Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Radiateurs
Niveau de consommation d'énergie calorifique pour le chauffage: comment calcule-t-on la charge de la chaleur?
2 Cheminées
Systèmes de chauffage pour les maisons de campagne. Chaudières, chauffe-eau à gaz, chauffe-eau - Réparation, service, exploitation. Recommandations pour l'installation et l'installation.
3 Les chaudières
Systèmes de chauffage pour les maisons de campagne. Chaudières, chauffe-eau à gaz, chauffe-eau - Réparation, service, exploitation. Recommandations pour l'installation et l'installation.
4 Les chaudières
Comment mettre des compteurs sur le chauffage dans l'appartement: l'installation d'appareils individuels
Principal / Des pompes

Règles de choix: quel type de vase d'expansion est nécessaire pour chauffer une maison privée?


Le vase d'expansion est une partie importante du système de chauffage. C'est un réservoir pour la libération de l'excès de liquide de refroidissement, qui se dilate lorsqu'il est chauffé.

Sans réservoir d'expansion, le fonctionnement correct de tout système de chauffage est impossible.

But du vase d'expansion pour les chaudières

Au moment de chauffer, le volume de tout corps augmente.

Cela est dû aux propriétés physiques de la substance. Les corps liquides, ainsi que dans les tuyaux et les radiateurs de chauffage sont des vecteurs de chaleur. Lorsqu'ils sont chauffés à 10 ° C, ils augmentent d'environ 0,3%.

Puisque le fluide ne peut pas se contracter, il en reste des surplus qui doivent être envoyés quelque part. Pour ce faire, définissez le vase d'expansion.

Ce dispositif prend l'excès de liquide dans les tuyaux de chauffage et compense le manque de liquide de refroidissement lorsqu'il est refroidi et, par conséquent, comprimé.

C'est important! En l'absence de vase d'expansion pendant le chauffage du liquide de refroidissement, il se produit une augmentation de la pression qui entraîne la rupture des tuyaux et des radiateurs.

Le vase d'expansion garantit un fonctionnement sûr de tous les composants du système de chauffage.

La durée de vie dépend de l'exactitude de son installation. Ainsi, le réservoir est nécessaire pour:

  • retirer temporairement l'excès de liquide de refroidissement du système de chauffage lorsqu'il est chauffé;
  • éliminer l'excès de liquide du réservoir lorsque le niveau maximum est dépassé;
  • combler le manque de liquide de refroidissement dans les tuyaux quand il est refroidi;
  • maintenir la pression du système de chauffage en ajustant le volume du liquide de refroidissement;
  • accumule et rejette l'air et les vapeurs du liquide dans l'atmosphère qui apparaissent lorsqu'il est chauffé.

Types de chars

Il existe deux types de réservoirs pour le système de chauffage:

En plein air

S'établit dans des systèmes à circulation naturelle du caloporteur. Il est monté au plus haut point et constitue un récipient ouvert ou semi-ouvert de forme ronde ou rectangulaire.

À un certain niveau, un tube est inséré dans celui-ci pour drainer l'excès de liquide de refroidissement. Un réservoir ouvert doit être chauffé afin que le liquide de refroidissement ne refroidisse pas.

Photo 1. Vase d'expansion de type ouvert, adapté aux systèmes de chauffage à circulation naturelle.

  • simplicité et simplicité du service;
  • l'absence d'éléments supplémentaires;
  • facilité de gestion.
  • ouverture et contact avec l'atmosphère, ce qui rend possible la corrosion de l'appareil lui-même;
  • en raison de l'ouverture, il y a une forte évaporation du liquide de refroidissement, d'où la nécessité d'une surveillance constante du niveau de fluide;
  • L'installation au sommet de la colonne montante principale constitue une gêne lors de l'ajout de fluide dans le système.

Fermé

Le réservoir fermé est installé dans des systèmes de chauffage à circulation forcée du liquide de refroidissement. C'est un récipient hermétique avec une valve Mayevsky installée pour libérer l'air en excès. Pour contrôler la pression à l'intérieur du réservoir, il est fourni avec un baromètre. Un tel réservoir est installé n'importe où dans la pièce.

Photo 2. Un vase d'expansion de type fermé est généralement monté dans des systèmes de chauffage à circulation forcée.

  • étanchéité complète du système;
  • absence de contact avec l'air excluant la corrosion des tuyaux et des radiateurs;
  • facilité d'installation;
  • la rentabilité.
  • la nécessité d'installer un équipement supplémentaire pour contrôler la pression à l'intérieur du réservoir;
  • risque d'endommager l'appareil en raison de coups de bélier.

Membrane

Réservoirs de type membrane - un type séparé de réservoirs fermés. Ils sont un conteneur scellé avec une membrane élastique à l'intérieur.

La membrane sert à ajuster la pression du fluide dans le système. Il divise le réservoir en deux parties. Une partie est remplie de gaz inerte et l'autre est conçue pour recevoir un excès de liquide de refroidissement.

Lorsque du liquide pénètre dans une partie, la pression sur la membrane augmente, ce qui se traduit par un décalage du côté de l'air. Lorsque le liquide de refroidissement refroidit, l'inverse se produit. La pression du fluide diminue et l'air comprimé repousse la membrane.

Les conteneurs à membrane peuvent avoir une membrane remplaçable et non remplaçable. Dans le second cas, en cas de bris, le vase d'expansion devra être complètement remplacé. Par conséquent, les conteneurs du premier type sont plus populaires.

  • absence de contact avec l'air et, par conséquent, prévention de la corrosion du métal;
  • installation dans n'importe quel endroit approprié à l'intérieur;
  • pas besoin d'isolation thermique;
  • facilité d'installation;
  • la fiabilité;
  • rentabilité, puisque le liquide de refroidissement ne s'évapore pas des tuyaux et des radiateurs et n'est pas refroidi.
  • l'incapacité de fabriquer leurs propres mains sans matériaux ni outils spéciaux;
  • contrôle périodique de la pression du gaz inerte;
  • en cas de casse de la structure, dans certains cas, vous devrez remplacer complètement le réservoir.

À l'aide! Les réservoirs à membrane sont installés dans des systèmes de chauffage de type fermé utilisant une pompe. Ces systèmes dépendent de la disponibilité de l'électricité.

Comment choisir un vase d'expansion pour le chauffage

La structure de chaque système de chauffage comprend un certain nombre d'éléments sans lesquels son fonctionnement normal est impossible. L'un de ces éléments - la capacité d'extension, son objectif et son périphérique sera traité dans cet article. Nous verrons également comment choisir un vase d'expansion pour chauffer une maison privée.

Quel est le vase d'expansion?

Même à partir du cours de physique à l'école, il est bien connu de tous que lorsqu'un corps est chauffé, il se dilate, tandis que les liquides et les gaz augmentent en volume. Contrairement au gaz, un liquide est un fluide incompressible et s'il est chauffé dans un récipient fermé, qui est également le réservoir de la chaudière, cela entraînera une augmentation de la pression à l'intérieur de celui-ci, car il n'a nulle part où se développer. En conséquence, une rupture des parois du réservoir peut survenir.

Imaginez un caloporteur chauffé dans des pipelines d’une température de 20 ºC à 80 ºC. Si vous ne mettez pas de vase d'expansion dans le système de chauffage, la pression dans le réseau augmentera considérablement lorsque le fluide liquide sera chauffé et que de l'eau risque de s'échapper à l'endroit le plus faible. Eh bien, quand il y a une sécurité soupape de sécurité. L’excès d’eau la traversera, puisqu’il n’a nulle part où aller. En l'absence de soupape, le liquide de refroidissement éclatera simplement sur l'un des raccords.

Le vase d'expansion est nécessaire pour contenir le liquide de refroidissement qui augmente dans le volume lorsqu'il est chauffé. En même temps, pendant le refroidissement, il retourne au système.

Dans le cas où l’eau est évacuée par une soupape de sécurité, elle ne peut plus être restituée après refroidissement, ce qui entraînera le rejet d’air dans l’espace libre. Cela conduira à la formation d'un sas et ne permettra pas au système de fonctionner normalement.

Types de vases d'expansion

À l’extérieur, la forme et la taille des réservoirs d’expansion pour le chauffage peuvent varier, en fonction des calculs. Il s’agit généralement d’un réservoir relié au système de chauffage par un seul tuyau. Cependant, différents types de conteneurs présentent des différences structurelles et sont utilisés dans différents cas. Pour choisir le bon réservoir, vous devez comprendre ces différences. Nous allons donc d'abord présenter une liste des types existants:

  • type ouvert;
  • fermé, équipé d'une membrane.

Note Il existe encore des vases d'expansion fermés sans membrane, mais leur utilisation n'est pas recommandée. Ci-dessous, nous expliquerons pourquoi.

Type ouvert réservoirs

Ces réservoirs sont utilisés pour des systèmes de chauffage ouverts (autrement: gravité, gravité) et constituent un réservoir en métal avec un sommet ouvert de forme arbitraire. Une buse est soudée à la partie supérieure de la paroi latérale pour fixer un tuyau souple ou un tuyau de trop-plein. Le fluide caloporteur est amené dans le réservoir par le bas. L'élément est installé au-dessus de tout le système sur le tuyau d'alimentation, généralement dans le grenier de la maison.

Note Parlant dans le langage technique correct, un système ouvert est un système dans lequel l’eau est directement prélevée pour les besoins de l’ECS. Dans les maisons privées, il n'est pas utilisé, mais dans les réseaux centralisés. Open a appelé à tort le schéma avec la circulation naturelle du liquide de refroidissement.

Tout vase d'expansion pour le chauffage de type ouvert remplit 2 fonctions:

  • sert à compenser la dilatation du liquide de refroidissement;
  • produit l’élimination de l’air du système, car son sommet communique avec l’atmosphère.

C'est son avantage, mais ce n'est pas le seul. Un conteneur ouvert peut également servir avec succès et de manière durable également dans des systèmes à circulation forcée, étant donné que le dispositif du réservoir est très simple, il n’ya rien à briser. Cependant, il a de nombreuses lacunes:

  • réservoir installé dans le grenier, nécessite une bonne isolation;
  • pendant la saison, vous devez surveiller en permanence le niveau d'eau dans le réservoir et le reconstituer rapidement;
  • le liquide de refroidissement est constamment saturé d'oxygène de l'atmosphère, ce qui accélère la corrosion des pièces métalliques de la chaudière;
  • consommation supplémentaire de matériaux et difficultés d'installation.

Réservoir à membrane fermé

Un vase d'expansion fermé plus moderne est un vase cylindrique avec une membrane en caoutchouc incorporée à l'intérieur. Utilisé dans les circuits à circulation forcée de liquide de refroidissement et installé dans la salle de la chaudière. Le liquide de refroidissement est également fourni par le bas: un tiroir de service pour l’injection d’air est installé au-dessus de l’appareil.

La membrane en caoutchouc (communément appelée «poire»), fournie avec un vase d'expansion fermé du système de chauffage, est de 2 types:

  • sous la forme d'un diaphragme;
  • type de ballon.

Note Les capacités de certains fabricants ont une "poire" amovible, ce qui permet de la changer lorsque des fissures apparaissent.

La forme de la membrane n’a pas d’effet spécial sur le fonctionnement de l’appareil, bien qu’un peu plus d’eau soit placée dans le réservoir du second type. Par contre, dans la «poire», l’air (parfois l’azote) est pompé sous une certaine pression et doit être ajusté individuellement pour chaque système. Tous les vases d'expansion fermés sont également simples: lorsque le liquide de refroidissement se réchauffe, la pression dans le réseau augmente, la membrane se dilate et fait couler l'eau à l'intérieur du réservoir. Une fois refroidi, tout se passe dans l'ordre inverse.

Un vase d'expansion hermétique pour une chaudière à gaz d'un type mural est souvent intégré au générateur de chaleur, car il a de petites dimensions. De plus, l'appareil ne communique pas avec l'atmosphère et la diffusion d'oxygène dans le liquide de refroidissement est complètement exclue. Le point faible de ces réservoirs est la membrane: sa durée de vie est rarement de 10 ans et il n’est pas toujours possible de la remplacer.

Il existe un troisième type de dispositif de compensation - un vase d'expansion à vide pour le chauffage de type fermé sans "poire". Il est difficile de les trouver en vente et cela n’a aucun sens, puisqu’un tel modèle est celui qui échoue le plus. Le rôle de la membrane dans le réservoir est joué par l'air lui-même, ce qui entraîne sa diffusion active dans l'eau, ce qui est inacceptable. Et puis, le niveau dans le réservoir augmentera tout le temps, en conséquence, il n'y aura aucun endroit pour compenser la dilatation.

Recommandations pour la sélection

Si la maison a prévu ou a déjà installé un circuit à circulation naturelle, un vase d'expansion de type ouvert est fait pour vous. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un réservoir à vide. Rappelez-vous que l’eau d’un tel système ne bouge que par la différence de poids spécifique et que l’appareil risque de ne pas jouer son rôle. Vous pouvez acheter un bateau ouvert et le fabriquer vous-même. L'important est de calculer correctement le volume du vase d'expansion, ce que nous verrons plus loin.

Avec les vaisseaux à membrane sous vide, la situation est un peu plus compliquée. Il y a une mise en garde: une fois dans le magasin parmi une multitude de produits similaires, ne confondez pas un réservoir pour le chauffage avec un hydroaccumulateur pour l'alimentation en eau. Extérieurement, ils sont très similaires, même la couleur peut être la même, de sorte que la sélection du réservoir sur cette base est exclue. Les réservoirs diffèrent en fonction de l'inscription sur la plaque signalétique: pour le chauffage, la température de fonctionnement est indiquée jusqu'à 120 ° C et la pression jusqu'à 3 Bar. Sur l’accumulateur hydraulique, jusqu’à 70 ºС et une pression jusqu’à 10 Bar.

Lors du choix, vous devez également faire attention à la possibilité de remplacer la «poire» en cas d’échec. La taille de l'appareil est choisie en fonction des résultats du calcul du réservoir d'un type fermé.

Calcul du vase d'expansion

Vous trouverez dans la littérature technique et sur Internet de nombreuses méthodes permettant de calculer le vase d'expansion du système de chauffage avec circulation naturelle et forcée du liquide de refroidissement. Mais la plupart d'entre eux contiennent beaucoup de formules complexes faisant référence à la puissance de la chaudière et à d'autres paramètres. Vous ne pouvez pas vous tromper si vous utilisez un moyen plus simple de déterminer le volume du réservoir.

La méthode est basée sur l'affirmation que la quantité d'eau dans le système au chauffage maximal n'augmentera pas de plus de 5%. C'est-à-dire, calculez d'abord le volume d'eau comme suit:

  • la quantité de liquide de refroidissement dans la chaudière - sur le passeport;
  • le volume d'eau dans les conduites - en utilisant la formule de la surface d'un cercle, trouvez la section de chaque conduite et multipliez-la par la longueur;
  • la capacité du radiateur est également sur le passeport du produit.

En résumant les résultats, sélectionnez et calculez le vase d'expansion avec une marge, en prenant non pas 5 mais 10% de la quantité obtenue. Ce sera sa capacité.

Conclusion

Il est assez simple de calculer le volume et de choisir un réservoir de type fermé, il ne reste plus qu’à l’installer correctement. Cela peut également être effectué indépendamment, en suivant les instructions jointes au produit.

Installation d'un vase d'expansion pour le chauffage de type fermé

Installation d'un vase d'expansion pour le chauffage de type fermé et ouvert

Un des éléments obligatoires des systèmes d'ingénierie dans une maison privée est un vase d'expansion pour le chauffage de type fermé. L'installation et la sélection d'un tel équipement ou de ses analogues pour les systèmes ouverts doivent être effectuées en totale conformité avec les caractéristiques techniques de l'objet et les conditions de fonctionnement. Seul le respect de cette condition assurera la durabilité, le mode de fonctionnement correct et la sécurité du chauffage individuel.

Le vase d'expansion a pour principal objectif de niveler la dilatation du liquide de refroidissement (eau) en fonction de la température, afin d'éviter l'apparition de coups de bélier, l'extrusion de joints et la destruction de conduites et de raccords. Le volume du réservoir est calculé individuellement, en fonction des paramètres du système. Le principe de fonctionnement et les modèles d'appareil diffèrent selon les systèmes.

Constructions de divers systèmes et leurs caractéristiques

Systèmes de chauffage ouverts

Les systèmes de chauffage ouverts ne disposent généralement pas de pompe de circulation et sont équipés de réservoirs non étanches (avec couvercles ou complètement ouverts). Le vase d'expansion d'un tel système est un vase dans lequel de l'eau est ajoutée en fonction des besoins. Le dispositif d'un tel réservoir est plus simple, et le coût est beaucoup plus bas comparé aux modèles du type fermé.

Vous pouvez acheter un vase d'expansion pour le chauffage de type ouvert ou le faire vous-même, ce qui n'est pas si difficile avec certaines compétences et la disponibilité du matériel et des équipements.

Dans le même temps, un tel dispositif présente un certain nombre d'inconvénients:

  • En raison du manque d'étanchéité du système et de l'ouverture fréquente de la couverture dans le système avec de l'air pénètre une quantité importante d'oxygène. Sa présence provoque la formation de rouille sur les parois d'éléments métalliques (radiateurs et tuyaux).
  • Les fuites du système contribuent également à l'évaporation du liquide de refroidissement, qui devient plus intense lorsque la température augmente. Ainsi, l'ajout d'eau au système d'expansion est nécessaire assez souvent.
  • Pour qu'un système ouvert fonctionne efficacement, le module d'extension doit être installé aussi haut que possible (pas en dessous du point de câblage le plus élevé). Ce n’est pas toujours pratique, de plus, une telle installation nécessite plus de temps et d’efforts.
  • La nécessité d'une isolation thermique pour réduire les pertes de chaleur, en particulier si le réservoir est situé dans une pièce non chauffée.

Remarque: une fonction supplémentaire du vase d'expansion de type ouvert est également l'évacuation de l'air du système.

Systèmes fermés

La quantité d'eau dans un système de chauffage fermé est constante. Le liquide de refroidissement circule dans le feuillard à l'aide d'une pompe spéciale. Le vase d'expansion pour le chauffage du type fermé est un vase divisé en deux chambres par une membrane flexible. Alors que l'un d'entre eux reçoit de l'eau du système, se dilatant lorsqu'il est chauffé, l'air dans le second est comprimé.

Un vase d'expansion pour système de chauffage fermé, dont le prix est plus élevé en raison d'un appareil plus complexe, est à la fois plus pratique et plus pratique à utiliser. Assurant l'intégrité du système et n'étant pas la cause de la corrosion, il paye rapidement pour l'achat de fonds. Dans ce cas, le détournement d'air du système de type fermé ne peut pas être effectué à l'aide d'un détendeur. Pour cela, des vannes spéciales sont utilisées.

Vase d'expansion pour systèmes de chauffage fermés avec différents types de membranes

Les avantages des expandeurs de type fermé sont les suivants:

  • compacité
  • perte de chaleur minimale sans qu'il soit nécessaire de fournir une isolation,
  • absence de contact du liquide de refroidissement avec l'air, ce qui élimine le risque d'évaporation et réduit le risque de corrosion,
  • grand choix de site d'installation (presque n'importe où),
  • haute pression admissible.

Service d'extension

Lors de l'utilisation d'un réservoir tampon pour le chauffage, les recommandations suivantes doivent être suivies:

Inspection du chauffage de l'extenseur

  • Deux fois par an pour inspecter le système, vérifier l'absence de dommages mécaniques, la rouille dans le réservoir - pour tous les types.
  • Vérifiez la pression tous les six mois - pour les systèmes fermés.
  • Contrôle périodique de l'état de la membrane - pour les systèmes fermés.
  • Avec une interruption d'utilisation - videz le réservoir et séchez-le - pour tous les types.
  • Respectez les exigences du fabricant concernant les valeurs de pression et de température admissibles.
  • Utilisez uniquement des pièces de marque pour la réparation - principalement pour les réservoirs fermés.
  • Il est préférable d'utiliser un gaz inerte pour la chambre de l'élargisseur fermé.

Calcul du volume du vase d'expansion

Quel que soit le type de système (ouvert ou fermé), on considère que le vase d'expansion doit augmenter le volume total de tout le système de 10%, c'est-à-dire que si 300 litres d'eau sont contenus dans des canalisations et des radiateurs, le volume du système avec réservoir doit être de 330 litres, c'est-à-dire nécessite un dilatateur pour 30 litres.

Il est important de garder à l’esprit que la nécessité d’une augmentation de 10% n’est valable que pour le chauffage utilisant de l’eau comme caloporteur. Si un liquide glycolique est utilisé à cette fin, le volume du réservoir est augmenté de 50% de la valeur calculée pour le réservoir d'eau. Cette différence est associée à différentes valeurs du coefficient de dilatation de l'eau et du glycol.

Pour de nombreux utilisateurs, il est difficile de calculer le volume total de liquide de refroidissement dans le système. Il peut être produit de différentes manières.

  • La méthode la plus précise consiste à calculer un vase d'expansion pour le chauffage en mesurant les paramètres géométriques de tous les éléments du système (conduites et radiateurs). Ensuite, le volume de chacun d’entre eux est calculé séparément et les résultats sont résumés. Les calculs prendront un certain temps, mais la réalisation de ce travail est justifiée par la précision du résultat et par la possibilité de choisir le modèle de module d'extension le mieux adapté.
  • Un moyen plus simple consiste à surveiller le débit d'eau dans le compteur lorsqu'il est rempli d'un système de chauffage. Cependant, cette méthode ne peut être utilisée que pour des systèmes ouverts.
  • Une autre option consiste à prendre la puissance du chauffage comme paramètre initial. Selon les normes pour chaque kilowatt de puissance de la chaudière, il faut 15 litres de fluide. La méthode est applicable dans les cas où vous êtes exactement sûr de la précision des calculs pour le choix de l'appareil de chauffage.

Travail de montage

Le respect scrupuleux des règles d'installation, lorsqu'il est équipé d'un détendeur d'un système de chauffage ouvert ou fermé, garantira la sécurité et l'efficacité de l'équipement.

Installation d'un vase d'expansion ouvert

Nous avons déjà dit plus haut que le vase d'expansion d'un système ouvert est monté au plus haut point. Cette exigence est due à deux facteurs:

  • La montée du liquide de refroidissement dans le détendeur et son retour dans le système de chauffage doivent être effectués par gravité, car la pompe de circulation dans ces systèmes est généralement absente.
  • Un tel agencement du vase d'expansion permet de remplir efficacement sa fonction supplémentaire d'évacuation de l'air. Les bulles montent toujours.
Schéma de connexion du réservoir à membrane dans le système de chauffage de type ouvert

Une des caractéristiques de l'installation de l'élargisseur dans un système ouvert est l'absence de la nécessité d'équiper le réservoir de vannes d'arrêt. En règle générale, le réservoir n'est alimenté que par deux buses, l'une par laquelle le liquide de refroidissement pénètre dans le réservoir et l'autre par le fluide qui retourne dans le système. Même la présence d'un couvercle sur le réservoir n'est pas critique, bien que son absence puisse conduire à une augmentation de la perte d'eau par évaporation, ainsi qu'à une pénétration de déchets et de poussière dans le système.

Installation d'un réservoir fermé

L'installation d'un vase d'expansion pour le chauffage dans des systèmes de type fermé est un peu plus compliquée, car il s'agit d'un dispositif complètement scellé. Contrairement aux expandeurs ouverts, que les utilisateurs fabriquent souvent indépendamment, ces unités ne sont créées que dans des conditions d’usine. Vous devez donc acheter un vase d’expansion pour le système de chauffage si vous possédez ce type.

Sur la photo l'élargisseur dans un système de chauffage fermé

Il existe plusieurs règles, à la suite desquelles vous pouvez installer le chauffage du vase d'expansion correctement.

  • Dans la plupart des cas, les détendeurs des systèmes fermés sont installés sur la ligne de retour devant la pompe de circulation, si l’on considère la séquence des éléments au cours du refroidissement. Si, pour une raison quelconque, une telle installation est impossible, choisissez une section dans laquelle les paramètres de flux sont proches du flux laminaire. L'exigence principale et obligatoire est l'emplacement horizontal et la rectitude de la section de cerclage.
  • La meilleure option serait d'acheter et d'installer un réservoir avec une soupape de sécurité. Un tel dispositif supplémentaire est destiné à la décompression, si sa valeur dépasse la valeur maximale autorisée. Cela augmente la sécurité du fonctionnement de l'équipement. Toutefois, vous devez savoir qu'en cas d'erreur dans les calculs (vers le bas) du volume du vase d'expansion, la soupape de sécurité se déclenchera trop souvent. La solution au problème consiste à remplacer l'élargisseur par une installation plus grande ou parallèle d'un réservoir supplémentaire.

Le principe de fonctionnement d'un vase d'expansion fermé avec une soupape de sécurité

  • Pour faciliter le contrôle du fonctionnement du système, il est préférable d’équiper le vase d’expansion lors de l’installation d’un manomètre.
  • Vous pouvez savoir quels radiateurs de chauffage choisir pour une maison privée et ce qu'il faut rechercher lors de l'achat, à partir d'un article séparé.

    Les critères de sélection des chauffe-eau à accumulation sont énumérés ici. Souvent dans les maisons privées leur donnent la préférence.

    Ce que les filtres à eau seront utiles dans une maison de campagne, nous avons dit dans ce matériel http://okanalizacii.ru/santeh_vodoprov/filtry/filtry-dlya-vody-v-chastnyj-dom.html

    Conseils utiles

    • Il convient de rappeler que l'installation du vase d'expansion dans le système de chauffage implique la sélection, l'achat et l'installation d'un modèle avec un boîtier rouge. Les modèles de couleur bleue sont conçus pour l'eau froide. Structurellement, les expanseurs ne diffèrent pas les uns des autres, mais les rouges sont conçus pour une exposition prolongée à haute température.
    • Malgré la pratique généralement acceptée d'utiliser une pompe de circulation uniquement pour les systèmes fermés, la présence d'une unité de pompage ne modifie pas l'état du système. En d’autres termes, si vous mettez une pompe de circulation sur le chauffage avec un réservoir ouvert, elle ne se fermera pas. Juste dans les systèmes ouverts le plus souvent, de telles unités ne sont pas nécessaires.
    • L'ébullition du liquide de refroidissement dans le système de chauffage n'est en aucun cas liée au travail de l'élargisseur. Très probablement, la pente des conduites horizontales et les diamètres des conduites utilisées devraient être révisés.
    • Il est déconseillé d'installer un extenseur à proximité de la pompe en raison d'une possible chute de pression.
    • Lors de l'installation, il est nécessaire d'utiliser uniquement des mastics spéciaux résistant à la chaleur.
    • Lors de l’installation de l’expandeur, tenez compte de la nécessité de l’entretien et des réparations éventuelles et assurez-vous que le module dispose d’un accès libre.
    • Certains modèles de chaudières sont déjà équipés de vases d'expansion et il ne sera pas nécessaire de les acheter en plus.

    Installation de vase d'expansion | Portail de construction

    L'utilisation d'un vase d'expansion est nécessaire dans tout système de chauffage fermé et même dans certains systèmes raccordés au chauffage central. L'installation du vase d'expansion est assez compliquée, mais si vous étudiez attentivement les instructions pour le faire vous-même, sans la participation de spécialistes, c'est tout à fait possible.

    Table des matières:

    Le principe de fonctionnement du vase d'expansion

    Le vase d'expansion est un réservoir en métal qui se connecte au système de chauffage. La fonction principale de ce dispositif est d'éliminer l'augmentation de pression dans la canalisation, due à la dilatation du liquide de refroidissement.

    Les réservoirs d'expansion sont de deux types: ouverts et fermés. Le principe de fonctionnement de chacun de ces réservoirs est différent l'un de l'autre.

    Un vase d'expansion ouvert comporte un couvercle en métal qui s'ouvre pour ajouter du liquide de refroidissement au système.

    Un vase d'expansion fermé se compose d'un conteneur en métal ne comportant aucune ouverture, à l'exception du raccordement au système. La capacité sépare la membrane interne en caoutchouc. Lorsque la pression augmente, le caoutchouc se plie et le liquide de refroidissement entre dans le réservoir; lorsque la pression diminue ou que le liquide de refroidissement fuit, le caoutchouc appuie sur la moitié du réservoir dans lequel le gaz est placé et le liquide de refroidissement pénètre dans le système. Ainsi, le vase d'expansion est un régulateur de pression qui empêche les pointes de haute tension dans le système. Si vous n'utilisez pas le vase d'expansion, le système de chauffage ne fonctionnera pas normalement et les robinets, les tuyaux et la chaudière tomberont rapidement en panne.

    Les vases d'expansion sont utilisés dans un système de chauffage privé et, dans certains cas, dans un système connecté au chauffage central.

    Variétés de vases d'expansion pour le chauffage

    Les réservoirs d'expansion sont divisés en:

    Le vase d'expansion ouvert présente un certain nombre d'inconvénients. Par conséquent, il est rarement utilisé, principalement dans les cas où le système n'est pas raccordé à la pompe et où l'eau circule librement.

    Inconvénients d'un vase d'expansion ouvert:

    • en raison de l'ouverture fréquente du couvercle, l'oxygène entre en contact avec les composants du système de chauffage, ce qui provoque la rouille sur les parois des tuyaux et des radiateurs;
    • lorsque la température de l'eau augmente, le liquide s'évapore; vous devez donc ajouter périodiquement du liquide de refroidissement au système;
    • Un vase d'expansion ouvert est installé au plus haut point par rapport au système de chauffage, de sorte que l'installation d'un tel instrument prend beaucoup de temps.

    Le seul avantage d'un vase d'expansion ouvert est son faible coût par rapport à un réservoir fermé.

    Le vase d'expansion fermé est appelé membrane, en fonction du type de membrane émise:

    • vases d'expansion de type remplaçable,
    • vases d'expansion non remplaçables.

    Les réservoirs larges remplaçables supposent le remplacement d'une membrane endommagée. Pour remplacer la membrane, il suffit de dévisser la bride.

    Les réservoirs d'expansion non remplaçables impliquent le remplacement de l'ensemble du réservoir lorsque la membrane est endommagée. Ces réservoirs sont plus résistants aux pertes de charge et la membrane est fixée de manière idéale et étanche à la paroi extérieure du conteneur.

    Les réservoirs d’expansion se présentent sous deux formes:

    La forme du ballon ressemble à un grand récipient dans lequel se trouve une membrane ou un couvercle, selon le type de réservoir.

    Les réservoirs larges et plats ont une forme oblaturée et une membrane de diaphragme. L'avantage des réservoirs d'expansion plats est qu'ils occupent peu de place et sont faciles à installer.

    Calcul du vase d'expansion pour le chauffage

    La taille et le volume du vase d'expansion sont affectés par:

    • type de système;
    • capacité du système;
    • pression maximale admissible;
    • emplacement d'installation du vase d'expansion.

    Le moyen le plus simple de déterminer le volume du vase d'expansion consiste à connaître la capacité du système de chauffage et à diviser ce montant par 10%. Par exemple, si le système de chauffage contient 400 litres de liquide de refroidissement, le volume du vase d'expansion sera de 40 litres si le liquide de refroidissement est de l'eau. Si un liquide glycolique est utilisé comme caloporteur, il convient d’ajouter 50% à cette quantité.

    Veuillez noter que 3% du liquide de refroidissement dans le vase d'expansion fermé vient compenser d'éventuelles fuites. Dans tous les cas, le volume du réservoir résultant doit être légèrement augmenté.

    Pour obtenir un calcul précis dans les systèmes de chauffage de grande taille ou complexes, il est préférable de faire appel à des experts ou d'utiliser un calculateur en ligne.

    Le calcul correct du vase d'expansion est indiqué par la défaillance de la soupape de sécurité.

    Installation d'un vase d'expansion pour le chauffage de type ouvert

    Un vase d'expansion ouvert est un endroit où l'eau entre en contact avec de l'oxygène. Un récipient ouvert est utilisé lorsque l'eau est libre, sans utiliser de pompe, se déplace dans le système ou lorsque le système est connecté au chauffage central.

    Étant donné que l'air est en contact avec de l'eau, l'ensemble du système de chauffage est conçu sur une pente de sorte que l'oxygène en excès soit expulsé des radiateurs.

    Emplacement d'installation du vase d'expansion: point le plus élevé par rapport au système de chauffage. La hauteur d'installation du vase d'expansion doit être supérieure à la hauteur d'installation du système de chauffage.

    Schéma d'installation du vase d'expansion:

    Un vase d'expansion supplémentaire est installé s'il n'est pas possible de monter le système de chauffage sous une inclinaison. Le niveau d'installation des vases d'expansion primaire et secondaire doit être identique.

    Le vase d'expansion ouvert comprend les connexions:

    • large,
    • signal,
    • circulant
    • débordement.

    Avec l'aide du tuyau d'expansion, le réservoir est relié au système de chauffage.

    Dans la plupart des cas, un vase d'expansion ouvert est monté à proximité de la chaudière et raccordé au système d'alimentation en eau à l'aide d'un raccord de signal contrôlant le niveau du liquide de refroidissement.

    Le tuyau de trop-plein relie le réservoir au système d'égout. Lorsque le réservoir est plein, le liquide est automatiquement évacué dans les égouts.

    Le tuyau de circulation fournit l’écoulement du liquide de refroidissement dans le cas où le vase d’expansion est placé dans une pièce non chauffée.

    Installation d'un vase d'expansion fermé

    Avant d'étudier les règles d'installation d'un vase d'expansion de type fermé, considérez les avantages de ce dispositif par rapport à un vase d'expansion ouvert:

    • perte de chaleur minimale;
    • n'avez pas besoin d'isolement;
    • travailler à des pointes de pression élevées;
    • installation en tout lieu, sans référence au point le plus élevé;
    • les appareils fermés sont plus compacts et plus faciles à installer;
    • pas de rouille sur les parois internes du système de chauffage;
    • facilité d'entretien.

    Outils pour le travail:

    • clé à molette;
    • clé pour l'installation de tuyaux en plastique;
    • touche de pas.

    La phase préparatoire comprend:

    • débranchement de la chaudière de l'électricité, du gaz ou de l'eau;
    • recouvrement de la vanne responsable de la circulation du liquide de refroidissement;
    • le caloporteur s'échappe de la section de chauffage où est installé le vase d'expansion.

    Instructions d'installation pour le vase d'expansion:

    1. Installez un robinet d'arrêt et de vidange sur le tuyau d'alimentation pour couper et vider l'eau.

    2. À l'aide de vis ou de brides, connectez le vase d'expansion au système. Si les tuyaux du système de chauffage sont en polypropylène, vous devez utiliser un appareil à souder, des raccords, des angles et des raccords.

    3. Un raccord appelé «américain» aidera à l'avenir à retirer facilement le réservoir pour le remplacer ou le réparer. Avant d'installer le raccord sur le vase d'expansion, enroulez le ruban de lin sur les filets et appliquez une pâte d'étanchéité.

    4. Lorsque l'eau du système est drainée, coupez le tuyau avec des ciseaux spéciaux et installez le té.

    5. Installez une soupape de sécurité et un manomètre.

    6. Avant de démarrer le système, nettoyez le filtre grossier.

    7. Avant de connecter le vase d'expansion au système, vous devez créer une pression de travail. Utilisez une pompe pour cela.

    8. Lorsque le vase d'expansion est connecté au réseau - démarrez toutes les vannes d'alimentation en liquide de refroidissement et allumez la chaudière.

    Conseils et règles pour l'installation d'un vase d'expansion

    1. Installez le vase d'expansion de sorte que le flux de liquide de refroidissement se fasse par le haut.

    2. En l'absence de données sur le volume exact du système de chauffage, la capacité du vase d'expansion est calculée en fonction de la puissance de la chaudière: 15 litres de liquide sont calculés pour 1 kW de puissance.

    3. Avant d'acheter et d'installer un vase d'expansion, inspectez la chaudière. De nombreuses chaudières modernes ont un vase d'expansion caché situé au centre de la chaudière.

    4. N'installez pas de vase d'expansion de type fermé près de la pompe de circulation, en raison de pertes de charge importantes.

    5. L'installation du vase d'expansion à vide est réalisée uniquement à une température positive.

    6. L'installation d'un vase d'expansion à membrane d'un type fermé est réalisée du côté de l'alimentation en eau froide de la chaudière.

    7. En tant que produit d'étanchéité, utilisez uniquement des produits d'étanchéité résistant à des températures élevées. Dans le cas contraire, les fuites sont inévitables.

    8. Lors de la détermination de l'emplacement et de l'installation du vase d'expansion, vous devez envisager une autre approche ou maintenance de l'appareil. N'installez pas le vase d'expansion dans des endroits difficiles d'accès.

    9. Lors de l'installation du vase d'expansion, respectez les règles de sécurité et les instructions générales acceptées.

    10. Assurez-vous de lire les instructions du fabricant pour l'installation du vase d'expansion.

    11. Assurez-vous d'installer une soupape de sécurité, qui vient parfois avec un réservoir. S'il n'y a pas de soupape, achetez-la séparément.

    Entretien du vase d'expansion pour le chauffage

    1. Une fois tous les 6 à 7 mois, inspectez le vase d'expansion pour détecter les dommages mécaniques ou la rouille. Si vous en avez, vous devez résoudre le problème.

    2. Dans les vases d'expansion fermés, la pression doit être contrôlée tous les six mois.

    3. Dans les appareils à membrane remplaçable, il est nécessaire de vérifier périodiquement l'intégrité ou les dommages de la membrane.

    4. Si le vase d'expansion n'est pas utilisé pendant une longue période, rangez-le dans un endroit sec, assurez-vous de vidanger toute l'eau et séchez l'appareil.

    5. Lors du remplacement de pièces individuelles du réservoir, il est recommandé d'acheter des composants uniquement auprès du fabricant du réservoir.

    6. Pour remplir la chambre à air, il est préférable d'utiliser un gaz inerte, par exemple de l'azote.

    7. Le bon fonctionnement du vase d'expansion dépend de la pression et de la température du système de chauffage.

    8. En cas de forte chute de pression, la membrane risque d'être endommagée. Pour remplacer la membrane, vous devez effectuer un certain nombre d'actions:

    • déconnecter la capacité d'extension du système;
    • relâcher la pression dans le réservoir avec une valve située dans la partie supérieure du réservoir;
    • retirer la bride située à l'endroit où le réservoir est connecté au système;
    • retirer la membrane et drainer l'excès d'eau;
    • insérer la membrane et installer la bride;
    • Fixez le réservoir après avoir réglé la pression souhaitée.

    Chauffage fermé dans une maison privée

    Ces dernières années, un système de chauffage fermé est devenu de plus en plus populaire. Le matériel de chauffage devient de plus en plus cher et je veux qu'il serve plus longtemps. Dans les systèmes de type fermé, la possibilité d'ingérer de l'oxygène libre est pratiquement éliminée, ce qui prolonge la durée de vie de l'équipement.

    Système de chauffage fermé - de quoi s'agit-il

    Comme vous le savez, dans tout système de chauffage d'une maison privée, il y a un vase d'expansion. Ceci est un réservoir qui contient une partie de l’élimination du liquide de refroidissement. Ce réservoir est nécessaire pour compenser la dilatation thermique dans différents modes de fonctionnement. De par leur conception, les vases d'expansion sont ouverts et fermés, respectivement, et les systèmes de chauffage sont appelés ouverts et fermés.

    Système de chauffage fermé à deux tuyaux

    Ces dernières années, le chauffage en circuit fermé est de plus en plus populaire. Tout d'abord, il est automatisé et fonctionne sans intervention humaine pendant longtemps. Deuxièmement, il peut utiliser n'importe quel type de liquide de refroidissement, y compris l'antigel (il s'évapore des réservoirs ouverts). Troisièmement, la pression est maintenue constante, ce qui permet d'utiliser n'importe quel appareil électroménager dans une maison privée. Plusieurs avantages sont liés au câblage et au fonctionnement:

    • Il n'y a pas de contact direct du liquide de refroidissement avec l'air, par conséquent, il n'y a pas (ou presque pas) d'oxygène incohérent, qui est un agent oxydant puissant. Ainsi, les éléments de chauffage ne s'oxyderont pas, ce qui augmentera leur durée de vie.
    • Un vase d'expansion de type fermé est installé n'importe où, généralement non loin de la chaudière (les chaudières murales à gaz sont associées aux vases d'expansion). Un réservoir de type ouvert doit se trouver dans le grenier. Il s’agit de tuyaux supplémentaires ainsi que de mesures d’isolation afin que la chaleur ne «fuie» pas à travers le toit.
    • Dans le système de type fermé, il y a des vannes d'évent automatiques, il n'y a donc pas d'aération.

    En général, un système de chauffage fermé est considéré comme plus pratique. Son principal inconvénient est la dépendance énergétique. Le mouvement du liquide de refroidissement est assuré par une pompe de circulation (circulation forcée), mais il ne fonctionne pas sans électricité. La circulation naturelle dans les systèmes fermés peut être organisée, mais c'est difficile - le contrôle du débit à l'aide de l'épaisseur du tuyau est nécessaire. C'est un calcul assez compliqué, car on considère souvent qu'un système de chauffage fermé ne fonctionne qu'avec une pompe.

    Pour réduire la volatilité et accroître la fiabilité du chauffage, ils installent des unités d'alimentation sans coupure avec des batteries et / ou de petits générateurs qui fourniront une alimentation de secours.

    Composants et leur but

    La composition du système de chauffage d'un type fermé

    En général, un système de chauffage fermé consiste en un ensemble spécifique d’éléments:

    • Chaudière avec un groupe de sécurité. Il y a deux options. La première est que le groupe de sécurité est intégré à la chaudière (chaudières murales à gaz, chaudières à pellets et certains générateurs de gaz pour combustibles solides). La seconde est qu’il n’ya pas de groupe de sécurité dans la chaudière, elle est ensuite installée à la sortie du tuyau d’alimentation.
    • Tuyaux, radiateurs, chauffage au sol, convecteurs.
    • Pompe de circulation. Fournit le mouvement du liquide de refroidissement. Il est principalement mis sur la canalisation de retour (ici, il est en dessous de la température et il y a moins de risque de surchauffe).
    • Vase d'expansion. Compense les variations de volume du liquide de refroidissement en maintenant une pression stable.

    Maintenant plus sur chaque article.

    Chaudière - que choisir

    Étant donné que le système de chauffage fermé d'une maison privée peut fonctionner de manière autonome, il est judicieux d'installer une chaudière de chauffage avec automatisation. Dans ce cas, après avoir ajusté les paramètres, il n’est pas nécessaire de revenir à cela. Tous les modes sont pris en charge sans intervention humaine.

    Le plus pratique à cet égard, les chaudières à gaz. Ils ont la possibilité de connecter un thermostat d'ambiance. La température réglée est maintenue avec une précision d'un degré. Elle tomba d'un degré, la chaudière allumée, chauffant la maison. Dès que le thermostat est déclenché (température atteinte), le fonctionnement s'arrête. Confortablement pratique, économique.

    Sur certains modèles, il est possible de connecter une automatisation dépendante de la météo - il s'agit de capteurs externes. Selon leurs témoignages, la chaudière règle la puissance des brûleurs. Les chaudières à gaz dans les systèmes de chauffage fermés sont de bons équipements pouvant offrir un confort. Le seul dommage est que le gaz n'est pas partout.

    Système de chauffage fermé à deux tuyaux dans la maison sur deux étages (schéma)

    Les chaudières électriques peuvent donner un degré d'automatisation inférieur. En plus des unités traditionnelles sur les éléments chauffants, des unités à induction et à électrodes sont apparues il n'y a pas si longtemps. Ils se distinguent par leur taille compacte et leur faible inertie. Beaucoup pensent qu'elles sont plus économiques que les chaudières à éléments chauffants. Mais même ce type de granulats de chauffage est loin d’être utilisé partout, les coupures d’électricité en hiver étant un phénomène fréquent dans de nombreuses régions de notre pays. Et fournir de l'électricité à la chaudière. 8-12 kW du générateur - c'est très difficile.

    Les chaudières à combustibles solides ou liquides sont plus polyvalentes et indépendantes à cet égard. Un point important: pour installer la chaudière sur du combustible liquide, une pièce séparée est requise - c’est une exigence du service d’incendie. Les chaudières à combustibles solides peuvent rester dans la maison, mais cela n’est pas pratique, car de nombreuses ordures tombent du combustible lors de l’incendie.

    Les chaudières modernes à combustibles solides restent des équipements périodiques (elles chauffent pendant le chauffage, elles refroidissent lorsque le signet est épuisé), mais elles disposent également d'un équipement automatique qui permet de maintenir la température souhaitée dans le système en ajustant l'intensité de la combustion. Bien que le degré d'automatisation ne soit pas aussi élevé que celui des chaudières à gaz ou électriques, il existe.

    Exemple de système de chauffage fermé avec chaudière à induction

    Les chaudières à granulés ne sont pas très courantes dans notre camp. En fait, il s’agit également d’un combustible solide, mais les chaudières de ce type fonctionnent en mode continu. Les pellets sont automatiquement introduits dans le four (jusqu'à ce que le stock dans le burker soit terminé). Avec une bonne qualité de carburant, le nettoyage des cendres est requis toutes les quelques semaines et tous les paramètres de fonctionnement sont contrôlés par un équipement automatique. Seul ce prix élevé entrave la diffusion de cet équipement: les producteurs sont principalement européens et leurs prix correspondent.

    Il s'agit un peu du calcul de puissance d'une chaudière pour des systèmes de chauffage de type fermé. Il est déterminé par le principe général: 10 mètres carrés. des mètres d'espace avec une isolation normale prennent 1 kW de puissance de la chaudière. Seulement prendre un "mégot" n'est pas conseillé. Premièrement, il existe des périodes anormalement froides pendant lesquelles vous n’avez peut-être pas assez de puissance calculée. Deuxièmement, les travaux à la limite de puissance entraînent une usure rapide des équipements. Par conséquent, il est souhaitable de prendre la puissance de la chaudière pour le système avec une marge de 30 à 50%.

    Groupe de sécurité

    Un groupe de sécurité est placé sur le tuyau d'alimentation à la sortie de la chaudière. Il devrait surveiller son fonctionnement et les paramètres du système. Il se compose d'un manomètre, d'un évent automatique et d'une soupape de sécurité.

    Le groupe de sécurité de la chaudière est placé sur le tuyau d'alimentation avant la première branche

    Le manomètre permet de contrôler la pression dans le système. Selon les recommandations, il devrait se situer entre 1,5 et 3 bars (dans les maisons à un étage, il est à 1,5 ou 2 bars, dans les maisons de deux étages - jusqu'à 3 bars). Si vous vous écartez de ces paramètres, vous devez prendre les mesures appropriées. Si la pression tombe en dessous de la norme, il faut vérifier s'il y a des fuites, puis ajouter une certaine quantité de liquide de refroidissement dans le système. Avec l'augmentation de la pression, tout est un peu plus compliqué: il est nécessaire de vérifier dans quel mode la chaudière fonctionne, si elle a surchauffé le liquide de refroidissement. Il vérifie également le fonctionnement de la pompe de circulation, le bon fonctionnement du manomètre et de la soupape de sécurité. C’est à lui de vider le liquide de refroidissement en excès lorsque le seuil de pression est dépassé. Un tuyau / tuyau est raccordé au tuyau de dérivation libre de la soupape de sécurité, qui mène au système d'égout ou au système de drainage. Ici, il est préférable de faire en sorte qu'il soit possible de contrôler si la vanne est déclenchée - avec de fréquentes décharges d'eau, il est nécessaire de rechercher les causes et de les éliminer.

    La composition du groupe de sécurité

    Le troisième élément du groupe est un évent automatique. À travers elle, l'air emprisonné dans le système. Dispositif très pratique qui vous permet de vous débarrasser du problème des embouteillages dans le système.

    Les groupes de sécurité sont vendus sous forme assemblée (voir photo ci-dessus), mais vous pouvez acheter tous les appareils séparément et les connecter à l'aide des mêmes tuyaux que ceux utilisés pour le câblage du système.

    Vase d'expansion pour un système de chauffage fermé

    Le vase d'expansion est conçu pour compenser les variations du volume de liquide de refroidissement en fonction de la température. Dans les systèmes de chauffage fermés, il s'agit d'un conteneur étanche divisé en deux parties par une membrane élastique. Dans la partie supérieure, il y a de l'air ou du gaz inerte (dans les modèles coûteux). Tant que la température du liquide de refroidissement est basse, le réservoir reste vide, la membrane est aplatie (dans l’illustration à droite).

    Le principe de fonctionnement du vase d'expansion à membrane

    Lorsque le liquide de refroidissement est chauffé, son volume augmente, son excès monte dans le réservoir en poussant la membrane et en comprimant le gaz pompé dans la partie supérieure (dans l’illustration à gauche). Sur un manomètre, ceci est indiqué comme une augmentation de pression et peut servir de signal pour réduire l'intensité de la combustion. Dans certains modèles, il existe une soupape de sécurité qui, lorsque le seuil de pression est atteint, libère un excès d’air / de gaz.

    Lorsque le liquide de refroidissement se refroidit, la pression dans la partie supérieure du réservoir pince le liquide de refroidissement hors du réservoir dans le système, la jauge revient à la normale. C'est tout le principe de la membrane de type vase d'expansion. À propos, les membranes sont de deux types: en forme de disque et en forme de poire. La forme de la membrane n'affecte pas le principe de fonctionnement.

    Types de membranes pour vases d'expansion dans des systèmes de type fermé

    Calcul du volume

    Selon les normes généralement acceptées, le volume du vase d'expansion doit représenter 10% du volume total du liquide de refroidissement. Cela signifie que vous devez calculer la quantité d'eau pouvant contenir les tuyaux et les radiateurs de votre système (les données techniques des radiateurs figurent dans le document et vous pouvez calculer le volume des tuyaux). 1/10 de cette valeur correspond au volume du vase d'expansion requis. Mais ce chiffre n’est valable que si le liquide de refroidissement est de l’eau. Si vous utilisez de l'antigel, la taille du réservoir est augmentée de 50% du volume calculé.

    Voici un exemple de calcul du volume d'un réservoir à membrane pour un système de chauffage fermé:

    • le volume du système de chauffage est de 28 litres;
    • la taille du vase d'expansion pour un système rempli d'eau est de 2,8 litres;
    • la taille du réservoir à membrane pour le système avec liquide non congelant est de 2,8 + 0,5 * 2,8 = 4,2 litres.

    Lors de l'achat, choisissez le volume le plus proche le plus proche. Ne prenez pas moins - il vaut mieux avoir une petite marge.

    Que rechercher lors de l'achat

    Les magasins ont des réservoirs de rouge et bleu. Pour les réservoirs de chauffage conviennent en rouge. Bleu structurellement identique, ils sont uniquement conçus pour l’eau froide et ne tolèrent pas les températures élevées.

    À quoi faire attention? Il existe deux types de réservoirs - avec une membrane remplaçable (ils sont également appelés à bride) et avec non remplaçable. La deuxième option est beaucoup moins chère et significative, mais si la membrane est endommagée, vous devrez tout acheter. Dans les modèles à bride, ils n'achètent que la membrane.

    Place pour installer un vase d'expansion à membrane

    Généralement, un vase d'expansion est placé sur le tuyau de retour devant la pompe de circulation (vu dans la direction du liquide de refroidissement). Un té est installé dans la conduite, une petite section de la conduite est raccordée à une partie de celle-ci et un détendeur y est raccordé via des raccords. Il est préférable de le placer à une certaine distance de la pompe pour éviter les chutes de pression. Le point important est que le réservoir à membrane doit être redressé bien droit.

    Schéma d'installation du vase d'expansion pour type à membrane chauffante

    Après le té, mettez le robinet à boisseau sphérique. Il est nécessaire de pouvoir retirer le réservoir sans vider le ventilateur. La capacité elle-même est plus pratique pour se connecter à l'aide d'un Américain (écrou borgne). Cela facilite encore le montage / démontage.

    Veuillez noter que certaines chaudières ont un vase d'expansion. Si son volume est suffisant, l'installation de la seconde n'est pas requise.

    Un appareil vide ne pèse pas tellement, mais rempli d'eau a une masse solide. Par conséquent, il est nécessaire de prévoir une méthode de fixation au mur ou à des supports supplémentaires.

    Le réservoir de chauffage d’expansion peut être suspendu au support Construire une plate-forme de support Le réservoir sur les pieds peut être installé au sol

    Pompe de circulation

    La pompe de circulation assure le fonctionnement du système de chauffage fermé. Sa capacité dépend de nombreux facteurs: le matériau et le diamètre des tuyaux, le nombre et le type de radiateurs, la présence de vannes et de vannes thermostatiques, la longueur des tuyaux, le mode de fonctionnement des équipements, etc. Afin de ne pas entrer dans les détails du calcul de la puissance, la pompe de circulation peut être sélectionnée selon le tableau. Choisissez la valeur la plus proche la plus proche en fonction de la zone chauffée ou de la capacité thermique prévue du système, recherchez les caractéristiques requises dans les premières colonnes de la ligne correspondante.

    Vous pouvez sélectionner les paramètres de la pompe de circulation en fonction du tableau.

    Dans la deuxième colonne, nous trouvons la puissance (combien de volume de liquide de refroidissement peut-il pomper en une heure), dans la troisième - la tête (résistance du système), qu’elle peut vaincre.

    En choisissant une pompe de circulation dans le magasin, il est conseillé de ne pas enregistrer. Tout le système dépend de son efficacité. Par conséquent, il est préférable de ne pas enregistrer et choisir un fabricant de confiance. Si vous décidez d’acheter un équipement inconnu, vous devez d’une manière ou d’une autre vérifier son niveau sonore. Cet indicateur est particulièrement critique si l'unité de chauffage est installée dans une zone résidentielle.

    Système de cerclage

    Comme déjà dit précédemment, les pompes de circulation sont placées principalement sur le tuyau de retour. Auparavant, cette exigence était obligatoire, aujourd'hui ce n'est qu'un souhait. Les matériaux utilisés dans la production peuvent résister à une chaleur allant jusqu'à 90 ° C, mais il est toujours préférable de ne pas s'y risquer.

    Dans les systèmes pouvant fonctionner avec une circulation naturelle, il est nécessaire, lors de l'installation, de prévoir la possibilité de retirer ou de remplacer la pompe sans qu'il soit nécessaire de vidanger le liquide de refroidissement, ainsi que de pouvoir travailler sans pompe. Pour cela, une dérivation est installée - une voie de dérivation à travers laquelle le liquide de refroidissement peut s’écouler si nécessaire. L’installation de la pompe de circulation dans ce cas est illustrée dans la photo ci-dessous.

    Installation d'une pompe de circulation avec dérivation

    Dans les systèmes fermés à circulation forcée, une dérivation n'est pas nécessaire - elle ne peut pas être utilisée sans pompe. Mais voici deux vannes à boisseau sphérique des deux côtés et un filtre d’entrée est nécessaire. Les robinets à tournant sphérique offrent la possibilité, si nécessaire, de retirer l'appareil pour son entretien, sa réparation ou son remplacement. Le carter du filtre empêche le colmatage. Parfois, comme élément supplémentaire de fiabilité, un autre clapet anti-retour est installé entre le filtre et le clapet à bille, ce qui empêche le liquide de passer dans le sens opposé.

    Schéma de raccordement (tuyauterie) de la pompe de circulation au système de chauffage de type fermé

    Comment remplir le système de chauffage d'un type fermé

    En règle générale, dans la canalisation de retour, au point le plus bas du système, une vanne supplémentaire est installée pour alimenter / purger le système. Dans le cas le plus simple, il s’agit d’un té installé dans un pipeline auquel un robinet à tournant sphérique est fixé par une petite section de tuyau.

    Le noeud le plus simple pour drainer ou remplir le liquide de refroidissement dans le système

    Dans ce cas, lors de la vidange du système, il sera nécessaire de remplacer tout récipient ou de connecter un tuyau. Lors du remplissage du liquide de refroidissement à la vanne à boule, le tuyau de la pompe à main est raccordé. Cet appareil simple peut être loué dans les magasins de plomberie.

    Il existe une deuxième option: lorsque le liquide de refroidissement est simplement de l’eau du robinet. Dans ce cas, le système d'alimentation en eau est raccordé soit à une entrée spéciale de la chaudière (dans les chaudières murales à gaz), soit à un robinet à tournant sphérique installé sur le tuyau de retour. Mais dans ce cas, un autre point est nécessaire pour drainer le système. Dans un système à deux tuyaux, il peut s’agir de l’un des derniers d’une branche de radiateurs, à l’entrée libre inférieure de laquelle un robinet à tournant sphérique est installé. Une autre option est présentée dans le diagramme suivant. Voici un système de chauffage de type fermé à un tuyau.

    Schéma d'un système de chauffage monotube fermé avec un système d'alimentation

    Comment installer le vase d'expansion

    Pour un fonctionnement efficace du système de chauffage, il est important de créer les conditions permettant la circulation ininterrompue du liquide de refroidissement et d’assurer sa température et sa pression optimales. Ceci n'est possible qu'avec le calcul exact et l'installation correcte de chaque élément séparément. Le choix et l'installation corrects du vase d'expansion ont une incidence sur l'efficacité et la fiabilité de tous les circuits du système de chauffage. Étant donné que cet élément est responsable de la sécurité et de l’uniformité du liquide de refroidissement, nous comprenons la conception des réservoirs d’expansion modernes et les caractéristiques d’installation des appareils dans tous les types de systèmes de chauffage.

    À partir du cours de physique à l’école, nous savons tous parfaitement que tout liquide a tendance à se dilater lorsqu’il est chauffé. Puisque l'eau agit comme agent de refroidissement des systèmes de chauffage modernes, la pression dans toutes les branches du système de chauffage augmente considérablement à mesure que sa température augmente. Si le circuit de chauffage est un système ouvert, il perd simplement une partie du liquide de refroidissement. En circuits fermés, un réchauffement supplémentaire entraînera un accident et une dépressurisation.

    Vases d'expansion pour systèmes de chauffage

    Le problème de l'excès de volume est résolu simplement - un réservoir creux, appelé vase d'expansion, est introduit dans le système de chauffage. C'est lui qui prend l'excès d'eau lorsqu'il est chauffé, puis le retourne en éliminant la formation de bouchons d'air. Puisque la fiabilité du fonctionnement de tous les circuits dépend de cet élément, il est important non seulement de choisir la conception qui convient, mais également d'installer le réservoir conformément à toutes les règles et recommandations.

    La seconde fonction non moins importante du vase d'expansion est la protection des communications techniques contre les coups de bélier. Les systèmes équipés de pompes de circulation sont soumis à des coups de bélier chaque fois que la pompe est allumée. Le vase d'expansion aide à compenser les pointes de pression soudaines, constituant une sorte de réservoir tampon.

    Dans les systèmes de chauffage de type ouvert, le réservoir est simple: il s’agit d’un conteneur relié à l’atmosphère dans lequel un tuyau fin est dévié du point le plus élevé du circuit de chauffage. Le réservoir est rempli d'eau de manière à immerger le tube dans le liquide pendant au moins 10 cm à la température minimale, ce qui empêche l'eau d'entrer dans le système de chauffage.

    Le système de chauffage ouvert du vase d'expansion peut être constitué de toute capacité appropriée

    Une conception encore plus commune d'un système de chauffage ouvert - avec un réservoir au plus haut point. Le circuit de chauffage est raccordé au fond du réservoir, ce qui évacue efficacement l'air des tuyaux.

    Dans les systèmes de chauffage fermés, des réservoirs de compensation de conception complexe sont utilisés. Leur installation et leur fonctionnement présentent également des caractéristiques distinctives. Structurellement, un tel réservoir est une capsule scellée avec un séparateur en caoutchouc, qui forme deux chambres dans son espace interne. Dans une chambre entre le liquide de refroidissement en expansion. Un gaz ou de l'air inerte est pompé dans l'autre.

    Vase d'expansion pour systèmes de chauffage fermés

    Pendant le chauffage, le fluide de travail remplit une partie du réservoir et comprime l’air présent dans l’autre partie. Lorsque la température diminue, le liquide de refroidissement est expulsé du réservoir pour revenir dans le système de chauffage. Selon la configuration du séparateur, les réservoirs de compensation des systèmes de chauffage sont divisés en deux types:

    • vases d'expansion de type diaphragme (membrane);
    • Ballon (bride) vases d'expansion.

    L'utilisation d'une barrière en caoutchouc vous permet de séparer le liquide de refroidissement de l'environnement aérien tout en lui permettant de modifier librement son volume.

    Réservoirs à diaphragme

    Structurellement, un tel vase d'expansion est constitué de deux hémisphères, entre lesquels une membrane en caoutchouc est installée. Un tuyau de dérivation est intégré dans un hémisphère pour la connexion au système de chauffage, et une autre vanne est installée pour forcer l'air. La fixation de la membrane est rigide, car les deux récipients sont assemblés par le procédé de torchage. Sous l'influence de l'air injecté, le diaphragme est d'abord pressé contre la paroi de la chambre de refroidissement. Lors du chauffage, le volume est rempli de liquide et la pression dans la chambre à air augmente. Malgré la grande fiabilité de ce type de réservoir, le diaphragme risque de se rompre lors de la mise en marche de la pompe, entraînant une forte augmentation de pression dans le système. Le deuxième inconvénient des réservoirs à membrane est leur faible capacité de maintenance - il n'est pas possible de remplacer le diaphragme à la maison. Et le troisième point négatif - en raison des caractéristiques de conception, ces réservoirs ont un faible volume, ce qui réduit considérablement les possibilités d'utilisation.

    Dispositifs de compensation pour systèmes de chauffage de type fermé

    La conception de la capacité de compensation de bride permet d’éliminer tous les inconvénients inhérents aux réservoirs à membrane. Tout d'abord, l'utilisation d'un ballon en caoutchouc (poire) comme séparateur vous permet de ne pas craindre de dommages lors de la mise en marche de la pompe de circulation, car la pression de travail du réservoir de ballon est beaucoup plus élevée que celle d'un compensateur à membrane. Deuxièmement, si nécessaire, la poire peut être facilement remplacée par une bride amovible. Troisièmement, la ligne de réservoirs de séparation dans laquelle se trouve un ballon est représentée dans une très large gamme de volumes. Cependant, dans ce tonneau de miel, il y a cette même cuillère de goudron - le coût des réservoirs d’expansion à rebord est beaucoup plus élevé que celui des dispositifs à membrane.

    Installation de réservoirs de compensation

    L'installation des vases d'expansion est effectuée conformément aux règles d'installation et dépend du type de système de chauffage.

    Systèmes ouverts

    Schéma d'installation des vases d'expansion dans les systèmes de chauffage ouverts

    La principale exigence imposée à un système de chauffage de type ouvert est la montée rapide du fluide de refroidissement en expansion vers le haut du système et la possibilité de son déplacement par gravité à travers des tuyaux. Dans ce cas, l'air du circuit monte également. En installant le vase d'expansion au sommet du système, les deux conditions sont résolues avec succès.

    Dans ce cas, le réservoir de compensation est un réservoir d’eau à ciel ouvert, dans lequel est enfiché un tuyau de dérivation pour le raccordement d’un branchement chauffant. L'installation du dispositif est réalisée à la fois en soudant des tuyaux en acier et en assemblant des éléments en polypropylène avec un fer à souder. Il est seulement important de fournir la zone de flux nécessaire du pipeline.

    Système fermé

    Placez le vase d'expansion dans un système de chauffage fermé

    En chauffage en circuit fermé, l'installation du vase d'expansion nécessite le respect de certaines règles:

    • l'installation n'est autorisée qu'à température positive;
    • la connexion du vase d'expansion est effectuée sur la section droite de la conduite devant la pompe de circulation;
    • Il est obligatoire d'installer une soupape de sécurité en parallèle avec une capacité de compensation.
    • lors du choix d'un site d'installation, il est nécessaire de prévoir un accès à la vanne de réservoir, à la vanne de sécurité et aux vannes d'arrêt;
    • le volume minimum du vase d'expansion est pris égal à 10% du volume du liquide de refroidissement.

    Les chaudières à gaz modernes sont souvent équipées de vases d'expansion de petit volume (6-8 l). Par conséquent, s'il est nécessaire de raccorder un grand circuit de chauffage, une capacité supplémentaire est installée.

    Si, pendant le chauffage, la pression du système est trop souvent relâchée par une soupape de sécurité, le volume du vase d'expansion est insuffisant.

    Travaux préparatoires

    Avant de commencer les travaux, le vase d'expansion doit être réglé. Pour ce faire, retirez le couvercle en plastique de sa vanne, connectez un compresseur ou une pompe et pompez l'air à travers la jauge dans l'appareil jusqu'à ce que la pression monte à 1,1 kPa. En cours de fonctionnement, il est nécessaire de procéder à un réglage supplémentaire de ce paramètre. La pression dans la conduite sous pression doit être supérieure de 0,1 à 0,2 kPa à celle dans le réservoir de compensation.

    Instructions d'installation

    Comme dans les systèmes ouverts, le vase d'expansion peut être raccordé par soudage d'éléments en métal ou en polypropylène ou de tuyaux en métal et plastique. Il faut dire que cette dernière option est la moins préférée. Le soudage des tubes en acier est certes le raccordement le plus fiable, mais très probablement, cette installation sera confiée à un spécialiste. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de décrire la technologie de soudage ici. Mais la connexion avec des tuyaux en polypropylène est assez fiable et abordable pour une répétition avec vos propres mains. À propos de lui et vous en dire plus.

    1. La chaudière est déconnectée du réseau, fermez les vannes d'alimentation en eau de l'appareil.
    2. Videz le liquide du système de chauffage.
    3. Effectuer un cerclage de réservoir. Pour ce faire, coupez le tuyau de la longueur requise, auquel le raccord américain est soudé sur un côté. Un raccord en té est fixé à son autre extrémité.
    4. À l'endroit choisi de la ligne de retour, coupez le té avec le feuillard.
    5. Une soupape de sécurité est installée sur la buse du réservoir et au-dessous: une soupape d'arrêt. Cet agencement drainera l’eau pour vérifier la pression dans la chambre à air de l’appareil. Les joints sont scellés avec du câble de remorquage ou du ruban adhésif.
    6. Connectez la structure assemblée au système.
    7. Le système de chauffage est rempli d’eau après l’ouverture des robinets Mayevsky sur les radiateurs.
    8. Le système est considéré comme rempli de liquide lorsqu'une pression de 1,2-1,3 kPa est atteinte.

    L'installation d'un robinet d'arrêt dans la zone située entre le vase d'expansion et le circuit de chauffage vous permettra de retirer l'appareil pour le réparer ou le remplacer, sans vider l'eau du système de chauffage.

    Erreurs d'installation possibles

    Les vases d'expansion à diaphragme doivent être installés avec le flux de liquide de refroidissement supérieur, tandis que les dispositifs à ballon sont peu exigeants pour leur localisation dans l'espace.

    Lors de l'installation du vase d'expansion, assurez-vous qu'il n'interfère pas avec l'entretien de la chaudière et des autres services publics. Il est préférable de poser le réservoir par terre dans un coin de la pièce.

    Vidéo: exemples d'installation de vases d'expansion

    L'efficacité du système de chauffage dépend de votre capacité à choisir et à installer le vase d'expansion. Par conséquent, même au stade de la conception, calculez le volume requis, décidez de la conception et étudiez les propositions existantes. Et la clé pour un fonctionnement fiable et efficace de l'appareil sera l'installation correcte, en tenant compte des règles et recommandations existantes.

    Top