Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Carburant
Avantages et inconvénients des tuyaux en cuivre dans les systèmes de chauffage, caractéristiques de fonctionnement et de soudage, examens et coût
2 Les chaudières
Pourquoi la pompe de circulation du système de chauffage rugit
3 Les chaudières
Chaudières combinées et séparées pour le chauffage au bois et à l'électricité
4 Les chaudières
Fours pour donner: caractéristiques de conception et subtilités de choix
Principal / Radiateurs

Avez-vous besoin d'une dérivation dans un système de chauffage à deux tuyaux?


La dérivation est un cavalier installé sur la ligne de chauffe parallèlement à la ligne principale. Cette simple pièce en forme de tuyau aide à résoudre divers problèmes et est donc considérée comme un élément important de tout projet. Notre matériel décrit en détail la nécessité d'une dérivation dans le système de chauffage d'un appartement et d'une maison privée.

Options d'installation de contournement

Lorsque nous avons défini ce qu'est un cavalier de dérivation, réfléchissez à la raison de son utilisation et à l'emplacement de son installation. En fonction du problème résolu, l'élément agit comme une ligne de dérivation ou une section droite reliant le pipeline d'alimentation au retour.

L'aide Le mot anglais bypass signifie littéralement “bypass”, “bypass”.

Il existe plusieurs options pour installer des dérivations dans les systèmes de chauffage:

  1. Sur des radiateurs à un tuyau fermés et ouverts.
  2. Parallèlement à la pompe de circulation fonctionnant dans le réseau de chaleur à écoulement automatique (autrement - par gravité).
  3. Le cavalier entre le flux et le retour, formant une petite boucle de circulation pour chauffer une chaudière à combustible solide.
  4. Dans divers nœuds de mélange.

Dans les immeubles d'habitation où des porte-serviettes chauffants sont raccordés au tuyau d'eau chaude commun, une conduite de dérivation est également utilisée, laquelle agit par analogie avec un radiateur (élément 1 de la liste). Pour ce qui est nécessaire là-bas, nous dirons plus loin.

Les porte-serviettes chauffants ont un diamètre et une capacité importants, le cavalier n'est nécessaire que pour faciliter le retrait du serpentin

Les deux premières options sont familières aux propriétaires de maisons et d’appartements privés. Malheureusement, certains propriétaires qui se considèrent comme de grands spécialistes vont «améliorer» les contournements ou placer des cavaliers là où ils gênent le fonctionnement normal du système de chauffage. Les erreurs aléatoires et intentionnelles seront également prises en compte.

Cavaliers de radiateur monotube

Dans la plupart des bâtiments à plusieurs étages de construction soviétique, le chauffage est organisé à l'aide de colonnes montantes verticales à un tuyau traversant tous les appartements. Le principe du système consiste à répartir le liquide de refroidissement entre les batteries des étages 5 à 16 en raison du débit élevé et de la pression élevée.

Pour référence. Les vieilles batteries en fonte et les convecteurs à nervures en acier se distinguaient par des canaux internes de grand diamètre, dont la connexion à la colonne montante était conçue sans dérivation. Nous parlons de dispositifs de nouvelle génération avec un transfert de chaleur élevé et un débit inférieur.

Variantes de systèmes de chauffage monotube pour les bâtiments résidentiels à plusieurs étages

Notez que les radiateurs sont connectés à une seule route avec les deux connexions, entre lesquelles une dérivation est intégrée. Le cavalier est spécialement décalé de l'axe de la colonne montante, sinon l'eau ne pénètrera pas dans la batterie, mais se déplacera dans une direction droite, vers le bas ou vers le haut, en fonction du sens du flux. Idéalement, le système fonctionne comme suit:

  1. Ayant atteint la fourche du premier appareil de chauffage, le flux du liquide de refroidissement chaud est divisé en deux parties environ - une partie pénètre dans le radiateur, la seconde se précipite dans la dérivation.
  2. Refroidi à 1-2 ° C, le premier flux est mélangé avec le bypass et retourne à la ligne principale. La température du mélange résultant devient de 0,5 à 1 ° C inférieure à celle du mélange initial.
  3. Le processus est répété de la même manière sur les appareils de chauffage suivants. Afin de fournir suffisamment de chaleur à tous les consommateurs, les pompes de chauffage centralisé pompent une grande quantité de liquide de refroidissement par le réseau, réduisant ainsi la différence de température entre la première et la dernière batterie.
Dans un chalet privé de deux étages, une section droite est placée sur les piles supérieures.

Note Des systèmes similaires existent dans les maisons privées à deux étages. Et bien que la colonne montante verticale n’alimente que quelques radiateurs, il est souhaitable d’installer une dérivation sur le réchauffeur supérieur, car les performances de la pompe de circulation domestique sont bien inférieures à celles du «collègue» industriel.

Si vous supprimez la ligne de dérivation directe, alors tout le volume d'eau passera à travers le chauffe-eau et refroidira à 1-3 ° C. En raison de la grande différence de température, chaque appartement ultérieur recevra beaucoup moins de chaleur. Dans la chambre avec le dernier radiateur, il fera froid, comme dans une niche.

C'est pourquoi, dans le cas d'un système à un tuyau vertical, un simple morceau de tuyau sur la batterie joue un rôle important. Dans les schémas à deux conduites, le liquide de refroidissement chaud et refroidi s'écoulant le long de différentes lignes, une dérivation n'est donc pas nécessaire.

Ici, le pipeline de distribution lui-même joue le rôle d’une ligne de contournement.

Dans les maisons de campagne, la faible productivité de la pompe de circulation est compensée par une augmentation du diamètre et du débit des conduites. Cela se fait dans le système monocouche horizontal illustré sur la photo. La dérivation est la ligne principale, où environ les 2/3 du liquide de refroidissement s'écoulent, et la troisième partie pénètre dans la batterie.

Circuit de pompe de circulation

Dans la plupart des systèmes de chauffage d'eau modernes, le groupe de pompage coupe directement dans la canalisation d'alimentation ou de retour, décrite en détail dans une autre publication. Installer le contournement dans ce cas n'est pas nécessaire:

  • lorsque le courant est coupé et que la pompe est arrêtée, le liquide de refroidissement ne pourra toujours pas circuler indépendamment en raison du petit diamètre des tuyaux
  • pour enlever l'unité de pompage en vue de la réparation ou du remplacement, il suffit de fermer 2 robinets et de dévisser deux Américaines, à condition que le montage soit correctement assemblé;
  • Etant donné que l'eau ne peut pas circuler sur les autoroutes sans incitation forcée, un cavalier de dérivation ne contribuera pas à maintenir le système en fonctionnement pendant la durée de l'entretien de la pompe.
Ce circuit peut fonctionner en mode forcé et gravimétrique.

Le seul cas où vous devez créer une dérivation pour la pompe de circulation est un système de chauffage par gravité. Premièrement, l'unité avec des connexions de connexion DN 25-32 ne peut pas être intégrée dans un tuyau de Ø50 mm utilisé dans un réseau de chaleur gravitationnelle de résidences privées. Un tel rétrécissement du diamètre arrêtera toute dérive.

Deuxièmement, l'apport de chaleur devrait fonctionner selon un schéma universel. Le mode principal - forcé de la pompe, en cas de panne de courant - est le passage à la dérive naturelle du liquide de refroidissement due à la convection. Pour organiser de tels travaux de chauffage, le groupe motopompe doit être installé sur la dérivation.

Il y a 2 façons d'installer ce noeud:

  1. Le robinet à boisseau sphérique coupe la ligne droite et la pompe à chaleur est acheminée vers la conduite de dérivation avec un filtre - carter et des vannes.
  2. Un ensemble de dérivation complet avec une unité de pompage et un clapet anti-retour est placé dans la rupture de la ligne.
L'unité de pompage de l'appareil avec une vanne d'arrêt en ligne droite

Dans le premier mode de réalisation, le passage au mode gravitationnel est effectué manuellement. Lorsque l’alimentation est coupée, l’un des membres de la famille doit se rendre dans la chaufferie et ouvrir un grand robinet sur la section droite. Sinon, sans circulation d'eau, la chaudière arrêtera de chauffer, le bâtiment se lèvera et vous gèlerez.

Dans le second cas, après la mise hors tension, un clapet anti-retour automatique s'ouvre et se trouve en position fermée pendant le fonctionnement de la pompe. Mais tout n'est pas aussi rose qu'il n'y paraît à première vue:

  1. Le dispositif de certains modèles de vannes à bille ne prévoit pas de démontage. Si l'élément est encrassé, il rouille et reste coincé. Vous devez alors jeter l'ensemble (à l'exception de la pompe et du filtre).
  2. Les produits en forme de U en forme de U illustrés sur la photo servent de collecteur d’air supplémentaire. Ils sont équipés d'un purgeur d'air manuel, à utiliser périodiquement. De plus, le garde-boue se tient debout, c'est faux.

La conception de l'unité finie en forme de U avec une vanne non séparable

A partir de là, une sortie: ne pas installer de dérivations automatiques prêtes avec la vanne et la pompe. Mieux vaut le faire vous-même assembler un nœud avec une vanne d’arrêt. La maison commencera à se refroidir sensiblement dans les 30 à 40 minutes qui suivent l’arrêt, ce qui est assez pour ouvrir l’autoroute principale.

La bille de caoutchouc roule librement dans la chambre et ferme le passage sous la pression de l'eau

Deuxième option: assemblez l'ensemble de dérivation des différentes pièces à l'aide d'un clapet anti-retour en laiton avec une bille en caoutchouc libre, non pressé par le ressort. A quoi ressemble un tel élément, regardez la photo et dans la vidéo:

Nœuds de mélange

Ces éléments des systèmes de chauffage sont constitués d’une vanne thermostatique à trois voies et d’une dérivation raccordant le tuyau de retour à l’alimentation. L’essence est la suivante: une dérivation aide à collecter dans la chambre de la vanne un liquide de refroidissement provenant de deux lignes et à la sortie d’obtenir de l’eau à la température requise.

Le principe du démontage à l'aide d'un cavalier et d'une grue à 3 voies est utilisé dans différentes parties du réseau de chauffage:

  • petit contour de circulation de la chaudière à bois;
  • réservoir tampon de liaison ou accumulateur de chaleur;
  • le collecteur distribuant le caloporteur sur les contours de chauffage d'un sol isolé thermiquement à l'eau.

Pour référence. La portée des nœuds du pétrissage est assez large. L'abaissement réglable de la température de l'eau par mélange est utilisé dans les unités de chauffage à air (calorifères) et autres installations climatiques.

Schéma avec circuit de chaudière protégeant le générateur de chaleur du condensat

La dérivation avec une vanne à trois voies illustrée dans le schéma, qui forme une petite boucle de circulation, empêche la chaudière à combustible solide de se condenser lors de la phase de chauffage. L'algorithme de processus ressemble à ceci:

  1. Lorsque le bois de chauffage est allumé et que la pompe est allumée, la vanne reste fermée sur le côté du système de chauffage. En sortant de la chemise du générateur de chaleur, l'eau passe dans la conduite de dérivation et retourne à la chaudière.
  2. En chauffant, la température du liquide de refroidissement en circulation augmente. Lorsqu'il atteint le seuil de 50-60 ° C (en fonction du réglage), le thermoélément de la vanne fonctionne en ouvrant progressivement le flux des radiateurs.
  3. Plus l'eau chauffée dans le circuit de la chaudière est large, plus le passage s'ouvre vers le liquide de refroidissement froid du système. Le mélange se produit dans la chambre de la vanne, mais la température de départ ne descend pas en dessous du seuil défini jusqu'à ce que le carburant soit brûlé.

Dans la liaison des chaudières TT avec un échangeur de chaleur en fonte, l'unité de mélange en dérivation joue le rôle d'élément de sécurité. Situation: le chauffage fonctionne à fond, le bois de chauffage est en feu et soudain la lumière s'éteint. S'il n'y a pas de filet de sécurité sous la forme d'un onduleur ou d'un générateur électrique et que l'alimentation électrique est rétablie après 30 minutes, l'eau des batteries a le temps de se refroidir.

La conduite de refoulement avec la soupape de décharge ne se trouve pas toujours sur les collecteurs d’usine, mais elle prolonge la durée de vie de la pompe.

Notez que dans une demi-heure, la chaudière n'aura pas le temps de refroidir - la chambre de combustion est pleine de chaleur et de bois de chauffage. Il est nécessaire de mettre la pompe en marche car le réfrigérant froid est injecté dans l'enveloppe de la chaudière et la section en fonte éclate sous l'effet du choc thermique. Par conséquent, sans contourner dans ce cas n'est pas suffisant.

Un principe similaire de mélange à travers le cavalier et la vanne est impliqué dans le plancher chaud du peigne de distribution. Lorsque la température dans les circuits de chauffage a atteint la norme (35–45 ° C), la vanne à 3 voies ferme le côté alimentation de la chaudière et la pompe fait passer le liquide de refroidissement à travers la dérivation le long de la bague intérieure.

Note Si les circuits réglables automatiquement se rapprochent, le peigne est équipé d'un dérivation de décharge. Grâce à lui, la pompe "fait tourner" l'eau à travers deux collecteurs et ne se mélange pas à l'intérieur, ce qui réduit la durée de vie de l'unité.

L’utilisation d’un cavalier pour lier le réservoir tampon est identique à celle des versions précédentes et est illustrée dans le schéma.

Lorsque vous attachez le réservoir tampon avec une chaudière à combustible solide, 2 dérivations sont utilisées.

Erreurs d'installation

Certains artisans d'appartements travaillant à domicile, en remplaçant d'anciens radiateurs en fonte par de nouveaux radiateurs en aluminium, commettent intentionnellement deux erreurs stupides:

  • une vanne à boisseau sphérique montée sur une conduite de dérivation droite afin de diriger tout le liquide de refroidissement vers sa propre batterie;
  • après avoir écouté les conseils de personnes "intelligentes", montez une unité de mélange avec une vanne à trois voies afin de réguler le transfert de chaleur de l'appareil de chauffage.

Faites immédiatement une réservation pour qu'une telle installation dans une maison privée ne soit pas une erreur: vous vivez seul et vous gérez le chauffage. Dans le "gratte-ciel", de telles actions sont préjudiciables pour les voisins puisque vous déséquilibrez le système et évacuez plus de chaleur. Par conséquent, les appartements adjacents reçoivent moins. En l'occurrence, regardez la vidéo:

Au lieu de répertorier davantage les erreurs, nous vous suggérons de vous familiariser avec les recommandations relatives à la procédure d'installation du contournement:

  1. Le cavalier sur la batterie d'un immeuble est un tuyau sans soupapes ni vannes. Le maximum autorisé est de réduire le diamètre d'une taille (jambe de force DN 20 - connecteur DN 15);
  2. Voulez-vous régler les radiateurs de transfert de chaleur - s'il vous plaît mettre des thermostats manuels ou automatiques. Il existe des modèles spéciaux de passe complète pour les réseaux centralisés.

Dans les bâtiments à plusieurs étages avec des colonnes montantes communes, il est inacceptable d'installer des vannes sur le pipeline de dérivation.

  • Si un chauffage par gravité non volatile est organisé dans une maison de campagne, la pompe ne doit être montée que sur la dérivation. La dérive n'est pas fournie - le cavalier n'est pas nécessaire.
  • Lors de l'auto-assemblage des unités de mélange, assurez-vous que la pompe de circulation se trouve du côté de la sortie ouverte de la vanne. Les autres options ne fonctionnent pas.
  • Une vanne à trois voies équipée d'une tête thermique fonctionne à partir d'un capteur de température distant. Placez le dernier sur le tuyau derrière la vanne, où le liquide de refroidissement mélangé va. Ensuite, l'élément peut naviguer en fonction de sa température.
  • L'article numéro 3 nécessite une clarification. Pour les grues à 3 voies, une buse est toujours ouverte - celle dont provient le mélange obtenu. Sur le même côté est la pompe. Si l'unité est placée sur une buse d'entrée, d'autres événements suivront l'un des deux scénarios suivants: la circulation s'arrête ou le liquide de refroidissement se ferme en petit cercle et n'atteint jamais le consommateur.

    En conclusion, un résumé de l’ECS

    Comme nous avons tiré toutes les conclusions principales au cours de la description, nous compléterons l’image d’information en installant une dérivation sur le porte-serviettes chauffant. C'est le seul cas où un morceau de tuyau est placé uniquement pour faciliter la maintenance ou le remplacement de l'appareil de chauffage. L'élément n'affecte pratiquement pas le transfert de chaleur en raison de la vitesse d'écoulement et de la pression dans le système d'alimentation en eau. Le principe de fonctionnement et l'appareil est similaire à un cavalier de radiateur, sauf qu'ici nous distribuons de l'eau chaude.

    Bypass dans le système de chauffage - schémas d'utilisation efficace, instructions d'installation avec photo et vidéo

    S'il existe un système dans la maison qui chauffe individuellement l'eau, les résidents sont souvent confrontés au besoin d'installer des pompes en utilisant un système de dérivation.

    Parlez souvent de cet assistant. C'est pour cette raison que personne ne conteste un tel besoin. Mais cela soulève toujours des questions sur la nature et la nécessité de cet appareil, qui sont soumis à un examen attentif. Alors, comprenons le sens de ce terme, essayons de comprendre ses fonctionnalités et si un tel système est vraiment nécessaire pour chauffer une maison.

    Résumé de l'article:

    Signification du terme

    Le mot «bypass» est emprunté et est initialement traduit de l'anglais par «bypass». Ce terme est utilisé en relation étroite avec l'hydrodynamique, notamment avec la conduction d'une substance liquide à l'aide de tuyaux.

    C'est-à-dire que le contournement du chauffage est une sorte de moyen supplémentaire pour le mouvement du courant, alors qu'il contourne la ligne principale. De plus, ce dispositif se retrouve, en plus du système de chauffage, dans tous les systèmes similaires utilisant des tuyaux pour le transport. Par exemple, il s'agit d'un gazoduc, d'un oléoduc, d'un système d'approvisionnement en eau, etc.

    Besoin de contourner

    Nous déciderons pourquoi nous avons besoin d'un contournement. Considérons que le principe de fonctionnement d'un tel dispositif est plus opportun, en utilisant par exemple un système de chauffage à eau. Dans ce système, la dérivation est généralement située près du radiateur.

    Un tel dispositif ressemble à un tuyau disposé verticalement, qui est une combinaison d'un tuyau chaud et d'un tuyau d'évacuation. Considérez le but d'un tel site.

    Par exemple, si la saison de chauffage arrive et que quelque chose arrive soudainement aux batteries. Une des options - fluide qui coule. Cela implique généralement que certains travaux sont nécessaires - des tuyaux sont en train d'être enlevés, des réparations sont en cours ou sont remplacés. Cependant, il n'est pas toujours possible d'effectuer un tel travail - si la température est basse à l'extérieur. Dans ce cas, la meilleure option consiste à utiliser une solution de contournement, qui vous permet de rediriger le fluide pendant la réparation.

    Le contournement nécessite les étapes suivantes. Pour rediriger le flux, fermez le robinet qui mène au radiateur et ouvrez le robinet situé sur la dérivation.

    Cela fera passer le fluide par un détour plutôt que par la ligne principale. Ainsi, le chauffage en général n'est pas nécessaire pour déconnecter, et les batteries sont changées et réparées, sans interférer avec le fonctionnement du système de chauffage dans son ensemble.

    Mais ce n'est pas le seul objectif de cette solution de contournement. En plus d'une urgence, une dérivation dans le système d'alimentation en eau peut être utilisée pour contrôler la quantité d'eau fournie au radiateur et facilite également le contrôle de la température.

    Tout cela peut être fait en couvrant ou en ouvrant les vannes d'arrêt sur les tuyaux d'alimentation. Si elle est couverte, l'eau circule moins intensément dans les tuyaux, ce qui fait que la température des tuyaux diminue. La partie coupée du liquide de refroidissement sera réinitialisée sur la ligne principale. En d'autres termes, la dérivation équipe le système de chauffage d'un chemin de dérivation supplémentaire, ainsi que d'éléments de fermeture permettant de contrôler le débit de liquide de refroidissement.

    Pompe de circulation et bypass

    En règle générale, une pompe de circulation doit être coupée dans le système de chauffage avec une section de conduite de dérivation. L'installation de dérivation peut être faite à la main. La pompe de circulation doit être installée dans cette zone. Dans ce cas, la dérivation sera constituée des éléments suivants: filtre, surpresseur, vanne d’arrêt, pouvant être remplacés par une vanne automatique.

    Dans ce cas, l'ensemble du système doit être installé dans la canalisation à proximité de la zone raccordée à la chaudière. Cela nécessite l'installation d'un robinet d'arrêt dans la zone allant de l'entrée à la sortie du chemin de contournement.

    Considérez les principes du système de chauffage avec une pompe de circulation et une dérivation. Lorsque la pompe de circulation est en marche, la vanne située sur la conduite de dérivation doit être ouverte car pendant cette période, le fluide circule dans le circuit. Cela nécessite la fermeture de la vanne à boisseau sphérique, située sur la conduite principale.

    Mais s'il est nécessaire de remplacer les filtres ou de réparer la pompe, vous devez d'abord ouvrir les vannes du tuyau de retour et les vannes de la vanne équipée du by-pass doivent être fermées. Cette option vous permet de ne pas interrompre le fonctionnement du chauffage pendant que le liquide de refroidissement continue à circuler sous sa forme naturelle.

    Des actions similaires sont effectuées en cas de panne de courant, car dans ce cas, le fonctionnement de la pompe de circulation s’arrête. Les vannes d'arrêt permettront de diriger l'eau vers le tuyau de retour. Il est à noter que le système de dérivation peut comporter un clapet anti-retour: dans ce cas, il suffit de ne pas ouvrir le clapet sur la ligne de retour.

    Comment installer le système

    Il est conseillé d'installer des dérivations en même temps que l'installation du système de chauffage. Parfois, un tel dispositif doit être installé dans un système de chauffage existant. La saison d'installation privilégiée dans ce dernier cas est la saison chaude, car pendant cette période, le système de chauffage n'est pas exploité. Il convient de rappeler que lors des travaux d’installation à partir du pipeline, le liquide doit être drainé.

    Il convient de noter que les travaux eux-mêmes et la complexité de leur mise en œuvre dépendent directement des matériaux à partir desquels le pipeline est fabriqué, ainsi que du circuit de chauffage lui-même. Le plus simple fonctionnera avec le métal-plastique. Et le polypropylène ou le métal nécessitent l'utilisation de dispositifs de soudage. Autrement dit, installez-le vous-même ne fonctionnera pas, vous aurez besoin de l'aide de spécialistes.

    Mais il convient de noter que, en principe, il est souhaitable de confier l’installation de tout chemin de dérivation à des spécialistes, cette option étant la plus fiable.

    Avec l'auto-installation, vous devez vous rappeler que l'attention est d'abord portée sur la section de dérivation, qui est installée en parallèle de la ligne de retour. Il est important de ne pas oublier d’intégrer également des vannes d’arrêt. Vous devez également être attentif aux côtés du tuyau - il est préférable de ne pas les confondre.

    Le bypass est donc un appareil important et utile qui peut aider dans de nombreuses situations. Il est donc préférable de ne pas le négliger pour son installation.

    Top