Catégorie

Nouvelles Hebdomadaires

1 Cheminées
Est-il possible d'utiliser des tuyaux en polypropylène pour le chauffage dans l'appartement
2 Radiateurs
Chaudières à gaz AGV pour résidences privées
3 Les chaudières
Système de chauffage d'une maison privée - schémas et installation
4 Carburant
Quels grues sont mieux à mettre sur les radiateurs
Principal / Les chaudières

Qu'est-ce que le bypass et pourquoi l'installer dans le système de chauffage?


La dérivation est un cavalier installé sur la ligne de chauffe parallèlement à la ligne principale. Cette simple pièce en forme de tuyau aide à résoudre divers problèmes et est donc considérée comme un élément important de tout projet. Notre matériel décrit en détail la nécessité d'une dérivation dans le système de chauffage d'un appartement et d'une maison privée.

Options d'installation de contournement

Lorsque nous avons défini ce qu'est un cavalier de dérivation, réfléchissez à la raison de son utilisation et à l'emplacement de son installation. En fonction du problème résolu, l'élément agit comme une ligne de dérivation ou une section droite reliant le pipeline d'alimentation au retour.

L'aide Le mot anglais bypass signifie littéralement “bypass”, “bypass”.

Il existe plusieurs options pour installer des dérivations dans les systèmes de chauffage:

  1. Sur des radiateurs à un tuyau fermés et ouverts.
  2. Parallèlement à la pompe de circulation fonctionnant dans le réseau de chaleur à écoulement automatique (autrement - par gravité).
  3. Le cavalier entre le flux et le retour, formant une petite boucle de circulation pour chauffer une chaudière à combustible solide.
  4. Dans divers nœuds de mélange.

Dans les immeubles d'habitation où des porte-serviettes chauffants sont raccordés au tuyau d'eau chaude commun, une conduite de dérivation est également utilisée, laquelle agit par analogie avec un radiateur (élément 1 de la liste). Pour ce qui est nécessaire là-bas, nous dirons plus loin.

Les porte-serviettes chauffants ont un diamètre et une capacité importants, le cavalier n'est nécessaire que pour faciliter le retrait du serpentin

Les deux premières options sont familières aux propriétaires de maisons et d’appartements privés. Malheureusement, certains propriétaires qui se considèrent comme de grands spécialistes vont «améliorer» les contournements ou placer des cavaliers là où ils gênent le fonctionnement normal du système de chauffage. Les erreurs aléatoires et intentionnelles seront également prises en compte.

Cavaliers de radiateur monotube

Dans la plupart des bâtiments à plusieurs étages de construction soviétique, le chauffage est organisé à l'aide de colonnes montantes verticales à un tuyau traversant tous les appartements. Le principe du système consiste à répartir le liquide de refroidissement entre les batteries des étages 5 à 16 en raison du débit élevé et de la pression élevée.

Pour référence. Les vieilles batteries en fonte et les convecteurs à nervures en acier se distinguaient par des canaux internes de grand diamètre, dont la connexion à la colonne montante était conçue sans dérivation. Nous parlons de dispositifs de nouvelle génération avec un transfert de chaleur élevé et un débit inférieur.

Variantes de systèmes de chauffage monotube pour les bâtiments résidentiels à plusieurs étages

Notez que les radiateurs sont connectés à une seule route avec les deux connexions, entre lesquelles une dérivation est intégrée. Le cavalier est spécialement décalé de l'axe de la colonne montante, sinon l'eau ne pénètrera pas dans la batterie, mais se déplacera dans une direction droite, vers le bas ou vers le haut, en fonction du sens du flux. Idéalement, le système fonctionne comme suit:

  1. Ayant atteint la fourche du premier appareil de chauffage, le flux du liquide de refroidissement chaud est divisé en deux parties environ - une partie pénètre dans le radiateur, la seconde se précipite dans la dérivation.
  2. Refroidi à 1-2 ° C, le premier flux est mélangé avec le bypass et retourne à la ligne principale. La température du mélange résultant devient de 0,5 à 1 ° C inférieure à celle du mélange initial.
  3. Le processus est répété de la même manière sur les appareils de chauffage suivants. Afin de fournir suffisamment de chaleur à tous les consommateurs, les pompes de chauffage centralisé pompent une grande quantité de liquide de refroidissement par le réseau, réduisant ainsi la différence de température entre la première et la dernière batterie.
Dans un chalet privé de deux étages, une section droite est placée sur les piles supérieures.

Note Des systèmes similaires existent dans les maisons privées à deux étages. Et bien que la colonne montante verticale n’alimente que quelques radiateurs, il est souhaitable d’installer une dérivation sur le réchauffeur supérieur, car les performances de la pompe de circulation domestique sont bien inférieures à celles du «collègue» industriel.

Si vous supprimez la ligne de dérivation directe, alors tout le volume d'eau passera à travers le chauffe-eau et refroidira à 1-3 ° C. En raison de la grande différence de température, chaque appartement ultérieur recevra beaucoup moins de chaleur. Dans la chambre avec le dernier radiateur, il fera froid, comme dans une niche.

C'est pourquoi, dans le cas d'un système à un tuyau vertical, un simple morceau de tuyau sur la batterie joue un rôle important. Dans les schémas à deux conduites, le liquide de refroidissement chaud et refroidi s'écoulant le long de différentes lignes, une dérivation n'est donc pas nécessaire.

Ici, le pipeline de distribution lui-même joue le rôle d’une ligne de contournement.

Dans les maisons de campagne, la faible productivité de la pompe de circulation est compensée par une augmentation du diamètre et du débit des conduites. Cela se fait dans le système monocouche horizontal illustré sur la photo. La dérivation est la ligne principale, où environ les 2/3 du liquide de refroidissement s'écoulent, et la troisième partie pénètre dans la batterie.

Circuit de pompe de circulation

Dans la plupart des systèmes de chauffage d'eau modernes, le groupe de pompage coupe directement dans la canalisation d'alimentation ou de retour, décrite en détail dans une autre publication. Installer le contournement dans ce cas n'est pas nécessaire:

  • lorsque le courant est coupé et que la pompe est arrêtée, le liquide de refroidissement ne pourra toujours pas circuler indépendamment en raison du petit diamètre des tuyaux
  • pour enlever l'unité de pompage en vue de la réparation ou du remplacement, il suffit de fermer 2 robinets et de dévisser deux Américaines, à condition que le montage soit correctement assemblé;
  • Etant donné que l'eau ne peut pas circuler sur les autoroutes sans incitation forcée, un cavalier de dérivation ne contribuera pas à maintenir le système en fonctionnement pendant la durée de l'entretien de la pompe.
Ce circuit peut fonctionner en mode forcé et gravimétrique.

Le seul cas où vous devez créer une dérivation pour la pompe de circulation est un système de chauffage par gravité. Premièrement, l'unité avec des connexions de connexion DN 25-32 ne peut pas être intégrée dans un tuyau de Ø50 mm utilisé dans un réseau de chaleur gravitationnelle de résidences privées. Un tel rétrécissement du diamètre arrêtera toute dérive.

Deuxièmement, l'apport de chaleur devrait fonctionner selon un schéma universel. Le mode principal - forcé de la pompe, en cas de panne de courant - est le passage à la dérive naturelle du liquide de refroidissement due à la convection. Pour organiser de tels travaux de chauffage, le groupe motopompe doit être installé sur la dérivation.

Il y a 2 façons d'installer ce noeud:

  1. Le robinet à boisseau sphérique coupe la ligne droite et la pompe à chaleur est acheminée vers la conduite de dérivation avec un filtre - carter et des vannes.
  2. Un ensemble de dérivation complet avec une unité de pompage et un clapet anti-retour est placé dans la rupture de la ligne.
L'unité de pompage de l'appareil avec une vanne d'arrêt en ligne droite

Dans le premier mode de réalisation, le passage au mode gravitationnel est effectué manuellement. Lorsque l’alimentation est coupée, l’un des membres de la famille doit se rendre dans la chaufferie et ouvrir un grand robinet sur la section droite. Sinon, sans circulation d'eau, la chaudière arrêtera de chauffer, le bâtiment se lèvera et vous gèlerez.

Dans le second cas, après la mise hors tension, un clapet anti-retour automatique s'ouvre et se trouve en position fermée pendant le fonctionnement de la pompe. Mais tout n'est pas aussi rose qu'il n'y paraît à première vue:

  1. Le dispositif de certains modèles de vannes à bille ne prévoit pas de démontage. Si l'élément est encrassé, il rouille et reste coincé. Vous devez alors jeter l'ensemble (à l'exception de la pompe et du filtre).
  2. Les produits en forme de U en forme de U illustrés sur la photo servent de collecteur d’air supplémentaire. Ils sont équipés d'un purgeur d'air manuel, à utiliser périodiquement. De plus, le garde-boue se tient debout, c'est faux.

La conception de l'unité finie en forme de U avec une vanne non séparable

A partir de là, une sortie: ne pas installer de dérivations automatiques prêtes avec la vanne et la pompe. Mieux vaut le faire vous-même assembler un nœud avec une vanne d’arrêt. La maison commencera à se refroidir sensiblement dans les 30 à 40 minutes qui suivent l’arrêt, ce qui est assez pour ouvrir l’autoroute principale.

La bille de caoutchouc roule librement dans la chambre et ferme le passage sous la pression de l'eau

Deuxième option: assemblez l'ensemble de dérivation des différentes pièces à l'aide d'un clapet anti-retour en laiton avec une bille en caoutchouc libre, non pressé par le ressort. A quoi ressemble un tel élément, regardez la photo et dans la vidéo:

Nœuds de mélange

Ces éléments des systèmes de chauffage sont constitués d’une vanne thermostatique à trois voies et d’une dérivation raccordant le tuyau de retour à l’alimentation. L’essence est la suivante: une dérivation aide à collecter dans la chambre de la vanne un liquide de refroidissement provenant de deux lignes et à la sortie d’obtenir de l’eau à la température requise.

Le principe du démontage à l'aide d'un cavalier et d'une grue à 3 voies est utilisé dans différentes parties du réseau de chauffage:

  • petit contour de circulation de la chaudière à bois;
  • réservoir tampon de liaison ou accumulateur de chaleur;
  • le collecteur distribuant le caloporteur sur les contours de chauffage d'un sol isolé thermiquement à l'eau.

Pour référence. La portée des nœuds du pétrissage est assez large. L'abaissement réglable de la température de l'eau par mélange est utilisé dans les unités de chauffage à air (calorifères) et autres installations climatiques.

Schéma avec circuit de chaudière protégeant le générateur de chaleur du condensat

La dérivation avec une vanne à trois voies illustrée dans le schéma, qui forme une petite boucle de circulation, empêche la chaudière à combustible solide de se condenser lors de la phase de chauffage. L'algorithme de processus ressemble à ceci:

  1. Lorsque le bois de chauffage est allumé et que la pompe est allumée, la vanne reste fermée sur le côté du système de chauffage. En sortant de la chemise du générateur de chaleur, l'eau passe dans la conduite de dérivation et retourne à la chaudière.
  2. En chauffant, la température du liquide de refroidissement en circulation augmente. Lorsqu'il atteint le seuil de 50-60 ° C (en fonction du réglage), le thermoélément de la vanne fonctionne en ouvrant progressivement le flux des radiateurs.
  3. Plus l'eau chauffée dans le circuit de la chaudière est large, plus le passage s'ouvre vers le liquide de refroidissement froid du système. Le mélange se produit dans la chambre de la vanne, mais la température de départ ne descend pas en dessous du seuil défini jusqu'à ce que le carburant soit brûlé.

Dans la liaison des chaudières TT avec un échangeur de chaleur en fonte, l'unité de mélange en dérivation joue le rôle d'élément de sécurité. Situation: le chauffage fonctionne à fond, le bois de chauffage est en feu et soudain la lumière s'éteint. S'il n'y a pas de filet de sécurité sous la forme d'un onduleur ou d'un générateur électrique et que l'alimentation électrique est rétablie après 30 minutes, l'eau des batteries a le temps de se refroidir.

La conduite de refoulement avec la soupape de décharge ne se trouve pas toujours sur les collecteurs d’usine, mais elle prolonge la durée de vie de la pompe.

Notez que dans une demi-heure, la chaudière n'aura pas le temps de refroidir - la chambre de combustion est pleine de chaleur et de bois de chauffage. Il est nécessaire de mettre la pompe en marche car le réfrigérant froid est injecté dans l'enveloppe de la chaudière et la section en fonte éclate sous l'effet du choc thermique. Par conséquent, sans contourner dans ce cas n'est pas suffisant.

Un principe similaire de mélange à travers le cavalier et la vanne est impliqué dans le plancher chaud du peigne de distribution. Lorsque la température dans les circuits de chauffage a atteint la norme (35–45 ° C), la vanne à 3 voies ferme le côté alimentation de la chaudière et la pompe fait passer le liquide de refroidissement à travers la dérivation le long de la bague intérieure.

Note Si les circuits réglables automatiquement se rapprochent, le peigne est équipé d'un dérivation de décharge. Grâce à lui, la pompe "fait tourner" l'eau à travers deux collecteurs et ne se mélange pas à l'intérieur, ce qui réduit la durée de vie de l'unité.

L’utilisation d’un cavalier pour lier le réservoir tampon est identique à celle des versions précédentes et est illustrée dans le schéma.

Lorsque vous attachez le réservoir tampon avec une chaudière à combustible solide, 2 dérivations sont utilisées.

Erreurs d'installation

Certains artisans d'appartements travaillant à domicile, en remplaçant d'anciens radiateurs en fonte par de nouveaux radiateurs en aluminium, commettent intentionnellement deux erreurs stupides:

  • une vanne à boisseau sphérique montée sur une conduite de dérivation droite afin de diriger tout le liquide de refroidissement vers sa propre batterie;
  • après avoir écouté les conseils de personnes "intelligentes", montez une unité de mélange avec une vanne à trois voies afin de réguler le transfert de chaleur de l'appareil de chauffage.

Faites immédiatement une réservation pour qu'une telle installation dans une maison privée ne soit pas une erreur: vous vivez seul et vous gérez le chauffage. Dans le "gratte-ciel", de telles actions sont préjudiciables pour les voisins puisque vous déséquilibrez le système et évacuez plus de chaleur. Par conséquent, les appartements adjacents reçoivent moins. En l'occurrence, regardez la vidéo:

Au lieu de répertorier davantage les erreurs, nous vous suggérons de vous familiariser avec les recommandations relatives à la procédure d'installation du contournement:

  1. Le cavalier sur la batterie d'un immeuble est un tuyau sans soupapes ni vannes. Le maximum autorisé est de réduire le diamètre d'une taille (jambe de force DN 20 - connecteur DN 15);
  2. Voulez-vous régler les radiateurs de transfert de chaleur - s'il vous plaît mettre des thermostats manuels ou automatiques. Il existe des modèles spéciaux de passe complète pour les réseaux centralisés.

Dans les bâtiments à plusieurs étages avec des colonnes montantes communes, il est inacceptable d'installer des vannes sur le pipeline de dérivation.

  • Si un chauffage par gravité non volatile est organisé dans une maison de campagne, la pompe ne doit être montée que sur la dérivation. La dérive n'est pas fournie - le cavalier n'est pas nécessaire.
  • Lors de l'auto-assemblage des unités de mélange, assurez-vous que la pompe de circulation se trouve du côté de la sortie ouverte de la vanne. Les autres options ne fonctionnent pas.
  • Une vanne à trois voies équipée d'une tête thermique fonctionne à partir d'un capteur de température distant. Placez le dernier sur le tuyau derrière la vanne, où le liquide de refroidissement mélangé va. Ensuite, l'élément peut naviguer en fonction de sa température.
  • L'article numéro 3 nécessite une clarification. Pour les grues à 3 voies, une buse est toujours ouverte - celle dont provient le mélange obtenu. Sur le même côté est la pompe. Si l'unité est placée sur une buse d'entrée, d'autres événements suivront l'un des deux scénarios suivants: la circulation s'arrête ou le liquide de refroidissement se ferme en petit cercle et n'atteint jamais le consommateur.

    En conclusion, un résumé de l’ECS

    Comme nous avons tiré toutes les conclusions principales au cours de la description, nous compléterons l’image d’information en installant une dérivation sur le porte-serviettes chauffant. C'est le seul cas où un morceau de tuyau est placé uniquement pour faciliter la maintenance ou le remplacement de l'appareil de chauffage. L'élément n'affecte pratiquement pas le transfert de chaleur en raison de la vitesse d'écoulement et de la pression dans le système d'alimentation en eau. Le principe de fonctionnement et l'appareil est similaire à un cavalier de radiateur, sauf qu'ici nous distribuons de l'eau chaude.

    Comment installer une dérivation dans le système de chauffage - options et règles d'installation

    Dans la construction moderne dans la disposition des systèmes de chauffage contourner nécessairement. Cet élément simplifie grandement la maintenance et la réparation de tous les éléments du système de chauffage et a également un effet positif sur l'efficacité et la rentabilité du chauffage. Cet article explique comment installer correctement la dérivation dans le système de chauffage.

    Dispositif de dérivation

    Une dérivation est une partie de la canalisation qui assure l’écoulement du liquide de refroidissement le long d’un chemin qui contourne une certaine section de la canalisation. Un bord de la dérivation est connecté à la buse d’alimentation et le second à l’inverse. Sur la dérivation, on installe généralement divers éléments du système de chauffage, par exemple des pompes.

    Des vannes d'arrêt sont montées au point de connexion de la dérivation et à l'entrée de l'appareil à dériver. Sa présence permet de diriger le flux de fluide parallèlement à l'instrument lui-même et de réguler le débit du liquide de refroidissement. Une vanne est également installée sur la conduite de retour, ce qui permet d’exclure une section du pipeline du système sans qu’il soit nécessaire de l’arrêter.

    Types de contournements pour le chauffage

    Lors de l’installation de la dérivation, les vannes s’installent non seulement sur les buses de l’appareil raccordé, mais également sur la dérivation elle-même. Le type de raccords utilisé permet de classer plusieurs types de dérivations, chacune d’elles convenant à certaines conditions de fonctionnement.

    Il existe les types de contournement suivants:

    • Non réglementé;
    • Avec contrôle manuel;
    • Automatique.

    Les caractéristiques des appareils comportant différents types de vannes et de raccords présentent des différences significatives. Par conséquent, avant d'installer une dérivation dans le système de chauffage, chaque type doit être soigneusement étudié.

    Dérivation non réglementée

    Le dispositif de dérivation non réglementé est un simple tuyau dépourvu d’équipement. Le tuyau est constamment à l’état ouvert et le liquide s’y déplace de façon arbitraire, c’est-à-dire qu’il n’ya aucune possibilité d’influencer l’intensité du débit d’eau. Les tuyaux de dérivation non réglementés sont le plus souvent utilisés pour connecter des appareils de chauffage.

    Lors de la conception d'un système de chauffage, il est nécessaire de prendre en compte le fait que l'eau se déplace toujours principalement dans les zones où la valeur de la résistance hydraulique est minimale. Dans le cas d'une dérivation, cela signifie que le diamètre interne de sa section verticale doit être inférieur à la section interne du pipeline principal. Si cette exigence n'est pas remplie, le liquide de refroidissement sera simplement contourné.

    Lors de la conception d'un travail de chauffage à câblage horizontal, vous devez prendre en compte d'autres règles avant d'effectuer une dérivation dans le système de chauffage. Le liquide de refroidissement chauffé a une densité réduite et essaie toujours de monter. Pour que le système fonctionne normalement avec cette règle à l'esprit, le diamètre du bas de la dérivation doit coïncider avec le diamètre de la conduite principale et la section transversale de la conduite menant au radiateur doit être plus petite.

    Bypass manuel

    Les dérivations manuelles (dérivations manuelles) sont équipées de vannes à bille. L'utilisation de vannes à bille est due au fait qu'elles ne modifient pas complètement le débit de la conduite lors de la commutation, car la résistance hydraulique du système ne change pas. Cette qualité fait de la vanne à boisseau sphérique la meilleure option pour le bypass.

    Les vannes de ce type vous permettent de régler le volume de fluide traversant la section de dérivation. Lorsque la vanne est fermée, le liquide de refroidissement se déplace complètement le long de la conduite principale. Le fonctionnement des robinets à tournant sphérique comporte une nuance importante: ils doivent être tournés régulièrement, même si le système ne nécessite aucun réglage. Cela est dû au fait qu’en cas de stagnation prolongée, les grues risquent de rester bien en place et devront être remplacées.

    Les dérivations manuelles dans les systèmes de chauffage peuvent être utilisées de plusieurs manières. Le plus souvent, ils sont utilisés pour connecter des batteries à un seul pipeline, ainsi que pour attacher des pompes de circulation.

    Dérivations automatiques

    Les dérivations auto-régulées sont généralement montées dans la tuyauterie de la pompe installée dans un système à circulation naturelle de liquide de refroidissement. De tels systèmes de chauffage peuvent fonctionner indépendamment, mais grâce à la pompe, la vitesse du fluide circulant dans le circuit augmente, ce qui permet de réduire les pertes de chaleur et d'améliorer l'efficacité du chauffage.

    La présence d’une dérivation automatique dans le cerclage de la pompe permet au système de réguler indépendamment son fonctionnement, c’est-à-dire l'intervention humaine n'est pas nécessaire. Lorsque la pompe est en marche, le liquide de refroidissement y passe et la dérivation est bloquée à ce moment-là. Lorsque la pompe est arrêtée, la dérivation s'ouvre et le liquide s'y déplace déjà, tandis que la turbine fixe de la pompe bloque le courant de liquide de refroidissement.

    Les types de contournement automatique sont divisés en deux types:

    Dans la conception du premier type d'appareils, il y a un clapet à bille anti-retour. La résistance hydraulique de la vanne étant minimale, le fluide se déplace facilement tout seul. Lorsque la pompe est en marche, le liquide de refroidissement commence à se déplacer plus rapidement, est acheminé vers le circuit principal et diverge dans les deux sens.

    Le fluide continue à circuler sans aucun obstacle et le courant inverse est bloqué par la vanne. Le principe de fonctionnement de la vanne elle-même est extrêmement simple: la pression hydraulique du côté de la sortie dépasse la pression d'entrée. La bille est donc fermement pressée contre le siège de la structure et ne permet pas le fluide de se déplacer.

    Les dérivations de vanne sont relativement simples et pratiques, mais elles exigent beaucoup de la qualité de l’eau utilisée pour le chauffage. Si l'eau contient diverses impuretés, telles que de la rouille ou du tartre, la vanne est très rapidement contaminée et devient inutilisable, de sorte qu'elle doit être changée.

    Les dérivations d'injection sont des dispositifs qui sont en principe similaires à un ascenseur hydraulique. Une unité de pompage est installée dans la ligne principale, qui est connectée au circuit principal à l'aide de tuyaux de plus petit diamètre. Avec ce schéma, les deux buses sont amenées à l'intérieur du pipeline principal.

    Lorsque la pompe démarre, une partie du liquide pénètre dans la buse et passe à travers l'appareil, ce qui accélère plusieurs fois. Sur l'augmentation de la vitesse fonctionne et la sortie, qui est légèrement rétrécie et ressemble visuellement à une buse, à travers laquelle fournit un fluide de pompage efficace.

    Un vide est créé au niveau de la buse de sortie, grâce à quoi le liquide de refroidissement commence à être aspiré hors de la dérivation. Le flux sous pression tire tout le liquide qui se trouve derrière et continue à se déplacer le long de la ligne principale avec une accélération notable. Cet effet vous permet d'éviter complètement la possibilité d'un écoulement inverse du fluide.

    La technologie décrite ci-dessus ne fonctionne que lorsque la pompe est en marche. Si l'équipement de pompage est éteint, le liquide de refroidissement passe en totalité à travers la dérivation sous l'influence des forces gravitationnelles.

    Affectation de contournement

    La fonction principale de toute dérivation est de maintenir le système de chauffage en état de fonctionnement, même en cas de panne d’un de ses éléments ou de mise hors tension. Les appareils connectés via le bypass sont déconnectés du système sans aucun problème - il suffit de fermer les deux robinets et le liquide de refroidissement contournera le contour.

    Le chauffage dû au by-pass peut continuer à fonctionner dans tous les cas, et les articles endommagés peuvent être réparés en y passant du temps. La fiabilité et la facilité d'entretien du système de chauffage en présence d'une dérivation augmentent plusieurs fois.

    Dans les circuits de chauffage indépendants, le bypass est utilisé pour les tâches suivantes:

    • Raccordement des appareils de chauffage au câblage à tuyau unique;
    • Cerclage du matériel de pompage;
    • Raccordement d'un collecteur de distribution d'un sol chauffé à l'eau;
    • Formation d'un petit circuit de circulation utilisant un équipement de chauffage à combustible solide.

    La méthode d'installation de la dérivation peut varier en fonction de sa fonction dans un système de chauffage particulier.

    Bypass pour radiateur

    Dans les systèmes de chauffage monotubes, il est préférable de connecter les batteries avec un bypass. Pour les circuits à deux tubes et le câblage du capteur, aucun contour n'est nécessaire, car tous les appareils de chauffage sont connectés en parallèle et que chacun d'entre eux reçoit un liquide de refroidissement de la même température. Si l'une des batteries tombe en panne, vous pouvez toujours la retirer sans arrêter le système de chauffage (bien sûr, s'il y a des vannes d'arrêt).

    Dans les systèmes avec un câblage de tuyau, les batteries sont connectées en série, de sorte que le liquide de refroidissement dans chaque appareil ultérieur refroidisse. Le résultat est évident: les appareils longue distance reçoivent beaucoup moins de chaleur et il n'est pas question d'une distribution uniforme de l'énergie thermique.

    Les contournements permettent de résoudre le problème. Les circuits d'alimentation et de retour sont connectés par un cavalier qui fournit un mouvement indépendant du flux. Le liquide de refroidissement chaud s'écoule directement dans le radiateur, tandis que l'autre partie va plus loin et se mélange à la sortie avec l'eau refroidie d'un radiateur. Ce schéma vous permet d'apporter beaucoup plus de chaleur aux appareils de chauffage ultérieurs.

    Connexion de la pompe de dérivation

    Il est conseillé de connecter la pompe de circulation via la dérivation uniquement dans les systèmes initialement destinés à la circulation naturelle, c.-à-d. ils doivent avoir un rappel, les pentes de la conduite doivent être observées et leurs diamètres doivent être correctement choisis. La pompe dans de tels systèmes n'est pas conçue pour assurer leur travail, mais pour augmenter l'efficacité.

    Pour les systèmes conçus pour la circulation forcée au stade de la conception, le contournement est tout simplement hors de propos. De tels systèmes fonctionnent uniquement aux frais de la pompe, de sorte que la circulation du liquide de refroidissement s’arrête tout simplement. Dans ce cas, le contournement ne pourra pas résoudre le problème.

    Lorsque la pompe est connectée via une conduite de dérivation, la possibilité d’un reflux dans la dérivation apparaît. De plus, une boucle de circulation fermée est formée entre la pompe et la dérivation elle-même. Pour qu'un tel système fonctionne normalement, le dispositif de dérivation doit obligatoirement être équipé d'un robinet à tournant sphérique ou d'un clapet anti-retour.

    Lorsque la pompe est en marche, l'appareil bloque l'écoulement de fluide à travers le tuyau de dérivation. La vanne effectue ce travail automatiquement et la grue doit être ajustée manuellement. Lorsque la pompe est arrêtée, le by-pass s’ouvre, ce qui permet au média caloporteur de différents circuits de se mélanger. Ce schéma n'est pas applicable dans le cas des dérivations d'injection - elles éliminent complètement la possibilité d'inversion du fluide de refroidissement.

    Pour sol chaud

    Lors de l'aménagement d'un plancher chauffant, il est impératif d'installer une unité de mélange dans laquelle un tuyau de dérivation est toujours intégré. Dans ce cas, le contournement servira à assurer le fonctionnement normal du chauffage par le sol et, sans cet élément, le chauffage ne pourra pas fonctionner.

    Tout dépend de la température de travail, qui doit être maintenue sur des sols chauds. Le liquide de refroidissement dans le circuit d'alimentation peut chauffer jusqu'à 80 degrés, mais dans un sol chaud, sa température ne doit pas dépasser 45 degrés. Le liquide est amené à la température souhaitée dans l'unité de mélange, qui ne laisse passer que la quantité d'eau chaude souhaitée. Le reste du flux est envoyé à la dérivation, où la connexion avec le liquide de refroidissement à partir du circuit de retour a lieu, et retourne à la chaudière.

    Pour les systèmes avec une chaudière à combustible solide

    Utilisé en combinaison avec un équipement de chauffage à combustible solide, une dérivation permet de former une petite boucle de circulation. Pour cela, une conduite de dérivation est installée sur le flux où se trouve un caloporteur chauffé à la limite et est raccordée à une vanne à trois voies située du côté opposé de la structure.

    Grâce à la vanne, l'eau chaude de la dérivation et l'eau froide du circuit de retour sont mélangées. En conséquence, le liquide de refroidissement, dont la température dépasse 50 degrés, est renvoyé à la chaudière pour le cycle de chauffage suivant.

    La nécessité de renvoyer un liquide chaud dans la chaudière est due au fait que du condensat apparaîtra sur les parois métalliques de la chambre de combustion, ce qui provoquera une corrosion et endommagera l'unité. Si, toutefois, complétez le système avec une dérivation, ces problèmes peuvent être facilement évités.

    Installation de dérivation

    L'inclusion d'une dérivation dans différents types de systèmes a ses propres nuances. Par conséquent, avant de procéder à une dérivation pour le chauffage, il est nécessaire de comprendre ces points.

    Par exemple, lors de la connexion de radiateurs via le bypass, les règles suivantes doivent être suivies:

    • La section interne de la dérivation doit être inférieure d'un pas au diamètre du tuyau principal;
    • Installez la dérivation à la distance minimale du radiateur;
    • Lors de l'utilisation dans des immeubles d'habitation, Bypass ne peut pas être équipé d'une grue.

    L'installation de la dérivation du système de chauffage peut être effectuée à la fois lors de la mise en place du nouveau système et lors de la réparation d'une structure existante. Dans ce dernier cas, avant le travail, il est nécessaire de préparer un ensemble de tuyaux de diamètre approprié, deux tés et des vannes d'arrêt.

    L'entrée de la structure est équipée de l'un des dispositifs suivants:

    • Un robinet à tournant sphérique qui présente une résistance hydraulique minimale et permet complètement l’écoulement du liquide de refroidissement;
    • Une vanne qui vous permet de régler manuellement l’intensité du débit de fluide;
    • La combinaison d'un robinet à tournant sphérique et d'un thermostat automatique - cette combinaison peut ajuster le système pour qu'il fonctionne automatiquement.

    La sortie est toujours équipée d'une vanne à bille ou d'un robinet d'arrêt. Pour la connexion d'éléments individuels peuvent être utilisés de soudage ou de fil. Quel que soit le type de connexion, il doit être étanche. Avant de mettre le système en service, vérifiez son étanchéité.

    Une dérivation avec une pompe dans le système de chauffage doit être installée en tenant compte des points suivants:

    1. La dérivation sur laquelle vous prévoyez d'installer la pompe fait généralement partie de la ligne. Le diamètre interne de la dérivation doit être suffisamment grand pour assurer une circulation naturelle normale dans le système. La pompe est montée sur un tuyau séparé, dont la section interne peut être inférieure au diamètre du tuyau principal.
    2. Pour simplifier votre travail, il est préférable d’acheter à l’avance le groupe motopompe assemblé avec les paramètres nécessaires. Il est très simple d’établir une telle construction puisque tous les éléments y sont déjà correctement assemblés et que les connexions sont suffisamment fiables.
    3. En cas d'assemblage automatique, la pompe doit être positionnée de manière à ce que l'axe de la roue soit horizontal. La surface avec les bornes alimentées doit être orientée vers le haut. Premièrement, cela simplifiera l'accès aux contacts et, deuxièmement, cela éliminera la possibilité que du liquide pénètre dans les contacts en cas de fuite du système.
    4. La zone de dérivation est obligatoirement équipée d'un clapet anti-retour ou d'une vanne à bille qui empêche le courant de liquide de refroidissement dans le sens opposé, ce qui optimise le fonctionnement du système. Bien entendu, avant d'installer le contournement, vous devez acheter tous les composants.

    Avant d'installer un by-pass avec un clapet anti-retour pour une pompe de circulation, vous devez examiner attentivement la conception du futur système et prendre en compte toutes les nuances possibles.

    Conclusion

    Un contournement est une conception simple qui vous permet de résoudre un large éventail de tâches. La présence de cet élément dans le système de chauffage vous permet de rendre tous ses éléments indépendants les uns des autres, ce qui est très utile lors de la configuration et de la maintenance. Savoir comment contourner correctement le chauffage vous permettra de créer un design fiable et efficace.

    Bypass pour pompe de circulation

    La pompe de circulation est l'élément principal avec la chaudière si la conception du système de chauffage suppose la présence d'une circulation forcée. Même avec l'utilisation de la gravité et de la circulation naturelle, la pompe peut améliorer et compléter les performances du système pour le meilleur. Lors de l'installation de l'équipement, conformément aux règles, un by-pass pour la pompe de circulation dans le système de chauffage est nécessairement utilisé. Sa présence est due à un certain nombre de raisons, qui ne doivent tout simplement pas être ignorées.

    Pourquoi avez-vous besoin

    Une dérivation est un cavalier reliant l'entrée et la sortie de l'un des éléments du circuit de chauffage, une voie de dérivation à travers laquelle l'eau peut s'écouler sans entrer dans le radiateur, la pompe ou même la chaudière.

    Pour une pompe de circulation, une dérivation est nécessaire pour:

    • exclure la pompe du circuit en fonctionnement;
    • ajuster les performances du circuit de chauffage;
    • empêcher le mode inactif;
    • démonter le matériel pour réparation ou entretien à tout moment.

    La pompe de circulation permet de monter le pipeline de la chaudière aux radiateurs par des voies arbitraires, augmente la vitesse d'écoulement du liquide de refroidissement, le rend indépendant des autres paramètres du système, augmentant ainsi le transfert de chaleur et l'efficacité. Cependant, cela rend également le système de chauffage dépendant de l'électricité.

    Si, pour une raison quelconque, il n’ya pas d’électricité, il reste à espérer une unité d’alimentation de secours, ou à passer en mode de circulation naturelle, dans la mesure où le design le permet. Seulement ici, la pompe crée une résistance au courant de liquide de refroidissement inopérant. Le contournement est conçu pour résoudre ce problème.

    Pour la pompe, la dérivation est conçue comme une continuation du tuyau principal de la chaudière au circuit de chauffage de grand diamètre. Alors que la pompe est connectée en parallèle à cette zone. Si vous permettez à l'eau de circuler, il n'y aura aucune résistance. A cette fin, une vanne ou une vanne à bille est installée sur la dérivation.

    Le deuxième point, quand ne pas se passer de dérivation - est la descente du liquide de refroidissement et le remplissage du système. La pompe ne permettra pas aux tuyaux et aux radiateurs de se remplir librement de liquide, créant ainsi un obstacle. Le résultat peut être la formation d'un sas difficile à éliminer. Un courant complètement ouvert sur le bypass supprime complètement le problème.

    Ce dernier cas avec des performances de réglage précis est rarement utilisé. Il suffit de régler l'une des deux à trois vitesses de la pompe pour réguler le débit et la pression. Cependant, si chaque radiateur a son propre thermostat, il est très important de protéger la pompe. Si tous les radiateurs sont fermés et que le système augmente la résistance au courant de liquide de refroidissement, la dérivation évite de recharger l'équipement, en fermant partiellement le circuit sur lui-même.

    Comment assembler

    La dérivation pour la pompe de circulation est idéalement représentée comme une continuation du tuyau de retour des radiateurs à la chaudière. Parallèlement à la section sélectionnée du tuyau, une pompe est installée pour laquelle les connexions sont coupées. Pour éviter le courant continu dans la dérivation, une vanne d’arrêt ou une vanne est nécessaire.

    Sur la ligne d'inclusion de la pompe sont installés:

    • robinet à tournant sphérique;
    • filtre grossier;
    • pompe sur les connexions américaines;
    • robinet à tournant sphérique.

    Sur les bords de cet assemblage, des coudes et des buses sont installés pour s’insérer dans le tuyau principal. L'ordre des éléments est spécifié en fonction du sens d'écoulement du fluide. Le filtre doit donc être placé strictement devant la pompe. Le diamètre des tuyaux est choisi égal à la section de sortie de la pompe, tandis que pour le contournement, le même tuyau est utilisé comme pour le tuyau de retour lui-même.

    Assemblée de dérivation

    Sur la section de la dérivation elle-même, seules des vannes d'arrêt ou de commande sont installées: clapet anti-retour à bille, vanne à bille ou vanne à aiguille.

    Le clapet anti-retour à bille est préférable pour l’organisation de la pompe de circulation de dérivation. Il agit sur le principe de la bobine. Si la pompe est en marche, la bille à l'intérieur de la vanne, sous l'influence de la pression, bloque le courant à travers le bypass. Si la pompe est éteinte, le flux direct de liquide de la chaudière, en contournant la pompe, prévaut et la vanne ne l'empêche pas.

    Le robinet à tournant sphérique a deux positions fermée / ouverte. Il est interdit de l'installer en position intermédiaire car la surface de la balle se ferme rapidement et se recouvre de sédiments, ce qui endommage l'insert en téflon. S'il est nécessaire d'ajuster avec précision la capacité de la dérivation, la vanne à aiguille est préférable, en tenant compte uniquement du fait que sa surface d'écoulement est sensiblement plus petite que celle d'une vanne à bille de même taille.

    Mieux utiliser les solutions toutes faites. Raccords produits pour les pompes de circulation. Ils ont déjà des vannes à boisseau sphérique ou des vannes dans la section commune du tuyau et toute la tuyauterie de la pompe, y compris le filtre et les montages. Le bypass prêt peut être beaucoup plus sûr à assembler et plus durable en opération. Le site d'installation de la pompe est unifié et convient à tout modèle de puissance et de capacité appropriées. Choisir le diamètre du tuyau principal et la performance.

    L'installation

    Avant l'installation, tout le liquide de refroidissement doit être évacué du système. Une pompe de circulation avec dérivation est montée sur un tuyau de retour à froid directement près de la chaudière. Cela réduit les effets des températures élevées sur l'équipement.

    Vous devez d’abord déterminer la meilleure option pour l’inclusion:

    • Pour un tuyau en plastique, il est préférable d’utiliser des raccords pliables comme ceux des États-Unis et de raccorder une unité de pompe pré-assemblée à un by-pass. Reliez la branche à la pompe à l'aide de tés soudés dans le tuyau principal.
    • Pour les tuyaux en acier, les tuyaux de branchement pour la branche avec la pompe sont d'abord soudés, puis la vanne est déjà sur le by-pass.

    Lors du soudage, il faut tenir compte du fait que les vannes ne tolèrent pas une surchauffe. En particulier la balle, qui peut être déformé insert en téflon. Le point de raccordement du tuyau principal doit être éloigné de la vanne au moyen de tuyaux ou de raccords allongés d'au moins 20 cm des deux côtés. Dans le même temps, les vannes sont combinées avec des raccords avec des connexions filetées.

    L'orientation de l'ensemble de la structure est nécessaire pour que les sorties de pompe soient situées strictement verticalement ou horizontalement, et que l'arbre de travail soit strictement horizontal. Cela augmentera la capacité de survie de l'équipement et réduira la production de pièces. Toutes les vannes doivent avoir un accès libre et rien ne doit entraver leur fermeture. Un espace doit être prévu pour faciliter le démontage de la pompe et des autres éléments.

    Bypass dans le système de chauffage - schémas d'utilisation efficace, instructions d'installation avec photo et vidéo

    S'il existe un système dans la maison qui chauffe individuellement l'eau, les résidents sont souvent confrontés au besoin d'installer des pompes en utilisant un système de dérivation.

    Parlez souvent de cet assistant. C'est pour cette raison que personne ne conteste un tel besoin. Mais cela soulève toujours des questions sur la nature et la nécessité de cet appareil, qui sont soumis à un examen attentif. Alors, comprenons le sens de ce terme, essayons de comprendre ses fonctionnalités et si un tel système est vraiment nécessaire pour chauffer une maison.

    Résumé de l'article:

    Signification du terme

    Le mot «bypass» est emprunté et est initialement traduit de l'anglais par «bypass». Ce terme est utilisé en relation étroite avec l'hydrodynamique, notamment avec la conduction d'une substance liquide à l'aide de tuyaux.

    C'est-à-dire que le contournement du chauffage est une sorte de moyen supplémentaire pour le mouvement du courant, alors qu'il contourne la ligne principale. De plus, ce dispositif se retrouve, en plus du système de chauffage, dans tous les systèmes similaires utilisant des tuyaux pour le transport. Par exemple, il s'agit d'un gazoduc, d'un oléoduc, d'un système d'approvisionnement en eau, etc.

    Besoin de contourner

    Nous déciderons pourquoi nous avons besoin d'un contournement. Considérons que le principe de fonctionnement d'un tel dispositif est plus opportun, en utilisant par exemple un système de chauffage à eau. Dans ce système, la dérivation est généralement située près du radiateur.

    Un tel dispositif ressemble à un tuyau disposé verticalement, qui est une combinaison d'un tuyau chaud et d'un tuyau d'évacuation. Considérez le but d'un tel site.

    Par exemple, si la saison de chauffage arrive et que quelque chose arrive soudainement aux batteries. Une des options - fluide qui coule. Cela implique généralement que certains travaux sont nécessaires - des tuyaux sont en train d'être enlevés, des réparations sont en cours ou sont remplacés. Cependant, il n'est pas toujours possible d'effectuer un tel travail - si la température est basse à l'extérieur. Dans ce cas, la meilleure option consiste à utiliser une solution de contournement, qui vous permet de rediriger le fluide pendant la réparation.

    Le contournement nécessite les étapes suivantes. Pour rediriger le flux, fermez le robinet qui mène au radiateur et ouvrez le robinet situé sur la dérivation.

    Cela fera passer le fluide par un détour plutôt que par la ligne principale. Ainsi, le chauffage en général n'est pas nécessaire pour déconnecter, et les batteries sont changées et réparées, sans interférer avec le fonctionnement du système de chauffage dans son ensemble.

    Mais ce n'est pas le seul objectif de cette solution de contournement. En plus d'une urgence, une dérivation dans le système d'alimentation en eau peut être utilisée pour contrôler la quantité d'eau fournie au radiateur et facilite également le contrôle de la température.

    Tout cela peut être fait en couvrant ou en ouvrant les vannes d'arrêt sur les tuyaux d'alimentation. Si elle est couverte, l'eau circule moins intensément dans les tuyaux, ce qui fait que la température des tuyaux diminue. La partie coupée du liquide de refroidissement sera réinitialisée sur la ligne principale. En d'autres termes, la dérivation équipe le système de chauffage d'un chemin de dérivation supplémentaire, ainsi que d'éléments de fermeture permettant de contrôler le débit de liquide de refroidissement.

    Pompe de circulation et bypass

    En règle générale, une pompe de circulation doit être coupée dans le système de chauffage avec une section de conduite de dérivation. L'installation de dérivation peut être faite à la main. La pompe de circulation doit être installée dans cette zone. Dans ce cas, la dérivation sera constituée des éléments suivants: filtre, surpresseur, vanne d’arrêt, pouvant être remplacés par une vanne automatique.

    Dans ce cas, l'ensemble du système doit être installé dans la canalisation à proximité de la zone raccordée à la chaudière. Cela nécessite l'installation d'un robinet d'arrêt dans la zone allant de l'entrée à la sortie du chemin de contournement.

    Considérez les principes du système de chauffage avec une pompe de circulation et une dérivation. Lorsque la pompe de circulation est en marche, la vanne située sur la conduite de dérivation doit être ouverte car pendant cette période, le fluide circule dans le circuit. Cela nécessite la fermeture de la vanne à boisseau sphérique, située sur la conduite principale.

    Mais s'il est nécessaire de remplacer les filtres ou de réparer la pompe, vous devez d'abord ouvrir les vannes du tuyau de retour et les vannes de la vanne équipée du by-pass doivent être fermées. Cette option vous permet de ne pas interrompre le fonctionnement du chauffage pendant que le liquide de refroidissement continue à circuler sous sa forme naturelle.

    Des actions similaires sont effectuées en cas de panne de courant, car dans ce cas, le fonctionnement de la pompe de circulation s’arrête. Les vannes d'arrêt permettront de diriger l'eau vers le tuyau de retour. Il est à noter que le système de dérivation peut comporter un clapet anti-retour: dans ce cas, il suffit de ne pas ouvrir le clapet sur la ligne de retour.

    Comment installer le système

    Il est conseillé d'installer des dérivations en même temps que l'installation du système de chauffage. Parfois, un tel dispositif doit être installé dans un système de chauffage existant. La saison d'installation privilégiée dans ce dernier cas est la saison chaude, car pendant cette période, le système de chauffage n'est pas exploité. Il convient de rappeler que lors des travaux d’installation à partir du pipeline, le liquide doit être drainé.

    Il convient de noter que les travaux eux-mêmes et la complexité de leur mise en œuvre dépendent directement des matériaux à partir desquels le pipeline est fabriqué, ainsi que du circuit de chauffage lui-même. Le plus simple fonctionnera avec le métal-plastique. Et le polypropylène ou le métal nécessitent l'utilisation de dispositifs de soudage. Autrement dit, installez-le vous-même ne fonctionnera pas, vous aurez besoin de l'aide de spécialistes.

    Mais il convient de noter que, en principe, il est souhaitable de confier l’installation de tout chemin de dérivation à des spécialistes, cette option étant la plus fiable.

    Avec l'auto-installation, vous devez vous rappeler que l'attention est d'abord portée sur la section de dérivation, qui est installée en parallèle de la ligne de retour. Il est important de ne pas oublier d’intégrer également des vannes d’arrêt. Vous devez également être attentif aux côtés du tuyau - il est préférable de ne pas les confondre.

    Le bypass est donc un appareil important et utile qui peut aider dans de nombreuses situations. Il est donc préférable de ne pas le négliger pour son installation.

    Installation d'une pompe de circulation avec dérivation pour le chauffage

    Un chauffage conçu et installé avec compétence garantira un chauffage efficace des locaux pendant la saison froide.

    La régulation de la température et son maintien à un niveau prédéterminé minimise la consommation de porteurs d'énergie.

    L'une des parties de ce système était le contournement.

    Introduction

    Le terme contourner vient de l'anglais, dans lequel contourner signifie une réserve, une solution de contournement.

    Ce nom affiche la fonction fonctionnelle de l'appareil.

    Pour les pipelines, y compris le chauffage, la dérivation est une section de la canalisation qui crée un chemin de dérivation pour déplacer le fluide (dans le cas d’un système de chauffage, écoulement de fluide caloporteur) parallèlement aux vannes d’arrêt et de régulation (par exemple, une pompe de circulation ou des radiateurs de chauffage).

    En fait, la dérivation est un cavalier installé entre les sections d’alimentation et de retour de l’autoroute, un dispositif de dérivation.

    Avec une telle installation parallèle, une partie du flux de fluide est retirée par un cavalier parallèle ou complètement interceptée.

    Ainsi, les paramètres (dans les appareils de chauffage, la température et le transfert de chaleur) sont ajustés ou les appareils sont déconnectés du système sans affecter ses performances, dans son ensemble.

    Quelles fonctions fait

    La soupape de dérivation (ce qu’elle est) dans le système de chauffage a pour fonction d’intercepter tout ou partie du flux de liquide de refroidissement traversant les éléments chauffants ou les conduites.

    Savez-vous comment faire une coquille avec vos propres mains? Cet article utile explique comment fournir à une maison de campagne un approvisionnement en eau ininterrompu en mode autonome.

    Comment faire une coquille avec vos propres mains écrites sur cette page.

    Ses fonctions principales sont:

    • La régulation du débit de fluide (sur le remplissage du système de chauffage avec de l'antigel est écrit ici) à travers les radiateurs de chauffage et, par conséquent, l'efficacité du transfert de chaleur et la température dans la pièce;
    • Assurer l'arrêt et le démontage des batteries pour les travaux de réparation dans le système rempli;
    • Accélération du remplissage des conduites après un long repos et de la vidange du liquide de refroidissement après la fin de la saison de chauffage.

    De plus, la dérivation est obligatoirement installée en association avec une pompe de circulation, ce qui assure le fonctionnement en cas de coupure de courant de la pompe et une économie de consommation d'énergie.

    Quelles modifications existent

    La simplicité de la conception de dérivation (section de tuyau utilisée comme cavalier) n’implique pas beaucoup de variantes.

    Néanmoins, les experts qui installent les canalisations, y compris celles de chauffage, font la distinction entre:

    • Bypass avec vannes d'arrêt et de contrôle:
      • clapets anti-retour
      • vannes à bille (pourquoi vous devez installer une dérivation pour un sèche-serviettes, lisez cet article),
      • thermostats, etc.;
    • Contournement sans raccords.

    Le type de ferraillage monté sur le shunt (ou son absence) dépend de l'endroit où le cavalier est installé et de ses fonctions.

    Où et pourquoi mettre

    Dans le circuit de chauffage, le bypass remplit plusieurs fonctions.

    Sur les radiateurs et autres appareils de chauffage

    La possibilité de monter la dérivation parallèlement au radiateur fournit:

    • Sélection d'une partie du liquide de refroidissement pénétrant dans les batteries, à cause de laquelle la température de l'appareil de chauffage et la température ambiante changent;
    • Manœuvre complète de la batterie au moment de remplir le système, ce qui accélère le processus;
    • Le chemin du flux de fluide lorsque vous devez démonter la batterie pour la réparer sans éteindre le chauffage.

    Et que savez-vous de l'accumulateur hydraulique pour les systèmes de chauffage? Dans quel but il est installé écrit dans un article utile.

    Les instructions pour installer un siphon sur l'égout sont ici.

    Sur la page: http://ru-canalizator.com/vodosnabzhenie/oborudovanie/zhelonka.html, découvrez comment forer un puits de vos propres mains.

    C'est important! Ces fonctions de dérivation ne sont exécutées que sur des systèmes à tuyau unique (pour en savoir plus sur le raccordement d’une chaudière à chauffage indirect à une chaudière à circuit unique).

    Dans la version à deux tuyaux, lorsque les tuyaux d'alimentation directe et inverse du liquide de refroidissement sont séparés, l'installation n'a pas de sens!

    En pratique, des thermostats sont installés sur les radiateurs pour contrôler la température dans la pièce.

    Le capteur de température surveille la valeur de consigne et bloque en partie le débit de liquide de refroidissement ou déverrouille et ferme la vanne, interrompant périodiquement le débit de fluide dans le radiateur.

    Si le flux et le flux de retour sont séparés, ce principe fonctionne sans équipement supplémentaire.

    Cela est dû au fait qu'une diminution de l'intensité ou un chevauchement complet du flux de liquide de refroidissement traversant un radiateur se reflète dans les autres raccordés au pipeline après celui-ci.

    Dans une telle situation, du liquide de refroidissement «supplémentaire» traverse la dérivation, ce qui élimine les problèmes pour les autres appareils.

    Idéalement, ce principe fonctionne également dans le cas du contrôle mécanique manuel de la température avec des vannes.

    Choix et règles d'installation

    Montez la dérivation en respectant les règles d'installation de tels dispositifs (elles sont respectées dans le cas de l'installation de cavaliers sur d'autres appareils):

    • Installez le shunt, directement au niveau du radiateur, la distance est choisie, le moins possible.
    • Des robinets à tournant sphérique ou des robinets sont montés entre la dérivation et le radiateur sur les tuyaux d'alimentation et d'échappement.

    Ceci est fait pour déconnecter complètement la batterie (par exemple, lors de la réparation ou du remplissage de systèmes).

    Lors de la fermeture, le flux de fluide se ferme à travers le cavalier de dérivation.

    Avec cette configuration, la température peut être ajustée mécaniquement ou à l'aide d'un thermostat.

    En fonction de la méthode de contrôle et de la configuration sélectionnées, choisissez un contournement.

    Si la balance caloporteur dans la batterie est contrôlée par une grue ou un thermostat monté sur le tuyau d'alimentation, un cavalier (section de tuyau) sans raccords supplémentaires sert de dérivation.

    Pour la régulation due au débit de fluide traversant la dérivation, cette dernière est installée dans la version avec robinet ou thermostat.

    Remarque pratique! Le diamètre de dérivation est choisi pour le calibre inférieur au diamètre du tuyau d'alimentation et de retour du radiateur.

    Dans ce cas, la résistance hydraulique à l'écoulement du fluide garantit que la quantité de liquide de refroidissement suffisante pour qu'un chauffage efficace pénètre dans la batterie.

    Devrait faire attention! Si les vannes d'arrêt ne sont pas installées sur la dérivation, ce cavalier réduit le débit de liquide de refroidissement traversant le radiateur de 30 à 35%.

    En conséquence, le transfert de chaleur du dispositif est réduit d'environ 10%.

    Note! Il est également nécessaire d'installer une dérivation sur un porte-serviettes chauffant, car tous les modèles disponibles sur le marché ne correspondent pas aux caractéristiques des systèmes de chauffage utilisés dans les immeubles d'appartements.

    Dans un système avec une pompe de circulation

    La circulation naturelle (gravitationnelle) du liquide de refroidissement, en particulier dans les maisons de l'ancien bâtiment aux sédiments de conduits de chauffage usés ou contaminés, ne répond pas toujours aux exigences visant à assurer une température agréable dans les pièces.

    Pour éliminer cet inconvénient, une pompe de circulation est installée dans le circuit de chauffage.

    Ce dispositif crée une pression supplémentaire du liquide de refroidissement dans la canalisation, augmente son débit, augmentant ainsi le coefficient de transfert de chaleur.

    Cependant, si vous installez une pompe dans la rupture du pipeline, la circulation s’arrête s’il n’ya pas d’électricité pour alimenter la pompe.

    Afin de supprimer cette dépendance et de préserver le mouvement naturel du liquide de refroidissement en cas d'urgence, une dérivation pour la pompe de circulation est installée sur la ligne principale.

    De plus, lors de l’installation d’un tel dispositif, la commutation périodique entre les modes de circulation forcée et naturelle réduit la consommation d’énergie.

    Lors de l'installation, suivez ces règles:

    • L'installation est effectuée sur une section horizontale du pipeline.

    Pour cette raison, il n'y a pas d'aération de l'autoroute.

  • Dans un système de type fermé avec vase d'expansion, l'installation est effectuée uniquement sur le «tuyau de retour», après celui-ci et à la distance minimale.

    En raison de ce choix de lieu d'installation, les chutes de pression brutales (chocs hydrauliques) sont exclues.

  • L'ensemble est équipé de vannes d'arrêt - deux vannes à bille: avant et après la pompe (à démonter pour réparation), ainsi que d'une vanne à bille ou d'un clapet anti-retour sur le pont.

    Ce dernier bloque l’écoulement du liquide de refroidissement le long d’un petit circuit pendant le fonctionnement de la pompe.

  • Note importante! Un by-pass automatique pour une pompe de circulation (avec clapet anti-retour), en cas de panne de courant sans intervention humaine, crée un passage permettant au flux de liquide de refroidissement de contourner la pompe, en maintenant la circulation naturelle.

    Cependant, une telle option ne fonctionne parfaitement que dans la théorie (le but de l’ensemble ascenseur dans le système de chauffage est écrit ici).

    En pratique, la plaque du clapet anti-retour a une résistance hydraulique importante, en raison de laquelle la pression peut ne pas être suffisante pour faire circuler le liquide de refroidissement de manière naturelle.

    Cet inconvénient est privé de la possibilité d'installer un robinet à boisseau sphérique sur le linteau.

    Note! La pompe de circulation et le clapet anti-retour sont sensibles au contenu de particules mécaniques dans le fluide (liquide de refroidissement).

    Pour un fonctionnement fiable des périphériques du système, utilisez un filtre grossier.

    Installez l'appareil devant la pompe.

    De l'expérience pratique.
    Lors du montage et de l'installation de la dérivation pour une pompe de circulation de vos propres mains, une dérivation est installée sur la ligne principale.

    En même temps, faites attention au fait que l’axe de la roue était situé strictement, horizontalement, et que la boîte à bornes était en haut.

    Dans ce cas, la pompe servira longtemps, il est pratique de la brancher et le point d’entrée du câble électrique est protégé de toute entrée d’humidité en cas de fuite du liquide de refroidissement.

    Choix du diamètre de la buse

    En mode dérivation pour une pompe de circulation, seul le diamètre du linteau est important.

    Il est choisi égal au diamètre de la ligne afin de réduire la résistance hydraulique et d'assurer le débit du liquide de refroidissement en mode de circulation naturelle.

    Les tuyaux de dérivation sur lesquels la pompe est installée sont choisis pour des raisons de facilité d'installation, par exemple, en utilisant des raccords pour tuyaux en polyéthylène réticulé (écrit ici).

    Leur diamètre est égal ou inférieur au diamètre du tronc.

    Dans la mesure où, lors du pompage, la résistance hydraulique des buses n’a pas d’influence déterminante, et lorsque la pompe est arrêtée, la circulation du liquide de refroidissement dans cette direction devient impossible.

    C'est important! Si une dérivation est utilisée pour une pompe de circulation avec une vanne à boisseau sphérique (sans clapet anti-retour), alors, lorsque la pompe est arrêtée, la dérivation et l'ouverture de la vanne sur le cavalier, qui assure une libre circulation, sont effectuées manuellement.

    Lorsque vous allumez la pompe, la valve sur la route, assurez-vous de la superposer!

    Une dérivation pour une pompe de circulation dans un système de chauffage dans lequel du titane électrique est installé pour chauffer de l'eau (lequel acheter) est facile à faire vous-même.

    Si vous installez un appareil fabriqué par des fabricants d'équipements de plomberie, vous devez faire attention à la qualité lors de l'achat, en plus de la sélection du diamètre de buse et des performances de la pompe requis:

    • Matériaux utilisés:
    • Vannes d'arrêt;
    • Des soudures;
    • Connexions filetées.

    Regardez dans la vidéo proposée ce qui se passe lorsque le contournement est déclenché dans le système de chauffage.

    Vous aimez cet article? Abonnez-vous aux mises à jour du site via RSS ou restez à l'écoute de Vkontakte, Odnoklassniki, Facebook, Google Plus ou Twitter.

    Top