvent dans un seul plan; s'il y a des écarts, vous pouvez réparer les tuiles, mais cela doit être fait dans les 10 minutes, car la colle va s'accrocher;
    • Après avoir posé toutes les tuiles, laissez durcir pendant quelques jours, vous pouvez alors commencer à sceller les joints.

    Il est important de garder à l'esprit que lors de la pose, le système de carrelage doit être désactivé. Le système ne peut être utilisé qu'après le jointoiement.

    Ainsi, les sols chauffés à l'eau - la technologie d'installation est terminée. Lorsque vous effectuez toutes les recommandations, la procédure peut être effectuée indépendamment. Cependant, s’il existe une incertitude quant à ses propres capacités, il est souhaitable de confier le travail au maître.

    Top